1788. Rochefort, Hôpital de Marine

Pierre Toufaire (1739-1794), ingénieur et architecte. « Fils de Pierre Toufaire, architecte et entrepreneur, et de Marie Audonneau, Pierre Toufaire travaille d’abord avec son père puis achève ses études à Paris.

1773. Il est nommé ingénieur des bâtiments civils de la Marine à Rochefort.

1777. Il est muté en septembre à Indret  où il est chargé de construire, sur une île de la Loire en aval de Nantes, des bâtiments destinés à abriter la fonderie de canons pour la marine (décision du ministre de la Marine Antoine de Sartine. Il termine les travaux en 1778.

1781. Il est nommé ingénieur en chef en janvier à Rochefort, ville où il accomplit une œuvre considérable, construisant en particulier les nouvelles casernes et le nouvel Hôpital de la marine et analysant la possibilité d’un dessèchement des marais de la région. Il établit aussi les plans des bâtiments de la fonderie du Creusot (1781-1782).

Le nouvel hôpital de la Marine. Cliquer sur les images pour les agrandir

1783-1788. Le nouvel hôpital de la Marine est construit en une seule campagne. Le premier hôpital datait de 1681-1683.

Mais l’approvisionnement de l’hôpital en eau pose problème. Rochefort manque d’eau potable en raison de l’absence de sources et de possibilité de forer des puits. Pierre Toufaire fait construire une pompe à feu qu’il établit sur le bord de la Charente ».

Rochefort. La Charente à marée basse. A droite : l’entrée des formes de radoub

Commentaires fermés sur 1788. Rochefort, Hôpital de Marine

Classé dans AA. Histoire 18ème siècle, C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes), E. Ingénierie, Architecture, E. Médecine Pharmacie, E. Sciences

Les commentaires sont fermés.