Cinq jardins botaniques / des plantes

B. Jardin royal des plantes médicinales de Paris, créé par Guy de La Brosse en janvier 1626 par un édit du roi, ratifié par le parlement le 8 juillet (citations de Wikipédia : les origines du Jardin).

Cliquer sur les images pour les agrandir

« Les premiers terrains seront achetés le 21 février 1633 et les suivants en 1636. Le jardin est ouvert au public en 1634 : Guy de la Brosse en fera l’inauguration solennelle en 1640« .

Guy de La Brosse (né en 1586 à Rouen et mort à Paris le 31 août 1641) est un botaniste et un médecin, premier des surintendants du Jardin (source : citations de Wikipédia).

1626. Guy de La Brosse, médecin de Louis XIII, obtient le 6 juillet 1626 l’autorisation du roi de fonder, à Paris, un jardin de simples destiné à la culture de végétaux utiles à la médecine pour remplacer celui de Montpellier créé par Henri IV. Mais ce projet met du temps à se réaliser, car la Faculté de médecine de Paris le considère comme un concurrent de ses activités, d’autant que La Brosse souhaite aussi y faire enseigner la botanique et la chimie.

1739. L’un des plus célèbres directeurs du Jardin royal fut le naturaliste Georges Louis Leclerc, comte de Buffon (1707-1788). Nommé surintendant du Jardin du Roy en 1739, succédant à Charles François de Cisternay du Fay, il occupera le poste jusqu’à sa mort. Agrandissant le lieu sans hésiter à avancer les frais de ses deniers personnels, il en fera l’un des plus importants centres de recherche scientifique en Europe à cette époque ».

Biographie de Georges-Louis Leclerc, comte de Buffon (1707-1788), naturaliste, mathématicien, biologiste, cosmologiste, philosophe et écrivain français. À la fois académicien des sciences et académicien français, il participe à l’esprit des Lumières. Ses théories ont influencé deux générations de naturalistes, en particulier Jean-Baptiste de Lamarck et Charles Darwin. Salué par ses contemporains pour son maître ouvrage Histoire naturelle (source : citations de Wikipédia).

  • Chronique à venir : Le comte de Buffon, 30 ans en 1737.

À la Révolution, le jardin est nommé Jardin des plantes de Paris. L’établissement scientifique devient le Muséum national d’histoire naturelle par décret de la Convention en juin 1793.

1 commentaire

Classé dans AA. Histoire 18ème siècle, AF. Histoire 16-17èmes siècles, C. Bretagne Normandie, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), C. Ile-de-France, C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes), C. Occitanie (Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon), E. Agriculture, E. Sciences, Non classé

Une réponse à “Cinq jardins botaniques / des plantes

  1. Au dessus du jardin des plantes, rue Gl Buat, je me souviens d’un jardinier qui traversait la rue poussant sa brouette remplie de splendides légumes. Derrière l’ancien IPO (alors ENSM et IUT) il y avait des moutons. Années 70.