Les aventures du jeune Voltaire

Les aventures du jeune Voltaire. Quatre épisodes sur france.tv/france- 2, jusqu’au 22 février 2021, avec  Thomas Solivérès, Bernard Le Coq, Victor Meutelet, Christa Théret, Hippolyte Girardot, Valérie Bonneton, Thibault de Montalembert, Pascal Demolon.

Dans la partie 2 de cette chronique : biographie des 42 premières années de François Marie Arouet, dit Voltaire

Cliquer sur les images pour les agrandir

Épisode 1. Jésuite et Libertin

« Roturier de naissance, le jeune Voltaire est éduqué chez les Jésuites. Une fois sa formation achevée, il fréquente les libertins et devient la honte de son père. Il séduit la jeune Olympe, à la grande fureur de sa mère, la journaliste-pamphlétaire Dunoyer, et de l’Ambassadeur de France à La Haye. Ces aventures ne l’empêchent pas de se consacrer à son œuvre littéraire. Cependant, la première mouture de son Oedipe est refusée par la troupe de la Comédie-Française »…

Épisode 2. La Bastille à 20 ans

« Impliqué, malgré lui, dans un complot contre le Régent Voltaire est confiné dans un beau château, où il rencontre une jeune et jolie aspirante comédienne. L’écrivain se retrouve finalement enfermé à la Bastille, mais réussit à en sortir. Oedipe, finalement joué à la Comédie-Française, est un succès, mais provoque scandale »…

Épisode 3. Courtisan ou rebelle ?

« Le complot contre le Régent se retourne contre la duchesse du Maine. Voltaire, naïf et vaniteux, manque de se faire tuer par un indicateur de la police. Sa vie amoureuse se partage entre une comédienne et une riche marquise. Tandis que la mort touche son ami Génonville, elle vient frôler Voltaire dangereusement. Il se remet cependant à l’écriture, revient en grâce à la cour malgré l’hostilité du jeune Louis XV, mais risque de tout perdre en défendant une cause et un homme »…

Épisode 4. La liberté et l’exil

« Voltaire découvre, à ses dépens, ce que vaut l’amitié des grands seigneurs qu’il fréquente et en devient fou de chagrin et de rage. Pour éviter une nouvelle fois la Bastille, il accepte un nouvel exil et découvre la démocratie anglaise. De retour à Paris, il devient riche et ne dépend plus du bon vouloir des puissants. A la mort de son amante, la comédienne Adrienne Lecouvreur, Voltaire est fou de chagrin lorsqu’il qu’il voit sa dépouille jetée dans un terrain vague »…

Biographie. Les 42 premières années de François Marie Arouet, dit Voltaire. Né à Paris en 1694, mort en 1778 à l’âge de 84 ans. Sources : citations de Wikipédia, photos de portraits de Voltaire, peints par Quentin de Latour en 1735 et 1736, exposés au Musée éponyme à Saint-Quentin (Aisne), et reproduits en fin de chronique.

1694. « François-Marie Arouet est le deuxième fils de François Arouet, notaire au Châtelet, marié avec Marie-Marguerite Daumart, fille d’un greffier criminel au Parlement. Son père revend en 1696 sa charge de notaire pour acquérir celle de conseiller du roi, receveur des épices à la Chambre des comptes.

1704-1711 (10-17 ans). François-Marie Arouet entre à dix ans au collège Louis-le-Grand chez les Jésuites. Il y reste durant sept ans. Les jésuites enseignent les langues classiques et la rhétorique mais, dans la ligne de leur Ratio Studiorum, veulent avant tout former des hommes du monde et initient leurs élèves aux arts de société : joutes oratoires, plaidoyers, concours de versification et théâtre.

Arouet est un élève brillant. Sa toute première publication est son Ode sur sainte Geneviève. Il apprend au collège Louis-le-Grand à s’adresser d’égal à égal aux fils de puissants personnages, et tisse de précieux liens d’amitié, très utiles toute sa vie : entre bien d’autres, René-Louis et Marc-Pierre d’Argenson, futurs ministres de Louis XV, et le futur duc de Richelieu.

1 commentaire

Classé dans AA. Histoire 18ème siècle, E. Mobilité internationale, E. Sciences humaines et sociales

Une réponse à “Les aventures du jeune Voltaire

  1. Merci. Vu les deux premiers épisodes, raté les 2 suivants. Mais il me semble que je vais pouvoir me rattraper en cliquant sur la vidéo de ce billet.