Nancy, place Stanislas, Fontaines

Suite de la chronique : 1755, Nancy, statue de Louis XV. Source du texte : extraits de l’article de Wikipédia. 15 photos de Pierre Dubois : diaporama.

« Deux fontaines symétriques représentant Neptune et Amphitrite sont disposées dans les angles qui relient les basses faces aux pavillons latéraux de la place. Elles sont dans un style rococo qui rompt avec l’architecture classique de la place.

1750, projet de deux fontaines présentées par Dieudonné-Barthélemy Guibal (1699-1757), nommé sculpteur et architecte ordinaire du roi par Stanislas Leszczyński (mai 1745).

Le projet étant jugé trop cher, il est décidé de réaliser les deux fontaines en plomb plutôt qu’en bronze. Les fourneaux destinés à la fonte des statues sont construits, avec un certain cérémonial le 29 novembre 1751 sur un terrain de Guibal. La première pierre de ces édifices a été cédée au Musée lorrain par son petit-fils.

Du côté de l’opéra, à droite quand on regarde l’arc de triomphe, la fontaine Amphitrite est agrémentée d’une statue dont la nudité choquait l’aumônier de Stanislas.

1 commentaire

Classé dans AA. Histoire 18ème siècle, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Ingénierie, Architecture, Non classé

Une réponse à “Nancy, place Stanislas, Fontaines

  1. Ah Nancy ! il fut un temps (long !) pendant lequel quand on disait dans un colloque d’informaticiens à l’étranger qu’on était de l’U de Nantes, les gens comprenaient « Nancy ». Souvenir de soutenances de thèses et de balades sur cette place. Merci