Les Fontaines de Trèves

Chroniques sur les fontaines du 18ème siècle : fontaines de Nancy, d’Aix-en-Provence, de Rochefort, de Trèves (siège d’un archevêché dont le titulaire était prince-électeur) .

Diaporama de 17 photos. Trois fontaines dans cette ville que traverse la Moselle, mais une seule est datée du 18ème siècle : Saint-Georges sur la place du Marché aux grains. La fontaine Saint-Pierre est antérieure (1595) et la fontaine des Artisans est contemporaine.

Fontaine Saint-Georges. Cliquer sur les images pour les agrandir

Source : article de Wikipédia. « Prince-évêque (Fürstbischof) est le titre que portaient les évêques du Saint-Empire romain germanique qui, en plus d’administrer leur diocèse, régnaient sur un domaine temporel ou principauté ecclésiastique jouissant de l’immédiateté impériale. Ils étaient membres des États impériaux et siégeaient à la diète d’Empire. Les pouvoirs qu’ils exerçaient étaient équivalents à ceux des princes laïcs.

Le pouvoir politique des évêques est notamment lié au combat entre l’autorité centrale de l’Empire et les maisons princières puissantes. Au Moyen Âge central, les rois des Romains avaient commencé à conférer des droits souverains aux évêques désignés par eux. Les dignitaires religieux sont ainsi devenus des alliés essentiels et loyaux dans la lutte contre l’influence des grandes dynasties.

Les princes ecclésiastiques d’Empire les plus puissants étaient les trois archevêques électeurs de Mayence, Cologne et Trèves« .

« Le palais du Prince-électeur (source : article de Wikipédia) a été la résidence des électeurs de Trèves, depuis le XVIIe siècle jusqu’en 1794…

1629. « Trèves étant devenue dangereuse pendant la Guerre de Trente ans, les électeurs avaient déménagé leur résidence à Coblence.

1647. Fut achevée la Tour rouge, un bâtiment carré massif abritant la chancellerie et les archives, au Nord-ouest du château inférieur. Ce n’est que sous l’électeur suivant, Karl Kaspar von der Leyen, que la construction du palais fut entièrement achevée. Cependant, le nouveau bâtiment était rarement utilisé.

1757-1761. Johann Philipp von Walderdorff  chargea Johannes Seiz, un élève de Balthasar Neumann, de convertir et d’agrandir l’aile Sud du palais selon le goût du rococo. Les sculptures ont été réalisées par Ferdinand Tietz, qui avait entre autres travaillé pour Balthasar Neumann à Wurtzbourg.

La nouvelle aile Sud, de couleur rose, devait dépasser des deux côtés du château précédent. Un avant-corps central a été construit, et des risalites d’angle auraient encore dû subdiviser la longue aile des deux côtés. Cependant, le projet n’a jamais été complètement achevé ».

Commentaires fermés sur Les Fontaines de Trèves

Classé dans AA. Histoire 18ème siècle, AF. Histoire 16-17èmes siècles, BA. Photos, D. Allemagne, E. Ingénierie, Architecture

Les commentaires sont fermés.