1719-1720. Que la fête commence (2)

C. John Law de Lauriston, 1671-1729 (mort à l’âge de 58 ans).

« Le système de Law, imaginé par l’Écossais John Law en développant l’utilisation de papier-monnaie plutôt que d’espèces métalliques, et afin de faciliter le commerce et l’investissement, a été mis en place en France, sous la régence de Philippe d’Orléans, de 1716 à 1720.

1720. La propagande orchestrée par Law sur l’Eldorado de la Louisiane s’épuise et ne trouve plus preneur. Des grands comme le prince de Conti, ou le duc de Bourbon, viennent en personne retirer de l’or au siège de la banque, rue Quincampoix, ce qui entraîne des émeutes. Le cours des actions chute, sans que Law parvienne à le contrôler ». Scène du film de Tavernier : quatre chariots, chargés d’or, retiré de la banques, quittent Paris à toute vitesse.

« Le 17 juillet, 17 morts sont ramassés à la suite des émeutes. Le 21 juillet, un arrêt institue une semi-banqueroute. Le Parlement, qui tente de résister, est exilé à Pontoise. Ceci précipite la chute du système, qui est supprimé par paliers entre septembre et octobre.

Le 10 octobre, on annonce la suspension des billets de la Banque royale à compter du 1er novembre ».

Lire aussi l’article du site Hérodote-net : 1716. John Law, la monnaie de papier.

Commentaires fermés sur 1719-1720. Que la fête commence (2)

Classé dans AA. Histoire 18ème siècle, AF. Histoire 16-17èmes siècles, C. Ile-de-France, E. Economie Gestion, E. Médecine Pharmacie

Les commentaires sont fermés.