17ème. Genèse de l’Intendance

« Depuis 1634, les incidents furent fréquents entre les intendants et les cours souveraines [Parlements]  et, plus encore, entre les intendants et les bureaux de finances [liés aux Gouverneurs]. Ceux-ci se voyaient dessaisis de leurs fonctions et se sentaient gravement lésés dans leur compétence et davantage peut-être dans leur dignité et leurs intérêts. Leurs rancœurs s’exprimèrent avec plus de hardiesse après la mort de Richelieu et de Louis XIII : au printemps de 1644, ils remirent à la Reine régente des représentations acerbes contre les intendants. L’explosion de ces mécontentements constitua en 1648 la première phase de la Fronde, au cours de laquelle Anne d’Autriche dut consentir à révoquer toutes les commissions extraordinaires [remplies par les Intendants].. Elles demeuraient toutefois dans six provinces : les Intendants eurent peine à s’y maintenir »…

« Mais à la fin de 1653, les Intendants étaient revenus à peu près partout ».

Pages 311 à 315.

Pages 316 et 317. Conclusion de l’article de Michel Antoine. Le Gouverneur et l’Intendant.

Commentaires fermés sur 17ème. Genèse de l’Intendance

Classé dans AA. Histoire 18ème siècle, AF. Histoire 16-17èmes siècles, E. Droit et Sciences politiques, E. Economie Gestion

Les commentaires sont fermés.