Entrée de Jésus dans Jérusalem

Jésus envoya deux de ses disciples dans le village qui se trouve devant eux, afin de récupérer un ânon qui avait été attaché, mais jamais été monté, et de dire, si on les interrogeait sur pourquoi ils faisaient cela, que Le Seigneur en a besoin, et qu’il le renverra très bientôt.

Dans la tradition juive, l’âne semble avoir été un animal positif, symbolisant l’humilité et la paix, alors que le cheval symbolise le luxe et la violence guerrière. Par conséquent, l’entrée de Jésus à Jérusalem symbolisait son entrée en tant que Prince de la Paix et non pas en tant qu’un roi belliciste.

L’entrée triomphale et les branches de palmier ressemblent à la célébration de la libération des Juifs dans Maccabées.

Pietro Lorenzetti, Assise, fresque, 1320 (source Wikipédia)

Commentaires fermés sur Entrée de Jésus dans Jérusalem

Classé dans AI. Art médiéval et moderne, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), D. Italie, E. Arts Lettres Langues, Non classé

Les commentaires sont fermés.