Le lavement des pieds d’Arles

Jésus se met à genoux devant des hommes, devenus ses frères et ses amis et non plus serviteurs : mais lui devient ainsi le serviteur souffrant annoncé par Isaïe. Saint Paul dans l’épître aux Philippiens explique ce geste en quelques lignes : Bien qu’il fût dans la condition de Dieu, il n’a pas retenu avidement son égalité avec Dieu, mais il s’est anéanti lui-même, en prenant la condition d’esclave, en se rendant semblable aux hommes, et reconnu pour homme par tout ce qui a paru de lui…« 

Pour aller plus loin. Roland Bugnon, Le lavement des pieds, A la découverte du monde biblique, 10 avril 2019.

La cène : chronique et photos à venir

Commentaires fermés sur Le lavement des pieds d’Arles

Classé dans AI. Art médiéval et moderne, BA. Photos, C. PACA Corse, E. Sciences humaines et sociales

Les commentaires sont fermés.