Toussaint Louverture, St. Domingue

C. L’assistance militaire aux États-Unis et l’apparition d’officiers de couleur. Source : larges extraits de Wikipédia.

« 1779. Saint-Domingue est une importante colonie où se trouve une infrastructure militaire. Elle est utilisée dans le cadre du soutien français à la Guerre d’indépendance américaine. Il existe par ailleurs des liens avec les planteurs des colonies du sud des futurs États-Unis, et notamment ceux de Louisiane (vendue en 1803 aux États-Unis par la France). Ces liens essayent de limiter l’influence de la Nouvelle-Angleterre, anti-esclavagiste et indépendantiste.

André Rigaud, Henri Christophe s’engagent dans le régiment des chasseurs-volontaires de Saint-Domingue pour aller aider les insurgés américains. ils s’illustreront dans le siège de Savannah, mais échoueront.

Saint-Domingue en 1780

1780 – 1789. L’île participe à la Révolution française de 1789. La décennie la précédant est marquée par le débat d’idée sur l’esclavage : des révoltes se multiplient, des lobbys se forment, les écrits se multiplient. Plusieurs généraux blancs, noirs et métis en sont issus : Étienne Eustache Bruix, Alexandre Dumas, André Rigaud, Toussaint Louverture.

  • Février 1788. Brissot de Warville fonde la Société des amis des Noirs, pour l’abolition de l’esclavage.
    Le recensement fait état de 455 000 habitants dont 27 717 blancs, 21 808 gens de couleur libres, et 405 464 esclaves. En 20 ans, la population d’esclaves a diminué d’un tiers.
  • 1788. Le planteur et député Pierre-Victor Malouet rend un mémoire défendant l’esclavage.
  • 1789. La production de café atteint 43 000 tonnes. Les exportations vers la métropole représentent 161 373 788 livres tournois.
  • La croissance urbaine permet à deux villes d’émerger. Le Cap Français compte 20 000 habitants et Port-au-Prince 10 000.
  • 20 août 1789. Le lobby du Club de l’hôtel de Massiac est fondé le pour défendre l’esclavage.
  • 26 août. Adoption par l’assemblée constituante de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen. La Fayette fait enrôler de nombreux libres de couleur dans la garde nationale.
  • Avant la Révolution française, dans la partie orientale de l’île, espagnole, les esclaves ne sont que 15.000, pour 25.000 blancs et 65.000 métis ».

Commentaires fermés sur Toussaint Louverture, St. Domingue

Classé dans AA. Histoire 18ème siècle, C. Outre-Mer, E. Droit et Sciences politiques, E. Mobilité internationale

Les commentaires sont fermés.