1759. Hôtel du banquier Franck

1759. Hôtel du banquier Franck, 7 quai Saint-Nicolas, Strasbourg. Sources : extraits du Petit Patrimoine et Wiki-Archi.

Diaporama de 18 photos (Pierre Dubois, avril 2021).

A l’origine, antique hôtel particulier des Wurmser de Vendenheim, il fut reconstruit en 1759 alors qu’il était devenu la propriété du banquier Philippe-Jacques Franck, qui fut élu Ammeister en 1767.

Philippe-Jacques Franck, Source Gallica, BNF

Synthèse entre les styles Régence et le Rococo (le fronton est de style baroque).

Cliquer sur les images pour les agrandir

Au rez-de-chaussée, les quatre fenêtres munies de solides grilles à mirador étaient censées protéger la banque qui se situait donc à ce niveau. A gauche après le porche d’entrée, se trouve un accès constitué d’une porte et d’une petite fenêtre à grille qui devait certainement servir de guichet à la banque.

Un avant-corps médian en grès rose se détache de la façade et présente au premier étage deux portes-fenêtres en plein cintre desservant un balcon en ferronnerie à la française. En partie haute du bâtiment, le fronton central est doté d’un cartouche à motif végétalisé baroque.

La clé de cintre du porche d’entrée est ornée des armes de l’hôpital civil qui serait encore propriétaire de la demeure.

La maison reçut des personnages prestigieux : Moreau, Desaix, Kellermann, Bernadotte, le Duc de Rovigo…

Hôtel attribué à l’architecte Gaspard Théodore Rabaliatti (1709-1766), né vers 1709 à Rüthen, en Westphalie et décédé le 25 juin1766 à Strasbourg à l’âge de 57 ans.

Commentaires fermés sur 1759. Hôtel du banquier Franck

Classé dans AA. Histoire 18ème siècle, BA. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Economie Gestion, E. Ingénierie, Architecture

Les commentaires sont fermés.