Strasbourg 1751, Architecture

Le service d’architecture de la ville de Strasbourg au 18ème siècle

Source : Archives de Strasbourg, Archi classique ! Dessins d’architecture 1770-1810. Citations d’un texte de l’Exposition du 20 mars au 24 juin 2011.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

1757. Organisation du service jusqu’en 1757.

– commission détachée de la Chambre des XIII, composée de trois membres appelés directeurs des Bâtiments (Oberbauherren), compétente pour toutes les questions architecturales publiques et privées ;

l’inspecteur des travaux de la Ville (Stadt-Lohnherr ou Stadtlohner), fonctionnaire au rôle à la fois administratif et technique et qui n’était pas obligatoirement un architecte.

le maître maçon de la ville (Werkmeister auf dem Städtischen Mauerhof)

le maître charpentier de la ville  (Werkmeister auf dem Städtischen Zimmerhof).

1757. Suppression du poste d’inspecteur des travaux de la Ville : les fonctions sont désormais assumées par le Werkmeister qui prend aussi le titre d’ingénieur de la ville.

1771. Création d’un poste de contrôleur des Bâtiments chargé de la paie des ouvriers, des marchés avec les fournisseurs, de la surveillance des ateliers.

Le service d’architecture de la Ville de Strasbourg était situé au Luxhof (n°1 de l’actuelle rue de la Comédie). Il était chargé d’entretenir les bâtiments publics et de proposer aux édiles des plans et projets pour de nouvelles constructions.

Sous l’autorité du Werkmeister, travaillaient douze ouvriers plus des dessinateurs répartis entre les différents dépôts et ateliers de la ville :

Commentaires fermés sur Strasbourg 1751, Architecture

Classé dans AA. Histoire 18ème siècle, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Ingénierie, Architecture

Les commentaires sont fermés.