Patrick Bastardoz, Terre de Ciel

Patrick Bastardoz, Terre de Ciel

L’Industrie magnifique à Strasbourg, édition 2021.

Diaporama de 22 photos.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Mardi 1 juin 2021, 17 heures 45. Devant le Palais de Justice de Strasbourg. Trois containers gris, peints en gris taupe. Sur celui placé au centre, des pièces métalliques d’un m² environ, percées, assemblées en une tour bancale. Chutes d’une entreprise mécanique de la région, récupérées par l’artiste. Le titre de l’œuvre : Eros et Tetanos. 

Je n’ai pas envie d’un monde de containers, qui se disséminent partout comme de gros virus patauds ; et je regrette qu’une entreprise révèle aux yeux de tous qu’elle ne recycle pas tous ses déchets métalliques. Eros et Tetanos, représentés par des morceaux de métal rouillé qui peuvent blesser et provoquer l’infection : un clin d’œil trop facile à Eros et Thanatos.  

Mardi 1 juin, 18 heures. J’ai l’humeur triste en gagnant la place Broglie, par la rue de la Fonderie. Découverte d’une autre œuvre. Aucune explication n’en est donnée. Normal. L’édition 2021 de l’Industrie magnifique ne commence que le 3 juin. Visible du milieu de la place et en son extrémité, un cône de briques de couleur rouge, ocre, brune / noire. J’aime.

 

Oui, j’aime les briques du Nord, celles de surface rouge et vernissée de la maison de mes parents construite à Tourcoing au début des années 30.

A Strasbourg, à la base de l’œuvre de l’industrie magnifique, une importante couche de briques cassées, comme jetées au hasard.  La conséquence d’un bombardement aérien ? Je me rappelle aussitôt que mes parents ont vécu la première et la seconde guerre mondiale en territoire occupé.

Deux œuvres et une inquiétude : demain sera-t-il encore un monde de millions de containers, de déchets industriels non recyclables ou non recyclés, de briques creuses volatilisées par des bombardements ?

Le lendemain, mardi 2 juin, 18 heures, soleil, chaleur, et belle lumière du soir. Le cône de briques sous un autre angle : bien sûr, c’est une Tour de Babel !

L’artiste plasticien est présent. Patrick Bastardoz vit et travaille à Strasbourg. Études d’Arts Plastiques à l’UFR arts de Strasbourg et CAPES d’Arts Plastiques en 1992. Liste des expositions.

Terre de Ciel. Appeler l’œuvre Tour de Babel aurait mis le doigt sur l’impossibilité technique de construire un édifice permettant de s’élever jusqu’au ciel, une des raisons de l’échec étant l’impossibilité de faire coopérer efficacement des hommes qui parlent des langues différentes.

Patrick Bastardoz a peint une dizaine de Tours de Babel avant d’en concevoir et de pouvoir en réaliser une en trois dimensions.

Pour en savoir plus sur la Tour de Babel.  

Présentation de l’œuvre, Patrick Bastardoz, Terre de Ciel.

« Le travail artistique de Patrick Bastardoz porte sur l’espace de la ville. Son regard est fasciné par les formes architecturales aux perspectives complexes. Il peint des lieux en devenir, des bâtiments en cours de transformation, plusieurs séries s’inspirent également du mythe de la tour de Babel. Terre de Ciel. L’artiste repense ces ouvrages à travers un jeu de lumière et de relief, s’appuyant sur des couleurs rompues, des terres d’ombre ou terres de sienne, auxquelles il superpose des glacis.

De la terre nait la brique, de la brique nait la tour qui s’élève vers le ciel, symbole d’une construction libre et créative. L’œuvre Terre de Ciel prolonge en 3 dimensions le travail du peintre.

Habillée de tuiles et de briques fabriquées dans les 3 usines du groupe Wienerberger en Alsace, cette sculpture monumentale de plus de 7 mètres de haut appelle à l’imaginaire de chacun. Les produits en terre cuite, façonnés, coupés et sélectionnés par l’artiste sont une source d’inspiration multiple, mêlant diversité des formes et des teintes ».

Près de 400 heures de travail ont été nécessaires pour réaliser Terre de Ciel.

Poster un commentaire

Classé dans BA. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Arts Lettres Langues, E. Ingénierie, Architecture

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.