Poêles à carreaux de céramique

Les scènes insérées dans des cartouches privilégient la représentation de paysages champêtres, de ruines ou encore de personnages sur un pont, ou de voiliers dans un port. Elles relèvent davantage de l’esquisse que de la description.

Le jeu chromatique repose sur la seule alternance du bleu et du blanc. La présence d’ateliers de poêliers à Altkirch, Colmar et Rouffach témoigne à cette époque de la vitalité de cet artisanat ».

E. Céramiques au Musée alsacien (Strasbourg). Extraits :

« En Alsace, où les hivers sont souvent rudes, la maison est un refuge. Le système de chauffage est donc particulièrement important. La chaleur est diffusée par l’intermédiaire de foyers fermés, pour éviter les déperditions : les cuisinières pour la cuisson, les poêles pour le chauffage.

Le système de poêle est bien plus efficace que la cheminée à feu ouvert, tel qu’il est connu dans d’autres régions françaises. Il existe des poêles en céramique – terre vernissée ou faïence – mais également des modèles en fonte à partir du 17e siècle.

Le poêle à carreaux de céramique ou Kachelofe, a été utilisé jusqu’au milieu du 20e siècle dans les fermes alsaciennes. L’usage de la céramique induit une montée en température lente, mais une diffusion très longue, à l’inverse des poêles en fonte.

Le modèle de poêle présenté au musée alsacien est typique du sud de l’Alsace. Au poêle proprement dit est associée une assise à gradins, ou Kunscht, qui est chauffée en récupérant les fumées provenant de la cuisinière placée contre le mur attenant. Elle est donc quasiment toujours tiède, au contraire du poêle qu’il faut alimenter, et constitue donc une banquette agréable, ou un pratique chauffe-plats ».

Commentaires fermés sur Poêles à carreaux de céramique

Classé dans AA. Histoire 18ème siècle, AF. Histoire 16-17èmes siècles, AH. Histoire 19-20èmes siècles, BA. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Les commentaires sont fermés.