1720-1861. Royaume de Sardaigne

C. Le règne du roi Victor-Amédée III de Sardaigne (1773-1796)

« 1778. L’œuvre de modernisation du royaume sera prolongée par la suppression avec indemnisation des droits seigneuriaux, qui sera entreprise dès 1778 par son successeur, Victor-Amédée III. Le Royaume de Sardaigne a ainsi pris une avance de 7 ans sur l’abolition des droits féodaux votée par la France révolutionnaire.

1773. Le roi Victor-Amédée III de Sardaigne (1726-1796) succède à son père, Charles-Emmanuel III. Il s’oriente dès son avènement vers une action réformatrice, à l’instar de Frédéric II de Prusse dont il est l’admirateur.

1789. Victor-Amédée III est un opposant de la Révolution française. Très lié à la monarchie Française, une sœur et deux frères de Louis XVI ayant épousé ses enfants, il ouvre ses États aux émigrés français et refuse de recevoir l’ambassade de la République française.

D. 1792-1815. Le Royaume de Sardaigne, tel le Phénix. Source : extraits de l’article de Wikipédia Royaume de Sardaigne (1720-1861)

1792 (septembre), le duché de Savoie, ainsi que le comté de Nice, sont envahis et annexés à la France révolutionnaire.

1792 (novembre). Le ci-devant duché de Savoie est incorporé à la République française et constitué en un 84e département, sous le nom de département du Mont-Blanc.

1793 (janvier), c’est au tour du ci-devant comté de Nice d’être incorporé à la République. Le 4 février, il est constitué en un 85e département, sous le nom d’Alpes-Maritimes. Le 14 février 1793, la ci-devant principauté de Monaco est à son tour incorporée au département des Alpes-Maritimes.

1796. Victor-Amédée III est battu par Napoléon Bonaparte. L’arrivée des troupes françaises au Piémont fait apparaître une révolte piémontaise républicaine. Avec l’armistice de Cherasco (26 avril 1796), Victor-Amédée III perd ses possessions au Piémont et meurt peu après.

Son fils Charles-Emmanuel IV de Sardaigne, époux de Clotilde de France, sœur du défunt Louis XVI, lui succède.

1798. Le 10 décembre est constituée à Turin la République piémontaise, reconnue par les Français qui avaient occupé la ville. La famille de Savoie, avec toute la cour, se réfugie à Cagliari, qui devient l’unique capitale du royaume jusqu’à la restitution définitive des États de terre-ferme.

1799. Le 20 juin, les troupes austro-russes reconquièrent Turin et rétablissent Charles-Emmanuel IV sur son trône, mais un an après, les Français occupent à nouveau Turin et créent la République subalpine

1814. Par le Traité de Paris, le 30 mai, la Maison de Savoie est rétablie dans ses droits.

1815. Le 4 janvier, avec le congrès de Vienne, Gênes et la Ligurie sont annexées au royaume, de façon à constituer un État tampon capable de s’opposer à la France ».

Le Royaume de Sardaigne après le Traité de Vienne (1815). Gênes et la Ligurie sont annexées

Commentaires fermés sur 1720-1861. Royaume de Sardaigne

Classé dans AA. Histoire 18ème siècle, AH. Histoire 19-20èmes siècles, C. Rhône-Alpes Auvergne, D. Italie, E. Mobilité internationale

Les commentaires sont fermés.