Paris, 18ème. Enseignes de boutiques

Extraits de la conclusion, page 497. « Le petit commerce inscrit dans le tissu urbain des formes fortes : la boutique participe activement à l’animation du paysage urbain et de la rue, aux transformations qui modèlent la ville moderne, bien avant les bouleversements dus au processus d’industrialisation. Les opérations de promotion et de spéculation immobilières se multiplient dans le dernier tiers du XVIIIe siècle et avec elles, les boutiques, qui occupent les rez-de-chaussée des nouveaux immeubles de rapport, maisons bourgeoises ou hôtels particuliers.

Du XVIIe au XVIIIe siècle, un mouvement d’ensemble fait glisser les boutiques de luxe vers l’ouest, en
même temps que les gens riches. L’étude cartographique a montré le rôle central joué par l’implantation des boutiques dans la dynamique commerciale. Elle a permis d’analyser le fonctionnement des pôles d’attraction, rues, marchés, halles…, et leur évolution.

Les sources iconographiques, littéraires, judiciaires restituent l’essence de l’animation commerciale : le lieu de passage, la proximité et la densité des boutiques ou des échoppes, le décor des devantures, l’attraction d’un marché ou d’une église, les circulations des revendeurs, chalands et
badauds, le brouhaha et les cris…

Par le petit commerce de centre ville se constituent ou se régénèrent des formes urbaines signifiantes, attractives, qui deviennent autant de nouveaux lieux sociaux : la médiation boutiquière, entre espaces public et privé, entre relations professionnelles et personnelles, représente un élément essentiel de l’urbanité.

De lieux à liens, de l’espace à la société… : la communauté marchande, les complexes relations d’interconnaissance et de pouvoir sont marquées par les conflits, révélateurs des gestes quotidiens, des sociabilités, des pratiques professionnelles et de la place des femmes, invisibles mais omniprésentes, infériorisées mais revendicatrices. La sexualisation de l’économie est une réalité ancienne, sans cesse renouvelée ».

Commentaires fermés sur Paris, 18ème. Enseignes de boutiques

Classé dans AA. Histoire 18ème siècle, BA. Photos, C. Ile-de-France, E. Economie Gestion, E. Ingénierie, Architecture

Les commentaires sont fermés.