L’Encyclopédie. Diderot, D’Alembert

B. Paris, capitale des Lumières. Source : Musée Carnavalet. « Situé à une certaine distance de Versailles, Paris suscite ou valide des innovations. Les écrivains comme Jean-Jacques Rousseau, Voltaire, Denis Diderot ou d’autres, que l’on dénomme les philosophes des Lumières, deviennent les porte-parole d’une opinion publique capable de s’opposer au pouvoir d’État ».

François-Marie Arouet, dit Voltaire (1694-1778). Deux chroniques du blog :

Musée Carnavalet. Buste de Voltaire par Paul-Louis Cyfflé, vers 1780

Jean-Jacques Rousseau (1712-1778). Chronique du blog : 1753. Rousseau par de La Tour

Musée Carnavalet. Jean-Jacques Rousseau en costume d’Arménien. Terre cuite

Madame du Châtelet (1706-1749). Source Wikipédia.

Madame de Graffigny (1695-1758). Source : Wikipédia. Françoise d’Issembourg du Buisson d’Happoncourt, épouse de Graffigny est une femme de lettres lorraine. Auteure du célèbre roman Lettres d’une Péruvienne paru en 1747, elle est une des femmes les plus importantes de la littérature du XVIIIe siècle. Célèbre de son vivant, elle a sombré dans l’oubli à partir de la Révolution française.

Musée Carnavalet. Madame de Graffigny par André Gautier-Dagoty, le fils, 1770

Commentaires fermés sur L’Encyclopédie. Diderot, D’Alembert

Classé dans AA. Histoire 18ème siècle, BA. Photos, C. Ile-de-France, E. Arts Lettres Langues, E. Sciences, E. Sciences humaines et sociales

Les commentaires sont fermés.