Pont-à-Mousson. Abbaye Prémontrés

Pont-à-Mousson. Abbaye des Prémontrés (site).

Diaporama de 33 photos : Abbaye vue du pont sur la Moselle, Façade située à l’Est.

Diaporama de 29 photos : Intérieur de l’Abbatiale, 3 nefs de même hauteur (église halle), blason des Prémontrés, 3 évangélistes.

Diaporama de 30 photos : Cloître, 3 escaliers (carré, rond, ovale) : lustre, atlante et mascarons.

A. Histoire de l’Abbaye au 17ème et 18ème siècles

A1. Frédéric Maguin, Merveilles & trésors de Pont-à-Mousson, Éditions Koidneuf, 2009, 36 pages.

Cliquer sur les images pour les agrandir

A2. Extraits de l’article de Wikipédia.

« L’abbaye des Prémontrés de Pont-à-Mousson, connue aussi sous le nom de Sainte-Marie-Majeure, est un vaste bâtiment du XVIIIe siècle situé dans le quartier Saint-Martin, en bordure de la Moselle. Anciennement occupée par l’ordre des Prémontrés, l’abbaye est aujourd’hui un centre culturel de la région Lorraine.

À la suite de la décision de l’abbé de Sainte-Marie-au-Bois, Servais de Lairuelz, de transférer son abbaye à Pont-à-Mousson, une première abbaye fut construite au début du XVIIe siècle sur l’emplacement actuel, à proximité de l’Université de Pont-à-Mousson fondée par les Jésuites (chronique à venir).

Les travaux de l’abbaye actuelle ont commencé en 1705, sous le règne de Léopold Ier, duc de Lorraine et se sont terminés en 1735. Thomas Mordillac, architecte classique, fut chargé de la conception de l’abbaye. L’architecte Nicolas Pierson prit le relais. Ces deux architectes étaient eux-mêmes Prémontrés. Entre-temps la réforme de l’ordre des Prémontrés, dite aussi Réforme de Lorraine, initiée par l’abbé Servais de Lairuelz s’est propagée en France.

Au moment de la construction, l’abbaye de Sainte-Marie-Majeure était la maison mère de la congrégation prémontrée de l’antique rigueur, soit une quarantaine d’abbayes, qui a peut-être contribué financièrement à la réalisation de cet édifice.

L’abbaye fut partiellement détruite en 1771 par un incendie. En 1792, les Pères Prémontrés furent expulsés.

Au 19ème siècle, l’ancienne abbaye abrita le Petit Séminaire diocésain ; elle servit d’hôpital pendant la guerre franco-prussienne de 1870. Après 1906, elle devint la propriété de la ville de Pont-à-Mousson.

B. Architecture et mobilier. L’église abbatiale est un mélange des styles baroque et classique. Elle est composée de trois nefs de même hauteur, séparées par des rangées de colonnes (église-halle). Conséquence du Concile de Trente, de grandes verrières font entrer a lumière à profusion

Le chœur n’est pas orienté (le chevet est face à l’Ouest), afin de renforcer l’effet de supériorité produit par la façade sur le quartier.

Les tours de l’abbatiale sont situées de part et d’autre du chevet et sont invisibles depuis la façade qui possède les proportions très équilibrées du baroque (trois ordres superposés, influence de l’architecture jésuite).

Les principaux bâtiments s’organisent autour du cloître. On peut signaler le chauffoir, la salle saint-Norbert, le réfectoire, la grande sacristie…

Commentaires fermés sur Pont-à-Mousson. Abbaye Prémontrés

Classé dans AA. Histoire 18ème siècle, BA. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Arts Lettres Langues, E. Médecine Pharmacie, E. Sciences humaines et sociales

Les commentaires sont fermés.