1795. Le Bureau des longitudes

Nantes, 20 et 21 janvier 2022. Colloque final international du projet ANR, organisé en collaboration avec le Centre François Viète, Le Bureau des longitudes en sociétés (1795-1932). Programme : infra.

A. Création du Bureau des longitudes en 1795

Rapport préalable de l’abbé Grégoire.

« Le Bureau des longitudes est créé par une loi de la Convention Nationale du 7 messidor an III (25 juin 1795) après audition d’un rapport lu par l’abbé Grégoire qui affirme très clairement les buts pratiques : reprendre la maîtrise des mers aux Anglais grâce à l’amélioration de la détermination des longitudes en mer.

Cet organisme doit donc, à l’imitation du Board of Longitudes anglais, créé en 1714, résoudre les problèmes astronomiques que pose la détermination de la longitude avec une précision toujours meilleure, d’où son nom.

Mais ses attributions vont bien au delà, puisqu’il est chargé de la rédaction de la Connaissance des Temps, publication annuelle contenant des tables astronomiques, créée en 1679. II doit également assurer la rédaction d’un Annuaire propre à régler ceux de la République« .

Cliquer sur les images pour les agrandir

« D’une manière générale, le Bureau des longitudes est chargé du perfectionnement des tables astronomiques. II a sous sa responsabilité l’Observatoire de Paris, celui de l’École Militaire, et tous les instruments d’astronomie qui appartiennent à la Nation. L’un des membres du Bureau doit également faire chaque année un cours d’astronomie.

Les premiers membres, au nombre de dix, sont : les géomètres Lagrange et Laplace, les astronomes Lalande, Delambre, Méchain et Cassini, les navigateurs Bougainville et Borda, le géographe Buache et l’artiste (fabricant d’instruments scientifiques) Caroché.

Les travaux scientifiques publiés sous l’égide du Bureau des longitudes sont nombreux et importants : tables du Soleil de Delambre, tables de la Lune de Burckardt et Damoiseau, tables des planètes de Bouvard, tables des satellites de Jupiter de Laplace…

Le décret du 30 janvier 1854 modifie profondément les attributions du Bureau : outre la rédaction et la publication de la Connaissance des temps et de l’Annuaire, il est appelé à porter et à provoquer des idées de progrès dans toutes les parties de la science astronomique et de l’art d’observer » et aussi à « donner son avis sur les questions concernant les observations et sur les missions scientifiques confiées aux navigateurs chargés d’expéditions lointaines.

Ainsi le Bureau des longitudes publie des Annales. Il organise plusieurs grandes expéditions scientifiques : mesures géodésiques, observation d’éclipses solaires, observation du passage de Vénus devant le Soleil. II participe également à la fondation de plusieurs organismes scientifiques tels que le Bureau International de l’Heure et le Groupe de Recherches de Géodésie Spatiale ».

B. Programme du Colloque (cliquer ici)

« Le rôle joué par le Bureau des longitudes en tant qu’organisme de dialogue entre sciences et sociétés. Créé en 1795, le Bureau des longitudes, lieu collectif d’expertise et de conseil pour l’État, participa activement à l’administration de sciences françaises tout en étant son porte-parole sur la scène internationale. Il joua un rôle de premier plan dans l’organisation et le développement de l’astronomie et de la mécanique céleste, l’adoption du système métrique décimal, la définition et la réalisation d’échelles de temps, l’émission et la transmission de signaux horaires, le développement de la physique du globe et de la géodésie dynamique, ainsi que dans l’organisation des grandes expéditions scientifiques.

Les exposés de ces deux journées, interrogeront le Bureau des longitudes en sociétés selon trois axes d’analyse :

1 commentaire

Classé dans AA. Histoire 18ème siècle, AH. Histoire 19-20èmes siècles, C. Ile-de-France, E. Mobilité internationale, E. Sciences

Une réponse à “1795. Le Bureau des longitudes

  1. Quand j’ai vu le titre, j’ai aussitôt pensé au Centre François Viète !
    Il faudrait que je prenne mon vélo pour revenir suivre le séminaire. Je vois qu’il change de jour selon les semaines.