Du 16ème au 19ème : Saint-Laurent

Suite des chroniques sur Pont-à-Mousson au 18ème siècle.

Diaporama de 12 photos : Église Saint-Laurent. Évolutions de l’intérieur, de l’extérieur, du campanile.

Diaporama de 27 photos : Église Saint-Laurent. Retable de Philippe de Gueldre.

Adoration des Mages. Cliquer sur les images pour les agrandir

A. Saint-Laurent de Pont-à-Mousson : une église plusieurs fois remaniée.

« L’église Saint-Laurent actuelle est une reconstruction étalée sur deux époques. À son emplacement, une première église fut bâtie en style gothique en 1235 et consacrée à saint Laurent-le-Martyr. On ne sait rien de ce premier édifice, sinon qu’il s’élevait dans la ville neuve, sur la rive gauche de la Moselle.

Entre 1490 et 1545, toute la partie est fut reconstruite dans le style du gothique flamboyant : chœur, transept et première travée de la nef.

En 1572, le destin de cette petite ville, créée par les comtes de Bar au 13ème siècle, bascula : à la demande du duc Charles de Lorraine et de son cousin, l’archevêque de Reims, le pape Grégoire XIII y créa une université, confiée aux Jésuites.

Le renom de cette université s’étala bientôt dans l’Europe entière. Au 17ème siècle, elle compta jusqu’à deux mille étudiants. L’église Saint-Laurent en profita : c’était le lieu de culte des facultés séculières de Droit et de Médecine. Fondations et confréries s’y accumulèrent et la paroisse Saint-Laurent, rattachée au diocèse de Toul, devint rapidement la plus importante de la ville. Pont-à-Mousson, située à la limite des terres d’Empire, peut être regardée comme un bastion de la Contre-réforme : elle comptait quatorze couvents disséminés dans quatre paroisses.

En 1749, Jean-Nicolas Jennesson, architecte de l’église Saint-Sébastien à Nancy, se vit chargé de rebâtir la partie centrale de la façade et du clocher. Quatre statues décorent son sommet : Saint-Laurent, Saint Pierre Fourier, Saint Guérin et Saint Vincent de Paul ».

Cliquer sur les images pour les agrandir

« En 1766, la Lorraine est rattachée à la France. L’Université est transférée à Nancy sur ordonnance de Louis XV. Pour Pont-à-Mousson, ce fut la fin d’une époque brillante.

La Révolution asséna le second coup : les quatorze couvents disparurent ; les paroisses furent regroupées en deux. Ne restèrent que Saint-Laurent (rive gauche et diocèse de Toul) et Saint-Martin (rive droite et diocèse de Metz).

L’église Saint-Laurent fut transformée en temple de la Raison. En 1801, elle fut rendue au culte catholique.

À la fin du 19ème siècle, on entreprit la remise à niveau des quatre premières travées qui remontaient au 13ème : tout fut rebâti dans le style du chœur et du transept qui dataient du 16ème. L’église y gagna une unité de style. À noter que chœur et transept possèdent de belles clés de voûte de la Renaissance. Les côtés de la façade et le lanternon de la tour sont également du 19ème siècle ».

B. Le retable de Philippe de Gueldre (1543)

« Le triptyque, en bois doré ou peint, a été commandé à un atelier anversois par Philippe de Gueldre (1464-1547), duchesse de Lorraine et veuve du Roi René II. Elle s’était retirée en 1519 au Couvent des Clarisses et vécut dans la pauvreté en portant une dévotion particulière au Christ et à sa mère, la Vierge ».

« Cette œuvre se trouvait à l’origine dans le couvent des clarisses supprimé en 1790.

Ce retable dont il manque la prédelle fut offert en 1543 par Philippe de Gueldre. Il était destiné à recevoir une relique de la Vraie Croix, don du roi de France François Ier, lui-même cousin de la duchesse.

Le retable se trouvait primitivement au-dessus de l’autel et le prêtre pouvait y faire appel ou le refermer au gré de la liturgie.

Neuf scènes du haut : la Passion et la Résurrection du Christ ; la liturgie de la Semaine sainte. Sept scènes du bas : la Vierge et l’enfance de Jésus ».

Commentaires fermés sur Du 16ème au 19ème : Saint-Laurent

Classé dans AA. Histoire 18ème siècle, AF. Histoire 16-17èmes siècles, AI. Art médiéval et moderne, BA. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Arts Lettres Langues, E. Ingénierie, Architecture, E. Sciences humaines et sociales

Les commentaires sont fermés.