Toulouse, le canal de Brienne (1776)

Toulouse. Le Canal de Brienne naît au niveau de la Garonne à l’amont des Moulins du Bazacle par l’écluse Saint-Pierre. Il court sur 1 560 mètres (6 mètres de dénivelé), et rejoint le port de l’Embouchure, point de rencontre avec le canal du Midi et le canal latéral à la Garonne.

Diaporama de 23 photos.

Brienne se situe à gauche et au milieu de la carte : il y est dénommé « nouveau canal »

Ci-dessous l’écluse saint-Pierre

Sa construction fut décidée par les États de Languedoc en 1760. Le canal du Midi passait au-delà des murs de la ville et rejoignait la Garonne en aval de la chaussée du Bazacle. La création du canal rendait ainsi le centre de la ville accessible par voie d’eau.

Les travaux furent conduits par l’ingénieur de la Province, Joseph-Marie de Saget.

Ils débutèrent en 1765 et conduisirent au creusement du canal et d’un port à l’embouchure des deux canaux (aux Ponts-Jumeaux).

Il fut inauguré le 14 avril 1776.

Au départ nommé canal Saint-Pierre, il prendra le nom de canal de Brienne, en l’honneur d’Étienne-Charles de Loménie de Brienne (1727-1794), archevêque de Toulouse.

La façade comprise entre les ponts du canal du Midi et du canal de Brienne est ornée d’une sculpture, le bas-relief des Ponts-Jumeaux, œuvre du sculpteur toulousain François Lucas (1736-1813), réalisé entre 1773 et 1775.

Commentaires fermés sur Toulouse, le canal de Brienne (1776)

Classé dans AA. Histoire 18ème siècle, BA. Photos, C. Occitanie (Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon), E. Ingénierie, Architecture, E. Sciences

Les commentaires sont fermés.