Le projet du blog

Pierre Dubois, né le 27 octobre 1944 à Tourcoing. Sociologue, chercheur au CNRS de 1969 à 1980, professeur de 1980 à 2008 dans 3 universités (Lille 3, Paris 10 Nanterre, Marne-la-Vallée). En retraite depuis novembre 2008. CV et activités des années 2004-2008 (9 pages). Recherches et publications 1968-2008.

Blogueur Histoires d’universités depuis janvier 2009. 4.500 chroniques d’abord sur Le Monde.fr, puis sur EducPros (de septembre 2010 à janvier 2014). Blogueur indépendant depuis mars 2014. Blogueur pour penser les universités, leur histoire, leur gouvernement, leur offre de formation, leurs enseignements, leur gestion, leur évaluation, les débouchés professionnels des formations…

Partisan de l’utilisation de statistiques rigoureuses dans la prise de décision, en particulier de celles qui concernent les inégalités sociales.

Le projet du blog : débattre d’une réforme de l’enseignement supérieur, de la création de nouveaux établissements publics d’enseignement supérieur, dénommés Instituts d’enseignement supérieur. Ces IES seraient dédiés au cycle « licence » en 3 ans, les universités de recherche en concertation avec les Écoles d’ingénieurs et de commerce se consacrant désormais aux masters, doctorats. Cette réforme me paraît nécessaire pour parvenir à 50% d’une classe d’âge, diplômée du supérieur ; elle est ainsi la condition d’une démocratisation de l’accès et de la réussite dans le supérieur. Pour aller plus loin : 197 chroniques du blog sur les IES.

Ce site a l’ambition d’être coopératif : des commentaires, des chroniques, des libres opinions, des photos sont bienvenus…

Depuis l’année universitaire 2014-2015, je suis auditeur libre à l’université de Strasbourg. J’y suis des cours en Histoire médiévale et en Histoire de l’art médiéval, aux différents niveaux de formation. J’ai ainsi créé une nouvelle rubrique : art médiéval (167 chroniques à ce jour, illustrées de plusieurs milliers de photos).

Blogueur qui s’interroge sur les parcours de formation et les premières années d’activité de personnalités et artistes, découvertes ou redécouvertes. Nouvelle rubrique créée en 2015 : Qu’ont-elles/ils fait avant leur trente ans ?

Twitter

Profil sur Linked In

Profil Facebook

5 réponses à “Le projet du blog

  1. Santodomingo

    En quoi, en période de vache maigre où les postes se font rares, serait-il gênant de moduler le service des enseignants-chercheurs qui ne publient pas ou peu ou des choses faciles : si, si, nous en connaissons tous ! et nous le savons tous.
    Ceux, de plus en plus nombreux, qui n’ont pas réussi à obtenir un poste (pas seulement parfois parce qu’ils sont moins bons, si, si, nous le savons tous) de MCF triment en multipliant les heures, les publications et les tâches administratives … en vain.

    La 11è section du CNU, réunie le 30 novembre, à l’issue de sa séance d’installation, a adopté le texte suivant:

    Les membres de la 11e section du CNU réunis ce 30 novembre 2015 expriment leur étonnement de voir figurer au nombre de leurs missions le « suivi de carrière », dont les modalités précises et les finalités ne sont pas définies. Ce « suivi de carrière » ne faisait pas partie de leurs attributions au moment où ils ont accepté leurs missions. Ils rappellent la position exprimée par le précédent CNU 11è section et mandatent leur bureau pour réaffirmer cette position dès la réunion de la CP-CNU le 9 décembre 2015.

    Adopté à l’unanimité des 43 membres élus et nommés présents

    Le bureau de la 11è section

    ********************

    Pour rappel, position adoptée précédemment:

    La 11ème section du CNU, réunie le 5 février 2015, s’oppose fermement au « suivi de carrière » envisagé dans la circulaire relative à la gestion des carrières des enseignants-chercheurs, envoyée aux établissements le 28 octobre dernier.
    Les membres de la 11ème section rappellent que les objectifs d’un tel « suivi » n’ont pas été explicités. Dans le contexte budgétaire actuel, ce « suivi » n’aurait pas pour fonction d’aider les collègues mais fournirait aux Présidents d’Universités un outil pour mettre en place une modulation des services.

    (vote à bulletin secret, 42 oui, 2 non, 1 abstention)

    • toto

      du coup d’état au coup d’éclat..
      .le président de l’université paul-valérie ne compose pas avec la démocratie et le droit..ou une histoire de femme ? ou les ou la protégée du président ?
      Le président ne compose pas avec la démocratie :
      Furieux de ne pas voir sa collègue ex-VP CEVU réélue à sa fonction, la démocratie ayant voté le candidat adverse, Mr le président créer une VP CEVU-bis pour cette dernière courtcircuitant les missions du VP CEVU .

      Le président ne compose pas avec le droit et rejette ou balaie tout recours pour double vice de force liés à sa collègue de son groupe des sciences de l’éducation , l’ex directrice du département présidente du COS.
      Cette dernière cumule les vices de forme lors du recrutement du poste de maître de conférence et du poste de Professeur des universités devant amener l’annulation des deux concours :
      – la loi autorise la participation à trois COS maximum, l’ex-directrice a participé à 4 COS ;
      – via un COS composé de membres extérieurs faisant partie entre autres de son équipe pédagogique de master2,
      – via la constitution d’un COS favorisant un candidat ; pas le moindre le doctorant de l’ex-directrice du département (en co-direction) qui s’est vu sélectionné et voté avec sa voix et celle de l’autre-codirecteur de thèse présent et ayant voté pour son candidat dans le le-dit COS, crééant une inégalité entre candidats

  2. Marianne Diot-Falkiner

    Aidez-nous a sauver la filiere psychologie a distance de l’universite de Reims! Merci

    Lien vers la petition
    http://www.mesopinions.com/petition/autres/contre-fermeture-licence-psychologie-sepad-reims/24548

  3. Angers

    Auto-promotion à l’université d’Angers
    Nous vivons un grand moment dans l’histoire de l’Université Française.
    Le CAC de l’université d’Angers a voté sur la présidence et la composition d’un comité de sélection pour le recrutement d’un PU en sciences de gestion au titre de l’article 46.5, destiné à l’ISTIA, une école d’ingénieurs de l’université. En clair, pour recruter le nouveau président, qui n’a pas son HDR et pas non plus de publication depuis 18 ans.. N’a jamais dirigé de thèse non plus.

    Comme ce poste a un rattachement recherche dans un laboratoire de robotique et de mécanique, la création d’un PU de gestion paraît quand même exagéré
    On ne peut pas reprocher au Président actuel d’actionner cette mesure prévue maintenant par la Loi mais certains trouvent que ce n’est pas très élégant de sa part de « se jeter » sur cette promotion 6 mois après sa mise en place comme Président de l’UA avant d’avoir fait ses preuves à cette fonction.
    Par ailleurs un chef d’établissement peut-il être promu par les personnels sur lesquels il exerce une autorité? N’y a-t-il pas conflit d’intérêt?
    Faut-il voir un lien avec le nombre de nominations récentes aux Palmes Académiques (21) dont beaucoup pour les VP actuels et les soutiens de la campagne électorale de 2016?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s