Archives de Catégorie: C. Ile-de-France

Notre-Dame. Le Jugement dernier

15 avril 2019, lundi de la semaine sainte pour les croyants. Triste et terrible incendie de Notre-Dame de Paris. L’émotion a gagné aussitôt le monde entier. La Fondation du Patrimoine a déjà lancé une souscription en ligne pour la reconstruction.

La flèche de Viollet-Le-Duc (19ème siècle) s’est enflammée avant de s’effondrer, détruisant une partie de la voûte à la croisée du transept. Mais les pompiers ont magnifiquement réussi à isoler des flammes le beffroi et les deux tours de la façade Ouest.

Le portail central (1220-1230) n’a apparemment pas souffert. Il illustre le Jugement dernier, tel qu’il est décrit dans l’Évangile de Saint Matthieu.

Album de 9 photos (janvier 2019).

Lire la suite

3 Commentaires

Classé dans A. Art médiéval, B. Photos, C. Ile-de-France, E. Ingénierie, F. 19ème et 20ème siècles

Le 1er cycle de Paris-Saclay

Université Paris-Saclay, Un pas de plus chaque mois d’ici 2020. Dossier de Presse, 19 février 2019, 20 pages.

  • « Les dirigeants des établissements membres de l’Université Paris-Saclay se sont donné pour objectif d’avoir construit, au 1er janvier 2020, l’Université Paris-Saclay. Cette université de plein exercice s’inscrira dans le cadre du dispositif expérimental prévu par l’article 28 du projet de loi pour un État au service d’une société de confiance. Il continuera ensuite à se transformer jusqu’au bout de la période expérimentale (fin 2029).
  • Le projet représente une opportunité unique pour les établissements membres. En effet, cette alliance entre universités, grandes écoles et organismes de recherche représente près de 14% des publications et  20% des citations de publications françaises (source OST).
  • Ainsi, le projet Paris-Saclay rejoindra les meilleures universités mondiales en termes de recherche et d’encadrement des étudiants, top 20 à portée de main »…

Tribune et Pétition syndicales contre le projet ci-dessus. Université Paris-Saclay 2020, Pas en notre nom ! 30 mars 2019.

  • « Les représentants des 14 membres de la COMUE et sa présidente ont réaffirmé les orientations du projet d’université Paris-Saclay 2020 en les parant, de façon fallacieuse, de valeurs universitaires. La partie de la communauté universitaire en désaccord avec ces orientations a aujourd’hui beaucoup de mal à se faire entendre.
  • Nous vous invitons ainsi à signer et faire signer la Tribune ».

Le projet est organisé en 9 fiches. La fiche 5 porte sur le 1er cycle : les divergences sont particulièrement fortes sur ce point.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France

Rose Valland, 30 ans en 1928

Paradoxe. C’est en 1941, sous l’occupation allemande, que Rose Valland obtiendra enfin un travail stable et un statut dignes de ses compétences en Histoire de l’Art. Elle n’était, durant les années 30, qu’une travailleuse bénévole.

Après son rôle décisif et internationalement reconnu dans la récupération des œuvres d’art spoliées par les Nazis, elle bénéficiera après-guerre de plus de considération de la part de la France !

Travailleuse précaire devenue Femme d’exception. Une trajectoire inouïe.

Entre les deux guerres, Rose Vallant suit des formations supérieures, obtenant plusieurs diplômes prestigieux dans le champ de l’Art. Et pourtant, elle ne parvient pas à obtenir un travail rémunéré stable. En 1932 (elle a 34 ans), elle ne devient qu’attachée bénévole à la Galerie du Jeu de Paume.

Jeune femme, née en province, fille d’un artisan maréchal-ferrant, et ne cachant pas dès les années 20 son homosexualité : quatre handicaps pour une mobilité sociale ascendante et pour l’obtention d’un poste correspondant à la formation dans le monde de l’Art parisien, des Musées publics.

39 photos prises lors de la conférence d’Emmanuelle Polack, Rose Valland sur le front de l’art (1940-1944), organisée par Denise Borlée et Hervé Doucet, ARCHE, Faculté des Sciences Historiques, Strasbourg, 5 mars 2019.

Lire la suite

Commentaires fermés sur Rose Valland, 30 ans en 1928

Classé dans B. Photos, C. Ile-de-France, C. Rhône-Alpes Auvergne, D. Allemagne, E. Arts Lettres Langues, E. Sciences humaines et sociales, F. 19ème et 20ème siècles

Pour les amoureux de Paris

Pour les amoureux de Paris, un magnifique plan de métro. Signalement par Lucie

Cliquez sur chaque station, une surprise vous y attend. C’est parti pour une magnifique promenade.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Passez la souris sur un carré de couleur pour connaître le nom du lieu et cliquez dessus pour ouvrir la page du monument ou du lieu concerné :

Lire la suite

Commentaires fermés sur Pour les amoureux de Paris

Classé dans A. Histoire médiévale, A. Histoire moderne, B. Photos, C. Ile-de-France, F. 19ème et 20ème siècles

Nouveau site pour le Hcéres !

Un nouveau site web pour le Hcéres !

  • Vitrine numérique du Haut Conseil, hceres.fr le positionne en qualité de partenaire de progrès. Large place donnée à la présentation des activités et savoir-faire du Hcéres, accès facilité aux contenus et navigation plus intuitive ont été les axes directeurs de la refonte.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

J’ai testé la Recherche d’une publication : opération réussie.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Ile-de-France

Béréziat ou la carrière improbable

Le professeur Gilbert Béréziat est mort le 3 février 2019. Je l’ai rencontré à plusieurs reprises quand nous étions tous les deux « jeunes » blogueurs ; nous avions trouvé des atomes crochus.

Le 10 janvier 2013, j’ai publié cette chronique Béréziat ou la carrière improbable. Je la publie de nouveau en hommage à ce grand président d’université, à ce visionnaire d’exception. Photos de juin 2010, prise avant un déjeuner fort goûteux, rue des Fossés Saint–Bernard.

« Risque vital, en route pour les soins intensifs. J’apprends le décès de deux vieux copains… La loi des séries va frapper pensais-je. Pendant les longues nuits de décembre 2010 qui vont suivre l’intervention chirurgicale, lorsque le sommeil se fait attendre, je revois défiler toute ma vie : ma jeunesse, ma famille, mes amis, les études de médecine, ma période syndicale, ma vie professionnelle, l’hôpital, le laboratoire, la présidence de l’université. Le passé remonte en moi » (page 11). Gilbert Béréziat, Le romarin, le seringa et la blanche aubépine, autobiographie, Toulouse, Éditions Mélibée, 2012, 641 pages.

Lire la suite

Commentaires fermés sur Béréziat ou la carrière improbable

Classé dans B. Photos, C. Ile-de-France, E. Médecine Pharmacie

Examens sous présence policière ?

Communiqué de presse Solidaires étudiant⋅e⋅s Paris Nanterre, 15 décembre 2018. Examens sous présence policière à Nanterre ? 

Depuis lundi 10 décembre, suite à la décision prise en Assemblée générale le 6 décembre, l’Université est bloquée afin de protester contre la hausse des frais d’inscription pour les étudiants étrangers. Le blocage a été reconduit à deux reprises en Assemblée générale le 10 décembre puis le 13 décembre. Le 10 décembre, premier jour du blocage, des vigiles privés avec des chiens, payés par l’Université, ont violenté des étudiants. Les cours et partiels ont ensuite été annulés progressivement pendant la semaine.

Immédiatement après l’Assemblée générale du 13 décembre, la présidence de l’Université Paris Nanterre a mis en place un vote électronique ouvert pendant 24h, sans concertation avec les organisations et collectifs contre la hausse des frais d’inscription, exclusivement centré sur la question du blocage, formulé ainsi « Êtes-vous favorable à la poursuite du blocage ? ». Outre les absences de garanties de secret du vote, l’absence de débat de fond et de concertation, de nombreuses défaillances ont été relevées. Ainsi, des personnes ont témoigné avoir pu voter plusieurs fois.

Lire la suite

Commentaires fermés sur Examens sous présence policière ?

Classé dans C. Ile-de-France

Démocratie à la sauce CPU

L’assemblée plénière de la Conférence des présidents d’université (CPU) élira son bureau (1 président et 2 vice-présidents) et ses présidents de commission, le 16 décembre 2018.

La CPU est une Association 1901. Ses statuts n’obligent pas la pluralité de candidatures (comme en 2016, une seule liste de candidats pour le bureau), la diffusion d’une profession de foi. Ils n’obligent pas non plus le vote et la diffusion d’un rapport d’activité, d’un rapport financier et pourtant Gilles Roussel, président sortant, est candidat à sa propre succession. A vrai dire, il préfère cacher son bilan sous le tapis : toutes les chroniques d’Histoires d’universités sur Gilles Roussel.

Peut-on parler d’un fonctionnement démocratique de la CPU quand les quelques indications de programme ne sont pas diffusées sur son site, mais sur des médias privés selon un tarif d’abonnement non public ? Ci-dessous la page d’accueil du 10 décembre 2018.

Cliquer sur les images pour les agrandir

C’est sur deux médias privés, qu’est tweetée l’annonce de la candidature du trio pour le bureau.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Bourgogne Franche-Comté, C. Ile-de-France, C. Pays de Loire, E. Mobilité internationale

UPEM : Gilles Roussel m’a tuer !

Gilles Roussel est président de l’université Paris Est Marne-la-Vallée (UPEM) et président de la Conférence des Présidents d’Université. Il souhaite faire un second mandat à la tête de la CPU : Gilles Roussel s’accroche. Il n’aura pas d’adversaire et dès lors il ne prend même pas de temps de communiquer sa profession de foi. Mépris pour les électeurs, présidents d’université ou directeurs de grande école. L’élection – le plébiscite – aura lieu le 16 décembre.

Gilles Roussel, c’est une première dans l’histoire des universités contemporaines, a décidé de saborder son université, de la faire disparaître dans un ensemble qui portera le nom d’Université Gustave Eiffel. Ensemble expérimental dans le cadre du projet d’ordonnance relative à l’expérimentation de nouvelles formes de rapprochement, de regroupement ou de fusion des établissements d’enseignement supérieur et de recherche (cf. ma chronique du 12 octobre 2018 : des rapprochements à la carte).

J’ai enseigné 9 ans dans cette université (1999 à 2008) : je n’imaginais que je recevrai, aujourd’hui et après dix ans de retraite, un tel coup de poignard dans le dos.

Ce sabordage est révélé par une dépêche de News Tank Higher Education de ce jour (article n°134396, cf l’image ci-dessous). L’UPEM, dans l’université Gustave Eiffel, perdra sa personnalité morale. Elle disparaîtra donc dans une université dominée par l’IFSTTAR et par les quatre Grandes écoles qui entreront dans cette fusion (celles-ci perdront-elles leur personnalité morale ? Le rapport de mission le proposera ou non).

Lire la suite

Commentaires fermés sur UPEM : Gilles Roussel m’a tuer !

Classé dans C. Ile-de-France, E. Ingénierie, E. Sciences, Non classé

CPU. Gilles Roussel s’accroche !

Suite de la chronique du 29 octobre 2018 : CPU. Qui sera président(e) ?

Gilles Roussel, président de la conférence des présidents d’université (CPU) depuis décembre 2016 et président de l’université de Paris-Est Marne-la-Vallée depuis près de 6 ans, s’accroche à sa fonction. Il veut encore faire président CPU pendant deux ans. Pourquoi ?

Cliquer sur les images pour les agrandir. Photo de 2015 à Strasbourg

Interrogé par News Tank le 27/08/2018, il déclarait : ces deux ans à la tête de la CPU m’ont beaucoup mobilisé, il y a eu beaucoup de sujets à traiter et défendre. Et je sens que le gouvernement n’a pas prévu de baisser le rythme des réformes. Cela m’intéresse d’arriver à trouver des positions qui soient le reflet d’un collectif, et de les porter. Si on trouve un bureau représentatif et que les pairs nous élisent, alors pourquoi pas !

Lire la suite

Commentaires fermés sur CPU. Gilles Roussel s’accroche !

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), C. Ile-de-France, C. Pays de Loire, E. Ingénierie, E. Médecine Pharmacie, E. Sciences humaines et sociales