Archives de Catégorie: C. Ile-de-France

L’université et le Grand Schisme

Suite de la chronique Avignon. Clément VII et les Rotuli. Le Grand Schisme d’Occident dura près de 40 ans (1378-1417) et a opposé papes à Rome et antipapes à Avignon. La chrétienté se partagea grosso modo en deux obédiences (cf. carte in Paul Payan, Entre Rome et Avignon. Une histoire du Grand schisme).

Les rois de France (Charles V, puis Charles VI), les rois d’Espagne, le royaume de Naples soutinrent Clément VII (1378-1394), puis Benoît XIII (1394-1417). Les autres princes d’Italie (dont les États pontificaux), l’Empire, l’Angleterre soutinrent Urbain VI (1378-1389), puis Boniface IX (1389-1404), Innocent VII (1404-1406), Grégoire XII (1406-1415). Tous souhaitaient, au moins en paroles, que soit mis fin au Grand Schisme. Mais la plupart différaient sur les moyens d’y parvenir.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire médiévale, C. Ile-de-France, C. PACA Corse, D. Italie

Comité de sélection et localisme

Qualité de la Science Française, Communiqué sur le recrutement par les pairs des universitaires et des chercheurs du CNRS, 19 juin 2017.

« Le recrutement par les pairs des universitaires et des chercheurs est une condition de la qualité de la production et de la transmission des savoirs. Il est aussi une garantie de l’égalité des chances dont doivent pouvoir bénéficier tous les candidats aux concours de l’enseignement supérieur et de la recherche. Seule la collégialité scientifique qui s’exprime à travers les comités et les jurys prévus par les dispositions juridiques régissant le recrutement universitaire et des organismes de recherche peut assurer la nécessaire expertise disciplinaire, sans laquelle toute décision peut paraître arbitraire.

QSF n’a cessé de rappeler que l’évaluation qui est associée au recrutement d’un universitaire ou d’un chercheur est sans doute plus importante que les appréciations qui peuvent avoir lieu tout au long de la carrière. C’est souvent de cette première évaluation que dépendent la qualité, l’attractivité et le rayonnement d’une université ou d’un organisme de recherche.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France, E. Arts Lettres Langues, E. Sciences humaines et sociales

Priorité aux universités de recherche

Décret n° 2017-1083 du 24 mai 2017 relatif aux attributions du ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation

  • Il prépare et met en œuvre la politique du Gouvernement relative au développement de l’enseignement supérieur.
  • Il propose et, en liaison avec les autres ministres intéressés, met en œuvre la politique du Gouvernement dans le domaine de la recherche et de la technologie. Il est compétent en matière de politique de l’espace.
  • Il prépare les décisions du Gouvernement relatives à l’attribution des ressources et des moyens alloués par l’État dans le cadre de la mission interministérielle « Recherche et enseignement supérieur ». A cet effet, les autres ministres lui présentent leurs propositions de crédits de recherche. Il est associé à la définition et à la mise en œuvre du programme des investissements d’avenir.
  • Il est compétent, en lien avec les autres ministres intéressés, pour la définition et le suivi de la politique en matière d’innovation.
  • Il prépare les décisions du Gouvernement relatives à la constitution d’universités de recherche à rayonnement international.
  • Il participe à la promotion des sciences et des technologies et à la diffusion de la culture scientifique, technologique et industrielle.
  • Il participe, conjointement avec les autres ministres intéressés, à l’élaboration et à la mise en œuvre de la politique du Gouvernement en faveur du développement et de la diffusion des usages du numérique dans la société et l’économie.

Constitution d’universités de recherche à rayonnement international : cette attribution est nouvelle. Il semble de plus qu’elle soit prioritaire, urgente à réaliser.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France

Louis Vogel, ministre de l’ESR ?

Louis Vogel, ex-président de la Conférence des présidents d’université (CPU), démissionne des Républicains et brigue l’investiture d’En Marche !

« Le maire de Melun a démissionné ce jeudi du parti Les Républicains. Il annonce briguer l’investiture d’En Marche! dans la 1re circonscription de Seine-et-Marne.

Je ne suis pas un professionnel de la politique mais j’estime qu’il y a, chez Les Républicains, un problème de transparence, d’absence de débat démocratique ». Et d’ajouter : “J’étais un soutien d’Alain Juppé mais je veux pouvoir me regarder en face et je me retrouve dans de nombreuses propositions d’Emmanuel Macron”.

Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans C. Ile-de-France

Group on Collaborative Spaces

The Research Group on Collaborative Spaces (RGCS) has been set up in November 2014. It is an independent network and a think tank gathering mainly academics in the fields of humanities and social sciences (management, organization studies, sociology, economics, anthropology…).

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

RGCS relies on a threefold vision. Firstly, academic networks need to be both global (as almost all international networks) and local. That is why we organize an annual conference, but also local (at the level of different cities) meetings. We see this as a way to be closer to what the world itself has become. Local meetings are also opportunities to share ideas and research with entrepreneurs, managers, journalists, artists and politicians who would probably not join us for a global event.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), C. Ile-de-France, E. Economie Gestion

Œuvres de Cluny en 166 photos

Musée de Cluny, le monde médiéval. Dans mes visites de musées et d’édifices religieux, je photographie en priorité des œuvres qui vont enrichir mes collections thématiques : Adam et Eve, rois mages et fuite en Égypte, vierge allaitante, symboles des quatre évangélistes (tétramorphe), saints (Cécile, Nicolas, Pierre, Sébastien), charité romaine, enlèvement d’Europe, résurrection des morts et jugement dernier, mélancolie et vanité, maîtres et élèves…

A Cluny, mon bonheur a été parfaitement servi : sept albums et 166 photos (Hôtel et portail, Sculptures, Orfèvrerie, Vitraux, Bois polychromes, Tapisseries, Peintures).

1.L’Hôtel de Cluny (lire la chronique Cluny : le collège, l’hôtel, le musée) : album de 16 photos.

Cliquer sur les photos pour les agrandir

2. Sculptures : chapiteaux, statues, pierres tombales… Album de 43 photos.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, B. Photos, C. Ile-de-France

Cluny : le collège, l’hôtel, le musée

1.Le collège de Cluny.

« En 1269, Yves de Vergy, abbé de Cluny, décide de retirer les novices de son ordre étudiant à Paris de l’hôtel des évêques d’Auxerre pour leur trouver un logement propre, près de la Sorbonne, entre les rues de la Harpe, des Cordiers, des Poirées et le passage des Jacobins. Dès cette année, semble-t-il, il lance la construction d’un véritable ensemble capable d’accueillir les étudiants, constitué d’un dortoir, d’un réfectoire, d’une cuisine et d’un cloître.

Les travaux sont poursuivis par son neveu et successeur, Yves de Chassant (abbé de 1275 à 1289), qui fait construire la salle capitulaire, l’église et la bibliothèque. Les travaux vont bon train, et le chartrier du couvent des Dominicains qui bordait le terrain au nord témoigne d’une tentative d’annexion de leurs espaces en 1271. Celle-ci ayant échoué, c’est vers le sud que se tournèrent les clunisiens pour s’étendre.

Plan du Collège selon Adolphe Berty

Il devait y avoir dans ce collège vingt-huit boursiers, le prieur y compris. Vingt-quatre prieurés de l’ordre étaient taxés pour financer ces bourses.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, A. Histoire moderne, B. Photos, C. Ile-de-France

Scènes d’école à Cluny

Musée national du Moyen-Age, Cluny. Deux scènes d’école.

Les Arts libéraux. L’arithmétique. Tapisserie laine et soie, Tournai, vers 1520.

Cliquer sur les images pour les agrandir

« L’Arithmétique représentée sur cette tapisserie est l’un des sept Arts libéraux et, parmi ceux-ci, l’un des quatre « arts » mathématiques, à l’instar de la Géométrie, l’Astronomie et la Musique. Elle est ici personnifiée par une jeune femme comptant des jetons de la main droite et tenant un livre couvert de chiffres de la main gauche, entourée de jeunes gens élégamment vêtus. La scène se situe dans un intérieur dont l’architecture et le mobilier sont soigneusement détaillés. L’inscription précise qu’il s’agit d’une représentation de l’art « du nombre, qui explique la proportion des choses ».

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, B. Photos, C. Ile-de-France, E. Sciences

La famille Jouvenel des Ursins

Chroniques de la Guerre de Cent ans : Jean Jouvenel et Michèle de Vitry eurent onze fils. Portraits du père et de quatre de ses fils. Sources et citations : cinq articles de Wikipédia.

La généalogie de la famille Jouvenel des Ursins commence avec Pierre Jouvenel des Ursins et dame d’Assenay, parents de Jean Jouvenel des Ursins, prévôt de Paris en 1388. Son grand-père était marchand drapier à Troyes en Champagne. Il épousa en 1386 Michelle de Vitry, nièce de Jean Le Mercier, conseiller des finances du gouvernement des Marmousets sous le règne de Charles VI.

La famille Jouvenel des Ursins en prière (entre 1445 et 1449, musée de Cluny)

Peinture sur bois : neuf photos (ensemble et détails)

Jean Jouvenel, le père (vers 1360 -1431). Après avoir achevé les études en droit à Orléans et à Paris, il fut avocat à Troyes, conseiller au Châtelet (1381) et avocat au Parlement de Paris (1384). En 1386 il épousa Michèle de Vitry,

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, C. Centre Val de Loire, C. Ile-de-France, C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes), E. Droit et Sciences politiques

Le collège de Beauvais (1370)

Jean de Dormans Beauvais. Source 1. Wikipédia. Il fut chancelier et garde des sceaux sous les rois Jean II le Bon et Charles V le Sage. Son frère Guillaume (il n’était pas clerc et eut de nombreux enfants) fut également chancelier du roi.

Cliquer sur les images pour les agrandir

1359-1360. Né d’un père procureur au Parlement, lui-même avocat au Parlement, Jean de Dormans Beauvais s’éleva par son mérite aux premières dignités de l’État et de l’Église et fut élu évêque de Lisieux le 26 juin 1359, puis fut fait évêque de Beauvais en 1360.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, B. Photos, C. Ile-de-France, E. Droit et Sciences politiques, E. Ingénierie