Archives de Catégorie: C. Ile-de-France

Privilèges des étudiants-clercs

Marie-Madeleine Davy, La situation juridique des étudiants de l’université de Paris au XIIIe siècle, Revue d’histoire de l’Église de France, Année 1931, Volume 17, Numéro 76, pp. 297-311.

Extraits de l’article en ligne.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire médiévale, C. Ile-de-France

Karl Marx, 30 ans en 1848

Suite des chroniques sur : Elles / Ils ont eu 30 ans en… Sources et citations : biographie de Karl Marx, article de Wikipédia, visite du Musée de la maison natale de Karl Marx à Trèves : album de 38 photos.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Karl Marx, « historien, journaliste, philosophe, économiste, sociologue, essayiste, théoricien de la révolution, socialiste et communiste allemand ». Il faut ajouter qu’il a publié, seul ou avec Engels, un nombre impressionnant d’ouvrages avant d’atteindre ses trente ans. Dans cette même période, et pour reprendre des termes contemporains, on peut dire qu’il a été migrant ou exilé pour des raisons politiques (il doit quitter l’Allemagne, Paris, Bruxelles ; Londres est la seule capitale à ne pas avoir sévi contre lui, mais, les premières années, il y vit dans la misère).

1818 (5 mai). Karl Marx est né à Trèves (devenue Prussienne après 1815). Il est mort le 14 mars 1883 à Londres.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans B. Photos, C. Ile-de-France, D. Allemagne, D. Europe (autres), E. Droit et Sciences politiques, E. Economie Gestion, E. Mobilité internationale, E. Sciences humaines et sociales, F. 19ème et 20ème siècles

Ce cardinal fonda un Collège

Quiz du week-end. Ce cardinal fut chancelier du Roi de France, dénommé le Sage (miniature ci-dessous). Il avait un frère qui fut également chancelier du même roi.

p1000734Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Qui est ce cardinal ?

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, B. Quiz, C. Ile-de-France

Moi, Blake, candidat au master

p1000487Cliquer sur les images pour les agrandir

Au fil de mon parcours sur le portail mutualisé des masters de l’université Paris-Saclay, je repensais, de plus en plus fort, au film de Ken Loach, Moi, Daniel Blake, à la recherche impossible d’un emploi. Il n’est pas inutile de rappeler que le film se termine très mal.

p1000488

Offre de masters de l’université Paris-Saclay : 45 mentions de master, plus de 350 parcours de M2 (11 pages pour lister les dates d’ouverture et de fermeture des inscriptions pour les 350 parcours !). Dans le parcours du combattant, fort éprouvant, vers le master de rêve, le candidat ne trouve pas quatre informations essentielles.

Lire la suite

5 Commentaires

Classé dans C. Ile-de-France, E. Sciences humaines et sociales

Paris-Saclay : le gâchis !

Cour des comptes. Rapport annuel 2017 (27 chapitres, 101 recommandations, 1300 pages), 8 février 2017.

Rapport de la Cour sur Paris-Saclay (48 pages) : le risque de dilution d’une grand ambition. Site Université Paris-Saclay.

p1000466Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France

Farah Atassi, 30 ans en 2011

Exposition Hétérotopies. Des avant-gardes dans l’art contemporain. Strasbourg, Musée d’art moderne et contemporain, jusqu’au 30 avril 2017. Objectif de ma visite de l’expo : repérer l’artiste le plus jeune parmi les 10 exposés et lui consacrer une chronique : « 30 ans en … ».

Chances pour moi : le plus jeune est une jeune artiste plasticienne – Farah Atassi – et ses quatre toiles exposées au MAMCS m’ont plu immédiatement. Diaporama de 33 photos

img_7168Cliquer sur la photo pour l’agrandir

« Hétérotopies, concept emprunté à Michel Foucault définissant les espaces physiques de l’utopie, cet Espace-Temps également pensé par Van Doesburg, formule ainsi le postulat d’une certaine actualité des concepts issus des avant-gardes. L’exposition Hétérotopies devient ainsi un espace de réévaluation de ces concepts, au moyen des œuvres contemporaines qui les activent à la lumière des enjeux sociaux, économiques et culturels contemporains. Le parallèle ainsi établi permet de prendre la mesure de l’actualité de ces hétérotopies dont la portée influence l’histoire et la société contemporaine » (Communiqué de presse MAMCS).

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans B. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), C. Ile-de-France

L’université et le traité de Troyes

Serge Lusignan, Vérité garde le roy, La construction d’une identité universitaire en France (XIIIe-XVe siècle), Publications de la Sorbonne, 1999. Pour en savoir plus sur ce livre, lire le compte-rendu très louangeur de Bruno Laurioux in Médiévales, année 2001, volume 20, numéro 41, pp. 165-167.

Bonnes feuilles, pages 195 à 200. « La paix entre les princes. L’action politique de l’Université de Paris était souvent orientée vers la recherche ou le maintien de la paix dans le royaume. Cet objectif la conduisait à ce qui nous paraît aujourd’hui comme des compromissions : adhésion au traité de Troyes en 1420, fidélité jurée à Henri VI, roi d’Angleterre et de France, le 19 novembre 1422, renouvellement du serment aux autorités anglaises le 26 août 1429, et plus tard transfert rapide d’allégeance à Charles VII dès la reprise de Paris en 1436″ [la suite dans les images ci-dessous).

troyes1

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire médiévale, C. Bourgogne Franche-Comté, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), C. Ile-de-France

Trois publications sur Jean Gerson

27 janvier 2017, à l’occasion du séminaire d’Isabelle Fabre dans le Master d’Études Médiévales Interdisciplinaires de Strasbourg. Trois publications en ligne d’Isabelle Favre, d’Isabel Irribaren, de Yelena Mazour-Matusevich

Isabelle Fabre, La Doctrine du chant du cœur de Jean Gerson : Édition critique, traduction et commentaire du Tractatus de canticis et du Canticordum au pèlerin, Droz, Genève, 2005, 661 pages (reproduction de la thèse soutenue à Paris-IV Sorbonne sous la direction de Michel Zink, Collège de France ; table des matières en fin de document). Isabelle Fabre est professeur des universités en langue et littérature françaises du Moyen-Âge à Paul Valéry Montpellier 3.

p1000186Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire médiévale, C. Ile-de-France, E. Sciences humaines et sociales

Jean Gerson, 30 ans en 1393

Jean Gerson, 1363-1429, source et citations : Wikipédia. Chronique à l’occasion d’un séminaire d’Isabelle Fabre dans le Master d’Études Médiévales Interdisciplinaires de Strasbourg.

« Jean Gerson, universitaire, théologien, prédicateur, homme politique français des XIVe et XVe siècles. Il fut chancelier de l’Université de Paris de 1395 jusqu’en 1415 et, à ce titre joua un rôle majeur dans les troubles politiques opposant le Duc d’Orléans au Duc de Bourgogne, par la suite Armagnacs et Bourguignons, ainsi que dans la crise découlant du grand schisme d’Occident.

1363 (13 décembre). Naissance de Jean Charlier à Gerson, près de Rethel. Ses parents étaient d’une famille d’un bourg rural où la présence monastique était forte. Ils appartenaient à la paysannerie éduquée et possédaient quelques terres dont héritèrent leurs 12 enfants… L’origine modeste de Gerson ne doit pas étonner : les difficultés démographiques de la fin du XIVe et du début du XVe favorisèrent l’ascension sociale d’esprits brillants issus de couches sociales moins favorisées.

220px-jean_gerson_sorbonne_statueJean Gerson par Joseph Félon dans une niche de la façade de la Chapelle de la Sorbonne

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire médiévale, C. Ile-de-France, E. Sciences humaines et sociales

Droit de justice de l’université

Serge Lusignan, Vérité garde le roy, La construction d’une identité universitaire en France (XIIIe-XVe siècle), Publications de la Sorbonne, 1999. « L’ouvrage montre que les privilèges royaux contribuèrent à doter les universitaires d’un statut particulier, qui finit par les distinguer des autres clercs dans la société médiévale. Les archives, parcourues jusqu’au milieu du XVe siècle, suggèrent que le Parlement devint, pour les gens d’études du nord de la France, le lieu de défense de leurs droits et d’affirmation de leur identité. Chaque université se disait alors la fille du roi ».

Pour en savoir plus, lire d’abord le compte-rendu très louangeur de Bruno Laurioux in Médiévales, année 2001, volume 20, numéro 41, pp. 165-167.

Extraits des pages 136 à 139. Procès au Parlement montrant comment le recteur de l’université de Paris exerce, à la fin du XIVème et au début de XVème siècle, son droit de justice en matière de logements loués et de montant des loyers.

1-loyersCliquer sur les images pour les agrandir ou les visionner en album

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire médiévale, C. Centre Val de Loire, C. Ile-de-France