Archives de Catégorie: A. Histoire moderne

Rome. Rivalité Bernin / Borromini

Francesco Borromini (1599-1667) et Gian Lorenzo Bernini (1598-1681) sont des architectes italiens de style baroque. Contemporains, ils ont été rivaux (… tout au moins jusqu’au suicide de Borromini durant l’été 1667).

Album de 45 photos (mai 2017). Promenade dans Rome : deux œuvres de Borromini (le palais Falconieri, via Giulia ; l’église Sainte Agnès de la place Navona). Une œuvre du Bernin (la fontaine des quatre fleuves sur la même place).

Cliquer sur les images pour les agrandir

Francesco Borromini (source et citations Wikipédia). « Fils de maçon, il commence lui-même sa carrière comme maçon et part très vite à Milan pour apprendre et exercer son activité. En 1619, il part à Rome et travaille pour un lointain parent, Carlo Maderno, sur la basilique Saint-Pierre comme sculpteur d’ornements. Puis, il entre comme dessinateur dans l’atelier de Maderno.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire moderne, B. Photos, D. Italie, E. Arts Lettres Langues, E. Ingénierie

Caravage, Raphaël, Velasquez…

Rome, Galerie Doria Pamphilij (sources et citations : Wikipédia, Site de la Galerie).

Album de 55 photos (mai 2017)

« Le bâtiment remonte au XVIe siècle. Il appartient à l’origine au cardinal Fazio Santoro, avant de passer aux Della Rovere puis, au début du XVIIe siècle, au cardinal Pietro Aldobrandini. Le palais fait ensuite partie de la dot d’Olimpia Aldobrandini. En 1647, celle-ci, veuve de Paolo Borghèse, épouse le prince Camillo Pamphilj, neveu du pape Innocent X et lui apporte l’actuel palais, qui fait toujours partie du patrimoine Pamphilj au XXIe siècle (c’est d’ailleurs un descendant de la famille qui est l’auteur du texte de l’audioguide). Le cœur des collections est constitué de l’héritage Aldobrandini ».

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire moderne, B. Photos, D. Italie

Rome. Du Caravage au Bernin

Du Caravage au Bernin, Chefs-d’œuvre  du 17ème siècle italien dans les collections royales d’Espagne, Rome, exposition aux Scuderie del Quirinale, jusqu’au 30 juillet 2017.

Album de 56 photos (16 mai 2017).

Un seul Caravage présenté : Salomé avec la tête de Saint Jean-Baptiste (ci-dessous).  Une majorité de sujets religieux. L’occasion pour moi d’enrichir mes collections thématiques : le massacre des innocents, le repos durant la fuite en Égypte (Andrea Vaccaro, ci-dessous), les quatre docteurs de l’église, Saint Jérôme, Noé.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire moderne, B. Photos, D. Espagne, D. Italie

Le jardin de la Villa Medici

Cliquer sur les images pour les agrandir

Le jardin de la Villa Médicis

« Il s’étend sur près de 8 hectares conserve en grande partie son ordonnance du XVIe siècle, répartie en trois zones (le piazzale, les carrés et le bosco). Cette tripartition, à l’image des jardins botaniques toscans, a pour origine les traités arboricoles de l’époque pré-renaissance. Lorsqu’en 1564, le Cardinal Ricci acquiert le domaine, appelé la Casina Crescenzi, située sur le collis hortulorum, celui ci ne comporte sans doute qu’une ferme au milieu de terrains plantés de vignes. D’importants travaux de terrassement sont alors engagés. Grâce aux travaux d’irrigation de Camillo Agrippa, mathématicien et ingénieur milanais, de nombreux bassins et fontaines ornent les lieux. Au sud, une silva (ou bosco) semble avoir été partiellement aménagée dès 1570″…

Album de 44 photos (mai 2017) : le jardin, le carré des Niobides, la salle des oiseaux, la gypsothèque.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire moderne, B. Photos, D. Italie

Rome. Histoire de la Villa Medici

Cliquer sur les images pour les agrandir

Album de 44 photos

Le palais de la Renaissance (source et citations : le site de la Villa Medici)

« Devenu propriétaire du domaine au plus tard en 1576, le cardinal Ferdinand de Médicis (1549-1609), grand collectionneur et mécène, chargea l’architecte Bartolomeo Ammannati, florentin lui aussi, de modifier et d’agrandir l’édifice projeté par le cardinal Ricci pour le transformer en un somptueux palais digne de son illustre famille.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire moderne, D. Italie, E. Arts Lettres Langues

Rome en déstructuration

Nouveau séjour à Rome. Peut-être le 20ème depuis 40 ans. Et peut-être le dernier. La crainte que Rome ne soit bientôt plus la ville éternelle : 10 photos de paysages et d’édifices romains se déstructurant (ci-dessous). Jusqu’à la ruine ?

Touristes en masse, s’agglutinant sur les mêmes sites. Impossible d’accéder à la basilique Saint-Pierre, aux musées du Vatican, à la villa Borghese. Foules sur la place Navona, au Panthéon, devant la fontaine de Trévi, dans le Forum et le Colisée… Restaurants à bas coûts servant la même cuisine standardisée. Vols aériens à bas coûts. Appartements loués aux touristes et payables en argent liquide.

Des services publics à l’abandon (transports, musées, voiries, ramassage des déchets, espaces verts…). Une ville au bord de l’asphyxie quand elle est engluée par une grève du métro, des bus et des taxis (jeudi 11 mai).

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, A. Histoire moderne, B. Photos, D. Italie, E. Arts Lettres Langues, E. Ingénierie

De Tombouctou à Zanzibar

Institut du monde arabe, Trésors de l’islam en Afrique. De Tombouctou à Zanzibar, exposition jusqu’au 30 juillet 2017. Album de 43 photos.

Cliquer sur les images pour les agrandir

« De Dakar à Zanzibar, de Tombouctou à Harar, l’Institut du monde arabe met à l’honneur des sociétés fortes de treize siècles d’échanges culturels et spirituels avec le Maghreb et le Moyen- Orient. Archéologie, architecture, patrimoine immatériel, art contemporain… Une première qui réunit sur 1 100 m2 près de 300 œuvres multidisciplinaires pour témoigner de la richesse artistique et culturelle de la pratique de l’islam en Afrique subsaharienne ».

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire moderne, E. Sciences humaines et sociales, F. 19ème et 20ème siècles

Cluny : le collège, l’hôtel, le musée

1.Le collège de Cluny.

« En 1269, Yves de Vergy, abbé de Cluny, décide de retirer les novices de son ordre étudiant à Paris de l’hôtel des évêques d’Auxerre pour leur trouver un logement propre, près de la Sorbonne, entre les rues de la Harpe, des Cordiers, des Poirées et le passage des Jacobins. Dès cette année, semble-t-il, il lance la construction d’un véritable ensemble capable d’accueillir les étudiants, constitué d’un dortoir, d’un réfectoire, d’une cuisine et d’un cloître.

Les travaux sont poursuivis par son neveu et successeur, Yves de Chassant (abbé de 1275 à 1289), qui fait construire la salle capitulaire, l’église et la bibliothèque. Les travaux vont bon train, et le chartrier du couvent des Dominicains qui bordait le terrain au nord témoigne d’une tentative d’annexion de leurs espaces en 1271. Celle-ci ayant échoué, c’est vers le sud que se tournèrent les clunisiens pour s’étendre.

Plan du Collège selon Adolphe Berty

Il devait y avoir dans ce collège vingt-huit boursiers, le prieur y compris. Vingt-quatre prieurés de l’ordre étaient taxés pour financer ces bourses.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, A. Histoire moderne, B. Photos, C. Ile-de-France

Agrégation de Lettres sans autrice

Signer la pétition d’un collectif d’enseignant⋅e⋅s, d’étudiant⋅e⋅s et de citoyen⋅ne⋅s : Pas d’agrégation de Lettres sans autrice

« L’an prochain, les agrégatives et agrégatifs de lettres classiques et de lettres modernes étudieront les auteurs français suivants pour le concours externe : Chrétien de Troyes, François Rabelais, Jean Racine, André Chénier, Gustave Flaubert et Nicolas Bouvier. Les agrégatives et agrégatifs de lettres modernes travailleront en outre sur un nouveau programme de littérature comparée, « Expériences de l’histoire, poétiques de la mémoire », rassemblant Joseph Conrad, António Lobo Antunes et Claude Simon, auquel s’ajoute l’ancien programme reconduit, « Formes de l’action poétique », avec René Char, Mahmoud Darwich et Frederico García Lorca.

Douze auteurs, aucune autrice, pour la neuvième fois au cours des vingt-cinq dernières années. C’était aussi le cas en 1997, en 1998, en 1999, en 2004, en 2007, en 2008, en 2009 et en 2016.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire médiévale, A. Histoire moderne, E. Arts Lettres Langues, F. 19ème et 20ème siècles

La bible colorée de Luther (1543)

Exposition de la BNUS, Luther 1517, jusqu’au 5 août 2017. Troisième chronique (album de 30 photos) : la bible colorée de Luther (1543), la bible de Gutenberg (1454-1455), deux bibles en allemand avant 1500.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Les deux chroniques précédentes : Le vent de la Réforme (album de 65 photos), La diffusion de la Réforme à Riga (album de 25 photos).

Source et citations : Wikipédia. « La Bible de Luther est la traduction allemande de la Bible réalisée par le Réformateur Martin Luther à partir des textes originaux en grec pour le Nouveau Testament, dont la traduction parut en 1522, et en hébreu pour l’Ancien Testament, dont la traduction parut en 1534, formant avec le Nouveau Testament et les livres apocryphes la première Bible complète en allemand.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire moderne, B. Photos, D. Allemagne, E. Sciences humaines et sociales