Archives de Catégorie: A. Université médiévale

Accéder à la tour des Savoirs

Deuxième visite à la Bibliothèque Humaniste de Sélestat. Les collections sont issues de la réunion de deux bibliothèques : celle de l’École Latine (fondée en 1452) et celle constituée par l’Humaniste Beatus Rhenanus (1485-1547).

Cliquer sur les images pour les agrandir

Ma première visite s’est surtout attachée à la restauration du bâtiment par Rudy Ricciotti (20 photos). Je porte cette fois mon attention vers l’enseignement à l’époque médiévale et au début de la Renaissance : les œuvres et leurs auteurs, les établissements (en particulier les écoles latines).

La progression de la maîtrise des sept Arts libéraux vers celle des disciplines supérieures est figurée par une tour (gravure du début du 16ème siècle).

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Université médiévale, B. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Arts Lettres Langues, E. Sciences humaines et sociales

Didascalicon, les 7 arts mécaniques

Cours d’Histoire de l’Art sur l’architecture gothique et son décor en France. Autant les maîtres d’ouvrage (les commanditaires) de tel ou tel édifice religieux sont le plus souvent connus, autant les maîtres d’œuvre (les architectes) ne sont que rarement identifiés. Et pourtant, des ouvrages savants médiévaux mentionnent l’existence d’Arts mécaniques. Ils sont 7, à l’instar des 7 arts libéraux, mentionnés dès l’époque romaine et utilisés pour structurer l’enseignement. L’ouvrage d’Hugues de Saint-Victor, le Didascalicon, est résumé par l’enseignante. L’envie d’en savoir plus : quatre références.

1. Article de Wikipédia, Hugues de Saint-Victor (1096-1141). « Le Didascalicon est un ouvrage du philosophe et théologien mystique du XIIe siècle, composé avant 1137 et découpé en six livres. En maître d’école, Hugues, construit un manuel dans la lignée d’Isidore de Séville

Dans la préface, Hugues expose son projet : La lecture occupe la première place dans les études. Le présent livre en traite, en donnant des règles pour lire… La première partie comporte l’instruction du lecteur ès arts, la seconde, celle du lecteur en science religieuse… Voici la méthode suivie dans cette instruction : d’abord montrer ce qu’on doit lire, puis dans quel ordre et comment on doit lire. Le maître présente successivement le quid legendum, ce qu’il faut lire, le quo ordine, dans quel ordre et enfin le quo modo comment…

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Université médiévale, C. Ile-de-France, E. Ingénierie, Non classé