Archives de Catégorie: B. Photos

Poitiers. Notre-Dame-la-grande

Poitiers. Église Notre-Dame-la-grande (XIe et XIIe siècles)

Cliquer sur les images pour les agrandir

Les citations de cette chroniques sont principalement extraites de l’article de Wikipédia. « Notre-Dame-la-Grande est mentionnée pour la première fois au Xe siècle, sous le nom latin de Sancta Maria Major en référence à la basilique Sainte-Marie-Majeure de Rome. Elle possédait alors un double statut, à la fois paroisse et collégiale, et dépendait des chanoines de la cathédrale.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, A. Histoire moderne, B. Photos, C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes), E. Arts Lettres Langues, E. Sciences humaines et sociales

Mai 68 en Alsace. 46 photos

Exposition Mai 68 en Alsace, Bibliothèque Nationale et Universitaire de Strasbourg, jusqu’au 7 octobre 2018.

Diaporama de 46 photos

Quiz sur l’intruse : quelle est la photo qui s’est introduite subrepticement dans cet album ?

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans B. Photos, B. Quiz, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), F. 19ème et 20ème siècles

De Mai 68 à la loi Faure (11/68)

Exposition Mai 68 en Alsace, Bibliothèque Nationale et Universitaire de Strasbourg, jusqu’au 7 octobre 2018. Première visite de l’expo en début d’après-midi et premières photos.

Cliquer sur les images pour les agrandir

L’exposition a créé chez moi un certain malaise. Autant le contexte des années précédant le mouvement étudiant à Strasbourg (l’AGFES conquise pour le mouvement situationniste !) et le déroulement des journées de mai sont présentés clairement et avec des photos, des documents pertinents et le plus souvent inédits (au moins pour moi), autant je ne comprends pas les raisons d’un oubli fâcheux.

Je m’attendais en effet à ce qu’une partie de l’expo soit consacrée aux résultats, à l’impact du mouvement pour l’Université en général (la loi Faure de novembre 1968) et pour l’université de Strasbourg en particulier (la scission en trois universités : Louis Pasteur, Robert Schumann, Marc Bloch, scission qui allait durer jusqu’en 2009).

Lire la suite

5 Commentaires

Classé dans B. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), F. 19ème et 20ème siècles

Karl Marx a 200 ans

Si ARTE n’existait pas, il faudrait l’inventer ! La chaîne franco-allemande consacre plusieurs documentaires au bicentenaire de la naissance de Karl Marx à Trèves le 5 mai 1818. Ils sont visibles jusqu’en juin 2018 : de Marx aux marxistes, Le phénomène Karl Marx, Le penseur visionnaire.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Mai 2018 et ses jours fériés : un moment idéal pour visiter, à Trèves (Rhénanie-Palatinat), la maison natale de Karl Marx, devenue musée.

Chroniques du blog.

Biographie des 30 premières années. Karl Marx, 30 ans en 1848, année de la publication du Manifeste du Parti Communiste.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans B. Photos, D. Allemagne, D. Europe (autres), E. Droit et Sciences politiques, E. Economie Gestion, E. Mobilité internationale, E. Sciences humaines et sociales, F. 19ème et 20ème siècles

Un couronnement de la Vierge

La vallée des fresques de Saint-Savin à Montmorillon (page 115 à 123), sous la direction de Robert Favreau.

1. Architecture de l’église Notre-Dame de Montmorillon et de sa crypte (citations de Wikipédia)

« Accrochée au rocher escarpé qui domine la rive gauche de la Gartempe, l’église Notre-Dame apparaît dans les textes en 1093 ; c’est alors une chapelle qui dépend de la paroisse Saint-Hilaire de Concise et dont la possession est confirmée à l’abbaye de Saint-Savin.

Cliquer sur les images pour les agrandir

« L’église actuelle présente un plan en croix latine avec un désaxement très marqué de la nef. Construite sur une crypte rachetant la dénivellation du terrain la partie orientale comprend un sanctuaire à travée droite et abside en hémicycle orné, à l’extérieur, de petites arcatures à la base et de grandes arcades retombant sur des contreforts à doubles colonnes. Sur le transept sont greffées deux absidioles. Le décor reste d’une grande sobriété. Cette partie paraît remonter à la fin du 11e siècle ».

« Les quatre travées de la nef reçoivent au début du 13ème siècle un voûtement de type gothique angevin. Au 14ème siècle ou au début du 15ème, la façade est dotée d’un nouveau portail décoré de feuillage et de deux niches ».

2. Les peintures murales de la crypte (fin du 12ème). Diaporama de 32 photos.

La crypte a été construite en même temps que l’église. Elle se situe sous le sanctuaire (chœur). Les peintures murales sont de la fin du 12ème et sont consacrées à la vie de sainte Catherine d’Alexandrie.

Source : larges extraits de Véronique Dujardin, conservateur, in Inventaire du Poitou-Charentes. Une partie non citée du texte est dédiée aux techniques utilisées.

Scène 1 : le Couronnement de la Vierge

« La Vierge à l’Enfant est peinte au centre de l’abside. Six saintes se répartissent de chaque côté. Catherine d’Alexandrie tient une place particulière, à cheval sur la mandorle, la main de Jésus, agrandie, est posée sur sa couronne. Assise dans un fauteuil, Marie tient Jésus assis sur son bras droit. Elle lui embrasse tendrement la main gauche et l’Enfant semble agiter ses jambes.

Catherine d’Alexandrie tient dans sa main gauche un objet circulaire, peut-être le globe surmonté d’une croix qui sera son attribut le plus courant à l’époque gothique. Elle est représentée debout, comme les cinq autres saintes. Elles sont séparées par des vases posés à leurs pieds.

Les personnages sont vêtus à la mode des années 1200. Marie porte une longue tunique blanche, un bliaud plus court orné de galons, et un long voile qui tombe jusqu’aux genoux en lui couvrant le cou mais en laissant apparaître ses cheveux au niveau du front. Catherine d’Alexandrie et la sainte qui lui fait face sont nu-tête et portent une robe très ajustée avec des manches démesurément longues.

Les quatre autres saintes ont les cheveux cachés par de longs voiles ou la capuche de leur manteau et portent des vêtements amples qui masquent leurs formes ».

Scène 2 : la dispute de sainte Catherine avec les docteurs païens

« Catherine d’Alexandrie est représentée assise, de trois quarts. Elle tient une grande croix dans la main gauche. Le doigt levé de sa main droite suggère la prise de parole. Une colombe semble lui souffler des conseils à l’oreille. Un décor d’architecture, figurant une ville, prend place au-dessus de cette partie de la scène.

À la droite de la sainte, la foule des docteurs est composée de vingt-deux personnages assis et tournés vers elle. Les visages sont peints de profil ou de trois-quarts, pour la plupart tête nue avec des cheveux longs et bouclés, généralement barbus, avec des nez très droits et des sourcils aux formes variées. Certains portent des phylactères dont le texte est devenu illisible ».

Scène 3 : le martyre des docteurs convertis

« La scène est mal conservée et a perdu la plupart des rehauts de peinture. Les docteurs sont regroupés dans une grande marmite et seules leurs têtes et quelques mains, tendues dans un geste de prière, dépassent du rebord du récipient. Deux âmes, à forme humaine, s’échappent au-dessus des têtes et sont recueillies par des anges. À gauche de la marmite, un personnage attise le feu ».

Scène 4 : l’Agneau mystique

« Situées sur la voûte de la nef, devant l’arc qui la sépare de l’abside, les trois dernières scènes représentent l’Agneau mystique, entouré de part et d’autre de Vieillards de l’Apocalypse ».

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, B. Photos, C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes)

Fresques carolingiennes

L’église Saint-Pierre-les-Églises est située au bord de la Vienne, sur la commune de Chauvigny. Source principale des citations de cette chronique : Wikipédia ; autres sources : cf. la note finale. « Par son plan, sa technique de construction et les fresques qui décorent l’abside, cette église est un témoin remarquable de l’art carolingien« .

Diaporama de 26 photos (31 mars 2018)

Cliquer sur les images pour les agrandir

A. La question de la datation des fresques (la peinture a fresco consiste à appliquer des couleurs sur un enduit frais à base de chaux)…

« C’est Paul Deschamps, archiviste-paléographe et directeur du musée des Monuments Français, vers 1950 qui a su reconnaître des fresques carolingiennes, donc antérieures à l’an mil.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, B. Photos, C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes), E. Sciences humaines et sociales

Poitiers. Baptistère Saint-Jean

Poitiers. Premier évêque attesté, Saint Hilaire, mort en 368. A partir du 5ème siècle, constitution d’un quartier épiscopal : maison de l’évêque, cathédrale (future cathédrale Saint-Pierre), baptistère.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Le baptistère Saint-Jean en photos

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, B. Photos, C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes)

Le Campus vert est rouvert

Vendredi 20 avril, Université de Strasbourg. Comme mercredi dernier, je fais le tour des bâtiments du Campus historique et du Campus de l’Esplanade : fermés ou ouverts ? des bloqueurs ou des non-bloqueurs ? Chronique : 9 bloqueurs, 14 vigiles.

Cette fois, le Palais U, construit à la fin du 19ème siècle et qui est resté le cœur historique et symbolique de l’Alma Mater, est ouvert. Je présente mon certificat d’inscription comme auditeur libre à l’un des deux agents de sécurité (j’apprends que la jeune femme a un diplôme de chargée de communication). J’entre. Une grande émotion dans un grand silence. Je photographie.

Diaporama de 26 photos. 1. Le Campus historique. 2. Le Campus de l’Esplanade.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans B. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Droit et Sciences politiques, E. Sciences humaines et sociales

Manifestation du 19 avril. Photos

Manifestation interprofessionnelle du 19 avril 2018 à Strasbourg, de la gare à la place Kléber. Temps beau et chaud.

Manifestation partiellement intersyndicale (CGT et Solidaires Sud, quelques militants FO, UNSA, FSU, UNEF). Estimation : 3 500 manifestants. Les plus nombreux : les militants de la CGT. Atmosphère bon enfant. Aucun incident à ma connaissance. Présence discrète des forces de l’ordre. Impact de cette manifestation sur la politique du gouvernement ? A venir !

Cliquer sur les images pour les agrandir

Album de 43 photos : cheminots, étudiants, avocats, travailleurs sociaux et médico-sociaux, territoriaux.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans B. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

9 bloqueurs, 14 vigiles

Strasbourg, mercredi 18 avril, 10 heures. Selon le communiqué de l’université, 12 bâtiments sont bloqués.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Mercredi 18 avril, 14 heures à 16 heures 30, je fais le tour des bâtiments du Campus de l’Esplanade et du Campus Historique. Je photographie. Le communiqué de l’université (12 bâtiments bloqués) n’est guère fidèle à la réalité : les deux campus sont hyper-paisibles, dans ces premières chaleurs d’un été précoce.

Le Portique, Faculté des Sciences du Sport, 14 heures.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans B. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Sciences, E. Sciences humaines et sociales, Non classé