Archives de Catégorie: C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Rétro d’expos (1895-1937)

40 ans d’expositions, Strasbourg 1895-1937. Dans le cadre de Laboratoire d’Europe, Strasbourg 1880-1930, exposition aux Archives de la Ville et de l’Eurométropole, jusqu’au 2 mars 2018 (150 documents et objets).

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), D. Allemagne, E. Ingénierie, F. 19ème et 20ème siècles

Loi ORE. Revue des mobilisations

Foisonnement et répétition de mobilisations : 1er et 6 février 2018. Appel à une journée nationale de grève et de mobilisation, le 15 février.

Intensité de la mobilisation ? Pour ce que j’en ai vu à Strasbourg à deux reprises, elle demeure faible ; jeudi 8 et vendredi 9 février, l’assistance aux 7 heures de cours que je suis au Palais universitaire était on ne peut plus normale. Et après-demain ?

La mobilisation n’est pas unitaire (absence de la FAGE et du SGEN CFDT) ; elle est oppositionnelle (s’opposer aux réformes en cours) plutôt que propositionnelle (à part la revendication habituelle : plus de moyens pour l’enseignement supérieur et la recherche) ; elle donne surtout une image de défense du passé, du statu quo. Je ne pense pas aujourd’hui qu’il puisse y avoir le feu à la maison Université dans les semaines qui viennent.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Bretagne Normandie, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), C. Ile-de-France, C. Occitanie (Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon)

ParcourSup. Lorraine veut rassurer

Pourquoi l’université de Lorraine communique-t-elle sur ce qui change et sur ce qui ne change pas pour ses 72 licences, avec la modification du mode d’admission dans l’enseignement supérieur (ParcourSup au lieu d’APB) ?

Saisie des vœux sur ParcoursSup commencée depuis 4 semaines (fin de cette saisie dans cinq semaines). L’université de Lorraine me paraît douter de son attractivité. Ses dirigeants suivent au jour le jour la saisie des vœux pour les 4 villes où l’université organise des formations de licence : Épinal, Metz, Nancy, Sarreguemines. Sont-ils inquiets parce que le nombre de vœux saisis à ce jour n’atteint pas leurs prévisions ?

Que faire ? Rassurer à tout prix les familles et les élèves, les persuader que, le tout dans le tout, rien ne change vraiment avec ParcourSup. Venez, venez les petits, il y aura de la place pour tout le monde ! Problème pour la communication de l’UL : des informations auraient dû être rappelées, fournies, et elles ne le sont pas. Lacunes dans la communication externe : j’appelle cela de la désinformation.

Analyse critique du communiqué lorrain : sept points.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Sciences, E. Sciences humaines et sociales

Plan Campus : la Cour a tort

Cour des Comptes, Le rapport public annuel 2018, Tome 1, Les observations. Chapitre III, 4, Dix ans après le lancement de l’opération Campus, un premier bilan en demi-teinte, pages 387 à 409.

La Cour fait porter aux établissements d’enseignement supérieur une grande responsabilité de ce bilan en demi-teinte. Je ne partage pas cette analyse.

Il se fait que le blog Histoires d’universités a vu le jour en janvier 2009, juste après l’annonce en fanfare du plan Campus. Depuis cette date, au fil des mois, j’ai consacré 109 chroniques et plus d’un millier de photos à ce Plan.

Ce beau projet de 5 milliards d’euros a été mené de manière inconséquente par le ministère de l’enseignement supérieur, par ses ministres ou secrétaires d’État successifs. Le plan m’a valu mes pires énervements contre la mauvaise foi, voire les mensonges de ceux-ci. Ma dernière colère à propos du Plan campus concerne sa mise en œuvre dans l’université de Strasbourg.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Une manif sans guère d’écho

Suite de la chronique du 5 février 2018, Strasbourg. Appel à une manif contre la loi Orientation et Réussite des Étudiants et contre la réforme du baccalauréat et du lycée.

Je ne peux pas dire que les manifestants ont été nombreux à répondre à l’appel : album de 14 photos, de la place Kléber au Rectorat. Je n’ai pas vu de drapeau UNEF : le syndicat étudiant était pourtant signataire de l’appel.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Strasbourg. Manif contre la loi ORE

Projet de loi ORE, Orientation et Réussite des Étudiants : Oui, il faut s’inquiéter! et manifester demain mardi 6 février 2018.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Communiqué. « Les organisations syndicales de l’université de Strasbourg et des EPST en Alsace

  • Sud éducation UDS, SNESUP-FSU, SNPREES-FO 67,  SES-CGT, SNTRS-CGT, CNT, avec les organisations syndicales du second degré, l’association de parents d’élèves FCPE, Solidaires Etudiant-e-s et les lycéen-ne-s

vous appellent à vous mobiliser (un préavis de grève a été déposé), mardi 6 février 2018

  • Contre la sélection à l’université et la destruction du baccalauréat comme premier grade universitaire

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

1468. La mort de Gutenberg

2018 : 550e anniversaire de la mort de Gutenberg.

Dépliant de présentation. « Alors que la nouvelle édition de La Fête des Imprimeurs se prépare à Strasbourg, l’association Espace Européen Gutenberg entend donner à cette manifestation une résonance toute particulière en l’inscrivant dans une programmation plus large et sur l’année entière.

En effet, l’association entend référencer toutes les manifestations rendant hommage à Gutenberg et apporter ainsi une visibilité à ce réseau de partenaires implantés en Suisse, en Allemagne et en France.

Elle est soutenue dans cette démarche par la Ville et l’Eurométropole de Strasbourg.

Johannes Gutenberg :

  • Johannes Gensfleich dit Gutenberg : ~ 1399-1468.
  • Il a vécu et travaillé à Strasbourg (1434-1444) et à Mayence.
  • Il a mis au point l’imprimerie typographique qui a révolutionné la diffusion des savoirs ».

Site de l’Espace Européen Gutenberg

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), D. Allemagne, E. Arts Lettres Langues, E. Ingénierie

La camionnette et la sociologie

Promenade quotidienne. L’occasion d’observer le travail, les métiers dans Strasbourg. Je photographie et je tweete (certains tweets sont repris par @strasbourg.eu).

Je reviens ainsi à mes premières amours : la sociologie du travail, de l’organisation, des techniques… Je disais toujours à mes étudiants à Lille, à Nanterre puis à Marne-la-Vallée, pour leur donner confiance, que les sociologues avaient à leur disposition un grand nombre d’outils pour collecter et traiter les données.

J’ai toujours insisté sur une première étape : l’observation sur le terrain (on dit « observation in situ » !). Pierre Bourdieu m’en avait donné l’appétit lors de mes études à Lille au milieu des années 60 : il nous envoyait au Musée des Beaux-arts pour observer les visiteurs avant de leur poser quelques questions.

Depuis mai 2017, j’ai photographié soixante-quatre camionnettes d’artisans du second œuvre du bâtiment (album de 64 photos). L’observation, avec le soutien de la photographie, permet de se poser des questions, de construire une problématique avant une enquête documentaire, une campagne de questionnaires ou d’entretiens.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Karl Trübner, la villa, la tombe

Karl Trübner (1846-1907), éditeur d’exception, et son épouse Klara sont enterrés au cimetière de la Robertsau à Strasbourg. Leur tombe est en péril (album de 11 photos). La concession va-t-elle être reprise par la ville, comme celles de Recklinghausen, l’anatomopathologiste de l’université impériale, et d’Adolf Michaelis, l’archéologue. La tombe d’Ernst Stadler, le poète, va-t-elle subir le même sort ?

Quand l’euro-métropole, la ville, l’université et le musée des Beaux-Arts vont-ils intervenir pour sauver et restaurer ces tombes ? Ces personnalités strasbourgeoises ne méritent pas d’être oubliées.

La tombe des époux Trübner est à l’abandon. Ce n’est pas le cas de la belle et grande villa qu’ils ont fait construire à partir de 1904 (album de 14 photos). Ils n’en ont guère profité : Karl est mort en 1907 et son épouse en 1908.

Cliquer sur les imges pour les agrandir

Le villa est l’objet d’un long développement sur le site Archi-Wiki.

« Construction 1904-1905, 24 Boulevard Tauler et  41 rue Schweighaeuser. Villa néo-régionaliste à colombages, dont les architectes sont Franz Lütke et Heinrich Backes. Le commanditaire est l’imprimeur-éditeur Karl Trübner.

La villa semble proche du mouvement Heimatschutz qui prônait un retour à l’architecture régionaliste au début du XXème (l’exemple le plus célèbre étant le quartier du Stockfeld au Neuhof). Elle est occupée par les assurances Geistel, avec une extension moderne le long de la rue Silbermann.

Il serait intéressant d’avoir une interprétation des nombreux symboles qui sont sculptés sur les boiseries. Certaines sculptures semblent avoir des liens avec l’antiquité (archers) et d’autres semblent plus modernes.

La galerie à balustres et arcades côté rue Schweighaeuser représente de façon allégorique les quatre âges de la vie. 1) l’enfance avec les 2 lionceaux « domptés » par le père 2) l’adolescence ou la jeune vie d’adulte avec la canne à pêche 3) la vie adulte semble représentée par un semeur 4) enfin la vieillesse avec un vieillard recroquevillé sur sa canne et faisant face à un coucher de soleil.

Celui qui s’est fait construire cette maison est le célèbre libraire, imprimeur-éditeur et collectionneur d’art Karl Trübner (1846-1907), auquel François Joseph Fuchs consacre une notice détaillée dans le Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne n° 37, pages 3915-3916, et à qui une rue toute proche a été dédiée.

Karl Trübner, l’imprimeur-éditeur, est mort le 2.6.1907 « après son retour d’un voyage en Italie, dans la maison qu’il avait fait construire au 41 rue Schweighaeuser », et où il vécut en fait très peu de temps…

On notera aussi ce que Fuchs écrit du projet de Trübner, à son arrivée à Strasbourg en mai 1872. « T. estima qu’il lui appartenait désormais de contribuer de toutes ses forces à la germanisation de l’Alsace en aidant cette province à revenir dans son milieu linguistique et culturel naturel, entravé, selon lui, depuis le début du XIXe s. par l’Université française, mais aussi par des « mauvais » Allemands venus dans le pays après 1871″.

En tant que libraire et éditeur, Fuchs écrit que « deux soucis majeurs le hantaient : collaborer activement à la reconstitution de la bibliothèque et du musée de peinture, incendiés pendant le siège de 1870, et publier un maximum de sources d’archives pour parer, à l’avenir, à une catastrophe semblable à celle qui venait d’arriver ».

On n’oubliera pas de mentionner pour finir qu’on doit à Karl Trübner une oeuvre remarquable: Strassburg und seine Bauten (1894), qui reste un ouvrage de référence sur l’architecture à Strasbourg.

En 1909, le nouveau propriétaire est un certain K. Engelhorn, qui sollicite les architectes Heinrich Backes et Otto Zache pour l’installation d’un petit pavillon dans le jardin (Herstellung eines Gartenhauses). L’autorisation de construire date du 31.3.1909.

  1. Le 1.11. est décédée à Strasbourg Clara Engelhorn, veuve de Karl Trübner. Le couple étant resté sans enfant, c’est probablement un membre de la famille de l’épouse qui a pris en charge la maison. Peut-être le père de Clara, qui avait été avocat, à savoir Johann Karl Konrad Engelhorn. 2010. La villa a connu un lifting paysager, notamment l’abattage d’un imposant arbre dans le coin boulevard Tauler / rue Schweighaeuser. Ce nettoyage a mis en valeur les nombreuses sculptures sur bois, qui étaient beaucoup moins visibles auparavant ».

 

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), D. Allemagne, E. Ingénierie, F. 19ème et 20ème siècles

Vous avez dit « manifestation » ?

Mobilisation et grève, le 1er février. Du plan étudiant à la plateforme Parcoursup : l’instauration de la sélection ! Le 1er février, agissons pour une université ouverte

La manifestation à Strasbourg : 150 personnes. Un échec. Le projet de loi Orientation et Réussite des Étudiants a un boulevard devant lui !

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)