Archives de Catégorie: C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

9 bloqueurs, 14 vigiles

Strasbourg, mercredi 18 avril, 10 heures. Selon le communiqué de l’université, 12 bâtiments sont bloqués.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Mercredi 18 avril, 14 heures à 16 heures 30, je fais le tour des bâtiments du Campus de l’Esplanade et du Campus Historique. Je photographie. Le communiqué de l’université (12 bâtiments bloqués) n’est guère fidèle à la réalité : les deux campus sont hyper-paisibles, dans ces premières chaleurs d’un été précoce.

Le Portique, Faculté des Sciences du Sport, 14 heures.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans B. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Sciences, E. Sciences humaines et sociales, Non classé

Conférence débat sur la loi ORE ?

Université de Strasbourg, lundi 16 avril, information presse. Blocage de l’université : le président décide de consulter l’ensemble des étudiants

« Des étudiants réunis en assemblée générale ce matin ont annoncé le blocage reconductible de l’ensemble des bâtiments de l’université à compter du mardi 17 avril.

Le président de l’université avait envoyé vendredi 13 avril un message aux étudiants. Il leur proposait de rencontrer les élus étudiants du CA et de la CFVU, ainsi que 3 ou 4 étudiants représentant l’assemblée générale. A ce jour, ces étudiants n’ont toujours pas pris contact pour répondre à cette invitation.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Strasbourg. Blocage ? Dialogue ?

16 au 20 avril 2018 : semaine cruciale pour l’université de Strasbourg, pour les mouvements d’opposition ou d’adhésion à la loi Orientation et réussite des étudiants, à la procédure d’admission ParcourSup.

Le contexte : dernière semaine de cours du semestre, dernière semaine avant les vacances de printemps, deux semaines avant les dix semaines consacrées aux examens, aux rattrapages, aux corrections et aux jurys. Dix semaines : c’est presque la durée du second semestre ! A l’université, on passe presque autant de temps à contrôler les connaissances qu’à les dispenser (toutes les chroniques du blog sur les Modalités de Contrôle des Connaissances). C’est sûr : les diplômes délivrés ne sont pas « en chocolat ».

Lundi 16 avril. Nouveaux blocages (décision de l’AG  du 15 avril, cf. ci-dessous 1.) ? Ouverture du dialogue entre la présidence et l’AG des étudiants en lutte, les représentants étudiants dans les conseils centraux (cf. ci-dessous 2. message du président Michel Deneken) ? Blocage et/ou dialogue ? En points 2 et 4, actualisations du 16 avril.

Cliquer sur les images pour les agrandir

1. Nouveaux blocages ? J’ai participé à la première partie de l’assemblée des étudiants du jeudi 12 avril, le temps d’écouter une dizaine d’interventions étudiantes limitées à 3 minutes. J’ai été impressionné par le nombre de présents (l’amphi était plein), par la bonne organisation (un premier vote : les journalistes peuvent-ils prendre des photos, sauf de la zone protégée – étudiant(e)s ne souhaitant pas être photographié(e)s ; réponse largement favorable), par le respect des opinions minoritaires (en l’occurrence favorables à la loi ORE). J’ai noté une des interventions modérées : « oui, il faut s’opposer à la loi ORE, à la sélection qu’elle instaure, sélection sociale en particulier, mais dès lors c’est contre-productif d’insérer des fake-news dans les tracts (cette loi ne prévoit pas la fin de la compensation, la fin des rattrapages, l’augmentation des frais d’inscription) ».

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans B. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), C. Ile-de-France

Les quatre silences de F. Vidal

Depuis le 31 mars 2018, nouvelle étape de la procédure d’admission ParcourSup. Les établissements, qui ont été l’objet d’au moins un vœu des élèves candidats à l’enseignement supérieur, ont accès à leurs dossiers, ont jusqu’au 21 mai pour les traiter, et devront faire des propositions à partir de cette date (acceptation ou refus de l’admission). Du 14 au 31 mars, les candidats au SUP avaient à constituer leurs dossiers et à confirmer leurs vœux. Le calendrier

Dans ce contexte, quatre silences de la Ministre Frédérique Vidal ne sont pas admissibles, surtout parce qu’ils émanent de quelqu’un qui a promis la transparence totale de la procédure d’admission.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes), Non classé

L’alternance dans le SUP

Depuis 2009, 93 chroniques du blog sur l’alternance dans l’enseignement supérieur (contrats d’apprentissage et contrats de professionnalisation).

1.Premier Forum de l’Alternance de l’Université de Strasbourg. Rencontre entre étudiants et professionnels,  jeudi 19 avril 2018.

2. APEC, les Études de l’emploi Cadre, n°2018-09, avril.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

La sélection dans une L1 lorraine

Université de Lorraine, vendredi 13 Avril 2018. Objet : classement des dossiers d’entrée en L1. Destinataire du courriel : le responsable de la licence A (anonymisation des noms de la licence et de son responsable)

« Dans la mesure où vous avez refusé de classer les dossiers des lycéens souhaitant entrer en licence A, je vous serais reconnaissante de bien vouloir me notifier votre décision par écrit, et ce, afin que nous puissions justifier la mise en place d’une commission chargée de faire ce classement au niveau de l’établissement, puisque la loi nous impose de faire un tel classement.

Nous utiliserons pour cela un critère simple, à savoir la moyenne des notes aux épreuves anticipées du baccalauréat.

Lire la suite

6 Commentaires

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Étudiants Transylvains à Strasbourg

Après la chute de l’Empire hongrois en 1526, la principauté de Transylvanie devint vassale de l’empire ottoman. Les Transylvains, de confession luthérienne, qui voulaient poursuivre des études de philosophie puis de théologie ont donc dû émigrer vers des universités situées en terre protestante.

C’est ainsi qu’au cours du 17ème siècle, une centaine de migrants transylvains furent accueillis à Strasbourg, devenue ville universitaire de plein exercice en 1621 (après avoir été promue au rang d’Académie en 1566).

Fabien Fischer a consacré à cette migration un article dans la revue l’Outre-Forêt, Revue du Cercle d’histoire et d’archéologie de l’Alsace du Nord, Revue Trimestrielle (III 2017), n°179, De la Transylvanie à l’Outre-Forêt : parcours pastoraux. Cette revue est consultable à la BNU, au 3ème étage.

Extraits de cet article :

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire moderne, B. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), D. Allemagne, D. Europe (autres), E. Mobilité internationale, E. Sciences humaines et sociales

Blocages et com’ de crise

Communications de crise ? Il me semble intéressant de signaler, dans le contexte de blocages restreints ou étendus, sept prises de position de présidents ou de conseils d’administration des universités concernées. Classement par ordre alphabétique.

1.Université de Lorraine. Blocage : message du président Pierre Mutzenhardt (10 avril). Extrait : « Hier, 9 avril 2018, une consultation auprès des étudiants du CLSH a permis de dégager une majorité de choix en faveur de la levée du blocage et du respect de calendrier des examens. A la suite de ces résultats, j’ai proposé à l’UNEF, ainsi qu’au comité de lutte dont elle fait partie, d’engager des discussions pour trouver une modalité de sortie de crise ne pénalisant pas les étudiants. Contactée, l’UNEF m’a informé que le comité refusait de former une délégation permettant de tenir des échanges productifs et qu’il refusait également de discuter des modalités d’une sortie de crise. Publiquement, l’UNEF et le comité, soutenus tout aussi publiquement par des partis politiques, ont déclaré maintenir le blocage sans perspective de date de levée. Dans ces conditions, la réouverture du campus demain ferait courir un risque majeur de confrontation entre étudiants. Les enseignements ne reprendront donc pas sur le campus ce mercredi 11 avril ».

2.Université de Montpellier Paul Valery. Le président Patrick Gilli et les examens à distance (6 avril). « Comme annoncé, les examens se sont tenus toute cette semaine et se tiendront les semaines prochaines à distance, pour la plupart d’entre eux. Nous avons été avisés qu’un recours déposé par la CGT, Solidaires Etudiants et Sud Education vise à mettre en cause la légalité de nos dispositifs d’examens à distance. En réalité, l’analyse de divers services juridiques consultés à ce propos nous conforte dans la pertinence et la légalité des décisions prises dans des circonstances exceptionnelles. Ni ce recours, ni une éventuelle fermeture du site ne sauraient remettre en cause la validité et la tenue des épreuves »… Contre-communiqué du syndicat de combat universitaire : Tout sur les examens à l’université Paul-Valéry

3. Université de Paris Nanterre. Trois communiqués du président Jean-François Balaudé dans la journée d’hier, 9 avril. « Dans un contexte de risques avérés au niveau national et local pendant tout le week-end, ce lundi 9 avril 2018 à 6h30, un groupe d’une trentaine d’individus non identifiés s’est introduit par effraction dans l’un des bâtiments de l’établissement. Ce groupe nous a fait parvenir au préalable dans la nuit de dimanche à lundi un texte anonyme d’annonce de l’occupation pour des raisons ayant peu de rapport avec la loi ORE. Des dégradations et tags « ACAB » évoquent une appartenance à des groupes radicaux. Parallèlement, les étudiant-e-s de Nanterre mobilisé-e-s contre la loi ORE ont entamé le blocage non-violent de cinq des six bâtiments de la barre historique, puis du bâtiment Ricœur »…

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), C. Ile-de-France, C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes), C. Occitanie (Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon), Non classé

Patrimoine détruit / sauvegardé

Université de Strasbourg, Faculté des Sciences Historiques, Équipe de recherche ARCHE (Arts, Civilisation et Histoire de l’Europe), Axes de recherche pour 2018-2022.

Axe Transmissions : enseignement, modèles, patrimoines, codirigé par Denise Borlée et Hervé Doucet.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

16 avril 2018. La séance inaugurale de l’Axe Trasnmissions portera sur Patrimoine détruit, patrimoine sauvegardé : quelle mémoire ? Elle se déroulera en salle 112 du Palais universitaire.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Arts Lettres Langues, E. Sciences humaines et sociales, F. 19ème et 20ème siècles

Métiers de bouche et camionnettes

Suite de la chronique La camionnette et la sociologie. « Lors de mes promenades quotidiennes, j’observe le travail, les métiers dans Strasbourg. Je photographie et je tweete (certains tweets sont repris par @strasbourg.eu). Dans cette première chronique sur les artisans, 79 photos de camionnettes du second œuvre du bâtiment ».

Depuis juin dernier, j’avais également photographié d’autres camionnettes, celles utilisées par les artisans des métiers de bouche : album de 25 photos.

Camionnettes d’équipementiers de cuisine et de bar, de frigoriste, de boulange.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans B. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)