Archives de Catégorie: C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes)

Les quatre silences de F. Vidal

Depuis le 31 mars 2018, nouvelle étape de la procédure d’admission ParcourSup. Les établissements, qui ont été l’objet d’au moins un vœu des élèves candidats à l’enseignement supérieur, ont accès à leurs dossiers, ont jusqu’au 21 mai pour les traiter, et devront faire des propositions à partir de cette date (acceptation ou refus de l’admission). Du 14 au 31 mars, les candidats au SUP avaient à constituer leurs dossiers et à confirmer leurs vœux. Le calendrier

Dans ce contexte, quatre silences de la Ministre Frédérique Vidal ne sont pas admissibles, surtout parce qu’ils émanent de quelqu’un qui a promis la transparence totale de la procédure d’admission.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes), Non classé

Blocages et com’ de crise

Communications de crise ? Il me semble intéressant de signaler, dans le contexte de blocages restreints ou étendus, sept prises de position de présidents ou de conseils d’administration des universités concernées. Classement par ordre alphabétique.

1.Université de Lorraine. Blocage : message du président Pierre Mutzenhardt (10 avril). Extrait : « Hier, 9 avril 2018, une consultation auprès des étudiants du CLSH a permis de dégager une majorité de choix en faveur de la levée du blocage et du respect de calendrier des examens. A la suite de ces résultats, j’ai proposé à l’UNEF, ainsi qu’au comité de lutte dont elle fait partie, d’engager des discussions pour trouver une modalité de sortie de crise ne pénalisant pas les étudiants. Contactée, l’UNEF m’a informé que le comité refusait de former une délégation permettant de tenir des échanges productifs et qu’il refusait également de discuter des modalités d’une sortie de crise. Publiquement, l’UNEF et le comité, soutenus tout aussi publiquement par des partis politiques, ont déclaré maintenir le blocage sans perspective de date de levée. Dans ces conditions, la réouverture du campus demain ferait courir un risque majeur de confrontation entre étudiants. Les enseignements ne reprendront donc pas sur le campus ce mercredi 11 avril ».

2.Université de Montpellier Paul Valery. Le président Patrick Gilli et les examens à distance (6 avril). « Comme annoncé, les examens se sont tenus toute cette semaine et se tiendront les semaines prochaines à distance, pour la plupart d’entre eux. Nous avons été avisés qu’un recours déposé par la CGT, Solidaires Etudiants et Sud Education vise à mettre en cause la légalité de nos dispositifs d’examens à distance. En réalité, l’analyse de divers services juridiques consultés à ce propos nous conforte dans la pertinence et la légalité des décisions prises dans des circonstances exceptionnelles. Ni ce recours, ni une éventuelle fermeture du site ne sauraient remettre en cause la validité et la tenue des épreuves »… Contre-communiqué du syndicat de combat universitaire : Tout sur les examens à l’université Paul-Valéry

3. Université de Paris Nanterre. Trois communiqués du président Jean-François Balaudé dans la journée d’hier, 9 avril. « Dans un contexte de risques avérés au niveau national et local pendant tout le week-end, ce lundi 9 avril 2018 à 6h30, un groupe d’une trentaine d’individus non identifiés s’est introduit par effraction dans l’un des bâtiments de l’établissement. Ce groupe nous a fait parvenir au préalable dans la nuit de dimanche à lundi un texte anonyme d’annonce de l’occupation pour des raisons ayant peu de rapport avec la loi ORE. Des dégradations et tags « ACAB » évoquent une appartenance à des groupes radicaux. Parallèlement, les étudiant-e-s de Nanterre mobilisé-e-s contre la loi ORE ont entamé le blocage non-violent de cinq des six bâtiments de la barre historique, puis du bâtiment Ricœur »…

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), C. Ile-de-France, C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes), C. Occitanie (Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon), Non classé

La Rochelle. Communiqué SNESUP

Communiqué du SNESUP de La Rochelle, Un président sous influence, un CA sous haute protection policière, 14 mars 2018.

Suite de dix chroniques portant sur le contrat quinquennal 2018-2022 de l’université de La Rochelle, la restructuration institutionnelle qu’il prévoit, la gouvernance de l’université, les conflits internes, les communiqués du président et des juristes, la lettre de soutien de Frédérique Vidal au président Ogier.

Conclusion du communiqué du SNESUP. « Ni donneurs de leçons, ni oiseaux de mauvais augure, les camarades du SNESUP-FSU prennent date : un projet si difficilement accouché et une structure aussi compliquée à mettre en place, dans un contexte financier de plus en plus tendu et une compétition entre établissements, ouvrent la voie à une réduction de notre périmètre universitaire.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes)

Le président savoure sa victoire

Université de La Rochelle, communiqué du président Jean-Marc Ogier (14 mars 2018). Suite des chroniques sur le projet d’établissement, sur les divergences qu’il a générées, sur la pression exercée par la Ministre Vidal, sur le dénouement « positif’ peut-être provisoire (le vote du CA en faveur de ce projet). Le ton du communiqué : on sent que le président est très, très content de sa victoire sur ses opposants. Mes commentaires : quelques questions, identifiées par des [….].

« Chères et chers collègues. Le projet d’établissement 2018-2021 a été approuvé, lundi 12 mars, par le Conseil d’Administration de l’Université à une très large majorité : 24 voix pour, 2 votes contre, 1 vote blanc et 1 abstention.

[ Le contrat de site n’est-il pas devenu quinquennal ? 2018-2022 ? ]

Je vous rappelle que le texte est disponible sur notre SID : Projet d’établissement [en consultation interne seulement ! Pourquoi ?]

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes)

La Rochelle : le CA prisonnier

Suite des chroniques sur les conflits liés au projet d’établissement 2018-2022 de l’université de La Rochelle. Le conseil d’administration de l’université de la Rochelle, réuni ce 12 mars, a voté ce projet par 24 voix pour, 1 abstention, 1 blanc et 2 contre.

Un vote sans surprise, réalisé à dix kilomètres du siège de l’université, dans un ancien bunker allemand, sous la protection de la police, et sous la pression incontestable et injustifiable de Frédérique Vidal. Un vote dans un camp de prisonniers n’est qu’un ersatz de scrutin.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Le président de l’université, Jean-Marc Ogier, est désormais pieds et poings liés : il devra renvoyer l’ascenseur au ministère dès et à chaque fois que l’on le lui demandera. Il ne pourra plus jamais dire que son université est autonome.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes)

F. Vidal fait pression sur le CA

Suite de la chronique : Université de La Rochelle, le Conseil d’administration se réunit cet après-midi

Avant même que le CA ne se réunisse (dans un lieu distant de 10 kilomètres de l’université…), la ministre Frédérique Vidal a écrit au président Jean-Marc Ogier, pour lui faire part de son soutien au projet d’établissement 2018-2022 et aux réformes structurelles qu’il inclut.

Lire la lettre datée du 12 mars 2018.

Je n’ai pas souvenir, depuis la création du blog en 2009, qu’un(e) ministre de l’enseignement supérieur manifeste, aussi ostensiblement et en temps réel, un soutien à la politique d’un président et fasse pression sur le conseil d’administration pour qu’il approuve cette politique.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes)

La Rochelle : CA, cet après-midi

Suite de la chronique du 1er mars 2018 : Université de la Rochelle, un nouveau schéma institutionnel ?

« Le débat en cours à La Rochelle et qui devrait être approfondi lors du Conseil d’administration du 12 mars 2018 est fondamental non seulement pour l’avenir de cette université, mais également pour l’avenir de l’enseignement supérieur français. Un nouveau schéma institutionnel (création d’un Collège de premier cycle et d’Instituts de recherche et de formation de deuxième et troisième cycles, et donc suppression des Unités de Formation et de Recherche couvrant les 3 cycles) est-il souhaitable et possible ? »

Cliquer sur les images pour les agrandir. Photos de 2015

Les pièces du dossier oint été incluses dans la chronique du 1er mars. S’y ajoutent aujourd’hui deux autres pièces. 1. Un courriel de ce matin, envoyé par un maître de conférences de droit privé, Emmanuel Savatier. 2. Un communiqué de la présidence de l’université (reçu à 12 heures 15, lire infra la capture d’écran).

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes), E. Droit et Sciences politiques

Pas de « classement » à Montaigne

C’est de plus en plus la pagaille pour la mise en œuvre de ParcourSup.

L’article D. 612-1-12 du projet de décret sur les règles de fonctionnement de la procédure nationale de préinscription pour l’accès aux formations initiales de 1er cycle prévoit un classement des candidats admis par la commission d’examen de la formation. Mon commentaire en fin de chronique.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Actualisation 7 mars 2018. CNESER du 6 mars : « précision concernant le rôle de la commission d’examen des candidatures que doivent mettre en place les établissements : pour les filières en tension, la notion de classement est remplacée par celle d’ordonnancement des candidatures ». Quelle différence entre « classement » et ordonnancement » ?

Le CA de l’université de Bordeaux Montaigne a décidé, pour les filières non sélectives, non soumises à capacité d’accueil, de ne pas classer les candidats admis, ce qui induit une autre décision : celle de ne pas proposer de parcours adaptés (cf. la chronique précédente, Pas de « OUI, SI » à Poitiers). La courageuse présidente de Montaigne, Hélène Velasco, s’en explique dans un courriel de ce jour adressé aux personnels.

Lire la suite

5 Commentaires

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes)

Pas de « OUI, SI » à Poitiers

Suite des chroniques du blog sur ParcourSup. La dernière était consacrée aux projets de décret et d’arrêté : à ce propos, on pourrait, pour les vœux que les candidats doivent formuler, reprendre l’adage : « pourquoi faite simple quand on peut faire compliqué ? »

Université de Poitiers. Pour le libre accès à l’université, motion votée par la CFVU du 15 février 2018 et reprise par le CA du 2 mars 2018. La motion attire l’attention sur les parcours adaptés : pour ceux-ci, le projet de décret apporte une information jusqu’ici non dévoilée au public : « pourquoi faite simple quand on peut faire compliqué ? »

Lire la suite…

Dans un entretien avec Laura Taillandier d’EducPros, le président de Poitiers, Yves Jean, annonce que « l’université ne proposera aucun attendu local pour ses formations ni de parcours adaptés à la rentrée 2018.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes)

1er cycle : 5 schémas innovants ?

Suite de la chronique Université de La Rochelle, un nouveau schéma institutionnel  ? « Le débat en cours à La Rochelle et qui devrait être approfondi lors du Conseil d’administration du 12 mars 2018 est fondamental non seulement pour l’avenir de cette université, mais également pour l’avenir de l’enseignement supérieur français. La création d’un Collège de premier cycle et d’Instituts de recherche et de formation de deuxième et troisième cycles, et donc suppression des Unités de Formation et de Recherche couvrant les 3 cycles, est-il souhaitable et possible ? »

J’ai annoncé une suite à cette chronique. La voici : cinq nouveaux schémas organisationnels en 1er cycle

  • Sciences Po Collège universitaire (depuis 2009).
  • Cycle pluridisciplinaires d’études supérieures (depuis 2012, COMUE Université Paris Sciences et Lettres).
  • Bachelor Affaires Internationales (depuis 2016, École de management de Strasbourg).
  • École universitaire de premier cycle Paris Saclay (en projet).
  • Undergraduate College (en projet, Comue université Paris Seine).

Présentation de ces cinq schémas par ordre chronologique de création et références à des chroniques du blog. Chroniques critiques pour les trois premiers d’entre eux parce qu’ils ne concernent qu’un petit nombre d’étudiants triés sur le volet, parce qu’ils ont de fait une vocation élitiste.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), C. Ile-de-France, C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes), E. Droit et Sciences politiques, E. Economie Gestion