Archives de Catégorie: C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes)

ESR Aquitaine : le grand gâchis

Décret n° 2020-239 du 12 mars 2020 portant dissolution de la Communauté d’universités et établissements d’Aquitaine

Cliquer pour agrandir

10 ans de regroupements d’établissements d’Enseignement Supérieur et de Recherche en Aquitaine. 10 ans de gâchis humains, matériels et financiers, rappelés et commentés dans ma chronique du 28 octobre 2019, Fusion. Bordeaux sans Humanités

Histoire de l’université racontée sur le site de l’Université de Bordeaux fusionnée. Le point faible de la fusion bordelaise : une fusion partielle. Trois établissements l’ont refusée (Bordeaux 3 Michel de Montaigne, Sciences Politiques, Institut Polytechnique de Bordeaux). Un établissement a été tenu à l’écart, l’université de Pau et des Pays de l’Adour.

Créée par décret le 3 septembre 2013, quelque 573 ans après sa création originelle en 1441, l’université de Bordeaux retrouve son unité. De l’université de Bordeaux médiévale à celle du XXIème siècle, retour sur une longue histoire…

2009. Succès du projet bordelais à l’appel d’offre Opération Campus (475 millions d’euros de dotations en capital, alloués par l’État),

2012. Au bout d’un an de chantier, les deux écoles choisissent de ne pas aller jusqu’au bout du processus de fusion, tout en réaffirmant leur volonté de trouver une place dans le contexte de la politique du site universitaire bordelais.

2012. Investissements d’avenir. Le projet porté par les universités de Bordeaux est labellisé IDEX. Dotation en capital : 700 millions ».

2014. Créée par décret le 3 septembre 2013, l’université de Bordeaux naît officiellement le 1er janvier 2014. Mon Commentaire de blogueur. L’université de Bordeaux regroupe les universités de Bordeaux 1, Bordeaux 2, Bordeaux 4. Bordeaux 3 Montaigne, l’université des Humanités, a rejeté la fusion. Quant à l’université de Pau et des Pays de l’Adour, on ne lui a rien demandé. En aucun cas, l’université de Bordeaux ne peut se présenter comme l’université de la Région Aquitaine et encore moins de la Grande Région Nouvelle Aquitaine.

2015 (mars). Naissance de la COMUE Aquitaine

« Héritière du Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur de Bordeaux, les statuts de la Communauté ont été adoptés par ses six membres, approuvés par le décret n° 2015-281 du 11 mars 2015 et publiés au journal officiel de la République Française ».

2017 (décembre), source News Tank Higher Education. Manuel Tunon de Lara, président de l’université de Bordeaux : La Comue Aquitaine est une création artificielle, conçue comme une ombrelle dont on pouvait attendre qu’elle joue un rôle si elle réussissait à mettre en relation les établissements de toute la nouvelle région Aquitaine. Or elle n’a pas su jouer ce rôle ». Le 15 décembre 2007, le CA de l’université de Bordeaux décide d’engager une procédure afin de quitter la Comue.

2018 (18 janvier). Tunon de Lara, réélu président de l’université de Bordeaux par 23 voix contre 13 pour Renaud Coulangeon. Chroniques sur cette réélection (cf. image finale)

Commentaires dans ma chronique. Les personnels et les étudiants de l’université de Bordeaux devront rappeler constamment au président réélu par le Conseil d’administration que la liste qui le soutenait, lors des élections aux conseils centraux, a recueilli moins de 25% des voix des personnels enseignants inscrits sur les listes électorales. Le président de l’université de Bordeaux est donc un « mal élu ». L’oubliera-t-il ?

Poster un commentaire

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes)

Bordeaux Montaigne. 2 gagnants ?

PV des résultats des élections des 11 et 12 février au Conseil d’administration de l’université Bordeaux Montaigne. Chroniques de la campagne électorale : Bordeaux Montaigne. Scrutin serré (12 février), Élections à Bordeaux Montaigne (10 février), Trois listes à Bordeaux Montaigne) (10 février).

Le taux de participation a été supérieur à 60% des électeurs inscrits dans chacun des trois collèges des personnels (ce taux est supérieur à celui observé dans les élections qui concernent les COMUE). Le taux est traditionnellement plus important dans le collège des professeurs, 78,5% à Bordeaux Montaigne (117 votants sur 149 inscrits), contre 68,9% dans le collège des autres enseignants (348 votants sur 505 inscrits), et 64,1% dans le collège des BIATSS (351 votants sur 548 inscrits).

Conseil d’administration. Répartition des élus par collège (A, B, C) et par liste en concurrence.

La liste Montaigne Autrement (candidat à la présidence, Lionel Larré) arrive en première position dans le collège A (professeurs) avec 54 voix (36,2% des inscrits) et emporte 5 sièges.

La liste Montaigne en partage (candidat à la présidence Patrick Baudry) arrive en première position dans le collège B (Maîtres de conférences et autres enseignants), avec 173 voix (soit 34,3% des inscrits) et emporte 5 sièges.

Total des voix et des sièges, obtenus par les deux listes dans les deux collèges enseignants

  • Montaigne autrement : 209 voix (54 + 155) et 8 sièges (5 + 3)
  • Montaigne en partage : 222 voix (49 + 173) et 7 sièges (2 + 5)

Commentaires fermés sur Bordeaux Montaigne. 2 gagnants ?

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes)

Bordeaux Montaigne. Scrutin serré

Élections aux Conseils centraux de l’université Bordeaux Montaigne, 11 et 12 février 2020 (chroniques Élections à Bordeaux Montaigne et 3 listes à Bordeaux Montaigne).

Les résultats officieux du vote du 11 février pour le Conseil d’administration me sont parvenus. Rien n’est joué pour l’élection du Président.

Photo de juillet 2012

Collèges A et B, enseignants

Collège A.  Montaigne Autrement : 5 sièges,  Montaigne en partage : 2, Ensemble ! : 1
Collège B. Montaigne Autrement : 3, Montaigne en Partage 5
Total pour les deux collèges enseignants. Montaigne Autrement : 8 sièges,  Montaigne en Partage : 7, Ensemble : 1

Collège C. Comme chez les enseignants, le vote des BIATSS a été partagé

UNSA : 2 (a annoncé voter Montaigne Autrement)
CGT 2 : 2 (se cache mal de voter Montaigne en Partage)
SGEN : 1 (vote inconnu à l’heure actuelle)
SNASUB : 1 (se cache mal de voter Montaigne en Partage)

« Les étudiants ont voté hier ; second tour de scrutin aujourd’hui. Ils feront la différence dans un premier temps pour élire les quatre « extérieurs ».

Commentaires fermés sur Bordeaux Montaigne. Scrutin serré

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes), Non classé

3 listes à Bordeaux Montaigne

« Bordeaux-Montaigne n’a pas été pour rien, en 2009, en pointe de la mobilisation contre la loi sur l’autonomie des universités (LRU), accusée d’attribuer des pouvoirs exorbitants aux présidents. D’ailleurs, les candidats à la succession d’Hélène Velasco se gardent bien de réclamer plus de prérogatives. Ils sont trois, tous des hommes, donc, à promettre la collégialité », Catherine Darfay, Sud-Ouest, Faculté des Lettres, 10 février 2020.

Trois professions de foi chez les personnels enseignants. J’en cite ci-dessous le titre, les intertitres, le 1er paragraphe, et deux brèves présentations de leur candidat à la présidence.

A. Profession de foi des listes Montaigne en partage. Elles s’engagent à défendre et promouvoir l’identité spécifique de notre université de Lettres, Langues, Arts et Sciences Humaines et Sociales. Nous souhaitons une université de formation et de recherche, forte de sa diversité, fière de sa singularité, une université accueillante et ouverte.

  • Cette université, nous la voulons inclusive
  • Cette université, nous la voulons également citoyenne
  • Nous croyons à un projet d’université à la fois ambitieux et humaniste

Présentation Montaigne en partage. Un ancien élu. La liste Montaigne en partage est menée au CA par Patrick Baudry, professeur de sociologie, qui fut vice-président du Conseil Scientifique du président Patrice Brun entre 2009 et 2012. C’est la liste de l’équipe sortante, soutenue par le Snesup. Patrick Baudry sera Président en cas de victoire.

Photo de 2010

Catherine Darfay, Sud-Ouest. Sauf à jouer au jeu du « qui est qui », volontiers pratiqué dans une université où la plupart sont là depuis longtemps, parfois dès leurs études. Où l’on se souvient que le sociologue Patrick Baudry a été vice-président dans l’équipe de Patrice Brun en 2009, tandis que plusieurs de ses colistiers de Montaigne en partage siègent avec l’équipe d’aujourd’hui, dont la vice-présidente du conseil d’administration Béatrice Laville.

Commentaires fermés sur 3 listes à Bordeaux Montaigne

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes)

Élections à Bordeaux Montaigne

Faculté des Lettres. « À partir de demain, 10 février 2020, l’université Bordeaux Montaigne vote pour ses représentants des personnels et des étudiants, qui éliront leur président », Catherine Darfay, Sud-Ouest, 10 février 2020.

Photo de 2012

« Une chose est sûre : le futur président de l’université Bordeaux Montaigne (lettres et sciences humaines) sera un homme. La présidente actuelle, Hélène Velasco-Graciet, ne se représente pas, conformément à une tradition désormais bien ancrée chez les littéraires qui consiste à ne faire qu’un mandat de quatre ans quand la loi en prévoit possiblement deux ».

Commentaires fermés sur Élections à Bordeaux Montaigne

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes)

Mélange des genres à Bordeaux

Message reçu de Bordeaux. « La députée LREM de la seconde circonscription de Gironde, Catherine Fabre, a organisé le 3 décembre 2019 dans les locaux de l’université de Bordeaux une réunion de promotion du projet de réforme des retraites

1 commentaire

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes)

Les philosophes de Luca Giordano

Les cinq Philosophes de l’exposition du Petit Palais ont été peints en 1659-1660. Luca Giordano, né en 1634, avait alors 25 ans ! Luca Giordano, 30 ans en 1664 (chronique d’Histoires d’universités, illustrée par 106 photos).

Cliquer sur les photos pour les agrandir

1. Paris, Petit Palais. Extraits du cartouche de l’exposition à l’entrée dans la salle dédiée aux philosophes. Voir l’album l’album de 17 photos

« Luca Giordano entre cynisme et stoïcisme. Dans le climat de rigueur morale instauré par la Contre-réforme et son projet de renouveau spirituel, on assiste à la redécouverte de deux courants philosophiques de l’Antiquité qui s’adaptent à l’austérité intransigeante de l’Italie du Seicento  le cynisme et le stoïcisme. La liberté à l’égard de tout besoin matériel, l’indifférence envers les passions humaines et l’impassibilité face aux adversités de la vie font la popularité de ces doctrines…

Lire la suite

Commentaires fermés sur Les philosophes de Luca Giordano

Classé dans AF. Histoire 16-17èmes siècles, BA. Photos, C. Ile-de-France, C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes), E. Sciences humaines et sociales

Bordeaux. Réussite en Licence ?

Troisième chronique critique sur l’Université de Bordeaux fusionnée. Un beau discours sur l’accompagnement individualisé des étudiants, mais aucune mesure d’impact ! Depuis la fusion, le taux de réussite en licence a-t-il progressé ? Le site de l’université ne donne aucune réponse. C’est un autre point faible de la fusion !

  • Rapport de l’IGESR, colloque de Strasbourg, 10 et 11 octobre 2019.

Cliquer sur les images pour les agrandir

  • Premier bilan des 6 fusions réalisées entre 2009 et 2017, en matière d’activité de formation : un écart entre l’ambition du projet et les réalisations
  • Les chiffres décevants de la réussite en licence.

La réussite en licence

« A l’université de Bordeaux, tout est mis en œuvre pour assurer votre réussite et votre épanouissement !…

L’université vous accompagne tout au long de votre parcours de licence pour vous aider à réussir avec le nouveau dispositif AGIR : Accompagnement individualisé pour la réussite.

Vous êtes étudiant en licence ? Dès votre inscription ou réinscription, vous disposez d’un contrat de réussite pédagogique personnalisé et vous êtes accompagné par un directeur d’études en étroite collaboration avec les services universitaires d’aide aux étudiants à tout moment de votre scolarité.

Ce contrat pédagogique est personnel et il est adapté à votre situation et vos projets ».

Les parcours des étudiants à l’université

« Ils sont riches et variés, et l’Université s’intéresse aux multiples étapes de leur orientation ainsi qu’à leurs conditions de vie et d’études ».

Le devenir des entrants en 1ère année de licence.

Pas de suivi de cohortes des néo-bacheliers. Il  aurait dû commencer dès l’année de fusion (début 2014) : taux de passage immédiat de L1 en L2, taux d’obtention de la licence en 3 ou 4 ans pour les cohortes de néo-bachliers 2014, 2015, 2016, 2017, 2018.

Une seule enquête… ancienne et qi n’a donc aucune espèce d’intérêt : Devenir des néo-bacheliers entrés en PACES en 2010

Commentaires fermés sur Bordeaux. Réussite en Licence ?

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes), Non classé

Bordeaux Montaigne. La fusion? Non

Chroniques d’Histoires d’universités. Bordeaux 3 Michel de Montaigne : les débats de 2013-2016 sur la fusion.

10 novembre 2010. Présider et diriger Bordeaux 3

Le président de Bordeaux 3 Michel de Montaigne, Patrice Brun, m’a invité pour animer un débat sur la LRU, la gouvernance des universités, les responsabilités et compétences élargies : points forts, points faibles, opportunités, menaces. Suite à plusieurs chroniques critiques de ce blog sur la prime des présidents, leur pouvoir de veto, leur devenir après mandat, Patrice Brun avait pris le temps de réagir. J’ai publié le 22 août dernier son texte « Les présidents d’université entre réalités et fantasmes , sous le titre Défense des présidents. Pour le professeur d’histoire ancienne, le problème essentiel n’est pas le pouvoir du président. « Le vrai débat doit se situer ailleurs. Depuis trois ans, on demande toujours plus à l’université… Ce n’est pas un « toujours plus » que les présidents demandent, c’est un équilibre entre les charges et le potentiel. A mon sens, il a été rompu ».

Lire la suite

Commentaires fermés sur Bordeaux Montaigne. La fusion? Non

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes), E. Arts Lettres Langues, E. Sciences humaines et sociales, Non classé

Fusion. Bordeaux sans Humanités

A. Histoire de l’université racontée sur le site de l’Université de Bordeaux « fusionnée ». Le point faible de la fusion bordelaise : une fusion partielle. Trois établissements l’ont refusée (Bordeaux 3 Michel de Montaigne, Sciences Politiques, Institut Polytechnique de Bordeaux)

« Créée par décret le 3 septembre 2013, quelque 573 ans après sa création originelle en 1441, l’université de Bordeaux retrouve son unité. De l’université de Bordeaux médiévale à celle du XXIème siècle, retour sur une longue histoire.

Cliquer sur les images pour les agrandir

1968. Les grands principes de la loi Faure sont l’autonomie, la participation et la pluridisciplinarité.L’université de Bordeaux se divise alors progressivement et  donne naissance dans un premier temps à trois nouveaux établissements : Bordeaux1 (droit, économie et sciences), Bordeaux 2(sciences de la vie, sciences de l’homme, sciences de la santé), et Bordeaux 3 Michel de Montaigne (lettres et sciences humaines).

Lire la suite

Commentaires fermés sur Fusion. Bordeaux sans Humanités

Classé dans AH. Histoire 19-20èmes siècles, C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes), Non classé