Archives de Catégorie: C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes)

Tout est simple pour les simples…

Tout est simple pour les simples… (texte en pdf). A propos du projet de loi Orientation et Réussite des Étudiants, libre opinion de Patrice Brun, professeur d’Histoire grecque, université Bordeaux Montaigne, président de cette université de 2009 à 2012.

« Sélection ! » affirment les uns. « Orientation ! » rétorquent les autres. Dialogue de sourds comme notre pays et notre système universitaire en ont l’habitude. Tant d’arguments aussi péremptoires les uns que les autres ont déjà été échangés à propos d’une réforme en cours que l’on hésite à les reprendre, même en y mettant toutes les nuances voulues.

Pourtant, on aurait pu penser qu’un certain consensus s’établirait autour d’un constat, qui n’est tout de même pas très brillant à certains égards. Même pas… On a vu sortir des chiffres, agrémentés de réflexions du style « toutes les études montrent » – ce qui dispense d’en citer une seule – ou sortis d’offices et officines fort discrètes jusque-là. Les uns parlent de moins de 40% d’étudiants réussissant leur première année à l’université – mais dans des filières pré-choisies ; les autres de 80 % obtenant un diplôme de l’enseignement supérieur – escroquerie intellectuelle notoire puisque ce diplôme-là est le baccalauréat… Évidemment, personne ne parle des mêmes étudiants, ni des mêmes cursus, chacun prenant ce qui l’intéresse et le sert. Quant à APB, il est voué aux gémonies par les uns qui mettent en avant les exemples de tirage au sort dans certaines disciplines, mais les autres lui trouvent à présent des qualités telles, qu’au révélé de tant de vertus jusqu’alors insoupçonnées, on se demande si tout le monde parle du même système. Dialogue de sourds porté à l’extrême entre les zélateurs du « toujours oui » à des réformes dès lors qu’elles nous font sortir d’un système qui ne marche pas et les sectateurs du « toujours non » à des réformes dès lors qu’elles nous font sortir d’un système qui ne marche pas – mais qui marcherait à coup sûr mieux avec quelques milliards en plus ; entre les « réformateurs » à tout crin qui taxent toute modification d’insuffisante et d’inutile et les « conservateurs » de profession qui y voient l’évidence d’une atteinte – toujours « sans précédent » – au service public, la lutte rhétorique, frisant souvent la logorrhée, fait rage.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes)

Bordeaux Montaigne défend la philo

Rapport Mathiot, Réforme du baccalauréat et du lycée. La CPU est enthousiaste. Pour l’instant, elle est la seule organisation à n’avoir aucune réserve.

Motion adoptée par l’assemblée générale des enseignants du département de philosophie de l’université Bordeaux Montaigne

Le rapport Baccalauréat 2021 a été remis au Ministre de l’Éducation Nationale le 24 janvier 2018 et doit servir de base à la confection d’un projet de loi devant être présenté en Conseil des Ministres le 14 février 2018. La réforme du Lycée que porte ce rapport n’aura donc pas été discutée plus de trois semaines avec les acteurs concernés. Son ampleur exigerait pourtant une large consultation afin d’atteindre un consensus.

En l’état, le « Rapport Mathiot » soulève de très vives inquiétudes et des réserves non moins importantes. La structure extrêmement complexe des formations proposées qui distingue des unités « générales », « d’approfondissement et de complément » ainsi que « d’accompagnement » (elles-mêmes subdivisées en « majeures », « mineures » et « mineures optionnelles ») ne pourra qu’aggraver les inégalités sociales entre les élèves et conduire à une mise en concurrence des établissements, des disciplines et des enseignants eux-mêmes.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes), E. Sciences humaines et sociales

Tunon de Lara, président (23 voix)

18 janvier 2018, Conseil d’administration de l’Université de Bordeaux : Manuel Tunon de Lara, président sortant, est réélu par 23 voix contre 13 pour Renaud Coulangeon.

Dans ma chronique du 8 décembre 2017, Tunon de Lara, une amère victoire, j’indiquais (image ci-dessous) : « le score final du vainqueur pourrait être de 21 voix ». Il a au final obtenu deux voix de plus que ce que j’avais pronostiqué

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Ce qui se dit de cette élection :

  • l’UNEF aurait décidé, in extremis et contre toute attente, d’accorder ses 2 voix à Manuel Tunon de Lara, au motif que son adversaire Renaud Coulangeon, soutenu par le SNESUP, n’avait aucune chance de gagner. L’UNEF ne pouvait pas se permettre d’être en mauvais termes avec le président et lui ferait néanmoins savoir qu’elle serait une opposante acharnée. Comme dit l’autre : « Va comprendre, Charles ! »
  • Les 8 personnalités extérieures ont voté pour le président sortant, en dépit de la décision de celui-ci, validée par son CA, de quitter la COMUE Aquitaine (chronique du 4 janvier 2018 : Et si Tunon de Lara était battu ?)

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes), Non classé

Et si Tunon de Lara était battu ?

Université de Bordeaux : le conseil d’administration (36 membres) élira le président de l’université le 18 janvier prochain. Deux candidats en présence.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes)

Tunon De Lara, une amère victoire

Les élections aux Conseils centraux de l’université de Bordeaux ont eu lieu mardi 5 décembre 2017. Chronique du 19 novembre 2017 annonçant l’élection : Bordeaux, une élection présidentielle. Chronique du 29 novembre annonçant la présence d’une liste d’opposition dans les deux collèges enseignants et mentionnant le soutien indécent du comité stratégique de l’Idex au président sortant : Bordeaux, les injonctions de l’IDEX !

Arrêté portant proclamation des résultats au Conseil d’administration

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes)

Bordeaux. Les injonctions de l’IDEX !

Élections des conseils centraux de l’université de Bordeaux, le 5 décembre prochain. Les résultats de ces élections vont s’avérer cruciaux : ils peuvent tuer le modèle de l’université gouvernée par les enseignants et les chercheurs, et faire naître une gouvernance dirigée par des personnalités extérieures non élues.

Commentaire déposé ce 29 novembre sur ma chronique du 19 novembre 2017, Bordeaux, une élection présidentielle. Auteur, Renaud Coulangeon, maître de conférences en mathématiques, élu sortant au CA de l’université.

« Je profite de ce commentaire pour vous remercier du travail remarquable que vous effectuez sur ce blog, dont je suis un lecteur assidu depuis des années.

Lire la suite

3 Commentaires

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes)

Limoges. 3ème déficit financier

IGAENR, Diagnostic économique et financier de l’université de Limoges,  juillet 2017, 121 pages.

« La mission de l’IGAENR évalue à 4,5 M€ la somme que l’Université de Limoges doit dégager pour retrouver l’équilibre financier, générer une capacité d’autofinancement lui permettant de conduire une politique d’investissement ».

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes)

Bordeaux. Une élection présidentielle

5 décembre 2017. Élections des conseils centraux et de la présidence de l’Université de Bordeaux : la personnalisation à outrance.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes)

La Rochelle. Pousser les SHS dehors?

L’université de la Rochelle change de cap. « Dans un long entretien à Sud Ouest, Jean-Marc Ogier, le président de la fac, justifie la révolution qu’il initie. Pour lui, l’université joue sa survie.

Quand Gérard Blanchard (le précédent président de la fac rochelaise) a quitté l’université pour le Conseil régional et la vice-présidence en charge de l’enseignement supérieur et de la recherche, Jean-Marc Ogier n’apparaissait pas comme le dauphin désigné. Ce n’était pas le candidat de la continuité. Élu depuis le 25 avril 2016, il se place en rupture totale avec les stratégies de ses prédécesseurs. Il entend faire bouger les lignes dans des proportions inédites. Pour lui, c’est l’existence même de l’université rochelaise qui est en jeu »… La suite dans Sud-Ouest.

Communiqué SNESUP FSU de l’université de La Rochelle suite à l’interview du président Ogier dans Sud-Ouest, 29 septembre 2017.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes), E. Sciences humaines et sociales

Charles VII, l’université de Poitiers

Fondée en 1431 par le pape Eugène IV, puis confirmée par les lettres patentes du roi Charles VII, l’Université de Poitiers compte dès l’origine cinq facultés.

Nouveau regard sur Charles VII. Présentation de l’éditeur : Charles VII. Une vie, une politique, par Philippe Contamine, Éditions Perrin, avril 2017, 563 pages.

« Durant la majeure partie du XVe siècle, en Occident, les royaumes et les peuples, les princes et les aristocraties subirent de violentes turbulences. La France, en particulier, en fut à ce point de connaître un moment deux rois concurrents. Que Charles de Valois, devenu Charles VII, l’ait emporté pour finir n’était pas écrit d’avance. Il eut à répondre à au moins trois défis : se faire obéir, construire sa légitimité, l’emporter militairement. Dieu, Jeanne d’Arc, le beau Dunois et Jacques Coeur contribuèrent sans doute à les relever.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire médiévale, C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes)