Archives de Catégorie: D. Europe (autres)

Karl Marx, 30 ans en 1848

Suite des chroniques sur : Elles / Ils ont eu 30 ans en… Sources et citations : biographie de Karl Marx, article de Wikipédia, visite du Musée de la maison natale de Karl Marx à Trèves : album de 38 photos.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Karl Marx, « historien, journaliste, philosophe, économiste, sociologue, essayiste, théoricien de la révolution, socialiste et communiste allemand ». Il faut ajouter qu’il a publié, seul ou avec Engels, un nombre impressionnant d’ouvrages avant d’atteindre ses trente ans. Dans cette même période, et pour reprendre des termes contemporains, on peut dire qu’il a été migrant ou exilé pour des raisons politiques (il doit quitter l’Allemagne, Paris, Bruxelles ; Londres est la seule capitale à ne pas avoir sévi contre lui, mais, les premières années, il y vit dans la misère).

1818 (5 mai). Karl Marx est né à Trèves (devenue Prussienne après 1815). Il est mort le 14 mars 1883 à Londres.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans B. Photos, C. Ile-de-France, D. Allemagne, D. Europe (autres), E. Droit et Sciences politiques, E. Economie Gestion, E. Mobilité internationale, E. Sciences humaines et sociales, F. 19ème et 20ème siècles

Qui était Amelia Edwards ?

8 mars 2017, Journée internationale des droits des femmes.

Trois femmes à l’honneur sur le blog Insula, le blog de la Bibliothèque des Sciences de l’Antiquité (Lille 3) : Pamela Edwards, l’égyptologue ; Penelope Tuson, l’auteur de l’article sur OUPblog, Noémie Krol, la traductrice de l’article, jeune étudiante en master.

Qui était Amelia Edwards ?

Archéologue ? Écrivaine spécialiste en voyages ? Romancière ? Journaliste ? Musicienne ? Linguiste ? Collectrice de fonds ? Féministe ? L’article Who was Amelia Edwards ? de Penelope Tuson, publié en juin 2015 sur le blog de l’éditeur Oxford university Press OUPblog, brosse le portrait de cette femme hors du commun. La traduction française inédite publiée sur Insula est réalisée par Noémie Krol, étudiante en Master, Traduction Spécialisée Multilingue, TSM, de l’Université Lille 3.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans D. Europe (autres), E. Arts Lettres Langues, E. Sciences humaines et sociales, F. 19ème et 20ème siècles

Echternach, le scriptorium

« L’abbaye d’Echternach devient un centre réputé de production de manuscrits enluminés du IXe au XIe siècle. Son scriptorium est connu dans tout le royaume franc. La réputation est telle que Charlemagne y envoie son écolâtre, Alcuin, s’y former avant d’ouvrir l’école palatine d’Aix-la-Chapelle. La minuscule caroline doit beaucoup à Echternach.

L’enluminure ottonienne à Echternach. Très liée à la royauté franque, l’abbaye décline rapidement lorsqu’elle perd ce patronage. Une restauration a lieu vers 971 lorsque l’empereur Otton y envoie une quarantaine de moines bénédictins de Trèves. Le monastère est de nouveau réformé en 1028 par la nomination de l’abbé Humbert et se retrouve sous la protection directe des empereurs et notamment d’Henri III du Saint-Empire. C’est durant ce nouvel âge d’or que sont composés, dans son scriptorium, le Codex Aureus d’Echternach, ainsi que le Codex Aureus de l’Escurial et les évangiles de Goslar. À une période légèrement postérieure est produite toujours sur place la Bible géante d’Echternach ».

Quatre manuscrits enluminés, réalisés dans le scriptorium.

codex-aureusCliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, B. Photos, D. Allemagne, D. Europe (autres), D. Suisse

Quiz. Deux globes

Quiz du week-end. De qui sont ces globes ?

Quel siècle ?

Dans quel musée sont-ils exposés ?

p1010881Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire moderne, B. Photos, B. Quiz, D. Europe (autres)

Echternach, Saint-Willibrord

Ancienne abbaye d’Echternach (aujourd’hui au Luxembourg). Source et citations : Wikipédia. Album de 47 photos.

p1010117Cliquer sur les images pour les agrandir

« Au VIe siècle, une communauté monastique bénédictine s’installe au bord de la Sûre dans un domaine qui était une ancienne villa romaine. Les terres appartiennent au diocèse de Trèves qui donne la permission d’y construire un prieuré.

Dans le but d’évangéliser la région, sainte Irmina d’Oeren autorise en 698 saint Willibrord, récemment consacré évêque d’Utrecht, à y construire un monastère plus grand. Il en est l’abbé jusqu’à sa mort, à Echternach même, en 739.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, B. Photos, D. Allemagne, D. Europe (autres)

Echternach, villa romaine

Villa romaine du 1er siècle après Jésus-Christ, mise au jour en 1975/76. Album de 27 photos. Vidéo de 3’31″.

p1010210Cliquer sur les images pour les agrandir

Villa modifiée et agrandie à plusieurs reprises entre le 1er et le 5ème siècle, avant de tomber en ruines et de servir de carrière pour des pierres de remploi.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire médiévale, B. Photos, D. Europe (autres), E. Droit et Sciences politiques

Frans Pourbus, 30 ans en 1599

Luxembourg, Musée national d’art et d’histoire (chronique « Luxembourg, ses Beaux-Arts » ; 110 photos). Belle initiative que celle d’une œuvre invitée : fin février, l’œuvre exposée était celle d’un Portrait d’homme âgé de 56 ans, peint par Frans Pourbus le Jeune (1569-1622), à l’âge de 22 ans. 22 ans : l’envie d’en savoir plus et de publier une chronique « Il avait 30 ans en… ». Source et citations : cartouches du MNAH.

p1010003Cliquer sur les images pour les agrandir

1569. Naissance à Anvers au sein d’une famille de portraitistes et de peintres de tableaux historiques, fondée par son grand-père Pieter Pourbus (vers 1523-1584), peintre majeur œuvrant à Bruges.

1581, 12 ans. Frans Pourbus l’Ancien (1545-1581), meurt prématurément à l’age de 36 ans. Pourbus le Jeune suit probablement un apprentissage dans l’atelier de son grand-père.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire moderne, B. Photos, D. Allemagne, D. Europe (autres), D. Italie, E. Mobilité internationale

Luxembourg, ses Beaux-Arts

Le Musée national d’art et d’histoire de Luxembourg vaut le détour. Chronique sur l’histoire de ce musée, son extension et sa réorganisation récentes, ses collections d’archéologie (deux albums et 45 photos, cf. infra) et de peintures (65 photos).

p1010035Cliquer sur les images pour les agrandir

Histoire du musée

« La Société archéologique commence, à partir de 1845, à constituer des collections d’objets numismatiques et archéologiques. Acquisitions, legs et trouvailles ne cessent d’enrichir les collections, auxquelles s’ajoutent rapidement des objets et des documents historiques et – plus tardivement – des œuvres d’art.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, A. Histoire moderne, B. Photos, B. Quiz, D. Europe (autres)

Luxembourg, depuis 1000 ans

Brève histoire du Grand duché (source et citations Wikipédia) : dates-clés, histoire de fortifications, église Saint-Michel, cathédrale Notre-Dame. Album de 41 photos (février 2017).

p1010079Harry Rabinger, la ville de Luxembourg, toile vers 1938, MNAH

  • 963 : Le Lucilinburhuc est acheté par le comte Sigefroi.
  • 1354 : Charles IV du Saint-Empire, comte de Luxembourg, érige le comté en duché.
  • 1443 : Le duché passe sous domination des ducs de Bourgogne
  • 1506 : Le Luxembourg est uni à l’Espagne en la personne de Charles Quint, héritiers des ducs de Bourgogne.
  • 1659 : Traité des Pyrénées, le sud du pays devient Français.
  • 1684 : Louis XIV annexe le duché
  • 1697 : le duché est transféré aux Habsbourg (traité de Rijswick).
  • 1714 : Après le traité de Rastatt, ce territoire devient autrichien.
  • 1795 : Annexé par la France, le duché devient le département des Forêts et est entraîné dans les guerres de l’Empire.
  • 1815 : Congrès de Vienne. Devenu grand-duché, le Luxembourg, ayant cédé les rives droites de la Moselle et de la Sûre à la Prusse, est lié aux Pays-Bas et est membre de la confédération germanique.
  • 1830 : Révolution belge. La population luxembourgeoise s’y associe contre le pouvoir hollandais.
  • 1839 : Traité de Londres qui partage le Luxembourg entre la Belgique et les Pays-Bas. Le pays devient indépendant sous le pouvoir personnel du roi des Pays-Bas.
  • 1867 : Traité de Londres faisant du pays un État neutre.
  • 1890 : L’avènement du grand-duc Adolphe marque la fin de l’union personnelle entre les Pays-Bas et le Luxembourg.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire moderne, B. Photos, D. Europe (autres)

Muses (la mosaïque de Vichten)

Un lieu, une histoire : la mosaïque de Vichten, par Geneviève Montaigu, Le quotidien indépendant luxembourgeois, 20 août 2016. Musée National d’Art et d’Histoire, Luxembourg, Album de 28 photos (février 2017).

p1000925Cliquer sur les images pour les agrandir

« On connaît surtout la mosaïque qui recouvrait la pièce centrale de la villa découverte en 1995. Mais la mosaïque de Vichten, appartenant à un agriculteur qui voulait la cacher, c’est toute une histoire !

Cela faisait déjà quatre ans que l’agriculteur creusait. Il ne cherchait pas un trésor, il effectuait des travaux de terrassement pour construire une nouvelle étable. Et puis, un jour de printemps en 1994, alors qu’il était toujours en travaux dans sa ferme de Vichten, autour de l’étable, sa pelleteuse a buté sur un morceau de mosaïque. Il s’est bien gardé d’en faire la publicité, car il savait que cette découverte marquerait pour lui le début de gros ennuis. Il a eu tort.

p1000936

Ce qui se trouve alors sous sa parcelle est un trésor inestimable. Si un ouvrier agricole n’avait pas contacté anonymement le musée national à la fin de l’année 1994, cette mosaïque et la villa romaine dans laquelle elle se trouvait n’auraient jamais été mises au jour. L’agriculteur, de par la loi, avait pourtant obligation de signaler sa découverte. Il avait préféré l’ignorer, comme il l’avait fait d’ailleurs pour le reste de la villa. Les travaux de terrassement précédemment menés avaient déjà saccagé une partie importante de l’édifice romain.

p1000918

Les archéologues, emmenés par Jean Krier, directeur du musée national, aujourd’hui retraité, débutent les fouilles au printemps 1995 et ce qu’ils découvrent au fil de leurs travaux de déblaiement dépasse toutes leurs espérances. Jour après jour, la mosaïque se révéla, magnifique et quasiment intacte, représentant les neuf muses, dont Calliope au cœur du l’œuvre en compagnie d’Homère, le prince des poètes »…  Lire la suite…

Panneau explicatif dans le Musée

p1000907

p1000908

p1000909

Poster un commentaire

Classé dans B. Photos, D. Europe (autres), E. Arts Lettres Langues