Archives de Catégorie: E. Agriculture

BNUS. Familles du vignoble alsacien

Suite des chroniques sur Deux mille vins, exposition de la BNUS à ne pas manquer.

Le vin, ce sont d’abord les hommes, et de plus en plus les femmes, qui le font. Il n’est donc pas seulement une affaire de cépages, de terroirs, d’exposition sur le piémont des Vosges ou dans la plaine, de respect de l’environnement, de viticulture biologique voire biodynamique.

La BNUS a ainsi choisi de mettre en valeur un couple de jeunes vignerons (photo ci-dessous). Jean-Pierre Rosenkranz, photographe de la BNUS, a suivi ce couple et son vignoble Au fil des saisons, de juillet 2019 à juin 2020. « Famille de viticulteurs depuis 1525, cultivant en bio depuis 2008. Ils œuvrent principalement en famille et dans le plus grand respect de la terre sur ce domaine de 8 hectares, à taille humaine. Des vendanges manuelles à la mise en bouteille en passant par tous les travaux saisonniers : une année de travail dans les vignes et dans les chais ».

Quiz : de quelle famille et de quel couple s’agit-il ? Visiter l’expo de la BNUS.

En Alsace, en 2017, un peu plus de 1 700 exploitations agricoles, spécialisées en viticulture, 755 dans le Bas-Rhin, 981 dans le Haut-Rhin. En Champagne, dans la Marne, il y en avait 4 914. Source : Agreste, Statistique agricole, région Grand Est, janvier 2020.

Poster un commentaire

Classé dans BA. Photos, BF. Quiz, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Agriculture

1702, Molsheim. Vin médicinal

La Chartreuse de Molsheim et son histoire. Extraits du site de la Chartreuse. « Installés dès 1335 à Koenigshoffen, près de Strasbourg, les Chartreux vécurent pendant deux siècles dans la prière et le recueillement ; mais avec l’introduction de la Réforme en Alsace commencèrent les tourments. En 1591, les Strasbourgeois s’emparèrent du couvent, emprisonnèrent les moines et firent démolir les bâtiments.

Chassés de Strasbourg, les Chartreux vinrent s’établir à Molsheim en 1598 et obtinrent, grâce au roi de France Henri IV, la restitution partielle des biens qui leur avaient été confisqués. Phénomène rare dans l’histoire des Chartreuses, la nouvelle maison est implantée à l’intérieur d’une agglomération, alors que d’ordinaire les Chartreuses sont construites en dehors des villes, au fond d’une vallée.

En 1662, les Chartreux étaient parvenus à insérer un domaine de trois hectares dans le tissu urbain, tout en respectant le caractère typique d’une Chartreuse avec 18 cellules individuelles de moines, reliées par un cloître à l’église et aux autres bâtiments communautaires ; entourée d’une enceinte, le couvent était une institution autonome, indépendante du monde extérieur »…

Extraits du compte rendu de Pierre Bachoffner, Le vin médicinal des Chartreux de Molsheim (1702) : Vincent Klee et Christian De Backer, Le vinum medicatum (1702) du chartreux Antoine Basel, sa formule conservée dans les Annales de la Chartreuse alsacienne de Molsheim récemment retrouvées à la chartreuse de Pleterje (Yougoslavie), Revue d’Histoire de la Pharmacie, Année 1982, 252, pp. 63-65.

Poster un commentaire

Classé dans AA. Histoire 18ème siècle, BA. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Agriculture