Archives de Catégorie: E. Arts Lettres Langues

Saint-Denis. Reconstruire la flèche

Histoire de la flèche nord de la basilique de Saint-Denis.

« C’est sous l’abbé Suger au XIIème siècle que la façade de la basilique prendra son aspect actuel. La flèche nord de la basilique, édifiée vers 1219, culminait à plus de 86 mètres au-dessus du sol, et servait de signal à toute la région. Elle a subi de nombreuses dommages, à commencer par un incendie peu de temps après sa construction.

En 1837, la foudre s’abat sur la flèche, la fragilisant fortement. L’architecte François Debret sera chargé de son démontage, en vue d’une restauration future. Ce sera chose faite, jusqu’à la pose d’une croix en son sommet. Mais en 1845 une forte tempête, la trombe de Montville ou de Gonesse selon les sources, balaie tout le nord de la région. Elle causera de graves dommages dans les combles de la basilique, ce qui fragilisera un peu plus la tour nord. De coups de foudre en tempêtes, la tour sera étayée en urgence dès le début de l’année 1846.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, E. Arts Lettres Langues, E. Ingénierie

Univ Grenoble fondée en 1339

Nouvelle série de chroniques : les universités fondées dans la guerre de Cent ans, sur le territoire la France d’aujourd’hui. La première fondée, au début de la guerre (la défaite de Crécy n’aura lieu qu’en 1346) et en dehors du royaume de France, est Grenoble, en 1339.

Frédéric II de Hohenstaufen fonde l’université de Naples en 1224 (il a alors 30 ans). Un peu plus d’un siècle plus tard, en 1339, Humbert II, dauphin du Viennois, demande à Benoît XII, docteur en théologie de l’université de Paris, pape en Avignon de 1335 à 1342, de pouvoir fonder l’université de Grenoble, ville de quelques milliers d’habitants. Celui-ci a 27 ans. Un record de jeune âge pour un fondateur ? Sans doute. Mais peut-être un record de faible durée pour l’université : les sources ne parlent plus de l’université de Grenoble dès la fin des années 1340. Dix ans d’existence seulement pour la 1ère université du Dauphiné.

Trois sources mobilisées dans cette chronique. 1. Article de Paul Fournier, Le dauphin Humbert II (1312-1355), in Comptes rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Année 1912, Volume 56, Numéro 8, pp. 581-599.

p1000422p1000423Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire médiévale, C. Rhône-Alpes Auvergne, E. Arts Lettres Langues, E. Droit et Sciences politiques, E. Médecine Pharmacie

Expérience : sculpter une tête

Fondation de l’œuvre de Notre-Dame (Strasbourg). Recherche expérimentale en Histoire de l’Art

« Les sculpteurs du Moyen Âge utilisaient-ils des modèles pour leurs réalisations ? Si oui, quel type de modèles ? Pouvaient-ils réaliser une sculpture en 3D en se référant uniquement à un dessin ou un croquis (2D) ? »

Cette recherche a fait l’objet d’un film de 19 minutes 15 réalisé par Margot Dawance, en dernière année d’étude à la Haute École des Arts du Rhin (HEAR) : cliquer pour visionner le film, cliquer sur l’écran à la fin de l’article.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Arts Lettres Langues

Würth. De la tête aux pieds

De la tête aux pieds. La figure humaine dans la Collection Würth, jusqu’au 10 septembre 2017. Rez-de-chaussée : album de 47 photos. Étage : album de 41 photos.

Cliquer sur les images pour les agrandir

« L’exposition propose à travers 130 peintures, dessins, sculptures et installations issus de la Collection Würth un propos passionnant sur la représentation de la figure humaine dans l’art. Le nombre important d’œuvres présentées, de la fin du 19ème siècle jusqu’à aujourd’hui, comprend des pièces majeures de la Collection Würth, ainsi que de récentes acquisitions.

Depuis toujours les représentations de la figure humaine ne se sont pas seulement attachées à représenter une réalité physiologique, mais ont cherché aussi à interroger la nature humaine de manière formelle. Sujet essentiel et universel dans l’histoire de l’art occidental – notamment à travers l’art du portrait et du nu -, la figure humaine consacre l’artiste dans son rôle de « créateur » au sens littéral du terme et lui permet d’interroger sa place dans le monde ».

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans B. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Arts Lettres Langues, F. 19ème et 20ème siècles

Classement QS des universités

QS World University Rankings by Subject, un classement des universités selon 46 disciplines (4 nouvelles dans le classement de 2017) : le degré de précision n’est pas mal du tout pour les étudiants, pour les enseignants. Méthodologie : classement selon quatre indicateurs, ceux- ci étant pondérés différemment d’une discipline à l’autre.

11 ans après la création des PRES, 4 ans après la création des COMUE, les regroupements d’établissements (sauf les fusions) sont ignorés par le classement.

Quiz.

  • Dans quelle discipline, un établissement français enseignement supérieur et de recherche est-il le mieux classé ?
  • En théologie et sciences des religions, la France existe-t-elle ?

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans B. Quiz, E. Arts Lettres Langues, E. Droit et Sciences politiques, E. Economie Gestion, E. Ingénierie, E. Médecine Pharmacie, E. Sciences, E. Sciences humaines et sociales

Trèves, musée Simeonstift

Suite des chroniques du blog sur Trèves : le musée municipal Simeonstift, situé à côté de la Porta Nigra.

Album de 45 photos.

Cliquer sur les images pour les agrandir

« Le Musée fut fondé en 1904 grâce à des legs importants de citoyens trévirois au 19e et 20e siècles. Après d’importants travaux de rénovation, qui furent achevés pour l’exposition Constantin en 2007, le musée dispose maintenant des surfaces d’expositions les plus modernes dans le cœur du bâtiment historique ainsi que dans la nouvelle partie.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, A. Histoire moderne, B. Photos, D. Allemagne, E. Arts Lettres Langues

Qui était Amelia Edwards ?

8 mars 2017, Journée internationale des droits des femmes.

Trois femmes à l’honneur sur le blog Insula, le blog de la Bibliothèque des Sciences de l’Antiquité (Lille 3) : Pamela Edwards, l’égyptologue ; Penelope Tuson, l’auteur de l’article sur OUPblog, Noémie Krol, la traductrice de l’article, jeune étudiante en master.

Qui était Amelia Edwards ?

Archéologue ? Écrivaine spécialiste en voyages ? Romancière ? Journaliste ? Musicienne ? Linguiste ? Collectrice de fonds ? Féministe ? L’article Who was Amelia Edwards ? de Penelope Tuson, publié en juin 2015 sur le blog de l’éditeur Oxford university Press OUPblog, brosse le portrait de cette femme hors du commun. La traduction française inédite publiée sur Insula est réalisée par Noémie Krol, étudiante en Master, Traduction Spécialisée Multilingue, TSM, de l’Université Lille 3.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans D. Europe (autres), E. Arts Lettres Langues, E. Sciences humaines et sociales, F. 19ème et 20ème siècles

Master Design. Dialogues

Dialogues, exposition du Master Design (jusqu’au 11 mars 2017). Album de 21 photos.

Cliquer sur les images pour les agrandir

« Le master design de l’université de Strasbourg est une formation récente (2006) qui en quelques années, a obtenu une reconnaissance nationale et internationale, notamment par l’obtention de prix prestigieux dans de nombreux concours, par son programme interreg (Design du Rhin Supérieur), ses projets idex (investissements d’avenir) et par ses résultats d’insertion.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Arts Lettres Langues

Muses (la mosaïque de Vichten)

Un lieu, une histoire : la mosaïque de Vichten, par Geneviève Montaigu, Le quotidien indépendant luxembourgeois, 20 août 2016. Musée National d’Art et d’Histoire, Luxembourg, Album de 28 photos (février 2017).

p1000925Cliquer sur les images pour les agrandir

« On connaît surtout la mosaïque qui recouvrait la pièce centrale de la villa découverte en 1995. Mais la mosaïque de Vichten, appartenant à un agriculteur qui voulait la cacher, c’est toute une histoire !

Cela faisait déjà quatre ans que l’agriculteur creusait. Il ne cherchait pas un trésor, il effectuait des travaux de terrassement pour construire une nouvelle étable. Et puis, un jour de printemps en 1994, alors qu’il était toujours en travaux dans sa ferme de Vichten, autour de l’étable, sa pelleteuse a buté sur un morceau de mosaïque. Il s’est bien gardé d’en faire la publicité, car il savait que cette découverte marquerait pour lui le début de gros ennuis. Il a eu tort.

p1000936

Ce qui se trouve alors sous sa parcelle est un trésor inestimable. Si un ouvrier agricole n’avait pas contacté anonymement le musée national à la fin de l’année 1994, cette mosaïque et la villa romaine dans laquelle elle se trouvait n’auraient jamais été mises au jour. L’agriculteur, de par la loi, avait pourtant obligation de signaler sa découverte. Il avait préféré l’ignorer, comme il l’avait fait d’ailleurs pour le reste de la villa. Les travaux de terrassement précédemment menés avaient déjà saccagé une partie importante de l’édifice romain.

p1000918

Les archéologues, emmenés par Jean Krier, directeur du musée national, aujourd’hui retraité, débutent les fouilles au printemps 1995 et ce qu’ils découvrent au fil de leurs travaux de déblaiement dépasse toutes leurs espérances. Jour après jour, la mosaïque se révéla, magnifique et quasiment intacte, représentant les neuf muses, dont Calliope au cœur du l’œuvre en compagnie d’Homère, le prince des poètes »…  Lire la suite…

Panneau explicatif dans le Musée

p1000907

p1000908

p1000909

Poster un commentaire

Classé dans B. Photos, D. Europe (autres), E. Arts Lettres Langues

Langues anciennes à l’université

Les langues anciennes à la Faculté des lettres de Douai-Lille de 1855 aux années 1960, par Philippe Marchand, maître de conférences émérite (HDR) en histoire moderne et contemporaine à l’Université Lille 3, Laboratoire IRHiS-Lille 3.

Le blog Insula reproduit la communication réalisée lors du 37e Congrès international de l’APLAES qui s’est tenu à Lille en mai 2004. Le texte, édité dans les actes, est repris ici en quatre livraisons. Après une introduction présentant la Faculté des lettres de Douai-Lille, seront traités : la place du grec et du latin dans une faculté des lettres ; l’organisation des enseignements et pratiques enseignantes des langues anciennes ; les enseignants.

A. La faculté des lettres de Douai-Lille de 1810 aux années 1960

p1560395

Photos de l’ex- Faculté des Lettres de Lille (décembre 2016)

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans B. Photos, C. Hauts-de-France (Nord Pas-de-Calais Picardie), E. Arts Lettres Langues, F. 19ème et 20ème siècles