Archives de Tag: Collectivités territoriales

Paris Diderot. CA : 8 extérieurs

Septième chronique sur l’élection des conseils centraux et de la présidence de l’université Paris Diderot (5 avril 2018). Les 6 chroniques précédentes.

La loi ESR, dite loi Fioraso, accorde un rôle renforcé aux personnalités extérieures, membres du conseil d’administration : celui d’élire le ou la président.e

Article 20 des statuts de l’université Paris Diderot. « Le conseil d’administration de l’Université comprend huit personnalités extérieures dont :

  • un représentant de la région Ile-de-France
  • un représentant de la mairie de Paris
  • un représentant du Conseil National de la Recherche Scientifique
  • un représentant de l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale.

Ces quatre représentants sont désignés par les collectivités et les organismes de recherche concernés ».

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France

Collectivités territoriales et R&T

En 2016, les collectivités territoriales consacrent 1,6 Milliard d’euros à la recherche et l’enseignement supérieur, Note Flash du SIES, mars 2018, 2 pages.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Impact des campus français

Campus Footprint, Étude d’impact socio-économique et environnemental des campus français, 40 pages.

A la limite le plus intéressant dans ce rapport, c’est la présentation, en toute transparence, de la construction de la méthodologie et de ses limites. Une autre limite, conjoncturelle, est que l’étude ne concerne encore que deux campus (entendus au sens large), situés dans deux régions (Auvergne et Ile-de-France).

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France, C. Rhône-Alpes Auvergne

RARENET défie les maladies rares

RARENET est un réseau tri-national du Rhin supérieur (Allemagne, France, Suisse) pour défier les maladies rares.

Cliquer sur les images pour les agrandir

« Le projet a pour défi la prise en charge optimale des patients atteints de maladies rares auto-immunes et/ou bucco-dentaires en investissant sur la formation des acteurs de santé et des interlocuteurs accompagnant le parcours de soin et de vie du malade, ainsi que le malade lui-même. Pour atteindre cet objectif, RARENET va mettre en place plusieurs actions et supports de formations pour les différents publics ciblés.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), D. Allemagne, D. Suisse, E. Ingénierie, E. Médecine Pharmacie

Paris et l’enseignement supérieur

Extraits de l’entretien de Marie-Christine Lemardeley, adjointe à la maire de Paris, chargée de l’enseignement supérieur et de la recherche, et de la vie étudiante (dépêche AEF du 31 octobre 2017).

Autosatisfaction de l’ancienne présidente de l’université Paris 3 Sorbonne Nouvelle.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France

La passe de 3 pour Paris Seine ?

L’Université Paris-Seine est une COMUE francilienne, créée par décret le 11 février 2015 : elle comprend 15 membres dont une seule université, Cergy-Pontoise. La COMUE réussit bien et même très bien : en 2017, labellisations d’excellence pour un I-SITE (communiqué de presse) et pour un nouveau cursus à l’université (Collège Universitaire Paris Seine, doté de 15,9 millions d’euros sur dix ans, somme la plus élevée attribuée aux 17 projets sélectionnés).

LA COMUE va-t-elle réussir la passe de trois et remporter une nouvelle palme pour un Territoire d’innovation de grande ambition. On le saura prochainement. Si elle gagne encore, les mauvaises langues crieront-elles au conflit d’intérêts, au soutien de personnalités nationales issues de ses rangs (Paris Seine, une mine d’éminences).

De quoi s’agit-il ? Cahier des charges de l’appel à manifestation d’intérêt Territoires d’innovation de grande ambition, 13 pages. Appel du PIA 3 clos au 30 septembre 2017.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France, E. Mobilité internationale

SUP de proximité : 120 pôles

Analyse des conventions passées entre les collectivité territoriales et les universités dans les sites universitaires de ville moyenne : pôles d’enseignement supérieur de proximité, par AVUF, Association des villes universitaires de France, septembre 2017, 15 pages.

Le Quiz de la chronique La Loire et ses villes universitaires n’a pas été trouvé. A vos calculettes : combien de villes, sièges d’une université ou d’un IUT, sont-elles baignées par la Loire ?

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

« L’étude de l’AVUF porte sur les relations entre les collectivités territoriales et les universités présentes sur les Pôles d’enseignements supérieurs de proximité (120 PESP environ), qui rassemblent environ 15% de la population nationale étudiante, notamment à travers l’analyse des conventions établies entre ces deux parties. Par PESP, nous entendons des sites universitaires où sont dispensées des formations de l’enseignement supérieur sur une aire urbaine allant de 10 000 à 200 000 habitants et comprenant entre 500 et 15 000 étudiants.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans B. Quiz, C. Pays de Loire

Bretagne-Loire. Notice nécrologique

3ème notice nécrologique pour la COMUE Université Bretagne-Loire, présidée par Pascal Olivard.

Le 5 mai 2015, je publiais une première nécrologie : Feu la COMUE Bretagne-Loire. Le 23 décembre 2015, je publiais une deuxième nécrologie : L’université Bretagne-Loire est mort-née.

En dépit de graves menaces sur son avenir, l’UBL et son président se voilent la face : un site et une lettre d’info donnent un semblant d’existence à la COMUE. Ses échecs successifs aux programmes d’investissement d’avenir la laissent désargentée : elle coûte plus qu’elle ne rapporte.

Il faut arrêter. En mai 2017, le CNRS quitte le navire qui commence à couler.

Ce début juillet 2017, ce sont les élu-e-s de la FSU au Conseil d’Administration de la COMUE qui tirent le signal d’alarme. 3ème notice nécrologique !

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Bretagne Normandie, C. Pays de Loire

Urbain V, l’université d’Avignon

Urbain V (Guillaume de Grimoard), 6ème pape en Avignon, de septembre 1362 à décembre 1370. Né en Lozère en 1310. Après des études de droit à Montpellier, à Toulouse, à Avignon et à Paris, il fait profession à l’abbaye bénédictine de Saint-Victor à Marseille. Reçu docteur en 1342, il enseigna le droit canonique à Montpellier et à Avignon (université fondée par Boniface VIII en 1303). Sources et citations de cette chronique : cf. la note finale.

Urbain V et l’université. « La bonté d’Urbain V et son désir de diffuser la science se manifeste par ses générosités à l’endroit de bon nombre d’abbayes dont celle du Mont-Cassin et des principales Universités : il aime à fonder, auprès de celles-ci, des collèges qui accueilleront des étudiants pauvres.

Ce fut dans ce cadre que, afin d’aider ses jeunes compatriotes, il fonda à Montpellier, en 1360, le collège des Douze-Médecins, placé sous l’invocation de Saint-Matthieu, pour des étudiants en médecine issus du Gévaudan. Cet attachement à la médecine s’explique, en partie, par son amitié avec l’un des pères de la chirurgie, Guy de Chauliac. Puis en 1364, il fonda le collège des SS. Benoît et Germain, destiné à accueillir les étudiants en théologie, droit canon et arts libéraux.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire médiévale, C. PACA Corse

Micmac budgétaire pour le 3ème PIA

Le Programme des Investissements d’Avenir a un impact certain : celui de renforcer les inégalités régionales en matière de financement de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. Ce n’est pas un de ses moindres défauts !

Y avait-il urgence à pérenniser, avant les élections présidentielle et législatives de 2017, le PIA ? Le Commissariat général à l’investissement a poussé à cette prise de décision (… sans doute, en partie, pour maintenir un certain nombre de chaises musicales directoriales).

La Cour des Comptes s’émeut de ce calendrier dans son rapport sur l’exécution du budget de la MIRES pour 2016 : « alors que la Cour a souligné les risques associés à la pérennisation et la multiplication des PIA, le Gouvernement a annoncé le lancement d’un troisième PIA d’un montant de 10 Md€ (conseil des ministres du 22 juin 2016). Ce nouveau programme a été ouvert en loi de finances initiale pour 2017 sous la forme d’une mission PIA 3 composée de trois programmes »

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé