Archives de Tag: CPGE

Vœux. Licence : 34%. BTS : 31%

ParcourSup : les vœux d’orientation des lycéens pour la rentrée 2019, Pierre Boulet, Note Flash n°8, avril 2019.

Commentaires du tableau ci-dessous :

  • Cette Note est importante car elle donne une vue globale des vœux confirmés par les candidats début avril 2019.
  • Ceux-ci n’ont pas encore été filtrés par les choix des établissements, par les capacités d’accueil.
  • 51% des vœux des potentiels bacheliers technologiques et 77% de ceux des potentiels bacheliers professionnels portent sur la filière STS : il semble évident qu’il manquera des places en STS.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Commentaires fermés sur Vœux. Licence : 34%. BTS : 31%

Classé dans Non classé

Post-bac. 3 500 formations privées

Plus de 14 000 formations post-Bac dans la base ParcourSup. Pas de possibilité d’introduire le critère : « formation privée sous contrat » ou « hors contrat »

Un arrêté vient pallier cette lacune, sous la forme d’une annexe de 250 pages.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

C’est  la première fois, à ma connaissance et depuis la création du blog, que le ministère met à disposition une telle vitrine à l’offre et à la carte de formation de l’enseignement supérieur privé.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé

Les CPGE en déclin ?

Les effectifs d’étudiants en 2017-2018 en progression constante, Note d’information, décembre 2018, n°18.09.

Cette hausse concerne également les élèves des Classes Préparatoires aux Grandes Écoles (CPGE) : 79 900 élèves en 2010, 83 500 en 2013, 84 000 en 2014, 85 900 en 2015, 86 500 en 2016, 86 500 en 2017. Progression toutefois plus faible que celle observée dans les licences universitaires.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Pour l’année 2018-2019, la Ministre Vidal, dans les chiffres-clés de la rentrée étudiante, a annoncé une progression de 0,5% des effectifs de CPGE par rapport à 2017 (86 900 élèves).

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé

Malthusianisme en STS et en IUT

Que nous apprend la Note d’information sur l’évolution des effectifs étudiants en 2017-2018 (dernière année universitaire avant la mise en œuvre de ParcourSup), n°18.9, décembre 2018.

Les effectifs étudiants sont en progression constante : 2 680 400 en 2017 (+ 1,3 %, soit + 70 700 étudiants par rapport à 2016) ; +10,2 % par rapport à 2013.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Le nombre d’étudiants évolue peu dans 4 des 5 formations de 1er cycle, traditionnellement sélectives à l’entrée et d’un coût bien supérieur à celui des licences universitaires.

Lire la suite

Commentaires fermés sur Malthusianisme en STS et en IUT

Classé dans Non classé

Débouchés à partir de la BEL

Écoles normales supérieures. Débouchés offerts à partir de la Banque d’épreuve littéraires des écoles normales supérieures – session 2019

Circulaire n° 2018-140 du 12-11-2018

La Banque d’épreuves littéraires (BEL) est constituée des épreuves d’admissibilité au concours Lettres (A/L) de l’ENS (Ulm), au concours littéraire de l’ENS de Lyon, et au concours « langue étrangère : anglais » de l’ENS Paris-Saclay. La voie Lettres – Sciences sociales (B/L) n’est pas concernée par la présente circulaire : elle a ses propres dispositifs. Certaines épreuves de la BEL sont, depuis 2009, communes aux trois écoles normales supérieures. Depuis la session du concours 2011, la BEL est ouverte à de nouvelles écoles et formations.

L’accord conclu entre l’ENS, l’ENS de Lyon et les écoles et formations partenaires a pour objectif de permettre à un plus grand nombre de candidats issus des classes préparatoires de Lettres deuxième année d’intégrer des écoles ou formations variées, à partir de l’ensemble des épreuves écrites de l’ENS ou des ENS auxquelles ils se préparent. L’ENS et l’ENS de Lyon restent organisatrices des concours et conceptrices des sujets et des programmes de seconde année.

Lire la suite

Commentaires fermés sur Débouchés à partir de la BEL

Classé dans Non classé

La licence est-elle plus attractive ?

La licence est-elle devenue plus attractive ? Deux sources pour esquisser une réponse :

Source 1. Baccalauréat 2018 : 675 600 reçus (88,3% des candidats ont été admis).

Source 2. « En 2018-2019, selon les données provisoires établies au 20 octobre, le nombre d’inscriptions des nouveaux bacheliers en première année de cursus licence à l’université est de 288 000, en progression de +7,2 % par rapport aux données provisoires établies à la même date pour l’année universitaire 2017-2018. Hors doubles inscriptions des étudiants en CPGE, l’augmentation s’élève à +7,4 %, soit 19 600 inscriptions supplémentaires.

La hausse du  nombre d’inscriptions est aussi très élevée en IUT (+7,3 %).

Lire la suite

Commentaires fermés sur La licence est-elle plus attractive ?

Classé dans Non classé

Une balle dans son pied de Ministre

La rentrée étudiante, MESRI, dossier de presse, 80 pages. La Ministre, Frédérique Vidal, a-t-elle potassé les chiffres-clés provisoires (données brutes et pourcentages) du tableau ci-dessous ?

Si oui, hélas pour elle ! Pourquoi n’a-t-elle pas vu qu’en les laissant publier, elle tirait une balle dans le pied de ParcourSup, et, de ce fait, se tirait une balle dans son pied de Ministre.

De ces données lacunaires (quid de la répartition des nouveaux entrants dans les 4 filières principales du SUP ? Chronique : nouveaux entrants, places supplémentaires, places vacantes), on peut en effet faire l’hypothèse (les données définitives sur les inscriptions ne seront connues qu’en janvier 2019).

  • d’une diminution de la poursuite d’études des néo-bacheliers,
  • et/ou d’une diminution de la part des 4 principales filières de l’enseignement supérieur dans l’ensemble du supérieur,
  • et/ou d’un nombre de places supplémentaires dans les filières sélectives (CPGE, STS, IUT), inférieur aux nombres annoncés.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

3 Commentaires

Classé dans Non classé

Places supplémentaires, vacantes

Suite de la chronique Parcoursup : questionner les données. Cette nouvelle chronique est consacrée

  • aux nouveaux entrants dans le supérieur, et plus particulièrement dans l’université
  • aux places supplémentaires créées pour l’année 2018-2019,
  • aux places vacantes début septembre 2018.

Vu les chiffres de places supplémentaires et de places disponibles, annoncés par le Ministère, tous les candidats à la poursuite d’études supérieures du supérieur auront une place au terme de la procédure complémentaire de ParcourSup, i.e. ce jour, 21 septembre 2018… A la condition que ces chiffres aient à voir avec le réel !

1.Nouveaux entrants. Un étudiant nouvel entrant est un étudiant s’inscrivant pour la première fois en première année de cursus licence (capacité en droit et DAEU non compris) dans une université française, qu’il soit nouveau bachelier ou non (étudiant étranger ou titulaire d’un titre admis nationalement en équivalence ou en dispense du baccalauréat ou bachelier des années antérieures n’ayant pas commencé d’études universitaires auparavant). La DEPP estime que 85% des nouveaux entrants sont des bacheliers de l’année.

340 000 nouveaux entrants à l’université en 2017-2018

Lire la suite

Commentaires fermés sur Places supplémentaires, vacantes

Classé dans Non classé

SUP privé 2017-2018 : +2,9%

Suite de la chronique : Progression constante des effectifs étudiants dans l’enseignement supérieur privé de 2000 à 2016.

La progression s’est accélérée au cours de l’année 2017-2018 (selon les RERS 2018) : +2,9% en un an dans le privé contre +1,4% pour l’ensemble du supérieur. Plus de 520 000 étudiants dans le privé.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite

Commentaires fermés sur SUP privé 2017-2018 : +2,9%

Classé dans E. Economie Gestion, E. Ingénierie

Taux de poursuites d’études

Aline Pauron, Projections des effectifs dans l’enseignement supérieur pour les rentrées de 2017 à 2026, Note d’information n°4, avril 2018

Deux informations clés de cette Note d’information. 1. L’évolution du taux de poursuites d’études (dans les 4 principales filières post-bac), selon le type de baccalauréat

  • Moins de poursuites d’études pour les bacheliers généraux (87,5 % en 2010, 84% en 2017, 83,5% en 2026)
  • Stabilisation du taux pour les bacheliers technologiques (71,5% en 2010, 70,6% en 2017, 71,7 en 2026)
  • Progression du taux pour les bacheliers professionnels (25,1% en 2010, 30,1% en 2017, 31,4% en 2026)

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

3 Commentaires

Classé dans Non classé