Archives de Tag: CPU

Loi ORE : le silence de la CPU

La Conférence des présidents d’université est devenue muette sur la loi Orientation et Réussite des Étudiants. Un silence assourdissant que chacun peut constater sur son site

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Depuis qu’une large majorité des présidents d’université ou directeurs d’établissement d’enseignement supérieur ont signé un texte de soutien à la réforme ORE, sous condition de l’attribution par l’État des moyens nécessaires, c’est silence sur les ondes.

La CPU est devenue une courroie de transmission du gouvernement et du président de la République. La Conférence a renoncé à l’autonomie que lui donne la loi (statuts de la CPU).

Elle relaie systématiquement la parole jupitérienne :

1.ParcoursSup, c’est mieux qu’APB. Verdict le 22 mai : combien de candidats n’auront pas une seule réponse positive à leurs 10 vœux ?

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

La sélection est très attractive !

Attention. Actualisation ce jour même à 19 heures car un dossier de presse ministériel est désormais en ligne (24 pages)… En attente d’analyse ! Histogramme du nombre de vœux par type de formation

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Chronique ci-dessous publiée à 15 heures 4. Choisir une filière sélective à l’entrée de l’enseignement supérieur est de plus en plus « tendance », comme l’indiquent les données de ParcourSup, après confirmation – fin mars – des vœux des candidats. On observe, de 2017 à 2018, une progression  de l’attractivité des filières sélectives, une diminution du nombre de vœux pour entrer en 1ère année de licence.

  • 4,3 millions des 6,3 millions de vœux (soit 68 %) concernent les filières sélectives (STS, CPGE, IUT, Écoles avec prépas intégrées).
  • en licence, le nombre de candidats ayant confirmé au moins un vœu est de 551 593, contre 630 378 candidats en 2017 (-12,5 %).

Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans Non classé

L’EC n’est pas un précepteur

Dans le contexte actuel, l’enseignement dans la plupart des licences universitaires ne peut être qu’un enseignement de masse.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Accompagnement individualisé et personnalisation des parcours. Il s’agit de deux fausses bonnes idées, pour les raisons que j’ai énoncées dès novembre 2017 dans la chronique Irréaliste personnalisation des parcours.

Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans Non classé

CPU. Le bon petit soldat Roussel

C’est, à ma connaissance, la première fois en neuf ans de blog qu’un président de la CPU envoie une lettre publique et personnelle à ses collègues : 9 avril 2018, lettre du président Gilles Roussel aux présidentes et présidents d’université.

Cette lettre est profondément choquante, pour plusieurs raisons :

  • il s’agit d’une personnalisation du pouvoir au sein de la Conférence : lettre personnelle et non communiqué collectif (du bureau – un président et deux vice-présidents – ou du conseil d’administration ou encore de la réunion plénière mensuelle). Cette lettre démontre d’ailleurs un isolement au sein de l’organisation.
  • il s’agit d’un coup de couteau dans les statuts de la Conférence. La lettre est la reproduction de la communication ministérielle sur la réforme Orientation et Réussite des étudiants (chroniques du blog sur la loi ORE). Elle fait fi de l’indépendance de l’organisation à l’égard du pouvoir politique
  • il s’agit d’une lettre ridiculisant encore plus celui qui l’a écrite : « Pour que cette réforme soit une réussite et que l’on puisse accueillir tous les bacheliers qui veulent venir à l’Université, il faut y mettre les moyens ! ». Il faut oser écrire cette phrase quand on a laissé son université – l’université de Paris-Est Marne-la-Vallée – connaître quatre déficits financiers successifs !

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France

L’Europe des universités

Conférence des présidents d’université, colloque annuel, 15 et 16 mars à Dijon, L’Europe des universités : donner du souffle à une Europe fragilisée.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Le programme détaillé

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Bourgogne Franche-Comté, D. Europe (autres)

« Fake news » de la CPU

Universités contre « fake news » de la CPU, Le blog de Jérôme VALLUY, 16 février 2018

Un grand jour de la Conférence des Présidents d’Universités (CPU) , ce 15 février 2018 ! En un même jour : 1) un colloque prônant la mobilisation des universitaires contre les « fake news » ; 2) un communiqué plein de « fake news », contredit par le très officiel Le Figaro favorable aux censures anti-fake-news ; 3) des mobilisations universitaires de grande ampleur contredisant le communiqué.

Si la Conférence des Présidents d’Universités (CPU) – qui ne réunit qu’une partie des présidents et se trouve dirigée par un petit bureau peu soucieux de l’avis de ses adhérents – n’existait pas… il aurait fallu l’inventer, ce 15 février 2018 !

Le colloque du jour  de la CPU :  « L’Université comme rempart aux « fake news »« … avec une présentation générale pleine des bons sentiments dignes de la sainte inquisition au moyen-âge, et aussi, quand même, une phrase prémonitoire :  « Parce que tout ne se vaut pas dans l’information disponible, comment réhabiliter le savoir, la science, la raison, par rapport aux fausses informations qui circulent sur Internet, et en particulier sur les réseaux sociaux ? Conscients de leur rôle dans la défense de l’honnêteté intellectuelle, les universitaires se mobilisent. » Les mobilisations des universitaires, ce 15 février, contre la loi ORE et Parcoursup ont pour une fois donné raison à la CPU !

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé

La CPU « décaroche »

2 février 2018, communiqué de la CPU sur le rapport Mathiot (réforme du baccalauréat et du lycée).

Le CPU appuie sans aucune réserve ce rapport. C’est même la première fois qu’elle approuve, avec un tel enthousiasme, les propositions d’un rapport.

« Aux yeux de la CPU, cette réforme du baccalauréat constitue un élément majeur d’une réforme de fond du lycée. Cette réforme du lycée doit en faire un parcours préparatoire à l’enseignement supérieur ». Quand j’ai lu cette dernière phrase, je me suis dit que la CPU « décarochait » (patois Picard).

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite

4 Commentaires

Classé dans Non classé

Budget 2018. 4 rapports, 705 pages

Jaunes budgétaires annexés au projet de loi de finances pour 2018, Rapport sur les politiques nationales de recherche et de formations supérieures, 294 pages.

  • Les principales orientations et priorités de la politique de recherche et d’enseignement supérieur
  • Le financement de la recherche et de l’enseignement supérieur
  • Les objectifs et les indicateurs de performance de la MIRES
  • L ’effort de recherche en France et dans le monde.

Rapport sur l’état de la Fonction publique et les rémunérations, 194 pages.

Rapport relatif à la mise en œuvre et au suivi des investissements d’avenir, 175 pages.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Licence : une offre à la Prévert !

Suite des chroniques : Admission Post-Bac : le rapport Filâtre botte en touche ; Le président Germinet parle juste.

Communiqué de la Conférence des présidents d’université (20 octobre 2017) : Premier cycle de l’enseignement supérieur : osons la réforme nécessaire à la réussite des étudiants. Un seul commentaire : la CPU ne devrait pas vouloir « tout et son contraire ».

Extraits du communiqué. « La CPU propose un nouveau pacte pour l’enseignement supérieur avec une offre renouvelée, et un accès repensé…

Cette offre renouvelée sera à la fois diversifiée et favorisera les passerelles pour permettre l’orientation personnelle et professionnelle progressive de l’étudiant.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Paris-Seine : une mine d’éminences

L’Université Paris-Seine est une COMUE francilienne, créée par décret le 11 février 2015 : elle comprend 15 membres dont une seule université, Cergy-Pontoise.

Cette COMUE et l’université de Cergy-Pontoise ne sont pas sur le devant de la scène médiatique. C’est plutôt bon signe : elles ne sont pas en crise financière ! A la différence des autres COMUE franciliennes, Paris-Seine réussit bien et même très bien : en 2017, labellisations d’excellence pour un I-SITE (communiqué de presse) et pour un nouveau cursus à l’université (Collège Universitaire Paris Seine, doté de 15,9 millions d’euros sur dix ans, somme la plus élevée attribuée aux 17 projets sélectionnés).

Il est à noter que Paris-Seine et Cergy-Pontoise ont eu ou ont à leur tête des personnalités éminentes. Cinq d’entre elles, parmi les sept citées ci-dessous, exercent aujourd’hui des responsabilités nationales. Un tel nombre – simultané – n’a vraisemblablement jamais été atteint dans l’histoire de l’enseignement supérieur contemporain. Elles forment réseau dans le soutien à Emmanuel Macron. Elles sont macron-compatibles.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France