Archives de Tag: Enseignants

Pierre Mutzenhardt pris en faute

Suite de la chronique Université de Lorraine : deux recrutements invalidés. Dans cette affaire, David vient de marquer plusieurs points contre Goliath.

David ? c’est Paul Véron, jeune chercheur, docteur classé 1er par le comité de sélection sur un poste de maître de conférences en droit privé à l’université de Lorraine (site de Metz). Mais ce classement a été cassé par le Conseil d’administration, réuni en formation restreinte.

David contre Goliath, cathédrale de Reims, façade occidentale

Paul Véron, se retrouvant hors-jeu mais fort de son bon droit, a eu le grand courage de faire un recours en urgence devant le juge des référés du tribunal administratif de Nancy. Et il a gagné ce recours (ordonnance du 20 juillet 2017 du juge Philippe Boulangé).

Lire la suite

4 Commentaires

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Dumping sur le salaire enseignant

Courriel envoyé le 15 juillet par le blog de l’APAHAU (association des professeurs d’archéologie et d’histoire de l’art des universités). Recherche et enseignement en archéologie et histoire de l’art.

Poste d’enseignant Cultures et Patrimoines, université de Cergy-Pointoise

« L’université continue de recruter des enseignants en CDD comme la LRU le permet. Cependant, on ne s’explique toujours pas que le service des CDD soit calculé sur la base de 384 heures. Autrement dit, un service de 192h est équivalent à un mi-temps.

Lire la suite

3 Commentaires

Classé dans E. Arts Lettres Langues

Recruter des « ânes vivants »

Communiqué de SUP Autonome FO (13 juillet 2017). « L’indépendance des enseignants doit tenir en échec non seulement le pouvoir politique et administratif, mais tout pouvoir « temporel » quels qu’en soient la nature, l’origine ou le masque » (Georges Vedel). [ Lire aussi Université de Lorraine : recrutements invalidés ]

Les récentes mésaventures d’un collègue qui s’est vu écarter pour des raisons pour le moins douteuses du processus de sélection au poste de maître de conférences de l’IEP de Lyon et la décision en sa faveur du tribunal administratif doivent interpeler toute la communauté universitaire.

Ce qui est arrivé à notre collègue n’est pas un cas isolé. Car à la vérité il a payé cash son indépendance d’esprit et le fait que ses analyses sur un conflit sensible ne relèvent pas de la doxa dominante. Chercheur indépendant loin des réseaux qui font une carrière, il ne s’est pas contenté de faire un recours mais il dénonce à juste titre ces nouvelles commissions de recrutement dont l’objectif n’est plus de « recruter un spécialiste de la discipline mais d’écarter une personne précise ». (cf. nbp1)

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Rhône-Alpes Auvergne

Droits d’inscription en hausse ?

Rapport de la Cour des comptes, La situation et les perspectives des finances publiques, juin 2017, 253 pages. Pour la Cour, la priorité, la seule priorité : réduire les déficits publics plus vite et plus fort que prévu.

Le gouvernement a entendu la Cour et tapé fort : gel du point d’indice des fonctionnaires, décidé sans la moindre concertation avec les organisations syndicales.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Va-t-il mettre le feu aux poudres en mettant en œuvre un autre des leviers d’action suggéré par la Cour pour réduire les déficits : augmenter les droits d’inscription à l’université davantage que les années dernières.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé

Réussir ensemble… sans les ATER ?

Cinquième chronique en deux jours sur la gestion de recrutements d’enseignants-chercheurs (professeurs, maîtres de conférences, ou ATER) ou de chercheurs en Franche-Comté, en Ile-de France, en Pays-de-Loire, en Lorraine.

La crise financière subie par les établissements accentue-t-elle les conflits entre disciplines ou au sein des disciplines ? Le gel de nombreux emplois fait-il progresser le localisme dans le recrutement ? Une incroyable complexité pour composer et faire fonctionner les comités de sélection va-t-elle aboutir à une multiplication des contentieux et à la paralysie des recrutements ? La gouvernance par la confiance serait-elle en train d’abandonner l’Alma Mater ? Faut-il craindre l’avènement d’une sorte de barbarie ?

Université de Franche-Comté : Réussir ensemble… sans les ATER ? Lettre ouverte du 20 juin 2017, signée par une cinquantaine de responsables enseignants et administratifs.

« Dans sa profession de foi de mars 2016, lors des élections pour le CA de notre université qui allait le conduire à un second mandat à la tête de notre université, le président Jacques Bahi vantait les mérites de sa précédente mandature au cours de laquelle l’UFC avait « montré qu’elle était capable d’anticiper ». Ces belles qualités, celles du président-gestionnaire, se sont-elles dissipées dans les brumes de la chaleur du printemps ? Où sont passés les « efforts fondés sur une vision politique et stratégique anticipant l’avenir », ainsi que la « maîtrise des problématiques budgétaires » ? Certainement pas dans la gestion de la campagne ATER 2017.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Bourgogne Franche-Comté

Lorraine : recrutements invalidés !

Décidément, il s’en passe des choses dans les recrutements d’enseignants-chercheurs et de chercheurs : quatrième chronique en deux jours.

Courriel reçu ce 22 juin 2017 : « pratiques honteuses à l’université de Lorraine, aboutissant à sacrifier l’avenir de deux jeunes pour de sombres jeux de pouvoir. Ces pratiques  doivent être connues du plus grand nombre ». Université de Lorraine. Recrutement de deux maîtres de conférences en droit privé. Lieu d’exercice de la fonction : Faculté de Droit, Économie, Administration à Metz.

Photo de 2010. Cliquer pour agrandir

Le comité de sélection, présidé par Sophie Hocquet-Berg, se réunit, examine les  dossiers, auditionne une vingtaine de candidats, délibère et opère un classement pour chacun des deux postes. Pour le premier, la décision est prise à l’unanimité des voix des 8 présents. Pour le second, elle est prise à la majorité (7 voix contre une).

Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Comité de sélection et localisme

Qualité de la Science Française, Communiqué sur le recrutement par les pairs des universitaires et des chercheurs du CNRS, 19 juin 2017.

« Le recrutement par les pairs des universitaires et des chercheurs est une condition de la qualité de la production et de la transmission des savoirs. Il est aussi une garantie de l’égalité des chances dont doivent pouvoir bénéficier tous les candidats aux concours de l’enseignement supérieur et de la recherche. Seule la collégialité scientifique qui s’exprime à travers les comités et les jurys prévus par les dispositions juridiques régissant le recrutement universitaire et des organismes de recherche peut assurer la nécessaire expertise disciplinaire, sans laquelle toute décision peut paraître arbitraire.

QSF n’a cessé de rappeler que l’évaluation qui est associée au recrutement d’un universitaire ou d’un chercheur est sans doute plus importante que les appréciations qui peuvent avoir lieu tout au long de la carrière. C’est souvent de cette première évaluation que dépendent la qualité, l’attractivité et le rayonnement d’une université ou d’un organisme de recherche.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France, E. Arts Lettres Langues, E. Sciences humaines et sociales

Les enseignantes-chercheures

Jérôme Tourbeaux, La situation des femmes universitaires dans l’enseignement supérieur en 2015, Note de la DGRH, n°2, mai 2017.

« En 2015, davantage d’enseignants-chercheurs hommes que femmes composent la population des universitaires : 63% conte 35%. Les femmes constituent 44% des maîtres de conférences et 23% des professeurs. L’augmentation de la proportion de femmes parmi les MCF et les PR s’est poursuivie au cours des 10 dernières années.

Les enseignantes-chercheures sont proportionnellement plus nombreuses en Lettres et Sciences humaines (51%) qu’en Griot-Economie-Gestion (43%) et qu’en Sciences-Techniques (28%).

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans E. Arts Lettres Langues, E. Droit et Sciences politiques, E. Economie Gestion, E. Sciences, E. Sciences humaines et sociales

SUP. Moins d’enseignants qu’en 2011

En 2011, il y avait 91 257 enseignants dans l’enseignement supérieur. En 2016, il n’y en a plus que 89 957, soit 1300 de moins. Cette diminution est révélée par les très officiels Repères et Références Statistiques 2017 (indicateur 9.15 retraçant l’évolution des effectifs depuis 1992).

François Hollande et ses ministres ou secrétaires d’État n’avaient-ils pas promis une hausse de 5 000 emplois en 5 ans, soit 1000 par an (enseignants et personnels techniques et administratifs).

Cliquer sur l’image pour l’agrandir le tableau ou cliquer ici

En fait, la diminution globale observée de 2011 à 2016 cache des évolutions différenciées selon les catégories d’enseignants :

  • Le nombre de professeurs a faiblement augmenté : 20 929 en 2011, 21 183 en 2016 (+ 254).
  • Même chose pour le nombre de maîtres de conférences : 38 883 en 2011, 39 000 en 2016 (+ 117).
  • Hausse un peu plus forte pour le nombre de professeurs du secondaire enseignant dans le supérieur : 12 891 en 2011, 13 317 en 2016 (+426).
  • La chute des effectifs globaux est essentiellement due à une forte baisse du nombre d’ATER, de doctorants contractuels et de personnels temporaires de santé : 18 554 en 2011, 16 457 en 2016 (- 2097). Ce sont donc essentiellement les doctorants en fin de thèse ou les jeunes docteurs qui en ont pris « plein pot ».

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

ESPE : les effectifs augmentent

Les effectifs continuent d’augmenter dans les Écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE), Note Flash, n°05, mai 2017.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

« En 2016-2017, quatrième année d’existence des ESPE, le nombre d’étudiants qui y sont inscrits est de 68 100 (+4,3 % par rapport à 2015-2016 après +14,2 % un an plus tôt). 30 800 sont inscrits en première année de master MEEF (Métiers de l’Enseignement, de l’Education et de la Formation) avec une hausse de 3,8 % par rapport à 2015-2016 et 37 300 en deuxième année de master MEEF ou de Diplôme universitaire (hausse de 4,8 %).

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé