Archives de Tag: Financements

CAEN accueille tous les bacheliers

Lettre de Pierre Denise, président de l’Université de Caen Normandie, à ses chers Collègues. Commentaires critiques de cette lettre en fin de chronique.

« La loi Orientation et Réussite des Étudiants (ORE) a été adoptée le vendredi 16 février 2018 par les deux chambres du Parlement. Elle fait suite à l’aberration et à l’illégalité du tirage au sort dans les licences en tension.

Se pré inscrire aux formations de l’université de Caen

La loi ORE comporte des dispositions qui ont fait débat pendant sa préparation, et sur lesquelles, avec d’autres présidents d’université, nous sommes intervenus pour prévenir les risques notamment relatifs aux stratégies de sélection que pourraient déployer certains établissements : déclinaison locale des attendus et des critères d’appréciation, fin de la préférence académique, absence de hiérarchie des vœux, prise en compte des débouchés professionnels dans la détermination des capacités d’accueil. Malgré l’introduction de dispositifs pour encadrer ces pratiques potentiellement concurrentielles, la plus grande vigilance s’impose.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Bretagne Normandie

INSPIRE. Parcours d’une éclaireuse

Suite de la chronique Bizarre ce label pour la réussite.

« La plateforme INSPIRE est labellisée par le ministère, ce qui permettra notamment… de développer sur l’ensemble du territoire son réseau d’étudiants « éclaireurs » pour renforcer l’orientation par les pairs. Une subvention de 1,8 million d’euros à l’association d’intérêt général ARTICLE 1 permettra d’accompagner les centaines de milliers de lycéens dès le mois de février 2018″.

Sur la plateforme INSPIRE : une rencontre avec Mouna, Éclaireuse du mois de février 2018. Premier commentaire. Le parcours de Mouna est exceptionnel. Il fera rêver de nombreux lycéens. Mais il ne peut être reproduit que par quelques dizaines de bacheliers. C’est en effet le nombre que le CPES de Paris Sciences et Lettres et le lycée Henry IV accueille chaque année. Mention Très Bien au bac presque obligée. J’ai vertement critiqué le CPES quand il a été créé en 2012 (chronique du 9 juin 2012) : ENS Ulm et Henri IV, têtes à claques. Ces deux établissements n’ont pas pour mission d’organiser des licences.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France, E. Mobilité internationale, E. Sciences humaines et sociales, Non classé

Bizarre ce Label pour la réussite

Plan Étudiants : labellisation des parcours de réussite, communiqué de Frédéric Vidal, 8 février 2018. Commentaires critiques en fin de chronique.

« Le Plan Étudiants, présenté en octobre 2017, repose sur trois objectifs : mettre fin à l’injustice du tirage au sort lors de l’admission post-bac, encourager la personnalisation des cursus pour endiguer le taux de 60% d’échec en licence, et investir massivement dans la vie étudiante pour créer les conditions d’une réussite juste socialement…

… Pour offrir à la jeunesse toutes les clefs pour construire son avenir, Frédérique Vidal a souhaité s’appuyer sur les nombreuses initiatives associatives qui ont été lancées ces dernières années au sein de la société civile. Un certain nombre d’entre elles qui accompagnent les étudiants et futurs étudiants vers des parcours de réussite, seront labellisées par le Ministère. Ce label leur permettra de se développer et de s’alimenter mutuellement.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Plan Campus : la Cour a tort

Cour des Comptes, Le rapport public annuel 2018, Tome 1, Les observations. Chapitre III, 4, Dix ans après le lancement de l’opération Campus, un premier bilan en demi-teinte, pages 387 à 409.

La Cour fait porter aux établissements d’enseignement supérieur une grande responsabilité de ce bilan en demi-teinte. Je ne partage pas cette analyse.

Il se fait que le blog Histoires d’universités a vu le jour en janvier 2009, juste après l’annonce en fanfare du plan Campus. Depuis cette date, au fil des mois, j’ai consacré 109 chroniques et plus d’un millier de photos à ce Plan.

Ce beau projet de 5 milliards d’euros a été mené de manière inconséquente par le ministère de l’enseignement supérieur, par ses ministres ou secrétaires d’État successifs. Le plan m’a valu mes pires énervements contre la mauvaise foi, voire les mensonges de ceux-ci. Ma dernière colère à propos du Plan campus concerne sa mise en œuvre dans l’université de Strasbourg.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Argent public pour le SUP privé

Arrêté du 10 janvier 2018. Les six établissements d’enseignement supérieur privés non lucratifs dont les noms figurent en annexe du présent arrêté obtiennent la qualification d’établissement d’enseignement supérieur privé d’intérêt général à compter de la date de publication du présent arrêté, jusqu’aux dates indiquées.

Site de la FESIC … »Par contrat pluriannuel, l’établissement reconnu EESPIG, concourt aux missions de service public de l’ESR et perçoit une subvention (qui représente en 2016, entre 437 et 1.418 € par élève et par an) »… A ce jour, il y a plus de 60 établissements de ce type.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Loi ORE : des moyens insuffisants

Rejet de la motion déposée au CNESER du 16 janvier 2018. Réforme Orientation et Réussite des Étudiants ORE) : les moyens matériels, humains et financiers ne sont pas suffisants

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire aussi : Oui, il faut s’inquiéter de la loi ORE.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Parcoursup hors la loi

15 janvier 2018, communiqué de presse de Pierre Ouzoulias, Sénateur des Hauts de Seine, Vice-Président de la Commission des Affaires culturelles, Au nom du Groupe Communiste, Républicain, Citoyen et Écologiste

L’Oukaze de Parcoursup, appliqué avant le vote de la loi par le Parlement.

Le projet de loi relatif à « l’orientation et à la réussite des étudiants » sera discuté par le Sénat les 7 et 8 février prochains. Les dispositions de ce texte, s’il était adopté, vont radicalement modifier les conditions d’accès à l’enseignement supérieur en permettant aux universités de sélectionner les candidat-e-s qu’elles souhaitent accueillir. En abandonnant totalement le principe, déjà fort contourné, du libre accès à l’enseignement supérieur, le Gouvernement engage la première étape d’une réforme libérale de l’université.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Loi ORE : premiers toussotements

La Loi ORE (Orientation et Réussite des Étudiants) provoque des premiers toussotements : contre la sélection de fait pour entrer en licence, contre la définition locale des attendus, contre le délai de remontée des attendus dans ParcourSup, pour avoir les moyens nécessaires pour gérer des flux fort importants de dossiers. Prochaine étape : l’action directe (boycottage du traitement des dossiers) ?

Jaspal De Oliveira Gill, présidente de l’UNEF Paris 1.

Bonjour à toutes et à tous, je vous fais part d’un aperçu national des différentes mobilisations contre le Plan Étudiants partout en France. Sur demande du ministère, les CFVU des établissements devaient faire remonter les attendus locaux et les critères de sélection des formations avant le 15 janvier 2018 au ministère afin de pouvoir lancer la plateforme Parcours Sup.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Bourgogne Franche-Comté, C. Bretagne Normandie, C. Hauts-de-France (Nord Pas-de-Calais Picardie), C. Ile-de-France, C. Occitanie (Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon), C. PACA Corse, C. Rhône-Alpes Auvergne, Non classé

Éducation.Taux d’encadrement

Flore Deschard, Marie-Françoise Le Guilly, Tableau de bord de l’emploi public – Situation de la France et comparaisons internationales, France Stratégie, décembre 2017, 64 pages.

Les données ci-dessous sur le nombre d’enseignants pour 100 élèves/étudiants sont connues, mais elles méritent d’être rappelées au gouvernement.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Recrute un enseignant contractuel

L’Université de Bretagne Sud (UBS) recrute pour 5 mois un enseignant en droit privé, un enseignant contractuel à durée déterminée de type LRU. Le profil du poste à pourvoir

Cette université dessine l’avenir : recruter en CDD des enseignants non chercheurs pour enseigner un semestre, avec une rémunération qui peut paraître alléchante mais

  • qui n’est que le cache-sexe d’un avenir précarisé
  • qui est moins coûteuse que de recruter un enseignant qui deviendra fonctionnaire titulaire
  • qui est permise par un gel des postes mis au concours

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans C. Bretagne Normandie, E. Droit et Sciences politiques