Archives de Tag: Fusions

Des rapprochements à la carte

Les formes de regroupement instaurées par la loi Fioraso ne datent que de 2013. La COMUE n’a pas prouvé son utilité. L’Association, pourtant prévue par la loi, a été proscrite par la ministre elle-même (chroniques du blog sur les fusions, sur les COMUE).

Et voici que le Ministère finissant (le départ de Frédérique Vidal est annoncé) diffuse un avant-projet d’ordonnance en vue de l’expérimentation de nouvelles formes organisationnelles.

Le texte explicatif (voir point 2) ne manque pas de culot : le projet partagé est plus important que les formes organisationnelles, mais aucune ligne du texte n’est consacrée à son contenu, à son ampleur, à son mode d’élaboration, à sa vraisemblance, à sa sustainability comme on dit aujourd’hui  !

  • « La méthode rompt avec toutes celles qui l’ont précédée. Ce n’est plus le projet partagé qui est contraint de s’adapter à des modes de regroupement imposés par le législateur, ce sont les modes de regroupement qui, au cas par cas, sont conçus pour permettre le déploiement du projet partagé. Parce que les outils ne doivent jamais dicter une politique mais la servir, le projet l’emporte désormais sur ses modes de réalisation ».

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé

Nœuds de vipères en Lorraine

Laurence Schmitt, Université de Lorraine. école d’ingénieurs : inquiétude pour Mista à Metz, Le Républicain Lorrain, 9 octobre 2018.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Tous les voyants étaient au vert pour la création d’une nouvelle école d’ingénieurs sur le Technopôle de Metz, Mista : trois votes à l’unanimité du Collegium Lorraine INP –  les onze écoles d’ingénieurs au sein de l’Université de Lorraine  – en 2016 et 2017 ; la commission des titres d’ingénieurs qui déclarait l’école pertinente dans la cartographie des formations d’ingénieurs en Lorraine ; Dassault Systèmes et son PDG Bernard Charles qui soutenaient le projet.

Ce processus, avec son groupe de travail et administrateur provisoire, Nidhal Rezg, suivait son cours depuis quatre ans… jusqu’au blocage. Un nœud de vipères comme l’Université de Lorraine sait en fabriquerLire la suite de l’article du Républicain…

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Ingénierie

Fusion des universités normandes ?

Regroupement d’universités et de grande écoles en Normandie ? Chroniques du blog depuis 2015

Ci-dessous un article de Paris Normandie, 8 octobre 2018 (signalement par Michel Abhervé, Alternatives économiques).

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Alors qu’après une première réunion vendredi dernier à Rouen, les présidents des universités de Rouen et de Caen doivent annoncer jeudi prochain leur rapprochement, les syndicats de l’Éducation nationale sont vent debout. Dans un communiqué, la FSU rappelle que « depuis un an, des informations imprécises circulent au sein des universités et des écoles d’ingénieurs normandes. Elles font suite à une forme de chantage exercé par la Région Normandie sur les établissements membres de la ComUE [Universités de Caen, du Havre, de Rouen, INSA de Rouen, ENSICAEN, ENSA Normandie] leur reprochant leur manque d’intégration pour obtenir des financements dans le cadre des appels à projets gouvernementaux ».

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Bretagne Normandie

UPEC. Le PU-PH sera président

Suite et fin des chroniques concernant l’élection du Président de l’université de Paris-Est Créteil : lire les 11 chroniques précédentes (septembre 2017 à avril 2018).

Jean-Luc Dubois-Randé, professeur des universités et praticien hospitalier, devrait être élu Président de l’université en septembre prochain. Lire l’article détaillé de 94_CITOYENS.com

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

ESR : des dépenses à l’aveugle

La Cour des comptes, dans son rapport annuel de l’exécution budgétaire, ne recourt pas à la langue de bois :  observation « de difficultés à atteindre certaines cibles prioritaires : il n’existe pas de corrélation entre l’atteinte de ces cibles et le niveau des moyens alloués aux opérateurs » :

  • absence de « rémunération » des universités selon leur performance en termes d’insertion professionnelle.
  • la part des sortants sans diplôme de l’enseignement supérieur demeure élevée.
  • le taux de réussite en 1er cycle universitaire général ne connaît pas d’amélioration notable.
  • les dotations d’emploi aboutissent-elles à des créations d’emploi ? On ne sait pas.
  • aucun indicateur pour mesurer la performance des regroupements universitaires (fusions, COMUE).

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

ESR : indicateurs de performance

Cour des Comptes, Rapport sur la Mission Interministérielle Enseignement Supérieur et Recherche (MIRES), Note d’analyse de l’exécution budgétaire 2017, 112 pages.

Bilan global. Les crédits votés en Loi de finances initiale pour 2017 représentent 27,05 Milliards d’euros en Autorisations d’engagement et 26,95 Md€ en Crédits de Paiement. Ces moyens progressent nettement (+2,9 %) en AE comme en CP.

Cliquer sur les images pour les agrandir

La Cour des comptes s’interroge comme chaque année. Les dépenses de l’État pour l’enseignement supérieur et la recherche atteignent-elles leurs objectifs ? Que disent les indicateurs retenus pour mesurer si ces objectifs sont atteints ? Dit autrement, quel est l’impact de ces dépenses ? Chronique à suivre sur les indicateurs de réussite en licence, d’emplois d’enseignants-chercheurs, d’impact des regroupements (fusions et COMUE).

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Université de Paris à vau-l’eau

Mars 2018. Le projet de création au 1er janvier 2019 de l’université de Paris a été jugé excellent par un jury international. Tellement excellent que ce jury l’a labellisé Initiative d’excellence (IDEX). On attend maintenant de connaître le montant de la dotation accordée par le gouvernement dans le cadre des investissements d’Avenir : quelques dizaines ou quelques centaines de millions d’euros ?

Trois établissements – Paris 5 Descartes, Paris 7 Diderot, IPGP – se sont engagés dans ce processus de regroupement, faut-il dire de fusion ?

Problème. Leurs équipes dirigeantes semblent n’avoir aucune idée du « comment y parvenir ». Re-labellisé en mars, le projet va déjà à vau-l’eau en mai. Ces gouvernants vont en effet dépenser allégrement les euros pour se faire « accompagner » et « piloter » vers l’université cible. Ils ont procédé pour ce faire à un appel d’offre public au niveau européen (parution 1 avril 2018 ; date de clôture : 3 mai 2018).

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France

Blocages et com’ de crise

Communications de crise ? Il me semble intéressant de signaler, dans le contexte de blocages restreints ou étendus, sept prises de position de présidents ou de conseils d’administration des universités concernées. Classement par ordre alphabétique.

1.Université de Lorraine. Blocage : message du président Pierre Mutzenhardt (10 avril). Extrait : « Hier, 9 avril 2018, une consultation auprès des étudiants du CLSH a permis de dégager une majorité de choix en faveur de la levée du blocage et du respect de calendrier des examens. A la suite de ces résultats, j’ai proposé à l’UNEF, ainsi qu’au comité de lutte dont elle fait partie, d’engager des discussions pour trouver une modalité de sortie de crise ne pénalisant pas les étudiants. Contactée, l’UNEF m’a informé que le comité refusait de former une délégation permettant de tenir des échanges productifs et qu’il refusait également de discuter des modalités d’une sortie de crise. Publiquement, l’UNEF et le comité, soutenus tout aussi publiquement par des partis politiques, ont déclaré maintenir le blocage sans perspective de date de levée. Dans ces conditions, la réouverture du campus demain ferait courir un risque majeur de confrontation entre étudiants. Les enseignements ne reprendront donc pas sur le campus ce mercredi 11 avril ».

2.Université de Montpellier Paul Valery. Le président Patrick Gilli et les examens à distance (6 avril). « Comme annoncé, les examens se sont tenus toute cette semaine et se tiendront les semaines prochaines à distance, pour la plupart d’entre eux. Nous avons été avisés qu’un recours déposé par la CGT, Solidaires Etudiants et Sud Education vise à mettre en cause la légalité de nos dispositifs d’examens à distance. En réalité, l’analyse de divers services juridiques consultés à ce propos nous conforte dans la pertinence et la légalité des décisions prises dans des circonstances exceptionnelles. Ni ce recours, ni une éventuelle fermeture du site ne sauraient remettre en cause la validité et la tenue des épreuves »… Contre-communiqué du syndicat de combat universitaire : Tout sur les examens à l’université Paul-Valéry

3. Université de Paris Nanterre. Trois communiqués du président Jean-François Balaudé dans la journée d’hier, 9 avril. « Dans un contexte de risques avérés au niveau national et local pendant tout le week-end, ce lundi 9 avril 2018 à 6h30, un groupe d’une trentaine d’individus non identifiés s’est introduit par effraction dans l’un des bâtiments de l’établissement. Ce groupe nous a fait parvenir au préalable dans la nuit de dimanche à lundi un texte anonyme d’annonce de l’occupation pour des raisons ayant peu de rapport avec la loi ORE. Des dégradations et tags « ACAB » évoquent une appartenance à des groupes radicaux. Parallèlement, les étudiant-e-s de Nanterre mobilisé-e-s contre la loi ORE ont entamé le blocage non-violent de cinq des six bâtiments de la barre historique, puis du bâtiment Ricœur »…

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), C. Ile-de-France, C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes), C. Occitanie (Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon), Non classé

Paris Diderot. Scrutin insincère ?

Sixième chronique sur l’élection des conseils centraux et de la présidence de l’université Paris Diderot (5 avril 2018). Les 5 chroniques précédentes.

Courriel reçu le 28 mars 2018. « Depuis plusieurs semaines, la sincérité du scrutin du 5 avril qui doit décider de notre avenir est remise en cause. Alors que plusieurs choix s’offrent à nous, la présidence de l’établissement exerce sur les électeurs une pression qui menace la libre expression de la volonté du corps électoral. La présidence sortante elle-même candidate à ces élections n’a pas à utiliser sa fonction pour intervenir au profit de son propre projet.

La communication et la multiplication de réunions « institutionnelles » organisées par la présidence sortante pour mettre en œuvre sa proposition qui est elle-même une part de l’enjeu de cette élection, constituent une atteinte à la sincérité du scrutin. Nous pouvons citer entre autres la réunion du 21 mars avec tous les directeurs de composantes de Paris 5 et Paris 7 ou encore la réunion du 28 mars avec les organisations syndicales ».

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France, E. Ingénierie, E. Médecine Pharmacie, E. Sciences

IDEX Université Paris 2019

Troisième chronique sur les élections des Conseils centraux de Paris Diderot. Elles auront lieu le jeudi 5 avril 2018. Les professions de foi des listes candidates ne semblent pas figurer sur le site web de l’université. Cette absence de transparence n’est pas acceptable. Les deux chroniques précédentes : Paris Diderot : élections le 5 avril 2018 ; Paris Diderot : retour sur les élections de 2014

La campagne électorale à Paris Diderot doit être située dans un contexte plus large :

  • celui de la restructuration institutionnelle et organisationnelle de l’enseignement supérieur,
  • celui de la dernière phase des investissements d’avenir (résultats de l’appel à projets IDEX, 17 mars 2017)
  • celui qui devrait voir, au 1er janvier 2019, la création d’une nouvelle université dans Paris intra-muros : Université Paris 2019, regroupant Paris 5 Descartes, Paris 7 Diderot, Institut Physique du Globe de Paris. Une telle appellation ne pourra subsister !

Les 3 présidents de ces établissements

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France, E. Médecine Pharmacie, Non classé