Archives de Tag: Gouvernance

Une université sans président

L‘université Gustave Eiffel (UGE) est fondée par le décret du 15 décembre 2019

  • Gilles Roussel, président de l’université de Paris-Est depuis 2012 et président de la CPU depuis 2016, est le principal artisan de cette fondation, comme l’attestent plusieurs chroniques du blog.
  • Gille Roussel : fusion avec le privé ! (chronique du 17 décembre 2016)
  • Président Roussel, 52 ans en 2020 (chronique du 19 décembre 2016)
  • CPU. Le bon petit soldat Roussel (chronique du 10 avril 2018)
  • CPU. Gilles Roussel s’accroche (chronique du 9 novembre 2018)
  • UPEM. Gilles Roussel m’a tuer ! (chronique du 29 novembre 2018)
  • Gustave Eiffel : une fusion ad hominem (chronique du 23 octobre 2019)

L‘UGE existe officiellement depuis le 1er janvier 2020.

Elle possède un site web

2 Commentaires

Classé dans C. Ile-de-France, Non classé

E. Philippe enfume les syndicats

« Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément » (Nicolas Boileau)

Lettre d’Édouard Philippe aux organisations syndicales et patronales (11 janvier 2020) : texte intégral (voir également les 5 images ci-dessous)

Le Premier ministre a eu besoin de deux pages et de huit points pour rappeler clairement et autoritairement les nombreuses mesures du projet de loi qui sera discuté prochainement au Parlement.

Sa concession du 11 janvier sur la suspension du projet d’âge pivot de court terme n’est que de l’enfumage.

  • la loi sur le système de retraite universel prévoira en effet un âge d’équilibre financier (âge de départ en retraite sans décote).
  • une conférence sur l’équilibre et le financement des retraites est mise en place. Un nombre suffisant de partenaires sociaux doit y participer et parvenir, d’ici fin avril 2020, à faire des propositions d’équilibre du système en 2027.

Le Premier ministre restreint le champ des solutions que pourront faire les syndicats réformistes (CDFT, UNSA, CFTC) au terme de la conférence. Il exclut ainsi la hausse du coût du travail (hausse des cotisations patronales) et la baisse du pouvoir d’achat des pensions (ce qui ressemble fort à une promesse de Gascon).

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), Non classé

Diderot, dessine-moi une université !

Denis Diderot, Plan d’une université pour le Gouvernement de Russie (1775-1776), projet réalisé à la demande de Catherine II, impératrice (texte intégral).

Chronique en 3 temps. 1. Propositions principales du Plan. 2. Contexte historique. 3. Morceaux choisis

1. Propositions principales

Le texte de Diderot est écrit avec brio et causticité. Il ne se lasse pas de critiquer l’université de Paris et, en particulier, sa Faculté de Théologie. Ses propos sont même parfois haineux.

« Instruire une nation, c’est la civiliser ; y éteindre les connaissances, c’est la ramener à l’état primitif de barbarie…

Une université est une école dont la porte est ouverte indistinctement à tous les enfants d’une nation et où des maîtres stipendiés par l’État les initient à la connaissance élémentaire de toutes les sciences…

Le but de l’éducation publique sera le même dans tous les siècles : faire des hommes vertueux et éclairés » (Gorbatov)…

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans A. Histoire moderne, D. Europe (autres), E. Arts Lettres Langues, E. Droit et Sciences politiques, E. Ingénierie, E. Médecine Pharmacie, E. Sciences, F. 18ème siècle

Diderot, l’Encyclopédie, l’Université

37 articles de l’Encyclopédie, consultables sur ENCRRE, base de données du CNRS.

  • Les structures : Écoles, Universités, Collèges, Académies
  • Les fonctions : chancelier, recteur, procureur, doyen de faculté, professeur, bedeau…
  • L’enseignement et la recherche : les disciplines…
  • Les grades : bachelier, licencié, maître, docteur.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Commentaires fermés sur Diderot, l’Encyclopédie, l’Université

Classé dans A. Histoire moderne, E. Arts Lettres Langues, E. Droit et Sciences politiques, E. Médecine Pharmacie, E. Sciences, E. Sciences humaines et sociales, F. 18ème siècle

Fusion. Cergy Paris Université

Il s’en passe des drôles de choses dans les regroupements d’établissements de l’enseignement supérieur public et privé du Val d’Oise. Une fusion inédite, à nulle autre pareille. Et une université fusionnée qui demeure incomplète, sans Faculté de médecine et pharmacie. See why !

A. CY Cergy Paris Université (communiqué de presse, 15 juillet 2019). « Les avancées collectives ont permis de déterminer le nom de l’université : CY Cergy Paris Université (CY se prononce à l’anglaise : See why), un nom qui ancre dans le territoire (Cergy et l’Ile de France), assoit résolument l’identité universitaire (université), tout en imprimant d’un signe fort (CY) – au sens propre comme au sens figuré – l’élan et la vocation d’un projet tourné vers l’international autour de ce qui constitue la racine commune de ses écoles et alliances ».

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

« Depuis l’obtention de l’initiative d’excellence (I-SITE Paris Seine) en février 2017, et afin de mettre en œuvre cette feuille de route, la COMUE Université Paris Seine prépare sa mutation institutionnelle : une université publique, porteuse de la politique de site, fusion de l’UCP, de l’EISTI et de la COMUE (qui donc disparait), à laquelle s’associe l’ESSEC dans le cadre de l’initiative d’excellence, et formant le cœur du dispositif.

La nouvelle Grande École interne est quant à elle dénommée CY Tech. L’initiative d’excellence Paris Seine est rebaptisée CY Initiative, et l’alliance de site CY Alliance« .

Lire la suite

Commentaires fermés sur Fusion. Cergy Paris Université

Classé dans C. Ile-de-France

G. Eiffel. Une fusion ad hominem

3ème chronique critique sur les fusions d’établissements. Les deux premières : Fusions : de la fête à l’enfer, Nantes Université. Fusion mort-née

Le 1 janvier 2020, l’Université Gustave Eiffel devrait être créée. Il reste un peu plus de deux mois à l’État pour ne pas signer le décret de création. Il devrait oser dire « non », tant cette fusion est abracadabrantesque, tant elle prendrait la forme d’une hyper-technostructure coupée des réalités vécues par les personnels et les étudiants, ceux-ci n’étant représentés au CA que par 15 administrateurs sur 35. Du jamais vu dans la gouvernance universitaire.

Cette fusion entraînerait la disparition de l’Université de Marne-la-Vallée, moins de 30 ans après sa création en 1991, dans le cadre du Plan Université 2000.

Cette fusion entraînerait un bien inutile combat des chefs pour la présidence, entre le président de Marne-la-Vallée et la directrice de l’IFSTAR. Le but de leur vie : être « chef à vie ». Gustave Eiffel : une fusion ad hominem !

Lire la suite

Commentaires fermés sur G. Eiffel. Une fusion ad hominem

Classé dans C. Ile-de-France

Congé pour projet pédagogique

Arrêté du 30 septembre 2019. Création et conditions d’attribution et d’exercice d’un congé pour projet pédagogique applicable aux enseignants-chercheurs et aux autres personnels chargés de fonctions d’enseignement dans les établissements d’enseignement supérieur.

Il semble que la création de ce congé ne supprime pas le Congé pour recherche et conversion thématique (CRCT)

  • Chronique Congé CRCT en baisse. « 260 semestres en 2018-2019, 246 en 2019-2020. Diminution de 14 semestres.
  • « Cette baisse ne correspond évidemment pas à la progression annoncée par Frédérique Vidal et relayée à l’Assemblée par le rapporteur Philippe Berta.
  • Assemblée nationale, Commission des affaires culturelles et de l’éducation, Projet de loi de finances pour 2019, mercredi 7 novembre 2018, compte rendu n°15, présidence de M. Bruno Studer, 38 pages ».

Articles 1 et 2 de l’arrêté du 30 septembre

Lire la suite

Commentaires fermés sur Congé pour projet pédagogique

Classé dans Non classé

Ville libre d’Empire (1280 à 1803)

Escapade à Schwäbisch Hall (Bade-Wurtemberg) pour visiter les deux musées Würth. Au final, la découverte inattendue de l’histoire…

  • millénaire d’une ville moyenne au cœur de l’Europe,
  • d’une ville libre d’Empire pendant plus de 500 ans (Strasbourg ne fut Ville d’empire que jusqu’en 1681),
  • de la Réforme (de certains de ses partisans – Johan Brentius, Melchior Hoffman – ou opposants – Jakob Meyer),
  • des guerres menées par Charles Quint (capitulation de la ville en 1546),
  • de la Guerre de 30 ans (1618-1648),
  • de l’incendie de la ville (1728) et de la reconstruction…

Cette histoire  est incomplète, limitée à la période de la ville libre d’Empire (1280-1803)… et à ce que j’en ai vu, photographié et ensuite documenté.

De 1280 à 1803, Schwäbisch Hall a eu le statut de ville libre d’Empire. Sources principales des citations de la chronique : Histoire de Schwäbisch Hall (Wikipédia), Images de l’histoire de la ville (Archives de la ville).

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Commentaires fermés sur Ville libre d’Empire (1280 à 1803)

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, A. Histoire moderne, B. Photos, D. Allemagne, D. Europe (autres), E. Sciences humaines et sociales

Le marronnier de l’autonomie

Cela fait 50 ans que les gouvernements successifs disent souhaiter renforcer l’autonomie des universités. Depuis 2009, 190 chroniques d’Histoires d’universités sur l’autonomie.

Première loi sur l’autonomie. 12 novembre 1968, loi d’orientation de l’enseignement supérieur (loi Faure)

  • titres IV à VII. Quatre principes fondamentaux : autonomie, participation, pluridisciplinarité, objectivité du savoir liée à la tolérance des opinions…
  • autonomie des universités en matière statutaire (nécessité d’une majorité des deux tiers pour voter les statuts), financière (contrôle a posteriori, globalisation des ressources affectées aux établissements, diversification des financements) et pédagogique (possibilité par exemple de créer des diplômes d’université).

Université d’été de la CPU : discours de Frédérique Vidal (28 août 2019). La Ministre ne déroge pas à la règle du marronnier automnal : « je souhaite que nous franchissions ensemble une nouvelle marche dans l’autonomie des universités, et cette nouvelle marche implique nécessairement un repositionnement de nos échanges, de l’exercice de la « tutelle », car les universités sont arrivées à l’âge de leur majorité ! »;

Lire la suite

Commentaires fermés sur Le marronnier de l’autonomie

Classé dans Non classé

Le cardinal Dubois, 30 ans en 1686

Suite des chroniques de la série : elles/ils ont eu 30 ans en… L’abbé Guillaume Dubois, né à Brive-la-Gaillarde en 1656, mort en 1723. 30 ans en 1686 : il est alors précepteur du futur duc d’Orléans, régent de 1715 à 1723.

1662 (6 ans). Guillaume Dubois est inscrit à la petite école du Prieuré Saint-Martin (Brive-la-Gaillarde).

1665-1672 (9-16 ans). Inscrit au Collège des Pères de la doctrine chrétienne, à Brive.

« Le collège de Brive, fondé en 1606 par des consuls de la ville, fut d’abord confié aux dominicains. Ces derniers ne donnèrent pas entière satisfaction, les turbulents élèves de l’établissement se faisant à maintes reprises remarquer par leurs débordements et leurs comportements licencieux.

Lire la suite

Commentaires fermés sur Le cardinal Dubois, 30 ans en 1686

Classé dans A. Histoire moderne, C. Ile-de-France, Non classé