Archives de Tag: IES

Refonder l’ensemble du 1er cycle

Tweet du 7 juillet 2017, annonçant la publication du livre de Patrick Fauconnier, Universités : innover ou sombrer, Fauves Éditions. L’éditeur, à la demande de l’auteur de l’ouvrage, m’a donné l’autorisation d’en publier des Bonnes Feuilles. Un point fort du livre : il faut refonder l’ensemble du 1er cycle.

Quelques bonnes feuilles, tirées de la troisième partie, consacrée aux quatre mesures à prendre vite pour éviter que l’université ne sombre. Mesure 1 : pages 220 à 227.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans Non classé

2018, l’échec certain de F. Vidal

Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, est bien obligée d’inscrire ses propos dans le programme de ses mentors : mettre en place à la rentrée 2018 le « contrat réussite étudiant ». Elle sait pourtant, et parce qu’elle était présidente d’université jusqu’au printemps dernier, qu’elle n’a aucune chance de réussir, ou – dit autrement – qu’elle est certaine d’échouer.

Elle était ce matin accueillie à France Inter : réécouter son intervention de 9’40

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

« L’objectif est que nous soyons en capacité d’accueillir tous les bacheliers dans l’enseignement supérieur et de leur proposer des places qui leur conviennent« . Ces bacheliers étaient 641 700 en 2017 ; ils devraient être encore plus nombreux en 2018. Accueillir tous les néo-bacheliers !

Lire la suite

7 Commentaires

Classé dans Non classé

Université. Macron dessine l’avenir

News Tank a publié hier un dossier de 28 pages, Les universités françaises dessinent leur avenir. Il se pourrait qu’Emmanuel Macron dessine cet avenir – et en particulier celui du regroupement des établissements – par ordonnance (lire en note finale le billet d’EducPros).

Il faut dire en effet que la politique de regroupements à marche forcée, instaurée par la loi ESR de juillet 2013 et aboutissant à des COMUE monstrueuses, a pitoyablement échoué (depuis 2009 : 303 chroniques du blog sur les regroupements).

Le combat du blog depuis 2009 : une quinzaine d’universités de recherche, dédiées aux seuls deuxième et troisième cycles et obtenues par fusion, et « en même temps » plusieurs centaines d’Instituts d’Enseignement Supérieur, dédiés aux seuls premiers cycles en 3 ans. Ces IES seraient des établissements juridiquement nouveaux, autonomes mais associés non aux lycées (les classes supérieures des lycées seraient intégrées dans les IES), mais aux universités de recherche.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

BTS, une attractivité en baisse ?

En marche ! Programme pour l’enseignement supérieure et la recherche.

Nous agirons pour promouvoir la mobilité sociale et professionnelle. Nous revaloriserons la formation professionnelle via la création de 100 000 places supplémentaires dans de nouvelles filières courtes professionnalisantes proposées par les lycées, les universités, les établissements consulaires en lien avec les branches professionnelles.

Cinq questions pour lever les imprécisions de ce programme. Filières courtes professionnalisantes en deux ou trois ans ? Le même diplôme préparé et délivré en classe supérieure des lycées et en université ? Le diplôme délivré par les établissements consulaires sera-t-il un diplôme national ? Et quid de la licence de technologie en 3 ans proposée par l’Assemblée des Directeurs d’IUT ? Et quid du Bachelor en 3 ans ?

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Priorité aux universités de recherche

Décret n° 2017-1083 du 24 mai 2017 relatif aux attributions du ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation

  • Il prépare et met en œuvre la politique du Gouvernement relative au développement de l’enseignement supérieur.
  • Il propose et, en liaison avec les autres ministres intéressés, met en œuvre la politique du Gouvernement dans le domaine de la recherche et de la technologie. Il est compétent en matière de politique de l’espace.
  • Il prépare les décisions du Gouvernement relatives à l’attribution des ressources et des moyens alloués par l’État dans le cadre de la mission interministérielle « Recherche et enseignement supérieur ». A cet effet, les autres ministres lui présentent leurs propositions de crédits de recherche. Il est associé à la définition et à la mise en œuvre du programme des investissements d’avenir.
  • Il est compétent, en lien avec les autres ministres intéressés, pour la définition et le suivi de la politique en matière d’innovation.
  • Il prépare les décisions du Gouvernement relatives à la constitution d’universités de recherche à rayonnement international.
  • Il participe à la promotion des sciences et des technologies et à la diffusion de la culture scientifique, technologique et industrielle.
  • Il participe, conjointement avec les autres ministres intéressés, à l’élaboration et à la mise en œuvre de la politique du Gouvernement en faveur du développement et de la diffusion des usages du numérique dans la société et l’économie.

Constitution d’universités de recherche à rayonnement international : cette attribution est nouvelle. Il semble de plus qu’elle soit prioritaire, urgente à réaliser.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France

Blog Saison 4. L’histoire

Après les 3 premières saisons du blog (janvier 2009 à janvier 2017), voici la saison 4 : l’histoire (en 4 approches).

1.L’histoire. Dès la semaine prochaine, je retourne sur les bancs de l’université pour continuer à y étudier l’Histoire médiévale et l’Histoire de l’art médiéval. Étudier l’histoire. Participer à des cours, lire ceux qui sont en ligne et se plonger dans une partie significative des articles et livres de la bibliographie proposée, travailler des thèmes qui ne sont pas traités localement, photographier l’art médiéval (et voyager pour aller l’admirer là où il se trouve), faire des synthèses et des comparaisons, participer à des colloques, tenter de formuler quelques questions de recherche. Travailler et chroniquer.

dsc08459Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Bref, la saison 4 du blog va multiplier les chroniques historiques sur le Moyen Âge (178 à ce jour), sur l’Art médiéval (78 à ce jour). Autant d’invitations au voyage dans le temps et dans l’espace.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, A. Histoire moderne, E. Mobilité internationale, E. Sciences humaines et sociales

Blog Saison 1. Un inédit de 2008

J’ai fait valoir mes droits à la retraite fin novembre 2008. A 64 ans, j’aurais pu continuer à faire le professeur des universités durant 4 ans. Menant des recherches sur les transformations des organisations universitaires en Europe depuis 1992, je voulais travailler dans un contexte de plus grande liberté de temps et de ton (ce qui ne peut être parfaitement le cas dans les publications scientifiques du monde de la sociologie).

J’ai terminé mes deux derniers mois de vie active à Bologne, au siège d’AlmaLaurea. Le défi : écrire L’université déchiffrée, un livre électronique à vocation interactive, en collaboration avec mon ami Andrea Cammelli (photo de novembre 2008). Au final, j’ai écrit une 1ère version des trois chapitres (191 pages) et des éléments d’introduction et de conclusion.

SONY DSC

Ce livre virtuel, basé sur les données statistiques les plus récentes en France et en Italie, est mis en ligne aujourd’hui, au titre de la constitution des archives de ce blog et d’un réemploi des sources par d’autres. C’est un inédit. Il m’a fourni la base de la Saison 1 du blog Histoires d’universités en France et en Italie, du Moyen-Age à nos jours.

De janvier 2009 à septembre 2010, le blog a été accueilli par le Monde ; c’est, dans cette période, qu’ont été publiées la plupart des 99 chroniques du blog sur l’enseignement supérieur et la recherche en Italie.

L’université déchiffrée ?

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans D. Italie

Deux corps enseignants en IUT

Les IUT ont un corps enseignant composite et très spécifique par rapport aux autres composantes universitaires. 1. Enseignants chercheurs : 936 professeurs (4,4% de l’ensemble des professeurs), 4203 maitres de conférences (11% de l’ensemble des MCF), 2. Enseignants qui ont réussi un concours du second degré (agrégés PRAG ou certifiés PRCE) et qui sont affectés dans le supérieur : environ 3500 (26,6% de l’ensemble des agrégés et certifiés affectés dans le supérieur universitaire). C’est dans les IUT et dans les ESPE que les PRAG et PRCE sont les plus nombreux.

p1570166Cliquer ici pour agrandir le tableau

Les deux corps enseignants ne sont pas soumis aux mêmes obligations d’enseignement. Les enseignants-chercheurs doivent un service d’enseignement de 192 heures équivalent TD, les agrégés et certifiés, un service de 384 heures (ils ne sont pas tenus de faire de la recherche).

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé

Les IUT dans leur tour d’ivoire

50 ans de réussite. Le réseau des 113 IUT a fêté ses 50 ans en 2016 (autre site: le portail des IUT). J’ai participé avec plaisir au colloque des 50 ans de l’IUT de Reims (communication: Licences pros : quel avenir ?)

Pour l’avenir, le réseau propose, dans un document de 70 pages, d’expérimenter, à la rentrée 2017, 10 à 15 parcours technologiques du grade de licence en IUT (un engagement nouveau pour la formation des cadres intermédiaires* et pour contribuer à une meilleure employabilité au niveau Licence**). Le document fixe également 50 objectifs : pour une voie technologique universitaire d’avenir.

p1570159Cliquer sur les images pour les agrandir

Ce document est décevant. Le réseau pense son avenir à l’intérieur d’une tour d’ivoire, le bel et bon IUT. Il n’a pas compris qu’il n’est pas seul sur le territoire du 1er cycle. Il n’a pas compris qu’il faut aujourd’hui penser et réaliser une réforme de l’ensemble du premier cycle (DUT, BTS, Licence universitaire, CPGE). Pourquoi ? Parce que le quinquennat qui se termine a échoué à diplômer du supérieur 50% de jeunes dans les nouvelles générations (la France reste collée à 43-44%). Parce que ce quinquennat, recordman de la démagogie, a porté l’objectif de 50% à 60% ! Enterrer le rapport STRANES.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Bureau CPU. Profession de foi

Communiqué de la CPU, 15 décembre 2016. « Gilles Roussel, président de l’Université Paris-Est-Marne-la-Vallée vient d’être élu président de la Conférence des présidents d’université, en séance plénière, avec ses deux vice-présidents, Fabienne Blaise, présidente de l’Université de Lille-Sciences Humaines et Sociales – et Khaled Bouabdallah, président de l’Université de Lyon. Élus au premier tour à 82 voix sur les 94 votants, 130 inscrits ». A propos de cette élection, lire Bureau de la CPU : 5 gros ratés.

Profession de foi des trois candidats au bureau de la CPU (11 pages). Unité et collégialité, pour une CPU encore plus forte

A quoi s’engage le bureau pour combattre deux points noirs de l’Enseignement supérieur et de la recherche en France, à savoir les regroupements d’établissements et les stratégies territoriales, le post-bac et le 1er cycle universitaire ? Bons diagnostics, mais pas de ruptures envisagées. Il faut faire mieux.

Critique des regroupements et des contrats de site : il faut faire mieux

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé