Archives de Tag: IES

Blog Saison 4. L’histoire

Après les 3 premières saisons du blog (janvier 2009 à janvier 2017), voici la saison 4 : l’histoire (en 4 approches).

1.L’histoire. Dès la semaine prochaine, je retourne sur les bancs de l’université pour continuer à y étudier l’Histoire médiévale et l’Histoire de l’art médiéval. Étudier l’histoire. Participer à des cours, lire ceux qui sont en ligne et se plonger dans une partie significative des articles et livres de la bibliographie proposée, travailler des thèmes qui ne sont pas traités localement, photographier l’art médiéval (et voyager pour aller l’admirer là où il se trouve), faire des synthèses et des comparaisons, participer à des colloques, tenter de formuler quelques questions de recherche. Travailler et chroniquer.

dsc08459Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Bref, la saison 4 du blog va multiplier les chroniques historiques sur le Moyen Âge (178 à ce jour), sur l’Art médiéval (78 à ce jour). Autant d’invitations au voyage dans le temps et dans l’espace.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, A. Histoire moderne, E. Mobilité internationale, E. Sciences humaines et sociales

Blog Saison 1. Un inédit de 2008

J’ai fait valoir mes droits à la retraite fin novembre 2008. A 64 ans, j’aurais pu continuer à faire le professeur des universités durant 4 ans. Menant des recherches sur les transformations des organisations universitaires en Europe depuis 1992, je voulais travailler dans un contexte de plus grande liberté de temps et de ton (ce qui ne peut être parfaitement le cas dans les publications scientifiques du monde de la sociologie).

J’ai terminé mes deux derniers mois de vie active à Bologne, au siège d’AlmaLaurea. Le défi : écrire L’université déchiffrée, un livre électronique à vocation interactive, en collaboration avec mon ami Andrea Cammelli (photo de novembre 2008). Au final, j’ai écrit une 1ère version des trois chapitres (191 pages) et des éléments d’introduction et de conclusion.

SONY DSC

Ce livre virtuel, basé sur les données statistiques les plus récentes en France et en Italie, est mis en ligne aujourd’hui, au titre de la constitution des archives de ce blog et d’un réemploi des sources par d’autres. C’est un inédit. Il m’a fourni la base de la Saison 1 du blog Histoires d’universités en France et en Italie, du Moyen-Age à nos jours.

De janvier 2009 à septembre 2010, le blog a été accueilli par le Monde ; c’est, dans cette période, qu’ont été publiées la plupart des 99 chroniques du blog sur l’enseignement supérieur et la recherche en Italie.

L’université déchiffrée ?

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans D. Italie

Deux corps enseignants en IUT

Les IUT ont un corps enseignant composite et très spécifique par rapport aux autres composantes universitaires. 1. Enseignants chercheurs : 936 professeurs (4,4% de l’ensemble des professeurs), 4203 maitres de conférences (11% de l’ensemble des MCF), 2. Enseignants qui ont réussi un concours du second degré (agrégés PRAG ou certifiés PRCE) et qui sont affectés dans le supérieur : environ 3500 (26,6% de l’ensemble des agrégés et certifiés affectés dans le supérieur universitaire). C’est dans les IUT et dans les ESPE que les PRAG et PRCE sont les plus nombreux.

p1570166Cliquer ici pour agrandir le tableau

Les deux corps enseignants ne sont pas soumis aux mêmes obligations d’enseignement. Les enseignants-chercheurs doivent un service d’enseignement de 192 heures équivalent TD, les agrégés et certifiés, un service de 384 heures (ils ne sont pas tenus de faire de la recherche).

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé

Les IUT dans leur tour d’ivoire

50 ans de réussite. Le réseau des 113 IUT a fêté ses 50 ans en 2016 (autre site: le portail des IUT). J’ai participé avec plaisir au colloque des 50 ans de l’IUT de Reims (communication: Licences pros : quel avenir ?)

Pour l’avenir, le réseau propose, dans un document de 70 pages, d’expérimenter, à la rentrée 2017, 10 à 15 parcours technologiques du grade de licence en IUT (un engagement nouveau pour la formation des cadres intermédiaires* et pour contribuer à une meilleure employabilité au niveau Licence**). Le document fixe également 50 objectifs : pour une voie technologique universitaire d’avenir.

p1570159Cliquer sur les images pour les agrandir

Ce document est décevant. Le réseau pense son avenir à l’intérieur d’une tour d’ivoire, le bel et bon IUT. Il n’a pas compris qu’il n’est pas seul sur le territoire du 1er cycle. Il n’a pas compris qu’il faut aujourd’hui penser et réaliser une réforme de l’ensemble du premier cycle (DUT, BTS, Licence universitaire, CPGE). Pourquoi ? Parce que le quinquennat qui se termine a échoué à diplômer du supérieur 50% de jeunes dans les nouvelles générations (la France reste collée à 43-44%). Parce que ce quinquennat, recordman de la démagogie, a porté l’objectif de 50% à 60% ! Enterrer le rapport STRANES.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Bureau CPU. Profession de foi

Communiqué de la CPU, 15 décembre 2016. « Gilles Roussel, président de l’Université Paris-Est-Marne-la-Vallée vient d’être élu président de la Conférence des présidents d’université, en séance plénière, avec ses deux vice-présidents, Fabienne Blaise, présidente de l’Université de Lille-Sciences Humaines et Sociales – et Khaled Bouabdallah, président de l’Université de Lyon. Élus au premier tour à 82 voix sur les 94 votants, 130 inscrits ». A propos de cette élection, lire Bureau de la CPU : 5 gros ratés.

Profession de foi des trois candidats au bureau de la CPU (11 pages). Unité et collégialité, pour une CPU encore plus forte

A quoi s’engage le bureau pour combattre deux points noirs de l’Enseignement supérieur et de la recherche en France, à savoir les regroupements d’établissements et les stratégies territoriales, le post-bac et le 1er cycle universitaire ? Bons diagnostics, mais pas de ruptures envisagées. Il faut faire mieux.

Critique des regroupements et des contrats de site : il faut faire mieux

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Le blogueur n’a pu être auditionné

6 octobre 2016. Audition publique à l’assemblée nationale : quelles perspectives pour la formation des scientifiques et des ingénieurs en France ?

Jean-Yves Le Déaut mentionne le combat du blog Histoires d’universités, dans son introduction au débat (écouter entre 26′ 30″ et 28′ 30″) : révolutionner le 1er cycle par la création d’Instituts d’Enseignement Supérieur.

p1550565Cliquer sur les images pour les agrandir

Le député signale que j’ai été invité à cette audition, mais que j’ai dû décliner l’invitation.

Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans B. Quiz, D. Espagne, E. Ingénierie, E. Sciences

PRAG dans le SUP universitaire

La place des agrégés dans l’enseignement universitaire, rapport de l’IGAENR, n°2016-53, juillet 2016, 149 pages. Lire aussi : 71 chroniques du blog sur les PRAG/PRCE.

« La ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche a inscrit dans le programme de travail annuel de l’IGAENR 2015-2016 une mission sur « la place des agrégés dans l’enseignement universitaire », sujet qui n’a jamais, jusqu’ici, été étudié directement dans un rapport des inspections générales. L’intervention des agrégés dans l’enseignement supérieur, et plus largement, celle des enseignants du second degré, est pourtant une pratique ancienne, qui est autorisée à la fois par la loi et par les statuts propres de chacun des corps concernés.

En termes d’effectifs,  le recours aux enseignants du second degré s’est particulièrement développé à partir des années 1980. En 2015, on comptait ainsi 7.225 professeurs agrégés et 5.695 professeurs certifiés, qui représentaient  respectivement 11,6 % et 9,2 % du total des enseignants titulaires affectés dans les établissements d’enseignement supérieur hors médecine et odontologie. Le premier travail de la mission a été de rassembler les données statistiques disponibles au niveau national sur les enseignants du second degré en fonction dans l’enseignement supérieur »…

Les universités qui emploient le plus d’agrégés

p1520285Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé

Licence polytech à l’université

Pour la création d’une licence polytechnique à l’université, contribution de Laurent Batsch, président de l’université Paris-Dauphine, et de Bruno Magliulo, Inspecteur d’académie honoraire. Débattre de ce projet en le comparant au combat de ce blog : créer des Instituts d’enseignement supérieur de 1er cycle, dédiés à la licence.

Plusieurs études récentes émanant d’organismes officiels (BIPE, CEREQ…) nous disent que les employeurs sont de plus en plus à la recherche de diplômés de niveau intermédiaire fortement polyvalents. C’est vrai aussi bien pour les métiers tertiaires (ceux dits du middle management), que pour ceux que demande l’industrie. Par ailleurs, depuis la mise en œuvre du système européen d’études supérieures (le désormais bien connu LMD), le niveau des études dites intermédiaires a été décalé en France de bac + 2 à bac + 3, rendant moins lisible au niveau international les formations qui débouchent sur des diplômes de niveau bac + 2 (BTS, DUT, DEUST). Les étudiants ne s’y trompent d’ailleurs pas qui sont d’année en année de plus en plus nombreux à s’efforcer d’ajouter une année de formation pour aller quérir à bac + 3 un diplôme reconnu sur le plan international.

Alors comment se fait-il que l’université française ne propose pas de cursus de formation de ce type ?

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé

SPC : 4 présidents mis en fusion

Il aura fallu deux mois pour que les présidents des 4 universités, membres de la COMUE Sorbonne Paris Cité, prennent position en faveur de la fusion de leurs quatre établissements.

Ils l’ont fait, simultanément, par un long courrier adressé aux personnels de leur université : Carle Bonafous-Murat (Paris 3 Sorbonne Nouvelle), Frédéric Dardel (Paris 5 Descartes), Christine Clerici (Paris 7 Diderot), Jean-Pierre Astruc (Paris 13 Villetaneuse).

Les 4 présidents ont-ils seulement pensé à un courrier commun ? Ils veulent fusionner, mais ils n’ont même pas une communication de crise unifiée ! Cela en dit long sur leur rapprochement et leur solidarité réels au sein de SPC. En fait, ils ont brodé sur des éléments de langage fournis par la COMUE. Quelle tristesse de voir s’étaler de telles logorrhées présidentielles ! En effet, ce qui se conçoit bien…

Actualisation ce 30 juin 2016 à 21 heures : un communiqué « Projet de fusion des 4 universités » a été publié cet après-midi par Sorbonne Paris Cité. Une seule innovation : l’université à créer sera omni-disciplinaire. De quoi faire s’étrangler de rire le jury international !

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé

Pierre Dubois, légiste (1306)

« Les légistes aiment les thèses systématiques. Cartésiens, voire mêmes jacobins avant la lettre, ils veulent faire prévaloir la rationalité en politique. En témoigne par exemple, l’utopie éducative échafaudée par le bas-normand Pierre Dubois, dans son De recuperatione Terre Sante, composé vers 1306″,  in Les capétiens. Histoire et dictionnaire. 987-1328, ed. François Menat, chapitre IV, Hervé Martin, Le règne de Philippe Le Bel (1285-1314). Des affaires savamment gérées, Robert Lafont, 1999, pp. 395-397.

P1480376Cliquer sur les images pour les agrandir

P1480377

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé