Archives de Tag: Masters

Mon Mémoire de Master MEEF

Mercredi 14 juin 2017, École supérieure du professorat et de l’éducation (ESPE), Strasbourg. Finale académique du concours national Mon mémoire de Master MEEF en 180 secondes (Master Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation).

En présence de Sophie Béjean, rectrice de l’académie de Strasbourg, chancelière des universités d’Alsace, de Philippe Clermont, directeur de l’ÉSPE, de Benoît Tock, VP Formation de l’université, des partenaires économiques mobilisés pour l’évènement. Album de 28 photos.

Introduction par Benoît Tock et Philippe Clermont

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans B. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Priorité aux universités de recherche

Décret n° 2017-1083 du 24 mai 2017 relatif aux attributions du ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation

  • Il prépare et met en œuvre la politique du Gouvernement relative au développement de l’enseignement supérieur.
  • Il propose et, en liaison avec les autres ministres intéressés, met en œuvre la politique du Gouvernement dans le domaine de la recherche et de la technologie. Il est compétent en matière de politique de l’espace.
  • Il prépare les décisions du Gouvernement relatives à l’attribution des ressources et des moyens alloués par l’État dans le cadre de la mission interministérielle « Recherche et enseignement supérieur ». A cet effet, les autres ministres lui présentent leurs propositions de crédits de recherche. Il est associé à la définition et à la mise en œuvre du programme des investissements d’avenir.
  • Il est compétent, en lien avec les autres ministres intéressés, pour la définition et le suivi de la politique en matière d’innovation.
  • Il prépare les décisions du Gouvernement relatives à la constitution d’universités de recherche à rayonnement international.
  • Il participe à la promotion des sciences et des technologies et à la diffusion de la culture scientifique, technologique et industrielle.
  • Il participe, conjointement avec les autres ministres intéressés, à l’élaboration et à la mise en œuvre de la politique du Gouvernement en faveur du développement et de la diffusion des usages du numérique dans la société et l’économie.

Constitution d’universités de recherche à rayonnement international : cette attribution est nouvelle. Il semble de plus qu’elle soit prioritaire, urgente à réaliser.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France

ESPE : les effectifs augmentent

Les effectifs continuent d’augmenter dans les Écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE), Note Flash, n°05, mai 2017.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

« En 2016-2017, quatrième année d’existence des ESPE, le nombre d’étudiants qui y sont inscrits est de 68 100 (+4,3 % par rapport à 2015-2016 après +14,2 % un an plus tôt). 30 800 sont inscrits en première année de master MEEF (Métiers de l’Enseignement, de l’Education et de la Formation) avec une hausse de 3,8 % par rapport à 2015-2016 et 37 300 en deuxième année de master MEEF ou de Diplôme universitaire (hausse de 4,8 %).

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

De mystérieux étudiants en L

Les effectifs universitaires en 2016-2017. Par rapport à 2015-2016, « les effectifs continuent d’augmenter dans les cursus licence et master et de diminuer en cursus doctorat. En 2016-2017, le nombre d’étudiants inscrits à l’université est de 1 623 500 (+1,9 % par rapport à 2015-2016). Hors doubles inscriptions en CPGE, l’augmentation est ramenée à +1,1 % (+16 600 inscriptions).

Cliquer sur les images pour les agrandir

Les effectifs augmentent moins fortement que l’année dernière et en cursus licence (+2,8 %) et en cursus master (+0,8 %) et poursuivent leur baisse en cursus doctorat (-2,3 %). Les doubles inscriptions des étudiants de CPGE continuent à expliquer une part importante de la hausse : hors ces inscriptions parallèles – abrégé en h. CPGE dans la suite – l’augmentation est divisée par 2 en cursus licence mais elle reste sensible : +1,4 %.

Les nouveaux entrants en première année sont toujours plus nombreux (+0,8 % h. CPGE) et parmi eux, les nouveaux bacheliers surtout : +1,8 % h. CPGE ».

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans E. Arts Lettres Langues, E. Droit et Sciences politiques, E. Economie Gestion, E. Ingénierie, E. Médecine Pharmacie, E. Sciences, E. Sciences humaines et sociales

Mieux vaut être fille/fils de cadre !

Diplôme des sortants d’études initiales selon l’origine sociale en 2014 (INSEE). De l’importance et du maintien des inégalités sociales en matière d’obtention d’un diplôme de l’enseignement supérieur. La démocratisation, un serpent de mer !

Cliquer sur les images pour les agrandir

En 2014, parmi les filles/fils de cadres et professions intermédiaires sortant d’études initiales, 44% ont obtenu un diplôme supérieur à bac+2 et 16% un bac+2, soit un total de 60% de diplômés du supérieur. Le taux n’est que de 31% pour les enfants d’employés et d’ouvriers.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Vers la disparition de l’italien ?

Fermeture du master MEEF et de la Licence d’Italien LLCER à l’université de Bourgogne.  Quelle université avons-nous ?

Texte du département d’Italien.

En l’espace de quelques semaines, la Présidence de l’Université de Bourgogne a décidé, sans consultation des enseignants, de fermer à la prochaine rentrée le Master MEEF d’Italien, puis sous la menace du déficit budgétaire révélé entre-temps, de liquider également la Licence de la même discipline (Italien LLCER). Cette décision précipitée, qui met à mal la Nouvelle Offre de Formation dont le chantier est ouvert depuis plus de deux ans, sera soumise à la CFVU du 10 mai.

Si cette décision est entérinée, la licence LLCER fermera progressivement en 3 ans : d’abord la L1 à la rentrée 2017, puis la L2 en 2018, et la L3 en 2019. Cela signifie que l’Italien ne sera plus enseigné à l’Université de Bourgogne que dans la filière LEA et peut-être dans des UE destinées aux débutants, actuellement ouvertes mais dont l’avenir est également incertain, vu le présent contexte. Les enseignants titulaires du département, tous très éloignés de la retraite, se retrouveraient ainsi en sous-service, sans qu’ils aient jamais été sollicités, sans qu’aucune discussion n’ait jamais été engagée sur leur avenir, et bien que la menace d’une fermeture de l’Italien soit agitée depuis plusieurs années.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Bourgogne Franche-Comté, E. Arts Lettres Langues

Agrégation de Lettres sans autrice

Signer la pétition d’un collectif d’enseignant⋅e⋅s, d’étudiant⋅e⋅s et de citoyen⋅ne⋅s : Pas d’agrégation de Lettres sans autrice

« L’an prochain, les agrégatives et agrégatifs de lettres classiques et de lettres modernes étudieront les auteurs français suivants pour le concours externe : Chrétien de Troyes, François Rabelais, Jean Racine, André Chénier, Gustave Flaubert et Nicolas Bouvier. Les agrégatives et agrégatifs de lettres modernes travailleront en outre sur un nouveau programme de littérature comparée, « Expériences de l’histoire, poétiques de la mémoire », rassemblant Joseph Conrad, António Lobo Antunes et Claude Simon, auquel s’ajoute l’ancien programme reconduit, « Formes de l’action poétique », avec René Char, Mahmoud Darwich et Frederico García Lorca.

Douze auteurs, aucune autrice, pour la neuvième fois au cours des vingt-cinq dernières années. C’était aussi le cas en 1997, en 1998, en 1999, en 2004, en 2007, en 2008, en 2009 et en 2016.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire médiévale, A. Histoire moderne, E. Arts Lettres Langues, F. 19ème et 20ème siècles

APEC. Devenir des diplômés 2015

Association Pour l’Emploi des Cadres. Situation professionnelle des jeunes diplômé·e·s de la promotion 2015 12 mois après l’obtention de leur diplôme, 4 pages.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Le président joue l’apaisement

Université de Franche-Comté, suite de la chronique du 20 février 2017 : le président Jacques Bahi a appelé la police

14 avril 2017, dans un long courrier adressé à ses cher-e-s collègues et à ses cher-e-s étudiant-e-s, le président Bahi revient sur l’évènement du 14 février. Il confirme ce qu’il avait dit dans le feu de l’action : « les faits liés à cet évènement [faits de nature à porter atteinte à l’ordre ou au bon fonctionnement de l’université] relèvent du conseil de discipline ».

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Depuis le 14 février, le président fait observer que plusieurs réunions se sont déroulées et ont confirmé une « volonté d’apaisement au sein de la communauté universitaire »…

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Bourgogne Franche-Comté

Un comité de suivi inutile

Il y eut un comité de suivi des licences professionnelles, un comité de suivi des masters, un comité de suivi des licences et des masters… Et voici le petit dernier : un comité de suivi des cycles licence, master et doctorat (arrêté du 3 mars 2017).

Les comités précédents ont rendu des rapports, quelquefois pertinents. Mais au final, leurs propositions n’ont eu aucun impact direct sur l’évolution réglementaire de chacun des trois cycles. Consultatifs, ils étaient là pour amuser la galerie et offrir un strapontin à telle ou telle personnalité, à tel ou tel membre d’une organisation dite représentative.

La création d’un comité intégré pour les 3 cycles pourrait être interprétée comme une mesure de simplification, chère au secrétaire d’État, monsieur Le simplificateur. Nenni, car ce comité comportera des commissions par niveau et sera pléthorique comme on ne l’a encore jamais vu : 41 membres titulaires, 76 membres suppléants.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé