Archives de Tag: MCC

NCU et parcours personnalisés

Investissements d’avenir, appel à projets ANR (délai 29 mars 2018), Nouveaux cursus à l’université (NCU)

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

« palette de licences différenciées, parcours plus flexibles et individualisés, décloisonnement (disciplinaire, entre licences, licences professionnelles et DUT, entre institutions) ».

Retour sur ma chronique du 14 novembre 2017, « Irréaliste personnalisation ». L’appel à projets de l’ANR s’inscrit dans le cadre de la loi « Orientation et réussite des étudiants ». Il accentue les effets négatifs de l’insistance mise sur la personnalisation des parcours.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Sciences humaines et sociales

Ministres (2007 à 2017) et licence

Faire progresser la réussite en Licence (suite de la chronique Accès à la L1: la sélection est là). Depuis 2007 (depuis les années 60 en fait), cet objectif, tous les ministres et secrétaires d’État de l’enseignement supérieur ont décidé de le mettre au cœur de leur politique explicite. Faut-il rappeler leurs noms ? Valérie Pécresse, Laurent Wauquiez, Geneviève Fioraso, Najat Vallaud-Belkacem, Thierry Mandon et Frédérique Vidal aujourd’hui.

En 2007, beaucoup de chemin était à parcourir : l’échec dominait en licence universitaire. A ce jour, l’échec – majoritaire – est toujours là. Tous ces ministres et secrétaires d’État se sont opposés à l’instauration de la sélection pour l’accès à la licence. Dans le projet de loi défendu par Frédérique Vidal, le mot « sélection pour accéder à la licence » ne figure pas, pourtant la sélection est bien là. Fera-t-elle progresser les taux de succès ? Détails sur les taux de succès par sexe, filière de bac, mentions au bac, domaine de formation en licence) : lire la note finale.

Valérie Pécresse, ministre de 2007 à 2011, a échoué à faire progresser le taux de succès en licence (tableaux ci-dessous), malgré son Plan licence (financement : 700 millions d’euros). Taux de réussite en 3 ou 4 ans pour les bacheliers 2007 (38,9% ou 39,5% selon les publications), bacheliers 2008 (40,3%), bacheliers 2009 (38,9%), bacheliers 2010 (39,8%), bacheliers 2011 (39%).

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

CUPGE : pourquoi j’arrête les colles

Université d’Aix-Marseille, Licence scientifique, Cycle Universitaire Préparatoire aux Grandes écoles (CUPGE) (cf. la note finale) : compte-rendu du système d’interrogations orales hebdomadaires organisé en 2015-2016 par Pierre Arnoux, professeur de mathématiques, 7 pages. Il explique en pages 3 à 5 pourquoi il arrête les colles, pourtant jugées utiles par les étudiants, les colleurs et les enseignants.

Quelques leçons à tirer (pages 3 à 5). Extraits.

« La lourdeur du dispositif fait perdre beaucoup de temps à tout le monde, pour une rémunération faible (moins de 300 euros pour chaque étudiant colleur) et finit par faire apparaître des incompatibilités imprévues. Si l’on prend en compte le travail administratif, l’université consacre plus d’argent à gérer les colles qu’à les payer. Ceci se fait bien entendu, pour toutes les personnes concernées, au détriment du travail pédagogique.

Dans ces conditions je pense raisonnable de proposer l’arrêt des interrogations orales en licence. Non parce que ce dispositif est inefficace (toutes les indication disponibles montrent qu’il est efficace), mais parce que l’université n’a pas la capacité de faire fonctionner correctement un tel dispositif, et qu’il exige dans les conditions actuelles une énergie disproportionnée pour un résultat dégradé…

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. PACA Corse, E. Sciences

L’engagement étudiant reconnu

Reconnaissance de l’engagement des étudiants dans les établissements d’enseignement supérieur sous tutelle directe du ministère en charge de l’enseignement supérieur. Circulaire n°2017-146 du 7-9-2017, bulletin officiel du 5 octobre 2017 (extraits en note 2 à la fin de la chronique)

Excellente idée que celle de reconnaître l’engagement étudiant. Cette reconnaissance ne pourrait cependant n’être qu’une fausse bonne idée, tant sa mise en œuvre va se confronter à des problèmes sérieux. Ceux-ci pourraient transformer la validation de l’engagement en usine à gaz.

Les contentieux pourraient  être nombreux car la circulaire est potentiellement discriminatoire, à quatre titres

– elle ne vaut que pour les étudiants des établissements dépendant du MESRI

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

A la tête de l’étudiant-e ?

A la tête de l’étudiant-e ? Les discriminations perçues dans l’enseignement supérieur, Ove Infos, n°35, septembre 2017, 8 pages, par Odile Ferry, chargée d’études à l’OVE, Elise Tenret, maître de conférences en sociologie à l’université Paris-Dauphine, chargée de mission à l’OVE.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Internat Médecine : la #PromoFiasco

2016. Arrêté du 6 juillet fixant par rang de classement la liste des étudiants et des internes de médecine ayant satisfait aux épreuves classantes nationales (ECN) anonymes donnant accès au troisième cycle des études médicales, organisées au titre de l’année universitaire 2016-2017 : 8124 étudiants et internes classés. Lire la chronique de juillet 2016 : ECN, classement pour l’internat.

Quand paraîtra l’arrêté 2017 de classement des candidats à l’internat ? Fera-t-il l’objet d’un recours en contentieux ?

2017, 26 juin. EducPros, Médecine : deux épreuves des ECN 2017 annulées et une enquête lancée.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans E. Médecine Pharmacie

Grève des internes en médecine

Communiqué de l’Intersyndicat national des internes (ISNI). L’appel du 18 avril. Mobilisation nationale massive pour une formation de qualité.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire également la chronique du blog de juillet 2016 : Épreuves classantes nationales, l’accès à l’internat.

Communiqué de la CPU (12 avril 2017), Réforme du 3ème cycle des études médicales : la CPU invite les acteurs à poursuivre les travaux en bonne intelligence.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans E. Médecine Pharmacie

Caen, grave crise en STAPS

Université de Caen, grave crise dans l’UFR STAPS. Trois articles dans Ouest France (par ordre chronologique inversé).

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

1.Caen. 200 étudiants en colère, Nathalie TRAVADON, Ouest France, 30 mars 2017. Sur le campus 2, deux cents élèves de l’UFR Staps sont à nouveau mobilisés depuis ce mercredi matin, 22 mars 2017. Ils déplorent les conditions dans lesquelles ils étudient.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Bretagne Normandie, E. Sciences

Mulhouse. Campus Disrupt 4.0

Mulhouse (UHA), réponse à l’Appel à projets Disrupt Campus du Programme d’investissement d’avenir.

« Disrupt 4.0 est un cursus de formation novateur qui se donne comme objectif de transmettre à ses étudiants les compétences techniques et managériales indispensables pour accompagner la transformation numérique des entreprises, y créer de la valeur et mener à bien leurs projets entrepreneuriaux ».

p1000514Cliquer sur les images pour les agrandir

« Les deux universités membres du consortium et leurs partenaires associés ont construit une offre de formation complète et alternative, fondée sur une pédagogie de projets réalisés en réponse à des problématiques d’entreprises qui seront parties prenantes durant toute la durée des travaux (de 4 semaines ou de 6 mois).

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), D. Allemagne, E. Economie Gestion, E. Ingénierie, E. Sciences

Le professeur est absent

Durant ce second semestre de l’année universitaire 2016-2017, j’ai cours, en tant qu’auditeur libre, quatre jours sur cinq. Quatre cours de deux heures et ce durant douze semaines. 12 semaines, c’est la durée du semestre ! L’année universitaire est expédiée en 24 semaines (ou moins dans les universités qui ont des difficultés financières).

A l’heure du début du cours de cet après-midi, moins de la moitié des étudiants habituels étaient là. Les autres avaient appris par le secrétariat que le professeur avait eu un problème de train et qu’il ne serait donc pas présent. Aucun avertissement donné en ligne sur la plate-forme Moodle ; aucune annonce sur la porte de la salle de cours.

p1000233Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Une étudiante m’informe que le professeur sera également absent la semaine prochaine. Ce qu’il n’avait pas annoncé la semaine dernière !

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Sciences humaines et sociales