Archives de Tag: MCC

Diderot, l’Encyclopédie, l’Université

37 articles de l’Encyclopédie, consultables sur ENCRRE, base de données du CNRS.

  • Les structures : Écoles, Universités, Collèges, Académies
  • Les fonctions : chancelier, recteur, procureur, doyen de faculté, professeur, bedeau…
  • L’enseignement et la recherche : les disciplines…
  • Les grades : bachelier, licencié, maître, docteur.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Commentaires fermés sur Diderot, l’Encyclopédie, l’Université

Classé dans A. Histoire moderne, E. Arts Lettres Langues, E. Droit et Sciences politiques, E. Médecine Pharmacie, E. Sciences, E. Sciences humaines et sociales, F. 18ème siècle

Prouver ses talents. Le chef-d’œuvre

Le 20 juillet 1924, à l’âge de 16 ans et demi, mon père Gérard obtenait son Brevet de Menuisier-Modeleur. Dans ce cadre, il a réalisé ce modèle réduit d’escalier à volutes, avec marqueterie. Il en a toujours été fier et je suis toujours très ému quand je regarde aujourd’hui ce chef-d’œuvre.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Le Ministère de l’éducation nationale lance, cette semaine et à raison, une campagne de mobilisation sur la question : exprimer ses talents avec le chef-d’œuvre

Lire la suite

Commentaires fermés sur Prouver ses talents. Le chef-d’œuvre

Classé dans B. Photos, E. Ingénierie

ESR. Wauquiez, ministre 2011-12

28 juin 2011. À la suite de la désignation de la ministre de l’Économie, Christine Lagarde, à la direction générale du Fonds monétaire international (FMI), et du remaniement ministériel qui s’ensuit, Laurent Wauquiez est nommé ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Il a succédé à Valérie Pécresse et exercé cette fonction durant moins d’une année.

2 juin 2019. Après le sévère défaite du Parti républicain aux élections européennes, son président, Laurent Wauquiez, a démissionné. C’est son premier grand échec.

Occasion de se poser la question : bilan de son passage au ministère de l’ESR ? Bilan de la Nouvelle licence qu’il a porté sur les fonds baptismaux ? 27 chroniques d’Histoires d’universités. Le texte intégral de chacune d’entre elles figure dans un document de 37 pages : cliquer ici pour le lire ou pour l’archiver.

Lire la suite

Commentaires fermés sur ESR. Wauquiez, ministre 2011-12

Classé dans Non classé

2021. Le bac à la Blanquer

Communication ministérielle. « Le nouveau baccalauréat 2021 redonne au baccalauréat son sens et son utilité avec un examen remusclé et un lycée plus simple, plus à l’écoute des aspirations des lycéens, pour leur donner les moyens de se projeter vers la réussite dans l’enseignement supérieur. Retrouvez toute l’information sur le nouveau lycée et baccalauréat« .

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Commentaires fermés sur 2021. Le bac à la Blanquer

Classé dans Non classé

Débouchés à partir de la BEL

Écoles normales supérieures. Débouchés offerts à partir de la Banque d’épreuve littéraires des écoles normales supérieures – session 2019

Circulaire n° 2018-140 du 12-11-2018

La Banque d’épreuves littéraires (BEL) est constituée des épreuves d’admissibilité au concours Lettres (A/L) de l’ENS (Ulm), au concours littéraire de l’ENS de Lyon, et au concours « langue étrangère : anglais » de l’ENS Paris-Saclay. La voie Lettres – Sciences sociales (B/L) n’est pas concernée par la présente circulaire : elle a ses propres dispositifs. Certaines épreuves de la BEL sont, depuis 2009, communes aux trois écoles normales supérieures. Depuis la session du concours 2011, la BEL est ouverte à de nouvelles écoles et formations.

L’accord conclu entre l’ENS, l’ENS de Lyon et les écoles et formations partenaires a pour objectif de permettre à un plus grand nombre de candidats issus des classes préparatoires de Lettres deuxième année d’intégrer des écoles ou formations variées, à partir de l’ensemble des épreuves écrites de l’ENS ou des ENS auxquelles ils se préparent. L’ENS et l’ENS de Lyon restent organisatrices des concours et conceptrices des sujets et des programmes de seconde année.

Lire la suite

Commentaires fermés sur Débouchés à partir de la BEL

Classé dans Non classé

Qui doit surveiller les examens ?

Université de Lorraine : les chroniques du blog depuis 2009. Nouvelle chronique: échange de courriels sur La surveillance des examens ; sur cette question délicate, le courriel 3, avec humour, veut faire avancer le schmilblick : le président et les vice-présidents doivent aussi surveiller les examens !

1.9 novembre 2018, de la part du Cabinet du Président de l’Université de Lorraine. Objet. Question diverse

Une question diverse portant sur l’équité de traitement en matière de prise en compte des heures de surveillance dans l’ensemble des composantes de l’université a été posée.

La réponse prend appui à la fois sur le protocole de mise en œuvre de l’offre de formation approuvé par le conseil d’administration et sur la réglementation applicable aux enseignants-chercheurs et enseignants dont le ministère a confirmé l’interprétation large : la surveillance des épreuves est globalisée et répartie entre les enseignants, elle ne se limite pas aux seules matières effectivement dispensées. Par ailleurs l’appellation surveillance d’examen recouvre des réalités bien différentes selon les formes et objets de l’évaluation et selon les tailles des promotions.

Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

La licence et ses boursouflures

Arrêté du 30 juillet 2018 relatif au diplôme national de licence. Une fois de plus, la même erreur est commise : consacrer une réforme à la seule licence et ne pas vouloir et donc penser une réforme de l’ensemble du 1er cycle des études supérieures. Depuis 2009, 456 chroniques d’Histoires d’universités sur la licence.

26 articles. Il s’agit d’un arrêté bavard, aussi prolixe que l’arrêté Wauquiez du 1er août 2011 (chronique Licence. Laurent 1er, 1 août 2011). Toutefois, la licence Vidal s’enrichit (je devrais dire : s’appauvrit) d’une série de boursouflures difformes. Elle ressemble de plus en plus à un fruit moche et méchant, en état de décomposition avancée. Pour éviter que le fruit tout entier ne pourrisse et ne meurt, il faudrait tailler dans le vif avant qu’il ne soit trop tard, déboursoufler tout de suite les difformités avant même de chercher à les appliquer : personnalisation des parcours, accompagnement individuel, contrat pédagogique, référentiels de compétences, direction des études, modalités de contrôle des connaissances à l’initiative des composantes, pouvoir de décision attribué à la Commission des formations du Conseil académique. Et je ne parle même pas des moyens nécessaires pour mettre en œuvre la réforme.

En 2011, 3 à 4 ans étaient donnés aux établissements pour mettre en œuvre la réforme. L’arrêté Vidal ne donne qu’une année : tous les articles devront être mis en œuvre au 1er septembre 2019.

Ce délai court sera une des causes de la non-application d’une partie des articles, tout au moins de ceux – nombreux – qui apportent des modifications à la réglementation existante. Dans cette chronique, seuls les 7 premiers articles de l’arrêté sont analysés. Les autres le seront prochainement.

Lire la suite

10 Commentaires

Classé dans Non classé

Former au travail universitaire

Université de Strasbourg, Institut de développement et d’innovation pédagogiques (IDIP créé en 2013), Guide pour l’enseignement de la méthodologie du travail universitaire, août 2018, 48 pages.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Extrait de la préface du guide, rédigée par Benoit Tock, Vice-Président Formation. L’enseignement de la « Méthodologie du Travail Universitaire » occupe une fonction essentielle aujourd’hui. Trop d’étudiants arrivent à l’université sans avoir acquis les méthodes de travail qui leur permettent de rendre fructueux leur travail. C’est bien cela que vise la MTU : donner aux étudiants une maîtrise minimale des méthodes de travail, leur faire acquérir ce que nous pourrions appeler les « compétences universitaires de base », celles qui leur permettront de réussir leurs études supérieures.

Acquérir vingt compétences de base (encadré ci-dessous). Ce guide, techniquement bien fait, me laisse rêveur pour plusieurs raisons.

Lire la suite

3 Commentaires

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Prison (1 an) et amende (7500 €)

Une proposition de loi qui donne froid dans le dos. Si celle-ci est approuvée, l’université de Strasbourg pourra-t-elle maintenir sa Marque d’attractivité, Un campus vert et ouvert ?

Proposition de loi visant à renforcer la liberté des étudiants de passer leurs examens (enregistrée à la Présidence du Sénat le 17 mai 2018).

Cliquer sur les images pour les agrandir

A l’attention des bloqueurs des locaux universitaires : « l’entrave de l’organisation de l’examen terminal universitaire est punie d’un an d’emprisonnement et de 7 500 € d’amende ».

Lire la suite

3 Commentaires

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), Non classé

Loi ORE : le silence de la CPU

La Conférence des présidents d’université est devenue muette sur la loi Orientation et Réussite des Étudiants. Un silence assourdissant que chacun peut constater sur son site

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Depuis qu’une large majorité des présidents d’université ou directeurs d’établissement d’enseignement supérieur ont signé un texte de soutien à la réforme ORE, sous condition de l’attribution par l’État des moyens nécessaires, c’est silence sur les ondes.

La CPU est devenue une courroie de transmission du gouvernement et du président de la République. La Conférence a renoncé à l’autonomie que lui donne la loi (statuts de la CPU).

Elle relaie systématiquement la parole jupitérienne :

1.ParcoursSup, c’est mieux qu’APB. Verdict le 22 mai : combien de candidats n’auront pas une seule réponse positive à leurs 10 vœux ?

Lire la suite

Commentaires fermés sur Loi ORE : le silence de la CPU

Classé dans Non classé