Archives de Tag: Observatoires

Cadres 2017 : marché porteur

APEC, Perspectives de l’Emploi Cadre en 2017, Les études de l’Emploi Cadre, n°2017-06, février 2017, 12 pages.

Les entreprises du secteur privé prévoient de recruter entre 208 000 et 225 000 cadres en 2017, soit une évolution entre +2 % et +10 %.

p1020062Cliquer sur les images pour les agrandir

Ces volumes de recrutements pourraient constituer un record depuis 1992.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans E. Ingénierie

Blog Saison 1. Un inédit de 2008

J’ai fait valoir mes droits à la retraite fin novembre 2008. A 64 ans, j’aurais pu continuer à faire le professeur des universités durant 4 ans. Menant des recherches sur les transformations des organisations universitaires en Europe depuis 1992, je voulais travailler dans un contexte de plus grande liberté de temps et de ton (ce qui ne peut être parfaitement le cas dans les publications scientifiques du monde de la sociologie).

J’ai terminé mes deux derniers mois de vie active à Bologne, au siège d’AlmaLaurea. Le défi : écrire L’université déchiffrée, un livre électronique à vocation interactive, en collaboration avec mon ami Andrea Cammelli (photo de novembre 2008). Au final, j’ai écrit une 1ère version des trois chapitres (191 pages) et des éléments d’introduction et de conclusion.

SONY DSC

Ce livre virtuel, basé sur les données statistiques les plus récentes en France et en Italie, est mis en ligne aujourd’hui, au titre de la constitution des archives de ce blog et d’un réemploi des sources par d’autres. C’est un inédit. Il m’a fourni la base de la Saison 1 du blog Histoires d’universités en France et en Italie, du Moyen-Age à nos jours.

De janvier 2009 à septembre 2010, le blog a été accueilli par le Monde ; c’est, dans cette période, qu’ont été publiées la plupart des 99 chroniques du blog sur l’enseignement supérieur et la recherche en Italie.

L’université déchiffrée ?

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans D. Italie

M. Deneken. Fin de campagne

14 novembre 2016, 17 heures 30, conférence de presse des listes L’université, pour réussir. Une situation plutôt cocasse : une journaliste de l’AEF au téléphone et le blogueur d’Histoires d’université, seul face à 5 membres de la direction sortante ! Quatre photos.

p1550568Cliquer sur les images pour les agrandir

Michel Deneken mène la danse, répondant lui-même aux questions ou demandant à un de ses collègues de monter au créneau. La fin de campagne est proche, mais la fatigue ne semble pas atteindre le président par intérim.

Question récurrente sur le devenir de l’ORESIPE. Michel Deneken prend l’engagement de relancer les suivis de cohortes de néo-bacheliers entrant en licence ou en DUT et d’en publier les résultats pour mieux informer les étudiants et leurs familles : quels sont, pour chacun des diplômes de premier cycle (licence ou DUT), les taux de passage en 2ème année sans redoublement, les taux d’obtention de la licence en 3 ou 4 ans, les taux d’obtention du DUT en 2 ou 3 ans ? Il précise même le délai de mise en œuvre de ces suivis : le prochain contrat de site… Phrase fort inquiétante : parmi les saints qu’il respecte, Michel Deneken aurait-il un faible pour la Saint-Glinglin ?

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Parcours étudiants : observatoire

Trois services centraux de l’université de Strasbourg. 2ème chronique : observatoire des parcours étudiants. Enquêtes et statistiques sur le devenir des étudiants et leur parcours universitaire, réalisées par l’Observatoire régional de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle des étudiants (ORESIPE).

L’ORESIPE a été rattaché au service d’aide au pilotage, au début du second mandat d’Alain Beretz, Michel Deneken étant 1er vice-président, en charge de l’insertion professionnelle. Cette décision politique a été une erreur : l’observatoire a moins de visibilité, en particulier parce qu’il a un potentiel humain nettement insuffisant par rapport au travail à réaliser : analyse des parcours étudiants (réussite en 1ère année, suivi de cohortes d’entrants à l’université), analyse des devenirs professionnels des diplômés.

Les suivis de cohortes sont arrêtés. Les publications paraissent avec retard ; elles sont devenues moins nombreuses ; elles sont interrompues pour ce qui concerne les Lettres de l’ORESIPE, les Dossiers.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

10 mesures en faveur des SHS

10 premières mesures en faveur des Sciences Humaines et Sociales. Que de déception et de rage après la lecture de ces dix mesures ! Mesurettes de papier, intellectuellement indigentes…

Thierry Mandon le simplificateur, qui signe l’avant-propos du document du 4 juillet 2016, n’est pas l’homme qui nous fera gober qu’il croit à ce slogan : les SHS sont un investissement pour l’avenir !

P1510040Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Licences pros. Quel avenir ?

Reims, 23 et 24 juin 2016, Colloque Les IUT ont 50 ans et après ?. Question posée dans cette communication : un avenir pour les licences professionnelles ?

5 axes de travail pour construire les IUT de demain (ADIUT, 26 mai 2016). Un cursus licence en IUT sur 3 ans. Afin de répondre aux besoins des entreprises, les IUT veulent construire un cursus complet du grade de licence qui vise à dispenser les compétences nécessaires au développement des acteurs socioéconomiques.

Perméable avec les diplômes de niveau L, il s’appuie sur les savoir-faire pédagogiques qui assurent la réussite des étudiants. Il s’agit donc d’améliorer la lisibilité du DUT suivi de la LP à travers un cursus en IUT.

Le cahier des charges, qui reste à finaliser favorisera largement l’innovation pédagogique, l’ouverture internationale et les interactions avec l’environnement professionnel. L’objectif premier de ce cursus licence en IUT est de mener les étudiants vers l’insertion professionnelle à Bac +3 par un parcours sécurisé, dont l’alternance sera un levier fort. Il ne s’agit pas de créer un nouveau diplôme mais bien d’adapter les diplômes existants (DUT et LP) pour proposer un parcours original et technologique sur 3 ans…

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Ségrégation universitaire en IdF

Leïla Frouillou a reçu le prix OVE 2016 pour sa thèse sur Les mécanismes d’une ségrégation universitaire francilienne. Carte universitaire et sens du placement étudiant. Elle a été récompensée au cours du colloque annuel de la CPU, qui s’est tenu à l’université d’Orléans, les 25 et 26 mai 2016.

Elle le sera de nouveau le 14 juin 2016.

2 Invitation_remise_des_prix_25e_concours_de_lOVECliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France

Bretagne Loire, 280000 étudiants

Suite des chroniques sur la COMUE Université Bretagne Loire, et plus particulièrement : Qui sera président de Bretagne Loire ?

Quels sont les objectifs des deux candidats à la présidence de la COMUE, en matière d’offre et de carte des formations ? La vision qui se dégage de leurs professions de foi (Guy Cathelineau, Pascal Olivard) est incroyablement peu précise. Après près de deux ans de travail dans de multiples commissions, c’est confondant ! Ils ne parviennent pas à nous faire croire que la COMUE apportera une valeur ajoutée dans le champ de la formation.

Le choix de la co-accréditation des formations (des formations doctorales en particulier) démontre l’incapacité des établissements regroupés à prendre des décisions claires, efficientes et efficaces : rien de pire qu’une compétence partagée entre la COMUE et les établissements ; les blocages seront incessants, les coûts de coordination fort élevés.

Guy Cathelineau renvoie même au contrat 2022-2027 pour parvenir à une bonne coordination de l’offre de formation. Ce grave retard à l’allumage fait douter des phrases ronflantes qui affirment que la COMUE va renforcer l’attractivité de l’offre de formation. Quelle offre ? Les COMUE qui ont un bon tempo en sont déjà à proposer une offre unique de masters (Paris-Saclay).

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Bretagne Normandie, C. Pays de Loire

Le CEREQ va-t-il déménager ?

Le Centre d’Études et de Recherches sur les Qualifications (29 chroniques du blog sur le CEREQ) a été délocalisé de Paris il y a 23 ans, et est implanté depuis lors à la Joliette à Marseille (40 photos du blog en mars 2010).

Va-t-il devoir déménager au Technopole Marseille Provence Chateau-Gombert, au sein du Campus de l’École Centrale de Marseille ? Aucune information sur le site du Technopole (rien dans le Fil d’Actu) ; le CEREQ ne figure pas dans la liste des partenaires très nombreux de l’École centrale.

Pas davantage d’informations sur ce déménagement dans la rubrique Espace Presse du CEREQ : le dernier communiqué de presse date d’ailleurs de septembre 2013. La dernière conférence de presse a eu lieu en octobre 2014, non pas à Marseille mais à Paris, au Ministère de l’Éducation Nationale, en présence de Najat Vallaud-Belkacem. La Ministre a-t-elle alors rappelé au directeur, Alberto Lopez, qu’il lui faudrait déménager le CEREQ de la Joliette à Chateau-Gombert ?

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Prêts pour l’emploi !

Initiatives excellentes d’Espace Avenir (université de Strasbourg) : Prêt pour l’emploi ! Face aux pros pas d’impro !

P1230572Les simulations d’entretien de recrutement pour un stage, un contrat en alternance, un premier emploi ont commencé le 13 novembre 2014. « Une occasion unique d’un entraînement à blanc et sans enjeu. Un atelier de 3 heures, en petit groupe de 3 étudiants ».

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé