Archives de Tag: Offre de formation

Évaluer : autosatisfecit du HCERES

Hcéres (Haut Conseil de l’Évaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur). Toutes les chroniques précédentes sur le Hcéres.

Le Hcéres vient de publier son Rapport d’activité 2016 (44 pages). Sur la première page, deux slogans : Partenaire de progrès ; Hcéres, évaluation et qualité. La mise en page du rapport est avenante ; on l’imagine sur papier glacé, comme dans les entreprises du CAC 40. Visiblement, le Hcéres a soigné sa communication !

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Bourgogne Franche-Comté

Quel post-bac pour les bacs pros ?

Suite des chroniques BTS, une attractivité en baisse ? et La réussite au BTS selon 5 facteurs.

La politique du gouvernement sortant, orientant (jusqu’à présent à la marge et sans contraintes majeures) les bacheliers professionnels vers les Sections de techniciens supérieurs (STS), les bacheliers technologiques vers les IUT et les bacheliers généraux vers les CPGE et les licences universitaires, se poursuivra-t-elle avec la nouvelle majorité ?

Priorité aux bacheliers professionnels par divers moyens :

  • incitation à aller jusqu’au bout de la procédure APB (hiérarchiser les vœux et les confirmer dans les délais impartis),
  • augmentation du nombre total de places dans les STS,
  • instauration de quotas,
  • limitation ou interdiction d’accès pour les bacheliers généraux,
  • prescription du recteur, aux lycées de l’académie, de prendre, au-delà ces capacités officielles d’accueil, quelques élèves supplémentaires dans chacun des BTS proposés…

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

La créativité des territoires

La créativité des territoires, enjeu des formations durables ?

Appel à communications.

Cliquer sur les images pour les agrandir

« C’est dans la diversité des territoires que les innovations sont qualifiées dans une logique d’usage prospective, au-delà du court terme des inventions. Les combinaisons les plus réussies de la coopération sont celles où différents acteurs du terrain peuvent susciter et stimuler un « vivre ensemble » de leurs savoirs, leurs savoirs faire et leur créativité.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France, E. Arts Lettres Langues, E. Ingénierie, E. Sciences humaines et sociales

Univ Grenoble fondée en 1339

Nouvelle série de chroniques : les universités fondées dans la guerre de Cent ans, sur le territoire la France d’aujourd’hui. La première fondée, au début de la guerre (la défaite de Crécy n’aura lieu qu’en 1346) et en dehors du royaume de France, est Grenoble, en 1339.

Frédéric II de Hohenstaufen fonde l’université de Naples en 1224 (il a alors 30 ans). Un peu plus d’un siècle plus tard, en 1339, Humbert II, dauphin du Viennois, demande à Benoît XII, docteur en théologie de l’université de Paris, pape en Avignon de 1335 à 1342, de pouvoir fonder l’université de Grenoble, ville de quelques milliers d’habitants. Celui-ci a 27 ans. Un record de jeune âge pour un fondateur ? Sans doute. Mais peut-être un record de faible durée pour l’université : les sources ne parlent plus de l’université de Grenoble dès la fin des années 1340. Dix ans d’existence seulement pour la 1ère université du Dauphiné.

Trois sources mobilisées dans cette chronique. 1. Article de Paul Fournier, Le dauphin Humbert II (1312-1355), in Comptes rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Année 1912, Volume 56, Numéro 8, pp. 581-599.

p1000422p1000423Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire médiévale, C. Rhône-Alpes Auvergne, E. Arts Lettres Langues, E. Droit et Sciences politiques, E. Médecine Pharmacie

Écoles Polytechniques Fédérales

Suisse. Plan stratégique 2017–2020 du Conseil des Écoles Polytechniques Fédérales pour le Domaine des EP, 68 pages.

Le Domaine des EPF comprend les deux écoles polytechniques fédérales de Zurich (ETH Zurich) et de Lausanne (EPFL) ainsi que les quatre établissements de recherche que sont le PSI, le WSL, l’Empa et l’Eawag.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Le plan vise à jeter les bases requises en matière de savoir et de technologie, grâce à un enseignement d’excellence et à une recherche innovante, pour permettre le développement durable de la société. Un autre objectif consiste à renforcer durablement la compétitivité du Domaine des EPF pour en faire bénéficier la formation, la recherche et l’innovation en Suisse, et donc l’économie nationale. Dans ce contexte, les institutions doivent disposer de ressources suffisantes pour réaliser leur mandat de base et conserver des conditions de travail compétitives à long terme. Mais il faut également des investissements ciblés dans les infrastructures de recherche d’importance nationale et dans quatre grands axes stratégiques. En outre, des efforts particuliers pour maintenir la qualité de l’enseignement basé sur la recherche doivent être fournis.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans D. Suisse, E. Ingénierie

Des robots sûrs, transparents, justes

« Favoriser des algorithmes et des robots sûrs, transparents et justes » : ne pas se jeter la tête contre les murs après avoir lu cette phrase abracadabrantesque, issue pourtant d’un rapport public. Pour une intelligence artificielle maîtrisée, utile et démystifiée par Claude de Ganay et Dominique Gillot, rapport au nom de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques, mars 2017, 500 pages.

En cette période électorale, les rapports continuent de pleuvoir avant de se ramasser à la pelle. Celui-ci, sur l’intelligence artificielle et les robots, contient 15 propositions d’une banalité confondante, assises sur les poncifs les plus récurrents (lire ci-dessous).

En lisant ces propositions, je suis renvoyé près de 30 ans en arrière, quand j’étais directeur adjoint du PIRTTEM du CNRS (Programme interdisciplinaire de recherche sur la technique, le travail, l’emploi et les modes de vie). Nous avions co-financé avec la RATP un programme de recherche appliquée sur l’intelligence artificielle.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Hauts-de-France (Nord Pas-de-Calais Picardie), E. Ingénierie, E. Sciences, F. 19ème et 20ème siècles

Verbiage sur l’Autonomie

Pour un acte 2 de l’autonomie des universités, Terra Nova.

Les attentes de la société à l’égard des universités sont de plus en plus multiples et diversifiées. Si notre avenir commun repose sur notre capacité à édifier une société de l’innovation, les universités y joueront un rôle central à la foi [sic] comme centres de ressources de qualifications tout au long de la vie et comme lieux de production de nouveaux savoirs et de solutions innovantes.

Devant de tels enjeux, l’uniformité des réponses n’est plus la solution. Les caractéristiques des établissements, les environnements, les interpellations… sont diversifiés. Il faut donc permettre aux universités de définir avec plus de liberté leurs stratégies spécifiques et les laisser valoriser leurs atouts propres en recherche comme en formation. C’est par la pluralité des réponses qu’on répondra le mieux à la diversité des besoins sur tout le territoire.

Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans Non classé

Mulhouse. Campus Disrupt 4.0

Mulhouse (UHA), réponse à l’Appel à projets Disrupt Campus du Programme d’investissement d’avenir.

« Disrupt 4.0 est un cursus de formation novateur qui se donne comme objectif de transmettre à ses étudiants les compétences techniques et managériales indispensables pour accompagner la transformation numérique des entreprises, y créer de la valeur et mener à bien leurs projets entrepreneuriaux ».

p1000514Cliquer sur les images pour les agrandir

« Les deux universités membres du consortium et leurs partenaires associés ont construit une offre de formation complète et alternative, fondée sur une pédagogie de projets réalisés en réponse à des problématiques d’entreprises qui seront parties prenantes durant toute la durée des travaux (de 4 semaines ou de 6 mois).

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), D. Allemagne, E. Economie Gestion, E. Ingénierie, E. Sciences

Moi, Blake, candidat au master

p1000487Cliquer sur les images pour les agrandir

Au fil de mon parcours sur le portail mutualisé des masters de l’université Paris-Saclay, je repensais, de plus en plus fort, au film de Ken Loach, Moi, Daniel Blake, à la recherche impossible d’un emploi. Il n’est pas inutile de rappeler que le film se termine très mal.

p1000488

Offre de masters de l’université Paris-Saclay : 45 mentions de master, plus de 350 parcours de M2 (11 pages pour lister les dates d’ouverture et de fermeture des inscriptions pour les 350 parcours !). Dans le parcours du combattant, fort éprouvant, vers le master de rêve, le candidat ne trouve pas quatre informations essentielles.

Lire la suite

5 Commentaires

Classé dans C. Ile-de-France, E. Sciences humaines et sociales

Langues anciennes à l’université

Les langues anciennes à la Faculté des lettres de Douai-Lille de 1855 aux années 1960, par Philippe Marchand, maître de conférences émérite (HDR) en histoire moderne et contemporaine à l’Université Lille 3, Laboratoire IRHiS-Lille 3.

Le blog Insula reproduit la communication réalisée lors du 37e Congrès international de l’APLAES qui s’est tenu à Lille en mai 2004. Le texte, édité dans les actes, est repris ici en quatre livraisons. Après une introduction présentant la Faculté des lettres de Douai-Lille, seront traités : la place du grec et du latin dans une faculté des lettres ; l’organisation des enseignements et pratiques enseignantes des langues anciennes ; les enseignants.

A. La faculté des lettres de Douai-Lille de 1810 aux années 1960

p1560395

Photos de l’ex- Faculté des Lettres de Lille (décembre 2016)

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans B. Photos, C. Hauts-de-France (Nord Pas-de-Calais Picardie), E. Arts Lettres Langues, F. 19ème et 20ème siècles