Archives de Tag: Offre de formation

A. Beretz s’est fait piquer le poste

En septembre 2016, Alain Beretz est nommé, vers la fin de son second mandat de président de l’université de Strasbourg, Directeur Général de la Recherche et de l’Innovation (DGRI) au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Le ministère, Najat Vallaud-Belkacem et Thierry Mandon, cherchait alors un nouveau directeur pour mener un rapprochement entre la DGRI et la DGESIP (direction générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle). Dans quel but ? Celui de la politique de simplification pour une meilleure cohérence et performance des politiques de formation, recherche et innovation.

Alain Beretz est macron-compatible (cela ne le choquera pas que je l’écrive !). Il pouvait donc espérer que la réunion des deux directions DGRI et DGESIP se fasse sous sa houlette. C’est raté. Au mieux, il restera DGRI jusqu’à sa retraite. Il y a pire comme fonction et comme rémunération !

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), C. Rhône-Alpes Auvergne, E. Ingénierie

Martinique, l’accréditation Janky

Bulletin de l’intersyndicale du pôle Martinique de l’université des Antilles, n°1, 2 octobre 2017, 4 pages. Ce premier numéro est consacré à la nouvelle offre de formation en vue de son accréditation au sein du contrat de site quinquennal. Chroniques du blog sur l’offre de formation et au contrat de site. Chronique à venir sur « Les brouillards de l’accréditation ».

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Outre-Mer

Martinique : offre de formation ?

Accréditation de l’offre de formation : Lettre ouverte de l’intersyndicale du Pôle Martinique de l’Université des Antilles aux élus aux conseils (23 septembre 2017).

L’intersyndicale demande aux élus de mettre le nez dans l’offre de formation qui doit être envoyée au ministère dans la semaine qui suit. Le président de l’université des Antilles n’a pas tenu ses promesses de démocratie et de transparence : « nous nous engageons pour cinq années, notre offre doit être forte, cohérente et réaliste si l’on veut entamer de véritables négociations avec le Ministère et qu’elles soient fructueuses »

Dans la lettre ouverte, l’intersyndicale liste les promesses non tenues (extrait ci-dessous).

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Outre-Mer

F. Vidal : faites ce que je dis et non…

Contrat de réussite étudiant. Dans son courrier du 29 juin 2017 aux présidents d’université, Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, a écrit

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

La Ministre « encourage les présidents à afficher pour chacune des mentions de licence des éléments d’information pour les nouveaux bacheliers :

  • taux de réussite en fonction du baccalauréat obtenu
  • matières ou compétences pour lesquelles un niveau d’exigence particulier est attendu
  • description des cours proposés en première année de licence
  • poursuites d’études et principaux métiers auxquels la mention permet d’accéder
  • possibilités de réorientation offertes aux étudiants qui souhaiteraient en bénéficier ».

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. PACA Corse

APB en tension : libérer des places

Actualisation de la situation des candidats sur le site APB (communiqué du MESRI du 7 juillet 2017). Toutes les chroniques du blog sur Admission post-bac.

« Afin d’offrir au plus grand nombre une place sur APB, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, a invité les futurs étudiants qui avaient accepté une formation proposée sur la plateforme et qui ont intégré depuis lors une formation qui n’est pas proposée sur APB, à actualiser leur situation.

Chaque année, plusieurs dizaines de milliers d’étudiants choisissent de suivre une formation qui n’est pas proposée sur APB, sans nécessairement libérer la place qu’ils avaient pu accepter via la plateforme (ex : Classes préparatoires aux grandes écoles). Ce sont autant de places qui ne peuvent pas être proposées à d’autres futurs étudiants.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Évaluer : autosatisfecit du HCERES

Hcéres (Haut Conseil de l’Évaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur). Toutes les chroniques précédentes sur le Hcéres.

Le Hcéres vient de publier son Rapport d’activité 2016 (44 pages). Sur la première page, deux slogans : Partenaire de progrès ; Hcéres, évaluation et qualité. La mise en page du rapport est avenante ; on l’imagine sur papier glacé, comme dans les entreprises du CAC 40. Visiblement, le Hcéres a soigné sa communication !

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Bourgogne Franche-Comté

Quel post-bac pour les bacs pros ?

Suite des chroniques BTS, une attractivité en baisse ? et La réussite au BTS selon 5 facteurs.

La politique du gouvernement sortant, orientant (jusqu’à présent à la marge et sans contraintes majeures) les bacheliers professionnels vers les Sections de techniciens supérieurs (STS), les bacheliers technologiques vers les IUT et les bacheliers généraux vers les CPGE et les licences universitaires, se poursuivra-t-elle avec la nouvelle majorité ?

Priorité aux bacheliers professionnels par divers moyens :

  • incitation à aller jusqu’au bout de la procédure APB (hiérarchiser les vœux et les confirmer dans les délais impartis),
  • augmentation du nombre total de places dans les STS,
  • instauration de quotas,
  • limitation ou interdiction d’accès pour les bacheliers généraux,
  • prescription du recteur, aux lycées de l’académie, de prendre, au-delà ces capacités officielles d’accueil, quelques élèves supplémentaires dans chacun des BTS proposés…

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

La créativité des territoires

La créativité des territoires, enjeu des formations durables ?

Appel à communications.

Cliquer sur les images pour les agrandir

« C’est dans la diversité des territoires que les innovations sont qualifiées dans une logique d’usage prospective, au-delà du court terme des inventions. Les combinaisons les plus réussies de la coopération sont celles où différents acteurs du terrain peuvent susciter et stimuler un « vivre ensemble » de leurs savoirs, leurs savoirs faire et leur créativité.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France, E. Arts Lettres Langues, E. Ingénierie, E. Sciences humaines et sociales

Univ Grenoble fondée en 1339

Nouvelle série de chroniques : les universités fondées dans la guerre de Cent ans, sur le territoire la France d’aujourd’hui. La première fondée, au début de la guerre (la défaite de Crécy n’aura lieu qu’en 1346) et en dehors du royaume de France, est Grenoble, en 1339.

Frédéric II de Hohenstaufen fonde l’université de Naples en 1224 (il a alors 30 ans). Un peu plus d’un siècle plus tard, en 1339, Humbert II, dauphin du Viennois, demande à Benoît XII, docteur en théologie de l’université de Paris, pape en Avignon de 1335 à 1342, de pouvoir fonder l’université de Grenoble, ville de quelques milliers d’habitants. Celui-ci a 27 ans. Un record de jeune âge pour un fondateur ? Sans doute. Mais peut-être un record de faible durée pour l’université : les sources ne parlent plus de l’université de Grenoble dès la fin des années 1340. Dix ans d’existence seulement pour la 1ère université du Dauphiné.

Trois sources mobilisées dans cette chronique. 1. Article de Paul Fournier, Le dauphin Humbert II (1312-1355), in Comptes rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Année 1912, Volume 56, Numéro 8, pp. 581-599.

p1000422p1000423Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire médiévale, C. Rhône-Alpes Auvergne, E. Arts Lettres Langues, E. Droit et Sciences politiques, E. Médecine Pharmacie

Écoles Polytechniques Fédérales

Suisse. Plan stratégique 2017–2020 du Conseil des Écoles Polytechniques Fédérales pour le Domaine des EP, 68 pages.

Le Domaine des EPF comprend les deux écoles polytechniques fédérales de Zurich (ETH Zurich) et de Lausanne (EPFL) ainsi que les quatre établissements de recherche que sont le PSI, le WSL, l’Empa et l’Eawag.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Le plan vise à jeter les bases requises en matière de savoir et de technologie, grâce à un enseignement d’excellence et à une recherche innovante, pour permettre le développement durable de la société. Un autre objectif consiste à renforcer durablement la compétitivité du Domaine des EPF pour en faire bénéficier la formation, la recherche et l’innovation en Suisse, et donc l’économie nationale. Dans ce contexte, les institutions doivent disposer de ressources suffisantes pour réaliser leur mandat de base et conserver des conditions de travail compétitives à long terme. Mais il faut également des investissements ciblés dans les infrastructures de recherche d’importance nationale et dans quatre grands axes stratégiques. En outre, des efforts particuliers pour maintenir la qualité de l’enseignement basé sur la recherche doivent être fournis.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans D. Suisse, E. Ingénierie