Archives de Tag: Parcours de formation

La mort des Lycées Professionnels

Non à la casse des lycées pro (banderole de la manifestation du 9 octobre 2018 à Strasbourg).

Cliquer sur les images pour les agrandir

Par petites touches, d’arrêté en arrêté, de réformette en réformette, les lycées pros publics sont malmenés et deviennent peu à peu moribonds.

L’avenir du bac pro qui se dessine ? Supprimer le bac pro sous statut scolaire et le remplacer par une formation en alternance dans des CFA privés, organisés par les branches professionnelles.

Déjà, dans l’arrêté publié au JO, il est prévu que, pour chacune des spécialités du bac pro, la durée de la période de formation en milieu professionnel est de 22 semaines. Imposer cela aux lycées professionnels, c’est vraiment n’importe quoi !

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Impact budgétaire de la loi ORE

Cour des Comptes. Mission Recherche et Enseignement supérieur, note d’analyse de l’exécution budgétaire 2018, 169 pages.

2.2. Programmes 150 et 231. L’impact de la loi orientation et réussite des étudiants (ORE) (pages 64 à 66)

Commentaire de la Cour : « La mise en œuvre du Plan étudiant n’est pas achevée, son impact précis sur la trajectoire financière reste encore à préciser »

Principales mesures de la loi n° 2018-166 Orientation et réussite des étudiants (ORE) du 8 mars 2018 :

  • Nouvelles modalités d’accès au 1er cycle (parcoursup)
  • Extension de l’accès prioritaire des meilleurs bacheliers
  • Un observatoire de l’insertion professionnelle dans chaque université
  • Suppression du régime de sécurité sociale au profit d’un régime d’ayants droit autonomes au régime de protection de leurs parents
  • Instauration de la contribution vie étudiante et de campus (CVEC)
  • Année de césure
  • Organisation de la première année d’accès aux études de santé (PACES).

Lire la suite

Commentaires fermés sur Impact budgétaire de la loi ORE

Classé dans Non classé

Orientation : cartes redistribuées

Loi n°2018-771 du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel. Section 2 : L’orientation et l’offre de formation. Article 18

Cette loi et le décret du 21 mars 2019 ont pour objectif de redistribuer profondément les cartes dans le champ de l’information et de l’orientation, de l’offre de formation et de la carte des formations.

  • ils accordent davantage de compétences aux régions.
  • ils multiplient les tutelles ministérielles : le ministère du travail et de l’emploi apparaît dans le paysage au coté du ministère de l’éducation nationale, du MESRI, du ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales.
  • ils disent accorder plus d’importance aux partenaires sociaux.
  • ils transfèrent aux régions une partie des personnels et des budgets des délégations régionales de l’ONISEP.
  • ils appellent à la responsabilité de toutes et de tous : entreprises, recteurs, directeurs d’établissement, enseignants, élèves et familles.
  • ils créent une nouvelle appellation de métier : psychologue de l’éducation nationale (remplaçant le conseiller d’orientation psychologue)
  • ils créent une cascade d’opérateurs et de portails : Centre INFFO, Orientation pour tous, sans supprimer a priori l’opérateur historique, l’ONISEP, établissement public créé en 1970.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Commentaires fermés sur Orientation : cartes redistribuées

Classé dans Non classé

Écoles de commerce (2) : le boom

La part de l’enseignement supérieur privé dans l’ensemble du supérieur progresse chaque année. Mais nous sommes en France : le privé se développe sous la houlette et le contrôle de l’État. Ainsi, les écoles de commerce et de gestion du Groupe I (autorisées par le Ministre de tutelle à délivrer un diplôme visé et un grade de master) « participent effectivement au service public de l’enseignement supérieur ».

Des universités publiques ou certaines de leurs facultés pourraient donc être fermées et remplacées par des établissement privés dit d’intérêt général. Est-ce l’avenir ? D’ailleurs quel est le coût financier complet de cet État qui se mêle de piloter le privé ? Le public n’est-il pas plus important ?

Les écoles privées de commerce, gestion et vente connaissent un boom fort important. 95 835 inscrits en 2007-2008 (indicateur 6.9 des RERS 2018), 141 356 en 2025-2016, 152 080 en 2016-2017, 174 092 en 2017 2018.

Le nombre d’écoles a été relativement stable de 2007 à 2015 (191 établissements en 2015). A dispositif équivalent, il a augmenté fortement en 2016 (223) et en 2017 (232). A dispositif de collecte élargie, la progression est encore plus étonnante : 308 établissements en 2017-2018. Cette tendance est bizarre dans cette période qui pousse aux regroupements d’établissement, à leur association, voire à leur fusion.

Lire la suite

Commentaires fermés sur Écoles de commerce (2) : le boom

Classé dans E. Economie Gestion

Post-bac. 3 500 formations privées

Plus de 14 000 formations post-Bac dans la base ParcourSup. Pas de possibilité d’introduire le critère : « formation privée sous contrat » ou « hors contrat »

Un arrêté vient pallier cette lacune, sous la forme d’une annexe de 250 pages.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

C’est  la première fois, à ma connaissance et depuis la création du blog, que le ministère met à disposition une telle vitrine à l’offre et à la carte de formation de l’enseignement supérieur privé.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé

Devenir enseignant : la réforme 2019

Devenir enseignant : une meilleure formation initiale et des parcours plus attractifs pour entrer dans le métier (communiqué de presse du MEN, 21/02/2019).

Après les Écoles normales primaires et supérieures, les IPES, les IUFM, les ESPE, des petits nouveaux sont annoncés pour la prochaine rentrée, les INSPE (Instituts nationaux supérieurs du professorat et de l’éducation).

Extraits du communiqué ministériel. « Un nouveau dispositif de pré-professionnalisation de trois ans sera proposé aux étudiants à partir de la licence dès la rentrée 2019. Il permettra une entrée progressive dans le métier de professeur.

Lire la suite

Commentaires fermés sur Devenir enseignant : la réforme 2019

Classé dans Non classé

Les femmes sont plus diplômées

Thomas Couppié et Dominique Epiphane. Et les femmes devinrent plus diplômées que les hommes, CEREQ, Bref n° 373, 2019, 4 pages.

Extraits du Bref. « En matière scolaire, le niveau de formation des jeunes s’est globalement élevé : la proportion de bachelier·e·s dans une génération est passée de 48 % en 1991 à  78 % en 2015. Déjà majoritaires parmi l’ensemble des bacheliers depuis plus de quarante ans, les filles représentent aujourd’hui 56 % des bachelier·e·s gé­néraux, filière préparant le mieux aux études supérieures longues. Elles sont aussi de moins en moins nombreuses à sortir du système scolaire sans aucun diplôme : 25 % en 1990-92, contre 10 % en 2014-16, quand les hommes sont passés de 28 % à 15 % de sor­tants sans diplôme sur les mêmes périodes.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé

Licence. Personnaliser les parcours

ANR. Programme Investissements d’avenir. Nouveaux Cursus à l’Université, vague 2. Édition 2018. Liste des projets proposés au financement.

Un des projets financés par l’ANR : le projet ELANS, personnaliser les parcours à l’université.

Communiqué de presse de l’université de Poitiers (8 mars 2019).

Permettre la réussite de tous les étudiants. Grâce à la dotation de 9,5 millions d’euros sur une période de 10 ans, l’université souhaite mettre en œuvre le projet ELANS, centré sur les licences générales.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes)

1er cycle : un rapport insensé

Concertation sur la professionnalisation du 1er cycle post-bac, commandée par Mme la Ministre Frédérique Vidal, MESRI, automne 2018.

Restitution le 31 janvier 2019, 39 pages. Rapporteurs :

  • Rodolphe Dalle, directeur de l’IUT de l’université de Nantes, président de l’ADIUT
  • François Germinet, président de l’université de Cergy-Pontoise, ex-président de la commission Formation et insertion professionnelle de la CPU (F. Germinet, chroniques du blog).

Depuis 2009 (date de la création du blog), je n’ai jamais lu un rapport de mission aussi dénué d’intérêt. Il faut tout de suite le jeter à la poubelle ou le cacher dans une armoire inaccessible.

Lire la suite

4 Commentaires

Classé dans Non classé

Origine sociale et mobilité post-bac

Aller étudier ailleurs après le baccalauréat : entre effets de la géographie et de l’offre de formation, Jérôme Fabre, Émilie Pawlowski, INSEE Première, n°1727, janvier 2019.

Extrait. Les jeunes d’origine défavorisée sont moins mobiles.

« Au-delà des effets des disparités géographiques, les choix d’orientation diffèrent selon l’origine sociale de l’étudiant. L’origine sociale joue sur les résultats scolaires, la série de baccalauréat ou la mention obtenue, la connaissance des filières post-bac et les aspirations des jeunes.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans E. Mobilité internationale