Archives de Tag: Parcours de formation

Panse ta formation !

Les étudiant(e)s en soins infirmiers (ESI) sont en colère. Avec raison.

1. Colère au vu des résultats de l’enquête 2017 de la FNESI sur le bien-être des ESI : 14 055 réponses, soit plus de 15% des étudiants. Dossier de presse : Mal-être des étudiant.e.s en soins infirmiers : il est temps d’agir. Panse ta formation !

Cliquer sur les images pour les agrandir

Trois thèmes principaux dans l’enquête : la situation financière, la santé et le vécu de la formation.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans E. Médecine Pharmacie

A la tête de l’étudiant-e ?

A la tête de l’étudiant-e ? Les discriminations perçues dans l’enseignement supérieur, Ove Infos, n°35, septembre 2017, 8 pages, par Odile Ferry, chargée d’études à l’OVE, Elise Tenret, maître de conférences en sociologie à l’université Paris-Dauphine, chargée de mission à l’OVE.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Licence. L’échec ne recule pas

Suite des chroniques statistiques sur les diplômes de 1er cycle (évolution des effectifs et des taux de réussite). Cette chronique porte sur le diplôme de licence. Tableaux issus des RERS 2017.

La licence professionnelle (une année de formation après l’obtention d’un bac+2) a été créée en 1999. 30 090 licences pros ont été délivrées en 2006, 48 744 en 2015 (tableau ci-dessous). La progression a été importante de 2006 à 2010 (44 235 licences délivrées dès 2006). Augmentation plus lente depuis cette date.

Ce tassement de la la progression du nombre annuel de diplômés de licence pro est à mettre en relation avec la quasi stabilité du nombre de DUT délivrés. En effet, une grande majorité des licences pros sont préparées en IUT. C’est un aspect de la crise des IUT.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans E. Economie Gestion, E. Sciences

1er cycle : BTS et DUT délivrés

Depuis une dizaine d’années, l’évolution du nombre de diplômes délivrés en 1er cycle de l’enseignement supérieur (BTS, DUT, Licence) est contrastée. Les taux de réussite à ces diplômes sont très liés à l’origine scolaire (type de baccalauréat obtenu).

Le baccalauréat – ce diplôme est-il encore le premier des diplômes universitaires ? – est délivré à de plus en plus de jeunes, comme l’indique le tableau ci-dessous extrait des RERS 2017. En 2001, 61,9% des jeunes de la génération ont obtenu le baccalauréat, 78,8% en 2016. Davantage de bachelières (83,9% en 2016) que de bacheliers (73,9%), mais l’écart entre filles et garçons s’est réduit  entre les deux dates.

La proportion de bacheliers professionnels dans une génération a doublé (11,2% en 2001, 22,6% en 2016). On oublie trop souvent que la proportion de bacheliers généraux a aussi significativement augmenté (de 32,5% à 40,5%). La proportion de bacheliers technologiques est par contre en baisse (de 18,2% à 15,7%) sans qu’on s’en émeuve quand on discute de poursuites d’études dans le supérieur.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé

Emploi dans le sanitaire et social

Bilan de l’emploi dans les associations et fondations du secteur sanitaire et social non lucratif, en 2016.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Réalisé en partenariat avec le Centre de ressources DLA, à partir des chiffres officiels de l’ACOSS-URSSAF et de la Mutualité sociale agricole, il dresse un panorama exhaustif de l’année 2016, dans les associations et les fondations du secteur.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Geodata Scientist en FPC

Que sont devenues les propositions que François Germinet, président de l’université de Cergy Pontoise, a faites dans son rapport de novembre 2015 sur le développement de la formation professionnelle continue (FPC) dans les universités ?

Une initiative, a priori intéressante, dans l’Université… Catholique de l’Ouest (UCO) : celle d’un diplôme universitaire en 1 an, menant à bac+4  en formation continue : le DU Geodata scientist.

Cliquer sur les images pour les agrandir

« Le volume des enseignements est de 200 heures, proposées pour moitié en distanciel et pour moitié en présentiel  (plusieurs sessions de 15h réparties sur l’année). Le stagiaire réalise un projet transversal en lien avec son métier et permettant la mise en œuvre des notions et outils vus dans les unités d’enseignement. Il est validé par un mémoire et une soutenance orale.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France, C. Pays de Loire, E. Ingénierie, E. Sciences

Le coût de Sciences Po à Reims

Suite de mes chroniques de 2009 sur l’installation de Sciences Po à Reims : Sciences Po in Reims. Schocking !

Communication de Sciences Po : le Collège universitaire. « Créé en 2010, le campus de Reims propose deux premiers cycles fondés sur les sciences humaines et sociales, l’un portant sur les relations transatlantiques et l’autre tourné vers l’Afrique. Accessible à partir du Baccalauréat (ou son équivalent à l’étranger), le Collège universitaire de Sciences Po est une formation de premier cycle qui se déroule en trois ans, sur l’un des sept campus de l’établissement. Elle permet d’obtenir un diplôme de bachelor (Bac +3).

Une institution accessible à tous, avec des droits de scolarité adaptés aux ressources de chacun, allant de 0 à 10.040 € au Collège universitaire, et un système de bourses innovant, varié et très avantageux pour ceux qui en ont le plus besoin ».

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Cézanne, Bazille, histoire de vies

Paul Cézanne et Frédéric Bazille sont presque contemporains. Le premier est né à Aix-en-Provence en 1839, le second à Montpellier en 1841. Ce dernier connaît une fin de vie tragique : il n’a que 29 ans quand il meurt au combat le 28 novembre 1870 à Beaune-la-Rolande (Loiret). Pour sa part, Cézanne meurt en 1906.

Après mes chroniques sur ces deux peintres (Cézanne, exposition à Martigny, 97 photos. Bazille au musée Fabre, 24 photos), j’ai eu envie de comparer les 30 premières années de leur vie : enfance, formation, orientation et réorientation, parcours professionnel. Bien des similitudes entre Cézanne et Bazille mais deux différences importantes.

Enfance dans un milieu aisé. « En 1839, le père de Cézanne est chapelier, mais, en juin 1848, il ouvre la banque Cézanne et Cabassol (nom de son associé)… Bazille naît dans une famille de notables protestants. Son père, Gaston, est agronome et sénateur, sa mère, Camille, est héritière du domaine agricole de Saint-Sauveur à Lattes ».

Cézanne vers 1862

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans B. Photos, C. Occitanie (Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon), C. PACA Corse, E. Arts Lettres Langues, F. 19ème et 20ème siècles

L’École de Droit de la Sorbonne

Pendant que la Ministre Frédérique Vidal amuse la galerie avec sa concertation sur le Contrat Réussite Étudiant applicable à la rentrée 2018, les universités les plus dynamiques créent de nouvelles formations de licence, formations sélectives (sur dossier et entretien), à capacité d’accueil limitée (numerus clausus) et à droits de scolarité plus élevés que ceux fixés nationalement par arrêté.

Ainsi l’École de Droit de la Sorbonne de l’université de Paris 1 Panthéon Sorbonne ouvre à la rentrée 2017-2018 un diplôme d’université : Collège de droit pour une formation d’excellence accessible en Licence 1.

Ce Collège constitue :

  • une filière juridique sélective (sélection sur dossier dont mention au bac nécessaire, réussite à l’entretien oral)
  • une filière à numerus clausus (30 places par promotion)
  • une filière à droits d’inscription plus élevés :  479 euros (les boursiers étant totalement exonérés du paiement de ces droits).

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France, E. Droit et Sciences politiques

Bac : « y a comme des problèmes ! »

En 2017, 641 700 des 729 600 candidats (14 400 candidats de plus qu’en 2016) ont obtenu le baccalauréat.

Proportion de bacheliers dans une génération

  • 1901 : 0,9 %
  • 1921 : 1,4 %
  • 1931 : 2,5 %
  • 1951 : 5,3 %
  • 1961 : 11,2 %
  • 1971 : 21,4 %
  • 1981 : 26 %
  • 1991 : 47,5 %
  • 2001 : 61,6%
  • 2006 : 64,6%
  • 2017 : 78,9%

Cliquer sur les images pour les agrandir

Question. 78,9 % de bacheliers dans la génération des jeunes d’aujourd’hui. Qui peut encore affirmer que le baccalauréat est le premier diplôme de l’enseignement supérieur et qu’il est une condition suffisante pour entrer en licence ? Y a comme un problème, non ?

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé