Archives de Tag: Parcoursup (ex APB)

ParcourSup. Un état très incomplet

Le tableau de bord ParcoursSup est bien trop succinct. Il ne permet aucune analyse sérieuse de la situation des candidats.

Il ne distingue en effet que deux catégories de candidats : candidats lycéens et candidats en réorientation ou scolarisés à l’étranger

  • un minimum aurait été de distinguer la situation des lycéens selon leur filière de baccalauréat : bac général, bac technologique, bac professionnel.

Tableau de bord du 24 mai

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

ParcourSup : risquer le surbooking ?

Université Paris Est Marne la Vallée, 20 mai 2019. Communiqué de la Commission d’examen des dossiers d’entrée en L1 Physique Chimie (PC) et Sciences pour l’ingénieur (SPI IFSA). L’année de cette L1 est entièrement commune.

Ci-dessous. Le communiqué, puis quelques questions Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Impact budgétaire de la loi ORE

Cour des Comptes. Mission Recherche et Enseignement supérieur, note d’analyse de l’exécution budgétaire 2018, 169 pages.

2.2. Programmes 150 et 231. L’impact de la loi orientation et réussite des étudiants (ORE) (pages 64 à 66)

Commentaire de la Cour : « La mise en œuvre du Plan étudiant n’est pas achevée, son impact précis sur la trajectoire financière reste encore à préciser »

Principales mesures de la loi n° 2018-166 Orientation et réussite des étudiants (ORE) du 8 mars 2018 :

  • Nouvelles modalités d’accès au 1er cycle (parcoursup)
  • Extension de l’accès prioritaire des meilleurs bacheliers
  • Un observatoire de l’insertion professionnelle dans chaque université
  • Suppression du régime de sécurité sociale au profit d’un régime d’ayants droit autonomes au régime de protection de leurs parents
  • Instauration de la contribution vie étudiante et de campus (CVEC)
  • Année de césure
  • Organisation de la première année d’accès aux études de santé (PACES).

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

ParcourSup BTS : le pire est arrivé

Dans ma chronique du 14 mai : ParcourSup : « en attente de BTS », j’ai écrit en conclusion

  • ParcourSup a des conséquences négatives sur le climat dans les classes préparant au bac pro. Dès que le conseil de classe a donné son avis (la plupart du temps, il est favorable à une poursuite d’études en BTS), il est difficile de faire travailler les élèves : l’absentéisme se développe ainsi que l’impossibilité d’organiser des interrogations sur table, des travaux à la maison… Dans les académies aux vacances de printemps tardives, le 3ème trimestre n’existe plus.
  • Le moral n’est pas non plus au beau parmi les professeurs de Bac Pro et de BTS. Si la pression institutionnelle se renforce encore (« toujours plus de bacheliers professionnels en STS » et « moins de bacheliers généraux et technologiques »), le niveau global ne pourra que baisser davantage. Quel sens donner à son travail d’enseignant si la transmission des connaissances ne peut aboutir !
  • Le pire est probablement devant nous.

Le pire est arrivé bien plus tôt que je ne le croyais.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

ParcourSup : « en attente de BTS »

ParcourSup, 15 mai 2019. Date fatidique pour celles et ceux qui souhaitent accéder en 1ère année d’enseignement supérieur à la rentrée prochaine. Demain 15 mai, elles/ils recevront les réponses pour les vœux qu’ils ont formulés et auront 5 jours pour y répondre. Attention à ne pas laisser passer le délai du 19 mai ! Cf. ci-dessous le schéma publié par Educpros.

Dans cette chronique, je m’intéresse aux candidats à l’entrée dans un Brevet de Technicien Supérieur, et plus particulièrement aux candidats qui vont passer prochainement un baccalauréat professionnel. Le diplôme BTS, sélectif à l’entrée et objet d’un numerus clausus (capacité d’accueil limitée), préparé dans un lycée public ou dans un lycée privé, est très attractif.

31% des vœux formulés concernent ce diplôme. Ce taux est plus important encore dans les filières professionnelles : 51% des vœux des potentiels bacheliers technologiques et 77% de ceux des potentiels bacheliers professionnels portent sur la filière BTS. Il semble évident qu’il manquera des places en Sections de techniciens Supérieurs. Un nombre important de candidats recevra donc une ou des réponses d’admission particulièrement stressantes : « oui, en attente d’une place » (leur position dans la liste d’attente devant évoluer chaque jour).

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Vœux. Licence : 34%. BTS : 31%

ParcourSup : les vœux d’orientation des lycéens pour la rentrée 2019, Pierre Boulet, Note Flash n°8, avril 2019.

Commentaires du tableau ci-dessous :

  • Cette Note est importante car elle donne une vue globale des vœux confirmés par les candidats début avril 2019.
  • Ceux-ci n’ont pas encore été filtrés par les choix des établissements, par les capacités d’accueil.
  • 51% des vœux des potentiels bacheliers technologiques et 77% de ceux des potentiels bacheliers professionnels portent sur la filière STS : il semble évident qu’il manquera des places en STS.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Commentaires fermés sur Vœux. Licence : 34%. BTS : 31%

Classé dans Non classé

Le Sénat auditionne F. Vidal

27 mars 2019, Sénat. Audition de Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (texte intégral)

Audition sur deux points : Bienvenue en France (frais différenciés d’inscription pour les étudiants extracommunautaires) et ParcourSup.

Extraits des réponses de la Ministre :

  • Bienvenue en France : au final, nous sommes très loin de la description quelque peu réductrice qui a été faite de cette stratégie.
  • Nous n’avons rien inventé. Depuis longtemps déjà, la très grande majorité des pays accueillant des étudiants étrangers appliquent les mêmes règles. Ainsi, les droits d’inscription pour ces étudiants sont de 8 000 euros à l’université de Maastricht, de plus de 6 000 euros au Danemark, de plus de 8 000 euros en Suède. En parallèle, ces pays ont développé un système d’exonérations et de bourses, ce qui les rend encore plus attractifs.
  • De surcroît, nous sommes attachés en France à un financement de l’enseignement supérieur par l’impôt. Nous ne sommes pas favorables à une hausse des droits d’inscription pour tous les étudiants : les étudiants français, les étudiants internationaux dont les familles résident durablement France et y payent leur impôt ne sont donc en aucun cas concernés par ces frais différenciés.
  • Le décret prévu matérialisera cet engagement du Premier ministre.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé

Saison 6. 17 chroniques critiques

Chroniques critiques des 3 premiers mois de la Saison 6

Post-bac. 3 500 formations privées (28 mars 2019)

Doctorants et docteurs : faible impact du Crédit d’Impôt Recherche (15 mars 2019)

Devenir enseignant : la réforme 2019 (14 mars 2019)

Les CPGE en déclin. Progression des Prépas intégrées, des bachelors  (8 mars 2019)

Malthusianisme en STS et en IUT (1 mars 2019)

Les démolisseurs de la recherche (22 février 2019)

C’est le Recteur d’académie qui sélectionne les bacheliers pros en Sections de Techniciens Supérieurs ! (19 février 2019)

Lire la suite

Commentaires fermés sur Saison 6. 17 chroniques critiques

Classé dans Non classé

Post-bac. 3 500 formations privées

Plus de 14 000 formations post-Bac dans la base ParcourSup. Pas de possibilité d’introduire le critère : « formation privée sous contrat » ou « hors contrat »

Un arrêté vient pallier cette lacune, sous la forme d’une annexe de 250 pages.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

C’est  la première fois, à ma connaissance et depuis la création du blog, que le ministère met à disposition une telle vitrine à l’offre et à la carte de formation de l’enseignement supérieur privé.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé

ParcourSup : du 14/3 au 3/4

Chroniques d’Histoires d’universités sur ParcourSup 2019. Chronique de demain, ParcourSup : il faut évaluer l’action des Recteurs d’académie.

L’offre de formation post-bac continue d’enfler par rapport à 2018 : plus de 14 000 formations. La pléthore de l’offre de formation (illisibilité et coût important) se répartit ainsi :

  • 7 441 BTS (dont 2512 dans le privé)
  • 2 472 licences (71 mentions)
  • 941 DUT
  • 850 CPGE
  • 692 Secteur sanitaire et social
  • 349 prépas intégrées en École d’ingénieurs.

14 mars 2019. L’étape la plus importante : dernier jour pour saisir jusqu’à 10 vœux « sans avoir besoin de les classer ».

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé