Archives de Tag: Patrimoine immobilier

St-Paul-3-châteaux. Tétramorphes

Cathédrale Notre-Dame, à Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme), une des trois cathédrales du diocèse de Valence (avec celle de Die et de Valence). Album de 44 photos. Source des citations : Wikipédia et blog Medieval Mrugala

  • vers 1120 : début de la construction du chevet et du transept, puis élévation des murs de la nef.
  • vers 1180 : modification des croisillons et voûtement de l’édifice.
  • vers 1220 : fin des travaux.
  • 15ème siècle : rajout du porche méridional.

Je n’avais encore jamais vu une église possédant quatre tétramorphes (représentation des quatre évangélistes) : en pierre (aux angles de la nef), en mosaïque (derrière l’autel), en marbre (autel dans une chapelle du bas côté gauche), en peinture murale. Dans l’album à partir de cette photo.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, B. Photos, C. Rhône-Alpes Auvergne, E. Ingénierie

Barbe tirée par les cheveux

Notre-Dame (Savigny, Manche), église romane du 12ème siècle.

Album de 49 photos : extérieur (clocher en bâtière et modillons sculptés) ; intérieur (martyre de Sainte-Barbe, peinture murale du 14ème, statue de Sainte-Barbe du 16ème). Album de 13 photos : la Cène (peinture murale du 14ème).

1.Histoire de l’église (source des citations : wikipédia). « L’église fut donnée en 1165 par Geoffroy de Brucourt à la collégiale de Sainte-Barbe-en-Auge, qui possédait déjà à Savigny un prieuré fondé en 1107, installé un peu à l’écart de l’église paroissiale. Le sanctuaire aurait donc été dédié en 1128 par un personnage nommé Turchetillus ou Toruldus d’après le reste d’une inscription mutilée. On sait d’ailleurs que le premier prieur du prieuré Sainte-Barbe de Savigny se nommait Turoldus ».

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, B. Photos, C. Bretagne Normandie

Le coût de Sciences Po à Reims

Suite de mes chroniques de 2009 sur l’installation de Sciences Po à Reims : Sciences Po in Reims. Schocking !

Communication de Sciences Po : le Collège universitaire. « Créé en 2010, le campus de Reims propose deux premiers cycles fondés sur les sciences humaines et sociales, l’un portant sur les relations transatlantiques et l’autre tourné vers l’Afrique. Accessible à partir du Baccalauréat (ou son équivalent à l’étranger), le Collège universitaire de Sciences Po est une formation de premier cycle qui se déroule en trois ans, sur l’un des sept campus de l’établissement. Elle permet d’obtenir un diplôme de bachelor (Bac +3).

Une institution accessible à tous, avec des droits de scolarité adaptés aux ressources de chacun, allant de 0 à 10.040 € au Collège universitaire, et un système de bourses innovant, varié et très avantageux pour ceux qui en ont le plus besoin ».

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Rome. Galerie Corsini, six Saints

La Galerie Corsini dans le palais éponyme présente une collection de peintures du 14ème au 18ème siècle. Suite de la chronique Épisodes de la vie de la Vierge Marie.

Dans cette chronique, neuf peintures du 16ème au 18ème siècle, représentant six saints : Agathe, Jean-Baptiste, Jérôme, Lazare, Pierre, Sébastien. Album de 31 photos.

Pieter Paul Rubens (Siegen 1577 – Anversa 1640), San Sebastiano curato dagli angeli (1602).

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire moderne, D. Italie

Alsace, église de la route romane

Église Saint-Jean-Baptiste, sur la Route romane d’Alsace à Saint-Jean-Saverne. Ce bourg, jadis appelé Saint-Jean-des-Choux, s’est développé à l’ombre d’un couvent de bénédictines

L’église vue de l’extérieur : album de 29 photos. L’église vue de l’intérieur : album de 36 photos

Sources et citations. 1. DNA, Les guides bleus, Alsace, 1990, pages 388 et 389. 2. Lieux sacrés. 3. Route romane d’Alsace. Histoire et architecture

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, B. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Rome. Saint-André du Quirinal

Suite des chroniques sur Rome. Église Saint-André du Quirinal (source et citations Wikipédia) : album de 25 photos. Autre œuvre du Bernin en photos : la Fontaine des quatre fleuves sur la place Navona.

« C’est une église sise sur la colline du Quirinal. Construite par Le Bernin durant la seconde moitié du XVIIe siècle pour être l’oratoire du noviciat des jésuites, elle est considérée comme un des bijoux du baroque italien. Rattachée au noviciat des jésuites jusqu’en 1773, et de 1814 à 1870, elle est depuis 1925 à nouveau desservie par les jésuites.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Le 20 septembre 1566 les jésuites ouvrent leur second noviciat – le premier à Rome -, dix ans après la mort du fondateur Ignace de Loyola. Une propriété avec jardin, comprenant une petite chapelle Saint-André datant du XIIIe siècle, leur avait été cédée comme maison de campagne…

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire moderne, B. Photos, D. Italie, E. Arts Lettres Langues, E. Ingénierie

Rome. St-Charles des 4 fontaines

Suite des chroniques sur Rome. Église Saint-Charles-des-Quatre-Fontaines (source et citations Wikipédia) : album de 21 photos.

« C’est une église de la Rome baroque, construite par Francesco Borromini pour un petit couvent d’un ordre espagnol : les Trinitaires déchaux. C’est à la fois la première de ses réalisations et la dernière d’entre elles, puisque l’artiste l’a commencé en 1638 mais n’a achevé la façade que l’année de sa mort, en 1667. L’édifice est dédié à saint Charles Borromée.

Cliquer sur les images pour les agrandir

L’église est construite sur un plan elliptique où se conjuguent le plan en croix grecque et l’octogone. Ce plan ovoïde est une reprise de celui élaboré par son rival Gian Lorenzo Bernini pour l’Église Saint-André du Quirinal (chronique à venir). Cependant, l’architecte montre la volonté, ici, d’élaborer un plan rationnel à la différence de Bernini. L’occupation parfaite de cette petite surface de terre montre le talent de l’architecte dans l’organisation rigoureuse de l’espace. Le plan elliptique n’a qu’un seul objectif, donner l’illusion d’un grand espace.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Histoire moderne, B. Photos, D. Italie, E. Arts Lettres Langues

Vierges sages et Vierges folles

Strasbourg, Cathédrale Notre-Dame, façade occidentale, portail latéral sud (fin du 13ème siècle). Suite de la chronique Le tympan du jugement dernier.

Ébrasements du portail : Vierges folles et Vierges sages. Album de 14 photos : les vierges in situ. Album de 24 photos : des vierges et le tentateur, statues d’origine dans le musée de l’œuvre de Notre-Dame.

La Parabole des dix vierges est issue de l’évangile selon Matthieu, chapitre 25, versets 1 à 13.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans A. Art médiéval, B. Photos, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Strasbourg. Quiz des rois mages

Rois mages, photographiés récemment à Strasbourg

  • tympan du portail nord de la façade occidentale de la cathédrale (21 photos)
  • pied-droit du portail de Saint-Laurent au transept nord de la cathédrale (7 photos)
  • adoration des mages au musée de l’œuvre de Notre-Dame (7 photos)

Le tympan du portail dit des Vertus et des Vices est dédié, dans son registre du bas et celui du milieu, à quatre scènes de l’histoire des rois mages, racontées par l’évangéliste Mathieu (quatre photos ci-dessous).

Quiz. Comment sont intitulés les quatre épisodes ? Le registre du haut du tympan est-il lié à l’histoire des mages ?

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, B. Photos, B. Quiz, C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Le collège de Beauvais (1370)

Jean de Dormans Beauvais. Source 1. Wikipédia. Il fut chancelier et garde des sceaux sous les rois Jean II le Bon et Charles V le Sage. Son frère Guillaume (il n’était pas clerc et eut de nombreux enfants) fut également chancelier du roi.

Cliquer sur les images pour les agrandir

1359-1360. Né d’un père procureur au Parlement, lui-même avocat au Parlement, Jean de Dormans Beauvais s’éleva par son mérite aux premières dignités de l’État et de l’Église et fut élu évêque de Lisieux le 26 juin 1359, puis fut fait évêque de Beauvais en 1360.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans A. Art médiéval, A. Histoire médiévale, B. Photos, C. Ile-de-France, E. Droit et Sciences politiques, E. Ingénierie