Archives de Tag: Performance

Des robots sûrs, transparents, justes

« Favoriser des algorithmes et des robots sûrs, transparents et justes » : ne pas se jeter la tête contre les murs après avoir lu cette phrase abracadabrantesque, issue pourtant d’un rapport public. Pour une intelligence artificielle maîtrisée, utile et démystifiée par Claude de Ganay et Dominique Gillot, rapport au nom de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques, mars 2017, 500 pages.

En cette période électorale, les rapports continuent de pleuvoir avant de se ramasser à la pelle. Celui-ci, sur l’intelligence artificielle et les robots, contient 15 propositions d’une banalité confondante, assises sur les poncifs les plus récurrents (lire ci-dessous).

En lisant ces propositions, je suis renvoyé près de 30 ans en arrière, quand j’étais directeur adjoint du PIRTTEM du CNRS (Programme interdisciplinaire de recherche sur la technique, le travail, l’emploi et les modes de vie). Nous avions co-financé avec la RATP un programme de recherche appliquée sur l’intelligence artificielle.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Hauts-de-France (Nord Pas-de-Calais Picardie), E. Ingénierie, E. Sciences, F. 19ème et 20ème siècles

Entrepreneuriales en Bretagne

Mardi 28 mars 2017, remise des prix Les entrepreneuriales en Bretagne à l’Université de Rennes 1.

Après 5 mois de formation et d’accompagnement avec leurs coachs et parrains, les 45 équipes en lice vont présenter leur projet devant les jurys de professionnels et tenter d’obtenir l’un des 8 prix de la compétition

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Bretagne Normandie

La grande course des universités

Dans son dernier ouvrage, La grande course des universités, Christine Musselin, directrice scientifique de Sciences Po Paris, doute de la pertinence des transformations du système d’enseignement supérieur et de recherche en France, imposées sous les mandats de Nicolas Sarkozy puis de François Hollande.

« D’un côté, l’État organise une compétition généralisée entre enseignants- chercheurs et entre universités… De l’autre, un remodelage du paysage universitaire est à l’œuvre. Il impose que les grandes écoles, les organismes de recherche et les universités d’une même région coordonnent leurs actions dans le but de rationaliser les coûts et de grimper dans les classements mondiaux.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Classement QS des universités

QS World University Rankings by Subject, un classement des universités selon 46 disciplines (4 nouvelles dans le classement de 2017) : le degré de précision n’est pas mal du tout pour les étudiants, pour les enseignants. Méthodologie : classement selon quatre indicateurs, ceux- ci étant pondérés différemment d’une discipline à l’autre.

11 ans après la création des PRES, 4 ans après la création des COMUE, les regroupements d’établissements (sauf les fusions) sont ignorés par le classement.

Quiz.

  • Dans quelle discipline, un établissement français enseignement supérieur et de recherche est-il le mieux classé ?
  • En théologie et sciences des religions, la France existe-t-elle ?

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans B. Quiz, E. Arts Lettres Langues, E. Droit et Sciences politiques, E. Economie Gestion, E. Ingénierie, E. Médecine Pharmacie, E. Sciences, E. Sciences humaines et sociales

L’IDEX Lyon sera retoquée

Le jury international des IDEX n’aime pas qu’on se moque de lui. Il va donc retoquer, en février prochain, le projet IDEX de Lyon, et ainsi épargner à l’État une dépense de quelques centaines de millions. Il faut l’en féliciter d’avance.

Petit rappel de calendrier.

Plusieurs motifs d’énervement à la lecture du seul document disponible à ce jour sur l’IDEX Lyon : un résumé de trois pages (voir également le site de l’IDEX).

Lire la suite

3 Commentaires

Classé dans B. Quiz, C. Rhône-Alpes Auvergne

PISA. La France des inégalités

PISA 2015, Les résultats de la France, Dossier de presse, 6 décembre 2016, 22 pages

Page 3. « Il y a quinze ans, l’OCDE a commencé à évaluer les systèmes éducatifs du monde entier en testant les connaissances et les compétences des élèves de 15 ans à travers le Programme international de l’OCDE pour le suivi des acquis des élèves (PISA). Nous avons constaté dès la première étude en 2000 que, bien que se situant au niveau de la moyenne des pays de l’OCDE, les résultats de la France révélaient déjà un système dans lequel la situation socio-économique des enfants sur déterminait leurs résultats scolaires, et où les enfants issus des milieux sociaux défavorisés n’étaient pas suffisamment soutenus.

p1560924

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Licence : l’échec se porte très bien

Le devenir de la cohorte de bacheliers 2011 – taux d’obtention de la licence en 3 ou 4 ans – est désormais connu : l’échec se porte bien, se porte très bien. Tout le monde le suppose mais, au quotidien, tout le monde s’en fout !

Ne nous intéressons qu’aux bacheliers généraux : ce sont ceux qui ont le parcours le moins mauvais. 35% obtiennent la licence en 3 ans et 49,2% (en tout) l’obtiennent en 4 ans. Moins de la moitié ! Il faut avoir eu une mention Bien ou Très bien pour avoir plus d’une chance sur deux d’obtenir la licence en 3 ans. Quelque chose ne tourne pas rond !

p1550839Source : MENESR, Note flash de novembre 2016

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

4 Commentaires

Classé dans Non classé

Besançon : formations sacrifiées

Sauvons la qualité et la pluridisciplinarité de la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Besançon : signer la pétition. Lettre ouverte : quel avenir pour les formations universitaires à Besançon ?

En septembre 2017, une dégradation sans précédent va avoir lieu dans les formations proposées aux jeunes de Franche-Comté. Alors que le nombre d’étudiants inscrits en Licence est en nette augmentation depuis 2 ans et que cette augmentation est amenée à se poursuivre dans les années à venir, la Présidence de l’Université réduit drastiquement l’enveloppe budgétaire allouée à la Faculté des Lettres et Sciences Humaines.

Premièrement, des formations entières disparaissent : la musicologie, l’italien, le russe et le TAL (Traitement Automatique des Langues). La logique dictant ces coupes est purement économique : les moyens alloués aux formations universitaires étant réduits notamment en raison d’un désengagement progressif de l’État dans le financement de l’enseignement supérieur, la Présidence de l’Université supprime des pans entiers de l’offre proposée aux jeunes de la région.

Cliquer sur les photos (mars 2010) pour les agrandir

SONY DSC

Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans C. Bourgogne Franche-Comté, E. Arts Lettres Langues, E. Sciences humaines et sociales

Strasbourg et ses 4 Prix Nobel

Belle initiative de l’université de Strasbourg : communication sur ses 4 Prix Nobel dans Le MAG, Journal de Strasbourg Eurométropole, n°107, novembre-décembre 2016.

Le prix Nobel, le plus récent, celui de Jean-Pierre Sauvage (Chimie, 2016).

p1550681Cliquer sur les images pour les agrandir. Source, Le MAG

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Sciences

Présidents CPU (2010, 12, 14)

16 décembre 2010, Louis Vogel, président de la CPU (conférence des présidents d’université). Le contexte dans lequel vous prenez la présidence de la CPU est fort compliqué pour les universités, sur tous les plans : financier, économique, juridique, politique et social. En 2007, vous avez appelé à voter pour Nicolas Sarkozy et vous avez soutenu la loi LRU (chronique du 25 mai 2009) ; bien sûr, vous ne prendrez pas position en faveur de telle ou tel candidat à l’élection présidentielle de 2012. A vrai dire, en matière de politique de recherche et d’enseignement supérieur, les projets « droite » et « gauche » pour 2012 ne sont encore que « paroles » et « paroles ». La CPU doit et devra, comme vous vous y êtes engagé, être une force de propositions et d’actions communes. Lire la suite…

Quatre chroniques sur les positions de Louis Vogel et d’Alain Beretz, son concurrent malheureux : l’insertion, l’IUT, le cycle Licence, l’excellence.

20 décembre 2012. Geneviève Fioraso ne pouvait rêver mieux : le trio conduit par Jean-Loup Salzmann a été élu au bureau de la CPU par 56 voix contre 42 au trio Guy Cathelineau (communiqué de la CPU). Mais encore une fois une instance nationale « unie, forte et indépendante », use d’une communication tronquée. La CPU compte 128 membres ; il n’y a eu que 98 votants ; l’équipe de Jean-Loup Salzmann n’a donc recueilli que 43,8% des voix des électeurs inscrits ! Les 30 autres présidents étaient-ils absents ? Combien de présents ont voté « blanc » ? Lire la suite…

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France