Archives de Tag: PRES/COMUE

UBL’O, Lettre d’info de l’UBL

UBL’O, la lettre d’info avec vue sur l’Université Bretagne-Loire, n°1, février 2017.

p1000511Cliquer sur l’image pour l’agrandir

UBL’O, la lettre d’info avec vue imprenable sur le président de l’UBL, Pascal Olivard (photo).

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Bretagne Normandie, C. Pays de Loire

L’avenir des fusions, COMUE…

L’avenir des regroupements universitaires, Blog de Jean-François Méla, 5 février 2017, extraits de la chronique.

« Une des dispositions les plus neuves de la loi sur l’enseignement supérieur et la recherche de 2013 prévoyait explicitement des regroupements d’établissements qui pouvaient prendre plusieurs formes : fusion, fédération, association.

Les fusions ont concerné la recomposition, dans certaines métropoles provinciales, d’universités qui avaient été découpées en 68 pour des raisons plus politiques que scientifiques. C’est le cas, par exemple, à Strasbourg, à Grenoble, à Clermont-Ferrand. C’est aussi le cas, de façon plus complexe, à Bordeaux et à Aix-Marseille. Il reste à voir si ces universités fusionnées fonctionneront comme une seule université…

En guise de conclusion

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé

Paris-Saclay : le gâchis !

Cour des comptes. Rapport annuel 2017 (27 chapitres, 101 recommandations, 1300 pages), 8 février 2017.

Rapport de la Cour sur Paris-Saclay (48 pages) : le risque de dilution d’une grand ambition. Site Université Paris-Saclay.

p1000466Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France

Claque méritée pour l’IGAENR

Rapport de l’Inspection Générale de l’Administration de l’Éducation Nationale et de la Recherche (IGAENR) sur les petites et moyennes universités. Réaction de l’Alliance des universités de recherche et de formation (25 présidents d’université signataires).

Page 5. Des conclusions hors contexte :

« Au final, les préconisations de l’IGAENR sont sans rapport avec les questions que pose l’AUREF. En fait, l’IGAENR défend, idéologiquement, les politiques de regroupement sans les questionner alors que les universités interrogent ce modèle qui est imposé. Mais, c’est le propre de l’idéologie que d’adapter la réalité à ses désirs. En effet, les conclusions viennent de manière très surprenante donner un avis sur les modèles de regroupements jugés conformes ou non et sur le mode de pilotage organisé en leur sein. CQFD.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Blog Saison 3. La colère

La saison 2 d’Histoires d’universités s’est terminée par un clash, le 19 février 2014 : une censure commise par le directeur de la rédaction d’EducPros. La saison 3 s’est donc ouverte en mars 2014. Janvier 2017 : près de 3 ans de blog indépendant, de liberté, de responsabilité, de doute et de solitude (en dépit du soutien constant d’amis, d’informateurs, de lectrices et de lecteurs fidèles).

La saison 3 se terminera demain, 6 janvier 2017. 8ème anniversaire. Plus de 4100 chroniques. Plusieurs millions de pages vues depuis la 1ère chronique, Vœux 2009. Une moyenne de près de 18.000 lecteurs par mois en 2016 : un record. Saison 3, une saison de colères.

Colères contre la loi Fioraso de juillet 2013 : des résultats décevants (3 décembre 2016) ; marre des rapports qui radotent (30 septembre 2016).

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Master. Goulard pour la sélection

A vrai dire, j’avais oublié que François Goulard avait été ministre délégué à l’Enseignement supérieur et à la recherche dans le gouvernement Dominique de Villepin (2 juin 2005 – 15 mai 2007). « C’est sous son égide qu’est créée l’Agence nationale de la recherche, consistant à financer des projets de recherche scientifique ou technologique. En avril 2006, il fonde les pôles de recherche et d’enseignement supérieur, qui permettent à certaines universités et grandes écoles de mutualiser leurs programmes et leurs activités » (Source Wikipédia).

Les arrêtés d’avril 2002 sur le LMD n’avaient pas réglé la question de l’accès au master. François Goulard est favorable à la sélection à l’entrée du M1. Mais changement de gouvernement au printemps 2017 (François Fillon, premier ministre) : Valérie Pécresse, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche. Un article sur la sélection à l’entrée du master figurait dans la première version de la loi LRU (été 2007). La droite, entre 2007 et 2012, n’a pas fait avancer le schmilblick.

Rappel historique. 1. AEF, dépêche n°78010, Arnaud Lavorel, mercredi 18 avril 2007. Master. François Goulard souhaite que la concertation se poursuive « compte tenu des échéances électorales ».

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Président Roussel, 52 ans en 2020

Gilles Roussel est président de l’université Paris-Est Marne-la-Vallée depuis 2012, et président de la CPU depuis le 15 décembre 2016. Que fera-t-il, que pourra-t-il faire en 2020, lorsqu’il aura fini son second mandat de président de l’UPEM ? 52 ans en 2020 : trop jeune pour prendre la retraite, peu motivé pour reprendre des recherches en informatique, après trop d’années de responsabilités administratives.

Gilles Roussel ne sera pas le seul jeune président dans ce cas. Il s’agit de l’effet pervers induit par la possibilité de faire 2 mandats de président, puis d’enchaîner avec 2 mandats de président de COMUE, ces 4 mandats ayant été précédés par 2 mandats de 1er vice-président.

p13307402Photo de mai 2015, Strasbourg

Une première chaise musicale pourrait se présenter devant lui en 2020 : devenir le premier président du nouvel établissement créé à la suite du succès à l’ISite FUTURE. Mais le jury international pourrait donner un avis négatif : « thématique trop étroitement centrée sur la ville de demain ».

Lire la suite

7 Commentaires

Classé dans Non classé

SPC. Feu vert pour la réflexion

Après les votes positifs de trois Conseils d’administration des universités membres de Sorbonne Paris Cité, la réflexion sur la feuille de route de la nouvelle université (fusion au 1er janvier 2019) va se poursuivre. J’aurais préféré qu’elle soit définitivement enterrée.

p1570150Cliquer sur les images pour les agrandir

p1570151

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé

G. Roussel. Fusion avec le privé !

Gilles Roussel, président de la CPU, critique les COMUE dans sa profession de foi. « Force est de constater que le système est encore loin d’être stabilisé et que les tensions entre visibilité internationale, ambition nationale et missions de proximité pour nos établissements ne sont pas encore complètement résolues. Les contrats de site et les regroupements sous leurs diverses formes ont fait évoluer les situations dans ce domaine. Néanmoins, il faut observer que l’outil ComUE n’est pas le « couteau suisse »

Gilles Roussel, président de l’Université de Paris-Est Marne-la-Vallée depuis 2012, critique la COMUE Paris-Est et préconise la création d’un établissement de type nouveau, avec 5 autres établissements dont un établissement privé. Un président de la CPU favorable à la fusion de son établissement avec une école privée d’ingénieurs, c’est nouveau, ça vient de sortir !

On apprend cette nouvelle inattendue en lisant le projet ISite FUTURE, déposé fin novembre 2016 par une partie des établissements de la COMUE (Paris-Est Créteil ayant été éjectée de l’ISite). Le projet scientifique, centré sur le thème de la ville de demain, est structuré autour de trois défis : la ville économe en ressources, la ville sûre et résiliente, la ville intelligente. Ce thème exclut plus des 2/3 des enseignants-chercheurs et chercheurs de l’UPEM.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France

Bureau CPU. Profession de foi

Communiqué de la CPU, 15 décembre 2016. « Gilles Roussel, président de l’Université Paris-Est-Marne-la-Vallée vient d’être élu président de la Conférence des présidents d’université, en séance plénière, avec ses deux vice-présidents, Fabienne Blaise, présidente de l’Université de Lille-Sciences Humaines et Sociales – et Khaled Bouabdallah, président de l’Université de Lyon. Élus au premier tour à 82 voix sur les 94 votants, 130 inscrits ». A propos de cette élection, lire Bureau de la CPU : 5 gros ratés.

Profession de foi des trois candidats au bureau de la CPU (11 pages). Unité et collégialité, pour une CPU encore plus forte

A quoi s’engage le bureau pour combattre deux points noirs de l’Enseignement supérieur et de la recherche en France, à savoir les regroupements d’établissements et les stratégies territoriales, le post-bac et le 1er cycle universitaire ? Bons diagnostics, mais pas de ruptures envisagées. Il faut faire mieux.

Critique des regroupements et des contrats de site : il faut faire mieux

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé