Archives de Tag: RCE

Artois, une île au trésor ?

L’université d’Artois, une île au trésor ? Créée dans la 1ère moitié des années 90 et implantée sur les sites d’Arras (80 photos du Campus, juillet 2009), Béthune, Douai, Lens (35 photos de l’IUT, avril 2013) et Liévin, l’université accueille 11.400 étudiants (données statistiques de l’OVE de 2000 à 2014), est membre de la Communauté d’universités et d’établissements Université Lille Nord de France.

Une île au trésor ? On pourrait le croire  à la lecture du document Répartition des moyens 2015 aux opérateurs de l’enseignement supérieur du programme 150. Le fonds de roulement de l’université va être mobilisé à hauteur de 24,238 millions d’euros en 2015 ; à elle seule, l’université va fournir le 1/4 des fonds de roulement ponctionnés sur l’ensemble des établissements. Comment l’université a-t-elle constitué ce magot et pourquoi n’a-t-elle pas été vigilante pour le dépenser ces dernières années avant qu’il ne soit piqué ? Le président Francis Marcoin, élu en 2012, devrait s’exprimer en urgence sur la situation financière de son université. On ne l’a pas entendu jusqu’ici !

Copie de P1320064 Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Autonomie : l’arrêté tueur

L’arrêté du 25 février 2015 fixant les nombres d’emplois offerts à la mutation, au détachement et au recrutement par concours des professeurs des universités et des maîtres de conférences jusqu’au 31 décembre 2015 (ORF n°0074 du 28 mars 2015) est un arrêté tueur. Il enterre encore plus l’autonomie des universités, faisant fi de leurs responsabilités et compétences élargies (loi LRU de 2007 confirmée par la loi ESR de 2013).

L’arrêté fournit une raison de plus pour la suppression du Secrétariat d’État à l’ESR : celui-ci n’a pas réussi à protéger, un tant soit peu, l’autonomie financière des établissements, des universités en particulier.

Il fixe un plafond global d’emplois de professeurs des universités (1.084) et de maitres de conférences (1.436), limitant de manière centralisée le nombre de concours organisables par les établissements d’ici le 31 décembre 2015… alors que les universités ne connaissent pas encore leurs dotations 2015 !

Cet acte d’autoritarisme, inédit, ne respecte pas l’esprit de la réglementation en vigueur, à savoir celle définie par le décret du 19 août 2013, décret de mise en application de la loi ESR du 22 juillet 2013 et modifiant certains articles du décret du 27 juin 2008, pris dans le cadre de la loi LRU d’août 2007.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Traçabilité des dépenses : zéro

Dans un référé publié le 27 janvier 2015, la Cour des Comptes s’inquiète de l’absence de traçabilité des dépenses des universités pour la période 2007-2012. Quelle utilisation des financements de l’État (dotations budgétaires et extra-budgétaires)? La Cour ne sait pas trop car les financements empruntent des canaux multiples et transitent par différents opérateurs.

Plus de sept ans après la loi LRU, Libertés et Responsabilités des Universités, il y a de quoi se faire peur !

La Cour formule cinq recommandations dont n°3. Assurer la traçabilité de l’utilisation des crédits extra-budgétaires et des bénéficiaires de ces crédits  ; n°4. Assurer la connaissance des crédits effectivement consacrés par les établissements universitaires à la maintenance de leur patrimoine.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé

Universités vraiment en faillite ?

8 septembre 2014, chronique de Patrice Brun, ancien président de l’université de Bordeaux 3 Montaigne, Les universités sont-elles vraiment en faillite ? (3 pages). Lire aussi : chroniques du blog sur les budgets universitaires, sur l’université Bordeaux 3 Montaigne.

SONY DSC« Depuis deux/trois ans – espace approximatif voulu pour éviter toute interprétation politicienne de mes propos – on entend çà et là parler « d’universités en faillite » ou sur le point de l’être. En 2010, l’université de Limoges fut la première, une année seulement après son passage aux « Responsabilités et Compétences Élargies » (RCE), à défrayer la chronique pour un budget de fonctionnement en déficit. A l’automne 2011, huit, puis cinq, puis trois universités furent désignées par un communiqué du Ministère, repris par plusieurs organes de presse, comme les mauvais élèves de la classe en affichant deux comptes financiers successifs déficitaires. On s’aperçut, avec enquête de l’Inspection Générale, qu’il ne s’agissait en fait que de régularisations comptables liées au passage aux RCE. Mais la presse avait lâché ses bombinettes.

Puis, en 2013, l’université de Versailles – Saint-Quentin, avec trois millions de déficit, fit la « une » de certains journaux et eut pour conséquence, à bien des égards injuste, de démettre de ses fonctions de rectrice celle qui l’avait auparavant présidée. En somme, l’idée d’une faillite des universités est entrée dans l’imaginaire collectif comme une réalité. Que faut-il en penser ?

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Nouvelle Aquitaine (Aquitaine Poitou Charentes)

Budgets 2014 : plafonds d'emplois

3 chroniques sur les emplois de personnels, enseignants-chercheurs et BIATSS, titulaires et contractuels, dans les universités. La première est consacrée à la réglementation en vigueur. La deuxième aux dotations d’emplois par l’État en 2014. La troisième aux gels d’emplois dénoncés dans les motions votées par les Conseils d’administration en décembre 2013, puis votés ou non par ces CA sur proposition de leurs présidents. L’autonomie financière des universités, instaurée par la loi Faure de 1968, est sévèrement encadrée.

Le décret en vigueur est celui du 19 août 2013, décret de mise en application de la loi ESR du 22 juillet 2013 et modifiant certains articles du décret du 27 juin 2008, pris dans le cadre de la loi LRU d’août 2007.

Article R719-52 du Code de l’éducation. Le budget agrégé de l’établissement… comporte en annexe un projet annuel de performances et les documents et tableaux permettant le suivi des emplois, des programmes pluriannuels d’investissement et des restes à réaliser sur les contrats de recherche.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Décision budgétaire : calendrier

La loi sur l’enseignement supérieur et la recherche, dite aussi loi Fioraso ou encore Loi LRU 2, a fait régresser l’autonomie des universités en matière budgétaire. Leurs budgets initiaux doivent en effet être communiqués, a priori et non plus a posteriori, à l’approbation du Recteur d’académie. Celui-ci donne ou non son approbation lors du Conseil d’administration budgétaire. Quelles conséquences sur le calendrier du vote du budget ? 111 chroniques du blog sur les budgets des universités.

Le texte de référence : version consolidée au 21 août 2013 du décret n° 2008-618 du 27 juin 2008 relatif au budget et au régime financier des établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel bénéficiant des responsabilités et compétences élargies.

Novembre 2013 ou début décembre 2013. Les universités ont transmis leur budget initial 2014 au Recteur, comme l’exige le Code de l’éducation. Il faut noter qu’elles ne connaissaient pas à cette date leurs dotations 2014 ! C’est une des causes structurelles de l‘insincérité des budgets. Article R719-65 du Code de l’éducation. Le projet de budget est communiqué par le président… au recteur d’académie, chancelier des universités…, quinze jours au moins avant sa présentation au conseil d’administration de l’établissement.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Le SGEN-CFDT, syndicat fiorasien

Je terminais ma chronique du 2 décembre 2013, Actions syndicales unitaires, par la phrase : Mais que fait donc le SGEN-CFDT ? Il n’a signé aucun des communiqués intersyndicaux. Il faut donc supposer que ce syndicat est comme cul et chemise avec le gouvernement.

Je ne pensais pas si bien dire. Marianne m’a signalé le communiqué du SGEN-CFDT en date du 3 décembre : Budget des universités : pour le SGEN-CFDT, la loi ESR ne doit pas servir de bouc émissaire ! Voici donc le SGEN-CFDT isolé.

Le syndicat rejette, dans un premier temps, les difficultés financières sur le gouvernement précédent (Loi LRU et Responsabilités et Compétences Élargies). La FSU, la CGT, l’UNSA, Solidaires et FO, syndicats qui appellent à se mobiliser le 12 décembre, n’ont jamais dit autre chose : la loi ESR, dite Loi Fioraso, n’est pas en rupture avec la loi LRU ; elle en est la fille cadette.

Lire la suite

16 Commentaires

Classé dans Non classé

Actions syndicales unitaires

Montée des mobilisations dans l’enseignement supérieur et la recherche : appels à manifester, et/ou à faire grève, et/ou à sanctionner les socialistes aux élections du printemps 2014.

Communiqué du SNES FSU (28 novembre 2013) : actualités du « Chantier Métier » concernant les CPGE. Mercredi 4 décembre 2013 : Appel à une mobilisation forte. Le SNES appelle les collègues à se rassembler ou à manifester dans les académies. Il les appelle à une assemblée générale au lycée Pierre-Gilles de Gennes le mercredi 4 à 14 heures, suivie d’une manifestation… L’intersyndicale a déposé un préavis de grève pour lundi 9 décembre. Objet de la mobilisation : CPGE : colère des profs humiliés ; Le combat des agrégés de CPGE.

SONY DSC

Communiqué des élus Responsabilité, Démocratie, Collégialité et des organisations syndicales de l’Université de Strasbourg (2 décembre 2013). Mercredi 4 décembre 2013, Conférence de presse : Quel bilan d’une année de gouvernance par la nouvelle équipe ? Quelle est la situation financière de notre université ? Conséquences des réformes et de la crise financière en cours ?

Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans Non classé

Versailles : pourquoi le déficit ?

Suite de la chronique Versailles en cessation de paiement. 18 novembre 2013, TV Fil 78, l’Actu. Le président Jean-Luc Vayssière a décliné l’invitation à un entretien (il a d’ailleurs aussi arrêté son blog). Le journaliste s’entretient donc (de 2 minutes 12 à 16 minutes) avec Jérôme Deauvieau, maître de conférences de sociologie, directeur de la filière sociologie-géographie de l’UVSQ, représentant FSU Snesup.

Celui-ci met en cause la responsabilité de l’État (passage aux Responsabilités et Compétences Élargies) ainsi que celle de l’équipe de direction sortante, présidée par Sylvie Faucheux (aujourd’hui Rectrice de l’académie de Dijon) et dont Jean-Luc Vayssière était le vice-président en charge du Conseil d’administration.

En cause, l’acceptation par l’université de recourir au Partenariat Public Privé (PPP) pour la construction et la maintenance de l’UFR des Sciences de la Santé Simone Weil et pour l’externalisation du chauffage et de l’entretien en vue d’une meilleure performance énergétique. L’université n’a connu aucun problème budgétaire en 2012. C’est à partir de mars 2013 que la situation financière s’est gravement dégradée : il a fallu en effet commencer à payer des loyers pour rembourser les investissements privés, réalisés en PPP. Ces loyers devront être versés durant 2 ou 3 dizaines d’années : la crise financière est donc structurelle.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Ile-de-France

Versailles : cessation de paiement

De la part de Jean-Luc Vayssiere. Envoyé : mardi 12 novembre 2013 10:55. Objet : Situation budgétaire de l’Université de Versailles Saint-Quentin.

Bonjour. Comme je m’y suis engagé, je viens vous informer de l’évolution de la situation budgétaire de notre université. A la suite de la décision budgétaire modificative votée mardi dernier en Conseil d’administration, ont commencé des discussions complexes et très techniques entre le recteur, le contrôleur budgétaire régional (Bercy) et nous.

Pour les dépenses incompressibles (salaires, sécurité, PPP) jusqu’au 31 décembre 2013, 19 millions de trésorerie étaient nécessaires. Nous en avons 15. Il nous fallait donc une avance de 4 millions d’euros.

Lire la suite

9 Commentaires

Classé dans Non classé