Archives de Tag: Recherche

F. Vidal en déplacement à Metz

Université de Lorraine. 1. Courriel envoyé à la liste « Expression libre ». 2. Déclaration des enseignants du Département Arts envoyée aux responsables de l’UL, à la liste expression libre de l’UL et à quelques médias locaux, Metz, 4 avril 2019.

1.« Avant Nancy, Frédérique Vidal s’est rendue à Metz cet après-midi. Mais il n’est pas sûr que Notre ministre (comme notre Président Pierre Mutzenhardt) ait pleinement conscience du fait que Metz fait partie de l’Université de Lorraine…

L’agenda de la ministre se contente d’une information très imprécise : « après-midi : déplacement en région » – et notre collègue Yann Boniface a raison de rappeler : « il semble que la popularité actuelle du gouvernement ne les incite que peu à prévenir de leurs déplacements ».

On doit cependant l’information du déplacement de la ministre Vidal à Metz à notre collègue Richard Lioger lequel, bien qu’ayant pris le train « en marche », a cependant, comme Mélenchon, le don d’hologramme, puisqu’il est capable d’être à la fois député de la Moselle et professeur d’Université à l’UL.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Arts Lettres Langues

Chercheurs étrangers en France

Habiba Hammi, Laurent Perrain, Les chercheurs de nationalité étrangère dans les entreprises en France en 2015, DEPP, Note d’information, n°19-05, mars, 8 pages.

Résumé. « En France, les entreprises emploient 12 500 chercheurs étrangers en personnes physiques (PP), effectif en progression depuis 2007 (+ 82 %). En 2015, ils représentent 5,5 % des chercheurs en entreprise contre 13,1 % pour la recherche publique.

Près de la moitié sont des Européens, principalement de l’UE. Ils représentaient 59 % en 2007 et, sous l’effet de l’augmentation des autres continents, 47 % en 2015″.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé

La recherche française décroche

Histoires d’universités. Suite des chroniques Les démolisseurs de la recherche (22 février 2019), Recherche : de qui se moque-t-on ? (1 février 2019)

26 mars 2019, la Grande table de France Culture a invité Serge Haroche, professeur au Collège de France, médaille d’or du CNRS en 2009, prix Nobel de physique en 2012. Pourquoi la recherche française décroche ?

Où va la recherche française ? Quelles sont les difficultés des jeunes chercheurs aujourd’hui ? Quelle est l’attractivité de la France et quels sont ses points faibles?

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Saison 6. 17 chroniques critiques

Chroniques critiques des 3 premiers mois de la Saison 6

Post-bac. 3 500 formations privées (28 mars 2019)

Doctorants et docteurs : faible impact du Crédit d’Impôt Recherche (15 mars 2019)

Devenir enseignant : la réforme 2019 (14 mars 2019)

Les CPGE en déclin. Progression des Prépas intégrées, des bachelors  (8 mars 2019)

Malthusianisme en STS et en IUT (1 mars 2019)

Les démolisseurs de la recherche (22 février 2019)

C’est le Recteur d’académie qui sélectionne les bacheliers pros en Sections de Techniciens Supérieurs ! (19 février 2019)

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Ingénieurs en Sciences Sociales

« Le GLISSS (Groupe Local des Ingénieurs en Sciences Sociales de Strasbourg) a été créé au printemps 2014. Il rassemble des ingénieurs du CNRS et de l’Université de Strasbourg de disciplines diverses : sociologie, science politique, droit, sciences sociales des religions, démographie, STAPS, géographie, urbanisme, archéologie, architecture…

Pensé comme un espace d’échanges entre les agents d’horizons divers (unité de recherche, service universitaire, plateforme de données), le GLISSS organise un séminaire autour des méthodes et des données des sciences sociales et met en œuvre des actions de formation à destination de la communauté scientifique…

Le GLISSS constitue également la déclinaison locale du réseau métier national Méthodes Analyses Terrains Enquêtes en Sciences Humaines et Sociales (MATE-SHS) @mate_shs_cnrs. Ce réseau est un réseau de l’InSHS du CNRS », @INSHS_CNRS

Lire la suite

Commentaires fermés sur Ingénieurs en Sciences Sociales

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Sciences humaines et sociales

Docteurs : impact du CIR ?

Voici enfin de nouveaux résultats sur l’impact du Crédit Impôt Recherche (CIR) ! Historique depuis 2009 : chroniques critiques d’Histoires d’universités sur le Crédit Impôt Recherche.

« Le CIR, c’est une dépense fiscale d’environ 6 milliards d’euros, soit les trois cinquièmes de l’ensemble des aides publiques à l’innovation ». France Stratégie, Commission nationale d’évaluation des politiques d’innovation, L’impact du crédit d’impôt recherche, mars 2019, 106 pages.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Un résultat fort : très faible impact du CIR sur l’emploi des docteurs (dispositif Jeunes docteurs), et, de plus, un impact limité dans la durée. Ajouter à cela que n’est concernée qu’une petite partie d’entre eux : les docteurs-ingénieurs.  Ce résultat est une nouvelle désillusion pour les docteurs, après celle de l’inutile inscription du doctorat au RNCP.

Impact du CIR sur l’emploi en R & D (page 44).

« Un éclairage est fourni par l’étude de Bozio et al. (2017), selon laquelle la réforme du CIR en 2008 a produit un effet plus modéré sur l’emploi en R & D que sur les dépenses de R & D. Cet impact serait de l’ordre de 5 % à 10 % (de 8 % à 18 % selon le chiffrage alternatif), avec une certaine fragilité des résultats. Cependant, les statistiques des effectifs de R & D sont moins fiables que celles sur les dépenses et il est probable que cette fragilité s’explique notamment par les limites des données sur l’emploi. Un effet sur l’emploi en R & D plus modéré que celui sur les dépenses de R & D peut en outre s’expliquer par le comportement de « relabellisation », par des effets sur les salaires des personnels de R & D, des effets sur des dépenses en capital de R & D, par de la sous-traitance non capturée par les entreprises dans la base agrément1 ou encore par de l’optimisation fiscale entre différentes filiales de multinationales. Les études ne sont pas en capacité de mesurer la contribution relative de chacun de ces facteurs.

Compte tenu que les dépenses de R & D passent environ pour moitié par des dépenses de personnel, ce faible résultat interroge sur la réalité des dépenses de R & D supplémentaires engagées par les entreprises. Il rejoint le constat déjà évoqué de Dortet-Bernadet et Sicsic (2014), selon lequel l’emploi de R & D a sous l’effet combiné du CIR et d’autres aides publiques augmenté dans les petites entreprises proportionnellement moins, depuis 2008, que les aides reçues« .

Impact du CIR sur l’emploi des docteurs (pages 45-46). Étude de Giret J.-F. (resp. scientifique), Bernela B., Bonnal L., Bonnard C. et Calmand J. (2018), Une évaluation des effets du Dispositif Jeunes Docteurs sur l’accès aux emplois de R & D, rapport pour France Stratégie, janvier 2019

  • « L’étude menée par Giret et al. (2018) porte spécifiquement sur l’impact du dispositif Jeunes docteurs, qui vise à favoriser leur accès aux emplois de R & D. Ce dispositif permet aux entreprises d’intégrer dans le calcul de la créance du CIR le double du salaire (charges salariales incluses) et des frais de fonctionnement relatifs au jeune docteur recruté. Cette disposition est subordonnée au fait que le contrat de travail des personnes concernées soit à durée indéterminée et que l’effectif salarié de R & D de l’entreprise ne soit pas inférieur à celui de l’année précédente (voir annexe 3)…

« Quatre résultats principaux ressortent de cette étude de Giret et al. (2018) :

  • sur la période analysée, et dans une conjoncture défavorable en ce qui concerne l’accès des jeunes à l’emploi en R & D, le CIR a réduit la durée moyenne entre l’obtention du diplôme et l’accès à un emploi de chercheur des docteurs
  • sur la période analysée, ce sont en fait surtout les docteurs de spécialité « ingénieurs » et les docteurs également titulaires d’un diplôme d’ingénieur qui ont ainsi amélioré leur rapidité d’accès aux emplois de R & D, relativement aux personnes titulaires uniquement d’un diplôme d’ingénieur. La réduction des écarts entre ces trois populations traduit un effet de substitution au bénéfice des diplômés de doctorat, lié au dispositif « Jeunes docteurs ». Toutefois, la rapidité d’accès des docteurs, hors docteurs-ingénieurs, aux emplois en R & D reste moindre que celle des ingénieurs ;
  • en tenant compte de la taille des entreprises, l’étude montre que les effets positifs sur la durée d’accès des docteurs aux emplois de R & D ne sont significatifs que dans le cas des petites et moyennes entreprises (entreprises de moins de 200 salariés).
  • cet effet de raccourcissement de la durée d’accès à l’emploi de R & D joue surtout entre la première et la troisième année qui suivent l’obtention du diplôme. Il s’amenuise très fortement par la suite »…

1 commentaire

Classé dans Non classé

Les démolisseurs de la recherche

Communiqué de presse de RogueEsr (21 février 2019), après la délégation reçue à l’Élysée, au siège du CNRS et au Ministère de l’ESRI. Pour mémoire, le communiqué de presse précédent suite aux annonces du premier ministre.

Leur tourner le dos ; s’occuper de nous.

Suite à la pétition, signée par plus de 12 000 scientifiques, pour exiger la restitution des 300 postes au concours du CNRS en 2019, une délégation du collectif a été reçue à à l’Élysée, au siège du CNRS et au Ministère de l’ESRI.

50 postes rétablis au CNRS dès cette année, soit 5 millions d’euros par an : cette demande de RogueESR était si minime rapportée au budget d’une nation aussi riche que la France, si ridicule rapportée au 5,5 milliards annuels du Crédit Impôt « Recherche » (CIR), mais c’était déjà trop. Voilà ce qui ressort de nos multiples entretiens au sommet de l’Etat. Et ce n’est pas une « Loi de programmation pluriannuelle » – dont les contours sont encore tellement flous – qui changera l’affaire, bien au contraire [1]. Notre démarche aura au moins eu le mérite de montrer que la volonté politique d’en finir avec l’emploi scientifique pérenne est indiscutable :  300 postes au CNRS pour 2019, c’est niet, et aucun discours sur une prétendue volonté de « remettre la recherche au cœur de nos priorités » [2] ne pourra compenser cet état de faits. Et comme une confirmation sortait aujourd’hui même la liste des postes de maître de conférences ouverts au concours, avec un nombre misérable de postes.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans Non classé

Hongrie. La recherche menacée

Graves menaces sur la recherche en Hongrie, sur la liberté académique au sein du réseau de l’Académie des Sciences et dans les universités.

Lire le communiqué du Hungarian Academy Staff Forum (HASF) (3 pages)

Appel à se mobiliser :

  • contre la mainmise du nouveau Ministère de l’innovation et de la technologie sur la recherche,
  • pour la défense d’une recherche fondamentale, indépendante des intérêts politiques de court terme,
  • pour conforter le réseau des Instituts de recherche de l’Académie Hongroise des Sciences et l’emploi de 5 000 chercheurs, ingénieurs, techniciens et administratifs

Signer l’appel à soutien et le renvoyer

au Président de l’académie, Professeur László Lovász, par courrier électronique à l’une des adresses indiquées dans le texte

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans D. Europe (autres)

Recherche. De qui se moque-t-on ?

18 janvier 2019. Demande du collectif de chercheurs RogueEsr, pourtant soutenue par une large pétition : rétablir 50 des 300 postes supprimés au CNRS. Cette demande modeste, raisonnable n’est pas entendue  (chronique d’Histoires d’universités)

1 février 2019. Le premier ministre annonce une loi de programmation pluriannuelle de la recherche : elle sera présentée au Parlement au début 2020, pour une entrée en application début 2021.

  • Édouard Philippe. Je suis heureux d’annoncer que nous engageons aujourd’hui la définition d’un nouveau cadre pluriannuel pour la recherche, avec un objectif très simple : redonner à la recherche de la visibilité, de la liberté, et des moyens.

Lire la suite

Commentaires fermés sur Recherche. De qui se moque-t-on ?

Classé dans Non classé

Protection Potentiel Scientifique

Protection du potentiel scientifique : des « menaces croissantes et réelles » contre la France, News Tank Higher Education, 28 janvier 2019

Lire la suite

Commentaires fermés sur Protection Potentiel Scientifique

Classé dans Non classé