Archives de Tag: Recherche

Lille, F. Vidal, Euratechnologies

12 février 2018, Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, est en déplacement pour s’enquérir des innovations en Hauts-de-France, à Lille (Euratechnologies) et à Tourcoing (Equipex Irdive, chronique à suivre). Sans lien avec la visite de la ministre, le 24 janvier 2018, un ami lillois, professeur de géographie-climatologie, me faisait découvrir in situ la reconversion des usines Le Blan Lafont : album de 30 photos.

Cliquer sur les images pour les agrandir

1.Du temps du coton, avant Euratechnologies. L’industrie cotonnière aux Bois blancs : de la prospérité à la fermeture des usines, en passant par la crise (Sources : Wikipédia et Euratechnologies). Lire Sociologie de Lille (page de couverture du livre et carte des projets d’aménagement de la métropole : photos).

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans B. Photos, C. Hauts-de-France (Nord Pas-de-Calais Picardie), E. Ingénierie, E. Sciences

Quand A. Petit dirigeait l’INRIA

Histoires d’Universités accueille aujourd’hui une libre opinion de Bruno Scherrer, chargé de recherche INRIA. Texte de la Libre opinion (3 pages).

Pour info : Antoine Petit a été nommé président-directeur général du CNRS, le 24 janvier 2018.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite de la libre opinion de Bruno Scherrer…

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne)

Toujours plus de technocratie

La Convention du 29 décembre 2017 entre l’État et la Caisse des dépôts et consignations relative au programme d’investissements d’avenir (PIA3, action Sociétés universitaires et de recherche) est effrayante. Elle est digne d’être classée tout en haut du livre des records de la technocratie envahissante. Elle va à l’encontre des politiques de simplification administrative, vantée par les discours de la technocratie elle-même. Cette convention a au moins sept tares.

1ère tare de la convention : elle veut embrasser trop d’objectifs pour bien étreindre chacun d’entre eux.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Point 1.1.3. « Renforcer les liens des établissements avec leur environnement socio-économique. L’action  Sociétés universitaires et de recherche peut venir en soutien de toute démarche de valorisation du patrimoine matériel et immatériel des établissements dès lors que celle-ci repose sur un modèle économique, associe des investisseurs privés et offre la perspective d’un retour sur investissement. Sont notamment concernées les opérations conduites en partenariat avec des entreprises ou des associations : construction et/ou gestion de plates-formes technologiques, d’hôtels d’entreprises liés à une activité de recherche, d’incubateurs, d’usines-écoles, développement de start-up, activité de soin clinique, édition, exploitation de bases de données ou de collections, vente de produits ou de services issus de la recherche »…

Lire la suite

2 Commentaires

Classé dans Non classé

Mai 1968

Anniversaire de mai 1968 : 50 ans, un demi-siècle.

Je termine alors mon doctorat de sociologie sur le recours ouvrier dans l’industrie textile du nord de la France. Mai 1968, je participe aux assemblées générales étudiantes et à toutes les manifestations qui ont lieu à Lille.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Octobre 1968, je suis recruté, à Paris, comme chercheur contractuel dans le Laboratoire de sociologie industrielle, dirigé par Alain Touraine. Pourquoi faire ? Pour renforcer une équipe de sociologues : comprendre les plus longues grèves ouvrières de l’après seconde guerre mondiale. On me confie l’analyse des formes d’action utilisées dans les grèves (dont les piquets de grève et les occupations des lieux de travail, les assemblées générales et les comités de grève).

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Hauts-de-France (Nord Pas-de-Calais Picardie), C. Ile-de-France, E. Sciences humaines et sociales, F. 19ème et 20ème siècles

Sauver la tombe de Recklinghausen

Promenade ce matin au cimetière Saint-Louis de la Robertsau, Strasbourg, à la recherche des tombes de sept personnalités célèbres de l’histoire de Strasbourg. Ceci en lien avec Laboratoire d’Europe, Strasbourg 1880-1930

Cliquer sur les images pour les agrandir

Sauver et restaurer la tombe de Friedrich Daniel von Recklinghausen (1833-1910). Album de 8 photos.

« Friedrich Daniel von Recklinghausen est un médecin allemand, mort le 26 août 1910 à Strasbourg. Spécialisé en anatomopathologie, il est connu pour sa description de la maladie de Recklinghausen, une maladie génétique à transmission autosomique dominante. Il a exercé en tant que médecin à Wurtzbourg et Strasbourg ».

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), D. Allemagne, E. Sciences, F. 19ème et 20ème siècles

CJC. Pour une recherche intègre

Communiqué de la Confédération des Jeunes Chercheurs (9 novembre 2017), Pour une recherche exigeante, intègre et transparente.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir

Lire la suite…

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

SPC, ses parties « honteuses »

Université de Paris : c’est le nouveau nom de Sorbonne Paris Cité (SPC). Vergogne ! Pourquoi une COMUE qui a tout raté s’arrogerait-elle le droit de s’appeler ainsi ? A l’origine, elle intégrait quatre universités ; elle n’en comprend plus que deux (chronique du 21 novembre 2017 : SPC… comme une peau de chagrin).

François Houllier, le président de feu SPC, est sur le grill : pour tenter de récupérer les quelques centaines de millions de l’initiative d’excellence, il faut déposer le projet, au plus tard le 18 décembre.

Il faut que, d’ici là, tous les conseils d’administration des « parties » se soient prononcés. Le CA de la COMUE se tiendra le 6 décembre (10 documents envoyés hier aux administrateurs). Course folle ! Les parties : c’est quoi ? se prononcer sur quoi ?

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans C. Ile-de-France

Construire les formations en santé

Construire une formation santé pour un droit à la santé pour tous, texte de Jacques Haiech, Université de Strasbourg (Laboratoire d’innovation thérapeutique) publié avec l’autorisation de l’auteur. Jacques Haiech avait été candidat à la présidence de l’université de Strasbourg en 2012

 La santé est en train de vivre trois transitions :

  • Le passage d’une médecine qui soigne sans comprendre vers une médecine qui essaie de comprendre pour guérir. Cette transition a été pionnière dans les maladies rares.
  • Le passage du médicament « taille unique » (le même pour tous) vers le médicament « prêt à porter » (selon son appartenance à une population homogène de patients- la médecine stratifiée) pour aller vers le médicament ou le traitement sur mesure (la médecine de précision). Cette stratification puis individualisation des patients a été rendu possible grâce aux développements des techniques dites -omiques et à la baisse drastique de leurs coûts. Les techniques -omiques permettent d’avoir accès à la description de l’ensemble des composants du vivant pour un individu particulier.
  • Le passage d’une médecine de soin à une médecine de prévention. De manière paradoxale, cette médecine de prévention est une médecine mettant l’accent sur une vision de santé globale contrairement à la transition précédente qui pousse vers une individualisation des soins de santé. Cette médecine de prévention s’implémente dans les campagnes nationales de vaccination et de détection de cancers.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Médecine Pharmacie

Une Huronne à Paris 3

Une Huronne à Paris… ou les dérives de l’Université française, Josette Féral, Libération, 16 novembre 2017.

Professeure nord-américaine, Josette Féral se réjouissait d’occuper un poste à l’Université française. Elle y a découvert un système de pouvoir opaque et violent. Des mentalités d’un autre âge qui empêchent la faculté de rayonner à l’étranger comme elle le mériterait.

En repensant aux six années que je viens de passer en France, il m’apparaît désormais évident que le vrai problème de l’Université française, sa résistance à tout changement, ne vient pas des compétences de ses chercheurs ou enseignants (j’y ai rencontré des collègues extrêmement compétents et travailleurs), pas plus que des étudiants (qui ne diffèrent pas de ceux du reste du monde ; certains y sont excellents et d’autres peu à leur place à l’université); il ne tient pas non plus aux conditions matérielles, certes, difficiles, dans lesquelles l’Université française évolue: il tient, avant tout, à des fonctionnements et à des mentalités d’un autre temps qui handicapent toute évolution et court-circuitent tout changement qui pourrait se faire hors des schémas préétablis.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Ile-de-France, E. Arts Lettres Langues

Pépite. Entrepreneuriat étudiant

Communiqué de presse de l’Université de Strasbourg, 15.11.2017 (3 pages). Entrepreneuriat étudiant. Prix Pépite : 20 000 euros pour 3 jeunes alsaciens, porteurs de projets d’entreprises innovantes

« Deux étudiants entrepreneurs et un jeune diplômé de l’Université de Strasbourg, porteurs de projets innovants de création d’entreprise, sont lauréats de l’édition nationale 2017 du prix « Pépite –Tremplin pour l’entrepreneuriat étudiant », dont la cérémonie de remise a lieu ce mercredi 15 novembre 2017 à Paris.

Alexis Theze, étudiant à l’École catholique des arts et métiers de Strasbourg-cycle ingénieur, recevra 10 000 euros pour son projet Raybot. Malo Louvigne, étudiant à faculté des Sciences économiques et de gestion de l’Université de Strasbourg et Valentin Pohu diplômé de l’Université de Strasbourg en licence de physique puis en sciences de gestion, se verront chacun attribuer 5000 euros pour leur projet respectif Healthy mind et Cairn devices.

Lire la suite

Poster un commentaire

Classé dans C. Grand-Est (Alsace Lorraine Champagne-Ardenne), E. Economie Gestion, E. Ingénierie, E. Sciences